Choisir un blouson de mi-saison

Au cours d’une année vient deux fois cette période que l’on pourrait qualifier de « bâtarde » durant laquelle on alterne le chaud et le froid, la pluie et le beau temps. C’est bien de la mi-saison dont il s’agit ici, de l’automne, du printemps et notamment du véritable casse-tête vestimentaire qu’ils représentent. En effet, il est toujours difficile en ces temps là, d’apprécier la vraie nature de la météo. Plus brièvement : on ne sait jamais comment se couvrir. A ces fins, la mode a ainsi récupéré tout un ensemble de pièces mythiques provenant de divers univers que l’on classe dans une catégorie nommée « blousons de mi-saison » ou tout simplement « petit blouson ». On vous propose aujourd’hui de voir quels sont les points à connaitre pour en choisir un digne de ce nom en passant en revue 7 styles de blousons :

1. Le blouson en cuir
2. Le Bomber
3. Le coupe-vent
4. Le Harrington
5. Le Teddy
6. La veste en jean
7. La veste militaire

gant rugger satchel jacket

Matières

Acrylique :
Fibre synthétique très douce, semblable à la laine. Elle garde l’air ce qui fait d’elle un bon isolant. L’acrylique est généralement utilisée à la place de la laine dans les manteaux car ses qualités sont similaires et qu’elle est moins onéreuse. On dit que c’est la plus hygiénique des matières synthétiques.

Coton :
Il s’agit d’une fibre végétale prélevée à partir de la fleur de coton. C’est la matière naturelle la plus utilisée dans le monde. Le coton est moyennement chaud, résistant, facile d’entretien et doux. Comme pour chaque matière, il en existe de diverses qualités, le plus prestigieux provient du Zimbabwe. On l’utilise pour la création de nombreux vêtements dont les manteaux et vestes de mi-saison, les doublures et les parkas pour lesquelles on lui applique un procédé “huilé” le rendant isolant et étanche. Le coton ne peut pas servir à se couvrir l’hiver si ce n’est pour une parka, seulement vérifiez que sa doublure soit suffisamment chaude.

Cuir :
Le cuir est la dépouille d’un gros mammifère (taurin, cheval, chameau, buffle, zébu), en gros, sa peau une fois qu’elle est séparée de son corps. Elle est ensuite tannée pour un usage industriel. Une fois traité, le cuir est imperméable et coupe-vent, c’est donc un excellent isolant ne requérant pas une épaisseur importante pour protéger du froid.

Laine :
La laine est une fibre d’origine animale, provenant de la toison des moutons ou encore de l’agneau. Elle présente l’avantage d’absorber l’humidité, c’est un excellent isolant thermique et donc une matière idéale pour l’hiver. Généralement, elle est utilisée dans la composition de l’extérieur de la plupart des bons manteaux que l’on trouve dans le commerce. Evidemment, il en existe de diverses qualités avec pour chacune des attributs de longévité plus ou moins importants.

Polyester :
C’est une fibre textile synthétique qui est par ailleurs la plus produite dans le monde. Le polyester est une matière qui a des attributs de solidité et de souplesse. Elle présente l’avantage de ne pas rétrécir et de servir d’excellent isolant contre le froid. Généralement, le polyester entre dans la composition des vêtements de sport car il est très léger, les maillots de bain et les manteaux, extérieur comme doublures pour conserver la chaleur, son défaut majeur est qu’il n’est pas anti-humidité (donc pas la transpiration, ce qui peut vous donner froid en hiver).

Polyamide :
Le polyamide ou nylon (c’est en fait son nom commercial) est une matière synthétique particulièrement résistante et élastique. Il a un faible pouvoir absorbant, il est donc étanche et a pour avantage de sécher rapidement. Initialement utilisé dans la confection de bas féminins on le trouve désormais dans les vêtements de sport, les maillots de bain et les manteaux imperméables tels que les parkas, trench-coats et autres manteaux que l’on porte pour lutter contre la pluie. Il est également certaines fois utilisé en mélange, avec la laine pour créer une étoffe plus étanche, ou dans les doublures de manteaux.

Viscose :
Matière synthétique également appelé soie artificielle car elle est aussi fine, aussi douce aussi brillante et aussi solide que la soie. Elle a d’excellentes propriétés absorption d’humidité ce qui en fait une matière très utilisée pour les doublures de manteaux et de vestes (également parce qu’elle ne coûte pas cher).

Style

On définit par blouson ce vêtement que l’on porte par dessus d’autres à manches longues, la plupart du temps fermé à l’aide d’un zip et souvent cintré à la taille par un élastique. Il se différencie des manteaux, parkas et consorts par sa taille courte, n’allant quasiment jamais au-delà du bassin, puis de la veste par son allure bien plus décontractée. En effet le blouson est une pièce sportswear par excellence. Car cette famille de vêtements regroupe trop styles différents, il est impossible de ne la réduire qu’à une liste de caractéristiques, tant elles varient d’une forme à l’autre. Je vous propose de ce fait de détailler celles des types de blousons principaux et de voir comment les choisir.

1. Blousons en cuir

Peut-on faire plus masculin qu’un blouson en cuir ? La réponse va de soi. Quasiment depuis qu’il sait marcher, l’homme utilise la peau des animaux pour se couvrir. Le cuir est donc une matière qu’il affectionne tout particulièrement. En ce qui concerne les blousons, on en trouve dans une grande variété de style, car tous les classiques du genre ont généralement le droit à leur version en cuir.

La première chose a déterminer sera donc le style souhaité. Est-ce que je veux un perfecto, un blouson aviateur, un bombardier ou un modèle plus sportif ?

Vient ensuite l’étape cruciale au moment de choisir son blouson : celle de la qualité du cuir et de sa provenance. Cela déterminera évidemment le prix de la pièce convoitée, mais également sa durabilité et sa beauté. De ce fait, un cuir pleine fleur sera plus cher qu’une croute de cuir et un cuir d’agneau sera plus beau qu’un cuir de vachette. Enfin, le cuir retourné (daim) demandera bien plus d’entretien que tous les autres. Pour approfondir, consultez notre article sur comment choisir un blouson en cuir ?

perf

A. Lequel choisir ?

Comme annoncé en introduction de cette partie, le blouson en cuir permet toutes les variations et excentricités de formes possibles et imaginables. Ainsi pour les soins de cet article nous avons souhaité réduire le choix aux deux styles se démarquant le plus à notre sens : le perfecto et le blouson aviateur.

Si le temps à fait qu’on lui prête une connotation très rock, le perfecto est bel et bien un blouson de motard par excellence. Créé par Schott en 1928 et portant le nom d’une marque de cigare (les favoris d’Irving Schott), il ne fut réellement popularisé que dans les années 1950. En effet, c’est au cinéma et par des acteurs mythiques tels que Marlon Brando (l’Equipée Sauvage, 1953) qu’il trouvera grâce aux yeux du grand public. Rattaché à un certain rejet des codes de la société, c’est tout naturellement qu’il deviendra prisé des rockeurs les plus célèbres. Toutes les influences qu’englobe le perfecto à ce jour se retrouvent dans le choix disponible : plus ou moins cintré, avec ceinture pour un look authentique ou sans pour quelque chose de plus minimaliste, avec ou sans col pour un aspect plus ou moins sportif, épaulettes, effet froissé, clous, etc.

perfecto blouson homme


(1) Topman
(2) Asos
(3) Jofama
(4) Schott
(5) Acne
B. Comment le porter ?

Porter le perfecto peut parfois en effayer plus d’un, cette pièce ayant un style vraiment affirmé. Cependant, on reste sur qu’il n’y a pas tant de questions à se poser et qu’il se fond dans de nombreuses tenues. A priori, on aurait tendance à penser que dans sa version cuir, il se doit d’être choisi dans une couleur foncée (noir dans l’idéal, ou marron très foncé à la rigueur). Porté avec un jeans brut et des bottes garantira un look « motard vintage » alors qu’un jeans slim, un t-shirt et une paire de baskets fera l’affaire pour le côté rock.

look homme perfecto cuir

Tony Tempelhof US Army

men style perfecto

Le blouson aviateur est certaintement celui que l’on retrouve le plus abondamment dans la catégorie cuir. Sa popularité, il la doit évidemment aux deux Guerres Mondiales. En effet, les blousons connus respectivement sous les noms A-1 et A-2 sont ceux que portaient les soldats de l’aviation américaine lors des deux plus grands conflits internationaux de l’histoire récente. Ainsi, ce sont des pièces que l’on rattache volontiers à des actes héroiques. Le premier, un blouson en cuir ceinturé par un élastique à la taille, comportant deux poches et fermé par des boutons classiques a eu tendance à s’éclipser derrière le succès du second.

Le A-2 est ainsi le type de blouson d’aviateur le plus répandu aujourd’hui. Il est reconnaissable grâce à ses deux grandes poches plaquées sur le devant et son col sur le modèle de celui d’une chemise. Dans l’idéal, il comporte des épaulettes et un col amovible pour garder le cou au chaud en hiver.

Les successeurs de ces deux blousons mythiques seront des versions en nylon (voir bomber). Néanmoins le style aviateur s’est dilué avec le temps même s’il reste fortement reconnaissable. Ainsi, quasiment tout ce que l’on peut apparenter à un bomber en cuir peut être considéré dans un style aviateur.

blouson cuir homme mi saison


(1) Topman
(2) Redskins
(3) Oakwood
(4) Balibaris
(5) AMI
B. Comment le porter ?

Le blouson d’aviateur en cuir est assez facile à porter, du fait de sa popularité. Ainsi, il se marie avec la plupart des tenues grâce à son côté casual. Le jeans brut reste toujours une option de choix ainsi que la paire de boots dans un style baroudeur. En haut, on préférera la chemise au t-shirt, même si le second peut également faire l’affaire.

accroupi

2. Bomber

Comme évoqué dans le paragraphe précédent, le bomber est le digne héritier des blousons en cuir que portaient les soldats de l’aviation américaine durant les deux Guerres Mondiale. C’est donc pour les mêmes fins qu’il fut conçu mais le nylon a remplacé le cuir dans les années 1950 afin de le rendre plus léger. Si d’autres version existent, on ne trouve aujourd’hui plus que des MA-1 (ou des versions inspirées). Dans l’histoire, ce modèle de blouson sera fortement rattaché au mouvement skinhead dans les années 1970 avant de rentrer dans le rang jusqu’à même intéresser la haute couture. Pour approfondir, consultez notre article sur l’histoire du bomber

river-island-outfit-men

A. Lequel choisir ?

Généralement, les versions « civiles » revisitées des bomber MA-1 restent plutôt fidèles à l’originale. Ainsi, la plupart des marques proposent des blousons équipés de cette petite poche zippée caractéristique sur la manche gauche, d’une ceinture élastique pour une composition en nylon. Idéalement, la doublure sera choisie dans sa couleur originale : orange.

choix bomber homme


(1) Bellfield
(2) River Island
(3) Bombers
(4) Schott
(5) Norse Projects
B. Comment le porter ?

Le bomber a largement pénétré les sphères de la mode d’aujourd’hui, c’est même une grande tendance depuis 2015. On le trouve quasiment partout, il est idéal pour la mi-saison de par sa composition et sa légèreté, puis on le porte facilement. Jeans, t-shirt, baskets, c’est là qu’il est dans son élément !

comment porter bomber homme
Parc de Belleville Max
romano-commeuncamion-marseille

3. Coupe-vent

Comme son nom l’indique, le coupe-vent est un blouson isolant du vent et de la pluie. Ce vêtement imperméable en nylon fut inventé par Léon-Claud Duhamel en 1965. Son nom original qui était en fait « En-cas » deviendra l’année suivante le fameux “K-way”. Aujourd’hui il s’utilise pour faire du sport, mais également comme une pièce de mode, notamment dans les looks streetwear depuis la fin des années 80 et l’émergence du mouvement hip-hop.

A. Lequel choisir ?

S’il a longtemps fonctionné sur la même recette, à savoir cette veste légère en polyester protégeant des intempéries, munie d’une capuche et parfois repliable sur lui même, le coupe-vent vient tout juste de connaitre son évolution. En effet, les marques de sport du fait d’une concurrence féroce ont eu tendance à tenter d’innover sur les matières pour optimiser l’étanchéité, le maintien de la chaleur et le confort (on pense notamment à la technologie Tech knit de Nike). De ce fait, on trouve désormais des pièces aussi techniques qu’esthétiques détournées par certains pour un usage casual.

D’un autre côté, le coupe-vent générique est parallèlement considéré par de nombreuses marques comme faisant partie intégrante de leur collection (je veux dire, sans le séparer dans une gamme dite « sport ») et le traîtent de deux manières : soit on crée des modèles inspirés de l’ambiance running des années 90 par conséquent intimement liés au monde du hip-hop, soit on mise sur quelque chose de plus futuriste en profitant du côté synthétique des matières nécessaires pour sa création.

coupe vent anorak homme


(1) Patagonia
(2) Rains
(3) Jagvi
(4) Nike
(5) ICNY
B. Comment le porter ?

On ne peut nier que le coupe-vent est une pièce sportive. Comme la plupart de ces vêtements de sport très populaires à la fin des années 80, il a donc été détourné pour pénétrer le monde de la rue. L’essence du coupe-vent est donc également très streetwear. Voici donc deux manières de le porter. Une première en optant pour une tenue casual mêlant des acessoires chics et sportifs (voir : tendances printemps-été 2016, partie Athleisure Chic). Dans ce cas-là, on choisira alors un modèle mnimaliste. La seconde en jouant la carte vintage à fond : une paire de baskets de runing rétro, un jeans et un coupe vent bien coloré.

comment porter coupe vent homme
tony-legourguillon-12
Malibu Tony sun

4. Harrington

Conçu au départ pour la pratique du golf, le Harrington fut créé dans les années 30 en Angleterre. A vrai dire, jusqu’aux années 60, il n’avait pas de nom à proprement parler. Harrington n’est qu’un surnom donné en référence au personnage principal d’une série américaine populaire des années 1960’s : “Peyton Place”. Le héros s’appelait Rodney Harrington. On raconte qu’à l’époque, des clients souhaitant le même blouson ont commencé à l’identifier par le nom de son personnage, l’appellation est ainsi restée. Si l’on prête souvent sa création à Baracuta, une autre marque anglaise nommée Grenfell clame l’avoir inventé avant (1931 contre 1937). Quoi qu’il en soit, il doit sans doute sa grande popularité à l’acteur Steve McQueen dont il était un gran fan. Plus tard, la culture pop-rock anglaise du début des années 2000 le remettra au goût du jour.

A. Lequel choisir ?

Le Harrington original a deux spécificités : le tartan, motif que l’on trouve dans sa doublure (celle de Baracuta leur est propre, même protégée !) et le dos de forme parapluie conçu pour que l’eau glisse sans mouiller le pantalon. Il demeure une pièce assez simple en coton et se voit proposé par la quasi-totalité des marques au look sport chic comme Lacoste, Ralph Lauren, etc. Seulement, mieux vaut évidemment aller le prendre à la source : le (presque) original de chez Baracuta ou dans les collections des marques anglaises (Ben Sherman, Fred Perry, Lyle & Scott…).

choisir blouson harrington homme


(1) Volcom
(2) River Island
(3) Ben Sherman
(4) Lacoste
(5) Baracuta
B. Comment le porter ?

Le Harrington a ce côté casual le rendant très facile à porter – simplicité est le maître mot. Il ira à merveille sur une chemise unie avec un chino et une paire de desert boots. A défaut, on pourra jouer la carte rock en s’inspirant de l’ambiance des mods au cours des années 60 : jeans, polo et derbies.

appel-ocean-59

5. Teddy

Originaire des Etats-Unis, le teddy était porté dès les années 1950 par les universitaires qui s’illustraient dans leur sport de prédilection, le baseball le plus souvent. Il était personnalisé aux couleurs d’une université (initiales, blason…), et l’est toujours d’ailleurs. Le succès des séries américaines l’a popularisé dans le monde entier. Cet intérêt et cette fascination pour le « capitaine de l’équipe » a décru au fil des ans, mais pas celui pour le teddy que les marques considèrent comme un vrai moyen d’exprimer leur créativité. Aujourd’hui on trouve ainsi tous types de teddies.

tony arc 4

A. Lequel choisir ?

Traditionnellement en laine bouillie, avec des manches en cuir et des poignets et une ceinture en bord côte, le teddy est un blouson qui sur le papier tient chaud. Ce n’est plus automatiquement le cas et on en trouve désormais des version sans cuir, tout cuir, tout laine et même dans des matières techniques, rendant ce blouson taillé pour toutes les saisons.

teddy homme blouson


(1) Urban Classics
(2) Levi’s
(3) Denim & Supply
(4) Golden Bear
(5) APC
B. Comment le porter ?

Alors même si on n’est pas sorti d’Harvard ou de Yale et que l’on n’est pas sportif, on peut porter le teddy. D’ailleurs, niveau style, la tendance est plutôt à effacer tout signe distinctif de cette pièce pour le présenter dans une version minimaliste. Néanmoins, cette pièce garde son essence sportive et se portera forcément avec une paire de sneakers. Pour lui donner un esprit chic, choisissez les blanches et osez la chemise, sinon, imagez le Flic de Beverly Hills et préférez lui un combo jeans/t-shirt.

romanometro
lunettes soleil komono avis

6. Veste en jean

L’histoire raconte que la première veste en jean aurait été créée aux alentours de 1880 par Levi Strauss lui même ! Depuis lors, elle transporte avec elle toute son histoire : celle de l’Amérique avant tout. Celle de la recherche d’or, celle des cow-boys, celle d’Elvis, de Paul Newman et de toutes ses vedettes l’ayant rendue si populaire au fil des ages. Toute marque de jeans qui n’en possède pas une au sein de sa collection ne peut pas se considérer comme telle. Les deux plus célèbres vestes à ce jour sont la Trucker jacket de Levi’s et la Rider jacket de chez Lee, deux modèles sur lesquels toutes les marques basent leur propre version.

attache-echarpe-homme

A. Laquelle choisir ?

La veste en jean est un basique de la garde robe masculine, un indémodable. Elle ne sort jamais vraiment de la tendance, seule la manière de la porter et sa teinte changent. C’est un investissement à long terme, donc vous pouvez vous permettre (sauf si c’est ce que vous recherchez) de ne pas viser la vieille Levi’s des années 1980 que l’on trouve en friperie et oser un modèle neuf et brut qui se délavera sur vous avec les années. Evidemment, au même titre que les pantalons, la veste a également droit à ses modèles selvedge qui sont plus beaux, mais également plus chers. L’idéal pour l’extrémité froide des mi-saisons, c’est de trouver un modèle doublé de laine, mais ils se font plus rares.

blouson jean homme


(1) Carhartt
(2) Edwin
(3) Mango
(4) Aigle
(5) Levi’s
B. Comment la porter ?

La veste en jean n’est pas une pièce élégante, on ne vous apprend rien en disant cela. Partant de ce constat, la manière la plus facile de la porter est de manière casual : avec un chino, une chemise et une paire de basket. Au fil des ans, elle s’est néanmoins impregnée d’une certaine ambiance rock et peu donc se fondre avec un t-shirt et une paire de boots. Enfin, les récentes tendances de « l’homme baroudeur » lui ont petit à petit rendu son essence dans des tenues au fort accent workwear : bottes de travail, jeans brut, chemise à carreaux, veste brute, en somme un mélange de cowboy, motard et chasseur d’or d’autrefois version 2016.

apc-billy-belt-selected-m-studio-levi's
look-fausse-monnaie-12
Venice Los Angeles Pont Rayban Veste Jeans Jeans Nudie

7. Veste militaire

Il a certainement du y avoir des centaines, voire des milliers de vestes militaires au cours de l’histoire, mais celle faisant l’objet de ce paragraphe est la plus célèbre de toutes : la veste M-65. Elle fut utilisée par les soldats de l’armée américaine lors de la guerre du Viet Nam et transporte par conséquent tous les mouvements de société liés à ce conflit. Elle fut également abondamment mise en avant par le cinéma américain (on pense notamment à Taxi Driver). Après quelques années de disette, la M-65 également appelée « Field jacket » est de retour sur le devant de la scène et sera une des tendances phares de l’été 2016.

A. Laquelle choisir ?

A l’origine, la veste militaire originale était de couleur verte (vert olive plus précisément) mais elle fut par la suite déclinée en de nombreux coloris. Elle comportait quatre grandes poches à rabat sur le devant, deux épaulettes et un col dissimulant une capuche grâce à un zip. A l’intérieur, on pouvait y accrocher une doublure pour les missions dans les pays froids. Entre autres, la marque Alpha Industries faisait partie des premières entreprises à fournir ce type de veste à l’armée. Aujourd’hui, on peut encore trouver des versions d’époques en friperies, mais les marques contemporaines l’ont également remise au gout du jour en proposant des versions gardant néanmoins l’esprit original.

veste miliaire homme


(1) Asos
(2) Rains
(3) Alpha Industries
(4) Balibaris
(5) Rag & Bone
B. Comment la porter ?

La veste militaire n’offre généralement pas beaucoup plus de possibilités qu’un simple : t-shirt/chemise, jeans, baskets. D’ailleurs, c’est certainement la manière idéale de la porter. Des alternatives existent tout de même comme sur l’exemple ci-dessous avec un cardigan en laine, un chino élégant et une paire de boots.

hop

La haut

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles