Les basiques à avoir dans son dressing

Si on devait schématiser le monde du prêt-à-porter, cela reviendrait à le diviser en deux catégories. Ainsi, on aurait d’un côté une mode avant-gardiste, créative, qui insuffle de nouvelles tendances à chaque nouvelles collections. De l’autre, on retrouverait les intemporels, ces pièces qui semblent toujours avoir existé, qui sont comme « hors du temps », et que l’on peut facilement assortir quelque soit notre tenue du jour. Notre dressing est bien souvent composé de ces deux catégories. Et pour poursuivre notre série sur la mode et l’environnement, nous vous proposons aujourd’hui de nous intéresser principalement à ces basiques, ces pièces que l’on peut conserver d’une saison à l’autre, et dans lesquelles on peut donc investir de manière durable. Après l’ébullition des premiers jours de soldes d’hiver, il nous a semblé important de rappeler quelques notions simples, afin de consommer de manière plus responsable. Avec une idée simple : réaliser une liste des pièces qui nous paraissent vraiment essentielles.

Formel Dressing

I. Les pièces formelles à avoir

Cela pourrait être la partie la plus simple mais, au final, une erreur peut vite être commise. Clairement, jouer avec les couleurs dans une tenue formelle relève parfois du suicide stylistique tant cela peut être voyant, comme le nez au milieu du visage (dédicace à mamie et ses expressions d’un autre temps). Afin que Jean-Paul de la compta arrête définitivement de porter des chemises manches courtes couleur saumon, ou bien des chaussettes blanches avec une sorte de paire de richelieus à bout carré et relevé (sacré Jean-Paul), il est de bon ton de rappeler quelques principes simples avant de lister les pièces dont on a besoin.

Parebrise BMW Serie 8

Pardessus JAQK | Pull Bruce Field | Écharpe Moismont | Lunettes Rezin

A. Les hauts

Clairement, ces derniers ne sont pas légion. En effet, le style formel gravite presque exclusivement autour du costume. De fait, il s’agit d’organiser son dressing autour de celui-ci. La première pièce à prendre en compte est alors la chemise. Véritable base de toute tenue habillée, il nous en faudra plusieurs, dans des teintes différentes afin de varier nos ensembles. Si on part du fait que le port du costume nous est obligatoire quotidiennement, une collection de sept pièces semble être une base idéale. Pour les couleurs, on partira bien évidemment sur du blanc (au moins trois), du bleu ciel (au moins deux) et de la rayure (discrète). Cela nous permettra alors un bon roulement et un choix de tenues différentes plus important.

Formel Chemises

Vient par dessus le blazer ou la veste de costume. Si on part du principe que l’on ne choisira ici que des pièces nous servant d’uniforme de travail, le mieux que l’on ait à faire est alors de posséder au moins deux costumes : un bleu marine et un gris. On les choisira alors de préférence unis, ce qui évitera que quiconque ne puisse deviner que nous n’en avons que deux. De cette base, on pourra rajouter deux autres pièces, toujours dans les mêmes teintes mais avec des tons plus clairs/plus foncés. On pourra par la suite compléter notre collection par une pièce à rayures ou bien à carreaux pour donner un twist à notre routine stylistique. Plus tard, et une fois le jeu des associations de couleurs bien maîtrisé, il n’est pas interdit de chercher d’autres teintes de costume comme un marron par exemple ou bien un vert pour les plus audacieux (ou ceux qui ne travaillent pas dans un lieu trop strict ni conservateur).

Formel Costumes

Une chemise et une veste sur le dos, nous voilà fin prêts pour affronter une nouvelle journée. Enfin presque ! Point à ne pas négliger en fonction de la météo, il y a de fortes chances que l’on ait besoin d’un manteau entre notre habitation et notre lieu de travail. Le pardessus semble alors la meilleure option. Sobre, il termine d’habiller efficacement une tenue. On le choisira noir, marine ou gris (foncé de préférence) et avec le plus de matières naturelles possibles. Le boutonnage se voudra droit mais une pièce croisée est également envisageable. Lorsque les températures auront tendance à remonter, on privilégiera alors le trench ou le mac. Ici, les teintes principales seront soit beige, soit marine.

Formel Manteau

B. Les bas

Partie plutôt rapide puisqu’elle se base presque exclusivement sur le fait que l’on portera un costume. Mais il n’est pas interdit de posséder d’autres pièces que le bas de notre complet ! On pourra alors créer des tenues dépareillées qui ajouteront de la fraîcheur à un dressing qui pourrait paraître un peu trop austère. Aussi, avoir des chinos en stock peut par exemple apporter un côté plus décontracté à un ensemble (on pense fridaywear et apéro afterwork du vendredi soir).

Formel Pantalons

C. Les chaussures

Ici, le choix est vite fait ! On mise sur des richelieus, véritables reines des chaussures habillées. Comme on aura plusieurs costumes dans différents coloris, le fait de posséder au moins deux paires est quasi obligatoire : une noire, une marron (plus ou moins foncé en fonction des complets que l’on possède). On évitera les modèles fleuris pour se concentrer sur les pieds les plus simples : soit en one cut soit à bout rapporté. La semelle en cuir sera indispensable puisque son homologue en gomme apporte un côté casual que l’on ne souhaite pas ici. Si l’association jean/blazer est tolérée, il est alors possible également de choisir des derbies, en quarter brogue par exemple ou bien entièrement lisses.

Formel Richelieus Noire

D. Les accessoires

Comme dit plus haut, la surenchère est à éviter. On ne trouvera alors dans ce dressing que le strict nécessaire. En ce qui concerne les cravates, on misera sur quatre modèles minimum : une club, une à pois, une en tricot et une bordeaux. Une noire peut éventuellement avoir une place dans notre dressing pour un enterrement ou notre futur job de garçon café. S’ajoute à cela deux ceintures en cuir, une marron et une noire, qui matcheront avec les paires de richelieus. En cas de températures basses, on prévoit une écharpe, sobre et unie, ainsi que deux paires de gants, de préférence en cuir, marron et noir. Pour transporter tout notre attirail du parfait petit travailleur, on oublie tout simplement le sac à dos pour ne se focaliser que sur des produits de type business/attaché case en cuir. Plus il sera sobre, mieux cela vaudra !

Formel Echarpe

E. En résumé

– Les hauts :

  • 2 manteaux : un pardessus noir, marine ou gris, un trench ou un mac
  • 2 costumes : un gris et un marine. Option : 1 troisième à carreaux ou rayures
  • 7 chemises : 3 blanches, 2 bleues, 2 rayées (matières fines)

– Les bas :

  • 3 pantalons habillés type costume
  • 2 chinos : un marine, un beige

– Les chaussures :

  • 1 paire de richelieus noire
  • 1 paire de richelieus marron
  • 1 paire de derbies en cuir lisse ou nubuck

– Les accessoires :

  • 4 cravates : une bordeaux, une en tricot (marine ou grise), une à pois et une club
  • 1 ceinture fine en cuir marron
  • 1 ceinture fine en cuir noir
  • 1 sac type business (en cuir de préférence)
  • 1 paire de gants marron
  • 1 paire de gants noir
  • 1 écharpe unie

Total : 29 pièces

II. Les pièces casual à avoir

Si il est plus simple (puisque porté pratiquement tous les jours) que la partie précédente, le style casual obéit toutefois lui aussi à certaines règles. Mot devenu fourretout pouvant désigner plusieurs sous-catégories de style, il permet une plus grand versatilité au niveau des tenues. C’est d’ailleurs là son plus grand piège, puisque cela peut se traduire par une plus grande chance de faire une erreur. Afin d’éviter de nous retrouver avec une tenue qui ressemble à une association aléatoire de pièces, voyons ce que nous avons besoin dans notre dressing de tous les jours.

look max homme automne hiver 2018

Manteau Faguo | Chemise Première Manche | Montre Hamilton | Pantalon LePantalon | Chelsea Boots Pied de biche | Sac à dos Ateliers Auguste

A. Les hauts

Concrètement, à peu près tous les hauts peuvent trouver une place ici (sauf les vestes de costumes évidemment !). Ce qu’il faut garder en tête, c’est de pouvoir créer plusieurs tenues différentes avec un minimum de pièces afin de les optimiser. Pour commencer, on peut opter pour deux pulls en laine col rond, un marine et un gris. Pour une tenue légèrement plus sportive, on complètera ses deux pièces d’un sweat, gris chiné de préférence. En-dessous, deux choix s’offrent à nous : t-shirt ou chemise. Pour le premier choix, il nous en faudra cinq, répartis en trois couleurs : deux blancs, deux gris (chiné) et un noir.

Casual Pulls Empiles

Pour le second, le choix est plus vaste et plusieurs points peuvent rentrer en compte, dont le principal est indéniablement le tissu. On privilégiera alors les toiles telles que la flanelle, le chambray mais également l’Oxford. S’ajoutent à cela les motifs. Le carreau (type tartan) s’imposera alors comme la référence de base. Ensuite, il s’agira de porter attention à certains détails, comme la forme du col ou bien la gorge de boutonnage choisie. Mieux vaudra alors s’orienter vers une college shirt plutôt qu’une chemise à col baleine et boutonnière simple.

Casual Chemises

Bien entendu, le style casual possède ses propres manteaux et autres blousons. Produit polyvalent, la parka s’impose comme la pièce à avoir. On la choisira fine et légère pour l’été ; matelassée et imperméable pour l’hiver. Légèrement plus court mais tout aussi efficace pour se protéger d’un froid mordant, le caban est, au fil des années, devenu un incontournable du vestiaire masculin. Enfin, pour ceux qui préfèrent les pièces courtes, les blousons type Harrington seront le meilleur compromis pour une pluralité de tenues.

Casual Manteaux Ete

B. Les bas

Comme pour les hauts, à peu près tout peut se retrouver ici, tant que cela ne ressemble pas à un pantalon (trop) habillé. Et on commence bien évidemment par l’une des pièces les plus emblématiques d’un style de tous les jours : le jean. On en choisira deux, dans des finitions différents : un brut et un plus clair. Libre à nous de choisir la toile mais le mieux sera toutefois de privilégier du selvedge qui, si il est de bonne facture, durera davantage dans le temps. À cela viennent s’ajouter deux chinos, un marine et un marron/camel, qui apporteront une touche de décontraction.

Casual Pantalons

C. Les chaussures

Ici, le choix est plus large. Et cela commence par l’inénarrable paire de baskets blanches. Si on peut la choisir sans fioritures, elle peut cependant apporter une petite touche de couleur au bas d’une tenue si on la choisit avec le haut de ses contreforts colorés par exemple ou bien une semelle gomme. Le seul impératif ici est que la tige soit blanche ! Pour l’été, une version toile viendra nous donner un look plus léger pour la belle saison. Les couleurs seront permises mais on évitera cependant quelque chose de trop criard. Viennent s’ajouter à cela deux paires de bottines, des classiques en cuir lisse ou bien en peau retournée ainsi que des desert boots.

Casual Chaussures

D. Les accessoires

Terminons cet article en s’intéressant aux accessoires. Comme ceinture, on partira sur un modèle en cuir. À la différence de celle destinée à une tenue formelle, on la choisira légèrement plus large, légèrement plus brute et munie d’une boucle un poil plus grosse (en gros, trouver le juste milieu entre celle pour un costume et celle d’un cow-boy). Afin de transporter au mieux tout notre nécessaire de survie en milieu urbain, un sac à dos nous accompagnera lors de nos déplacements. Si l’envie de passer un week-end loin de chez nous nous prend, on pourra aussi lui associer une pièce type 48h. Enfin, un bonnet tricoté, une paire de gants en cuir et une écharpe termineront de nous protéger des assauts du froid.

Casual Ceinture

E. En résumé

– Les hauts :

  • 1 manteau : 1 caban ou 1 parka
  • 1 blouson : veste en jean ou en cuir
  • 2 pulls col rond : un marine et un gris
  • 1 sweat
  • 5 chemises : 1 flanelle, 1 chambray, 1 denim, 1 Oxford, 1 carreaux
  • 5 t-shirts : 2 blancs, 2 gris, 1 noir

– Les bas :

  • 2 jeans : 1 brut, 1 clair
  • 2 chinos : 1 marine, 1 beige/camel

– Les chaussures :

  • 1 paire de baskets blanches
  • 1 paire de baskets toiles
  • 1 paire de desert boots
  • 1 paire de boots

– Les accessoires :

  • 1 ceinture en cuir marron
  • 1 sac à dos
  • 1 sac 48h
  • 1 paire de gants (qui peut être la même que celle du vestiaire habillé)
  • 1 bonnet
  • 1 écharpe

Total : 29 pièces

III. Le mot de la fin

On l’aura compris, constituer un dressing formel et/ou casual uniquement de basiques n’est pas foncièrement compliqué, si tant est qu’on le fasse intelligemment. Aussi, et c’est presque devenu notre crédo, mieux vaut donc commencer à investir dans des pièces de manière plus durable plutôt que d’avoir à renouveler trop fréquemment l’achat de produits de mauvaise qualité. Également, on ne privilégiera qu’une petite quantité de couleurs et qui puissent s’associer entre elles facilement. Si on respecte tous ces points, il ne fait aucun doute que notre dressing sera optimisé ! Au final, les deux dressing cumulent une soixantaine de pièces, en partant du principe que l’on ait besoin d’un dressing formel (ce qui n’est pas le cas de tout le monde) et hors sous-vêtements (que l’on choisira de la même façon : unis et dans des teintes sobres). Tout cela reste bien entendu théorique et doit être adapté à nos besoins. On vous invite d’ailleurs à partager en commentaires votre dressing de basiques idéal !

Pour aller plus loin, on vous invite à (re)découvrir nos précédents sujets traitant de thématiques similaires :

10 looks de base pour l’hiver
Comment s’habiller quand on ne sait pas comment s’habiller ?
Quelles marque de basiques pour homme de qualité ?
Comment s’habiller de manière plus responsable ?

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles