Comment choisir un t-shirt ?

Autrefois considéré comme un sous-vêtement à part entière, cette pièce de coton a fait du chemin jusqu’à devenir un véritable basique du vestiaire masculin. Qu’on se le dise, aujourd’hui, le t-shirt est sans nul doute l’un des vêtements que l’on consomme le plus et dont on remplace le plus souvent ! On a donc tendance à être moins regardant à son égard (à tort, bien sûr !), alors qu’investir dans de bons et vigoureux t-shirts est la clé d’un dressing bien maitrisé. Lorsque l’on recherche un t-shirt, plusieurs paramètres sont à prendre en compte : la matière, la qualité des finitions ou encore la coupe. Il n’y a pas de secret, un bon t-shirt devra répondre à ces principales exigences.

look indigo focus maison cornichon

Sommaire

1. La petite histoire du t-shirt
2. Les différentes matières du t-shirt
3. Comment reconnaître un t-shirt de qualité ?
4. Les différents t-shirts
5. Où trouver un t-shirt ?
6. Conclusion

1. La petite histoire du t-shirt

Même si l’origine exacte du t-shirt est plutôt flou, on sait qu’il était bel et bien présent dans le vestiaire des hommes de la classe populaire américaine dés le XIXème siècle. Le plus souvent, on le retrouvait comme sous-vêtement, porté sous une chemise ou sous un bleu de travail. La pièce de coton léger a été adoptée par l’armée américaine, plus précisément par la US Navy en 1913 comme maillot de corps, et ce pour différentes raisons. Doté d’un col rond et de manches courtes, le t-shirt en coton blanc absorbait la transpiration et était facilement lavable. C’est donc à partir de ce moment là que cette pièce va peu à peu se démilitariser pour ensuite gagner en popularité. Durant la Seconde Guerre Mondiale, l’armée américaine va initier à son tour l’Europe au fameux t-shirt. Il sera ensuite adopté dans la vie civile, jusqu’à devenir aujourd’hui l’un des basiques indispensables du vestiaire masculin.

Steve Mcqueen à bord de sa Triumph vêtu d’un t-shirt blanc, d’un jean et d’une paire de Desert Boots.

L’histoire du t-shirt

2. Les différentes matières du t-shirt

Dans la grande majorité des cas, hors exception due à une folie créatrice, les t-shirts sont confectionnés à partir de coton, de soie, de laine (mérinos), ou encore de matières synthétiques (polyester, viscose). La plupart du temps, un t-shirt est fait en 100% coton, la différence notable est donc la qualité du coton utilisé. Notons qu’il est tout à fait possible de trouver sur le marché des t-shirts composés d’un faible pourcentage de matières synthétiques, comme le polyester. Ce dernier va donner un toucher différent au tissu final et va favoriser une meilleure durabilité. Mais il coûte surtout moins cher ! La soie est parfois utilisée, mais étant donné le coût élevé de cette matière, elle se voit souvent remplacer par son pendant synthétique : la viscose. Enfin, il n’est pas rare de trouver des t-shirts en laine mérinos, une matière bien plus intéressante que l’on pense pour ce type de pièce !

look homme t-shirt blanc

A. Le coton

Matière naturelle la plus utilisée dans le monde, le coton est une fibre végétale prélevée à partir de la fleur de coton. Moyennement chaud, résistant, facile d’entretien et doux, il en existe de diverses qualités, le plus prestigieux provenant du Zimbabwe. Néanmoins, celui garantissant un des plus hauts standard de qualité que l’on trouve fréquemment est nommé Pima ou coton égyptien. Il provient du gossypium barbadense, un arbre poussant à l’origine en Amérique du Sud produisant un coton aux fibres longues, douces et solides. Lorsque l’on parle de t-shirt, on peut également parler de Jersey de coton. Il s’agit avant tout d’un type de tissage originaire de l’île de Jersey. L’usage du coton s’est désormais répandu pour créer des tissus légers et doux. On le retrouve ainsi sur des modèles de t-shirts destinés à la saison chaude.

t-shirt coton

B. La soie

La soie est une fibre animale produite par le ver à soie. Douce au toucher et à l’oeil, ses qualités en font un des tissus les plus prestigieux une fois qu’elle est filée. Son élasticité, sa solidité, sa finesse, sa légèreté et sa souplesse permettent ainsi de créer des vêtements luxueux. On la retrouve souvent dans la composition des t-shirts féminins, mais elle peut être également utilisée en mode masculine.

C. La laine mérinos

Qui a dit que la laine mérinos était une matière exclusivement hivernale ? En effet, c’est plutôt une idée reçue puisque la laine mérinos est une matière qui va s’adapter en fonction de la température de notre corps, respirer et être thermorégulante. En d’autres termes, une matière intelligente, car elle sera autant efficace en hiver qu’en été. C’est une alternative intéressante au coton quand on sait que la laine mérinos va absorber jusqu’à 35% de son poids en humidité. À noter qu’elle a également la particularité de ne retenir aucune odeur corporelle. Cependant, un t-shirt en laine peut, tout comme un pull, légèrement se déformer en fonction des ports et mettre plus de temps à sécher qu’un simple t-shirt en jersey. Une matière déjà adoptée par les cyclistes ou les randonneurs !

tissu laine merinos

D. Le lin

On retrouve des t-shirts en lin principalement dans les collections été et pour cause, c’est la matière idéale lorsque les températures montent. Tout comme la laine mérinos, le lin est thermorégulateur, ce qui veut tout simplement dire qu’il va libérer l’air en cas de fortes chaleurs et dans le cas contraire, l’emprisonner pour garder une température constante. Encore une fois, comme la laine, celui-ci ne retient pas les odeurs corporelles. On connaît les chemises en lin pour leur particularités en cas de fortes chaleurs, c’est exactement identique pour un t-shirt, d’autant plus lorsqu’il sera fin et aéré. À noter que le lin est une matière plutôt rêche qui a tendance à froisser très rapidement dés les premiers ports. C’est également une matière qui va se déformer, ce qui est tout de même moins gênant pour un t-shirt, une pièce moins formelle. On conseille de ne pas s’orienter vers des t-shirts en lin d’entrée de gamme, car sans aucun doute, les fibres seront plus fragiles et laisseront des plis beaucoup plus marqués.

E. Les matières synthétiques

Le polyester est la fibre textile synthétique la plus produite dans le monde, c’est une matière qui a des attributs de solidité et de souplesse. Il présente notamment l’avantage de ne pas rétrécir et de servir d’excellent isolant contre le froid. Généralement, le polyester entre dans la composition du vêtement en complément d’autres matières afin de faire profiter de ses qualités les pièces qui en résultent. Il est cependant préférable que son pourcentage reste minoritaire. Quant à la viscose, c’est une matière synthétique également appelée « soie artificielle » car elle est aussi fine, douce, brillante et solide que la soie. Elle a d’excellentes propriétés absorption d’humidité ce qui en fait une matière très utilisée pour les doublures, mais également pour donner aux t-shirts un aspect soyeux sans que le prix ne décolle trop.

3. Comment reconnaître un t-shirt de qualité

Outre la coupe ou la forme d’un t-shirt, on peut noter certains points cruciaux permettant de déterminer son niveau de qualité. La première chose à faire en boutique est bien évidemment de le toucher et de se poser les bonnes questions. Est-ce que le tissu est fin ou épais ? Est-il doux ou rêche ? Les coutures sont-elles bien droites et ne font pas gondoler le tissu ? Où est-il fabriqué ? Avec quel tissu ? Sur le web comme en boutique, le meilleur réflexe que l’on peut avoir est de regarder attentivement la composition du t-shirt. Le marché étant extrêmement dense, c’est avec l’expérience que l’on apprend à moins se tromper sur la qualité supposée de tel ou tel modèle et que l’on se construit un noyau dur de marques récurrentes. Néanmoins, voici quelques généralités sur les signes de qualité d’un t-shirt :

t-shirt qualité

A. Commencer par fuir les t-shirts bas de gamme

Commençons par prendre le problème à l’envers ! On ne vous apprend rien si on vous dit qu’un t-shirt acheté à 5€ dans une grande enseigne est loin d’être le meilleur des t-shirts. Bien sûr, on comprend qu’il ne soit pas toujours simple de se dire qu’il faut mettre un peu plus cher dans un t-shirt, alors qu’au final, il sera vite rentabilisé et ne sera pas mis de côté au bout de plusieurs mois de port. Voici les différentes raisons de fuir les t-shirts bas de gamme :

  • Le tissu : au fil des ports, le tissu va rapidement se trouer, perdre sa forme initiale ou encore faire des peluches.
  • La transparence : qui dit tissu fin, dit obligatoirement transparence, un t-shirt blanc d’entrée de gamme en est l’illustration parfaite.
  • La coupe : Parfois trop moulante ou trop ample, la coupe ne sera pas forcément travaillée, elle ne nous mettra pas forcément en valeur. Si le t-shirt ne possède pas de couture, il s’agit d’une pièce en tubulaire. Même problématique pour les manches, elles seront trop larges.
  • Le confort : un jersey de mauvaise qualité n’est pas forcément confortable à porter. Même constat, voire pire pour des matières synthétiques.
  • Le lavage : après plusieurs lavages, la fibre va s’abimer et le t-shirt va rapidement perdre sa forme.

Casual Tshirts

Les basiques à avoir dans son dressing

A. Faire attention au tissu et à son grammage

Comme évoqué précédemment, un t-shirt peut être composé de différentes matières, le coton étant la principale. Bien sûr, en plus des autres caractéristiques comme la coupe, le montage ou encore les finitions, le choix du tissu et de son grammage sont des éléments à ne pas négliger lorsque l’on recherche un t-shirt. On va alors plutôt s’orienter vers des matières naturelles et respirantes. Seulement, contrairement aux chemises, le grammage est ici un gage de qualité, mais surtout de durabilité. Un t-shirt plus fin et plus léger sera moins solide qu’un t-shirt plus épais. Si on se penche sur l’offre bas de gamme (que l’on retrouve dans les grandes enseignes de la fast fashion), on est sur un grammage généralement compris entre 120 et 140 grammes. Sur ce genre de pièces, il ne faut pas oublier qu’elles ont une durée de vie extrêmement limitée, une saison, voire deux si on est optimiste. On vous déconseille donc de mettre plus d’une quinzaine d’euros dans ce genre de t-shirt, privilégiez plutôt de mettre un peu plus pour avoir un t-shirt d’une qualité intermédiaire d’entrée de gamme. Un t-shirt que l’on pourrait qualifier de standard a un grammage compris
entre 145 et 155 grammes. C’est d’ailleurs ce que l’on peut retrouver dans la grande majorité des collections. Dés l’instant que l’on passe sur un grammage plus lourd, plus de 160 grammes, on doit s’attendre à avoir un t-shirt d’une meilleure qualité de matière et de tissage. Attention, un t-shirt léger n’est pas forcément un t-shirt de mauvaise qualité ! Ainsi, pour les t-shirt graphiques, on préfèrera un grammage plus important, notamment pour que l’impression ait un meilleur rendu.

t-shirts basiques epaule

Petit conseil de camionneur :

En cas de forte chaleur, on optera plutôt pour un t-shirt semi-épais, voire épais plutôt ample à la place d’un t-shirt fin, mais près du corps ! En effet, celui-ci risque de très vite se transformer en maillot de corps, alors que la première option permet d’avoir une pièce qui durera plus d’un été.

B. Jeter un coup d’oeil aux finitions

Même si le montage d’un t-shirt peut paraître simple au premier abord il s’avère en réalité beaucoup plus complexe. Une fois le t-shirt entre les mains, il est important de s’attarder sur certains éléments qui le compose. À commencer par le col, le surfilage, puis la bande de propreté.

  • Le col

Une fois porté, le col doit avoir un beau tomber au ras du cou, bien à plat, en d’autres termes, il ne doit pas se retourner ou donner une impression d’irrégularité. Dans le cas contraire, ce n’est pas forcément un bon signe, il vaut mieux passer son chemin sans hésitation. À la différence d’une chemise où l’on recommande de prêter attention au nombre de coutures au centimètre, ce n’est pas forcément le cas pour un t-shirt. En effet, mis à part l’esthétique, cette finition n’empêchera en aucun cas votre maille de bouger ! Certains t-shirts comme celui ci-dessous possède une encolore ronde terminée par un bord-côte, ce qui est à la fois un élément pratique, puisqu’il facilite le passage de la tête grâce à un maillage élastique, et un élément esthétique pour finaliser le haut du vêtement.

col t-shirt Schnaydermans

T-shirt de chez Schnayderman’s (crédit photo : BeauBien)

  • Le surfilage

Le sufilage est la partie de la couture présente aux bords de la pièce. Ainsi, on le retrouve au niveau du bas du t-shirts, des manches ou encore à l’intérieur du col. Le surfilage est un élément plutôt important puisqu’il empêche tout simplement les différents morceaux de tissus coupés de s’effiler. Pour y jeter un oeil, il ne faut pas hésiter à retourner la pièce et vérifier leur solidité.

bande de propreté t-shirt sunspel

T-shirt de chez Sunspel (Crédit photo : Beaubien)

  • La bande de propreté

Dernier point important, la bande de propreté (également appelée « bande de renfort »), un empiècement se trouvant au niveau de l’intérieur du t-shirt (plus précisément du côté de la nuque). Elle doit être bien plaquée et régulière. Comme son nom l’indique, elle va permettre de protéger le t-shirt notamment de la transpiration, mais aussi apporter un certain confort. Sur certaines pièces, on trouvera une bande de propreté au niveau des épaules.

focus col tshirt NP

T-shirt Norse Projects Niels (Crédit photo : BeauBien)

4. Les différents t-shirts

Aujourd’hui, le t-shirt, comme la plupart des autres pièces de notre dressing se consomme sous plusieurs coupes, oversize pour certains, slim-fit pour d’autres, sans oublier le fameux t-shirt col V, chaque alternative doit être bien maitrisée pour un look irréprochable ! Cas on ne peut plus vrai pour le fameux t-shirt col V, la pièce phare des hommes de télé-réalité (le cliché, oui je sais). Sans oublier le t-shirt à poche, celui à manches longues, ou encore le graphique. Bref, on va ici définir les différents t-shirts que l’on peut trouver sur le marché.

A. Le classique, coupé près du corps

Quand on parle de t-shirts près du corps, on ne parle pas de t-shirts moulants, voire même dans certains cas extra-moulants (est-ce que vous voyez où je veux en venir ?). En effet, il s’agit ici d’une pièce qui va naturellement suivre les courbes de notre corps. En d’autres termes, ce genre de t-shirt aura tendance à être plus resserré au niveau des biceps, de la poitrine, ainsi qu’au niveau du bas de la pièce. On ne recommande pas forcément de le porter en été ou sous une forte chaleur, car plus la matière sera en contact avec la peau, plus le t-shirt tiendra chaud (et attention aux auréoles !). Il reste cependant une très bonne alternative si l’on souhaite avoir un t-shirt confortable à mi-chemin entre une coupe classique et regular.

T-shirt Norse projects Niels

Le Niels de chez Norse projects, un classique de la marque

B. Le t-shirt oversized, loose

Aujourd’hui (et heureusement), le t-shirt n’est pas uniquement décliné dans sa coupe classique, T. On le retrouve dans des coupes plus amples, plus confortables, pour le plus grand plaisir des amateurs de streetwear. Parfois autrement appelé oversized, cette pièce de coton possède des manches plus longues ou encore bouffantes. C’est clairement une coupe qui sort du lot, notamment si on a déjà fait le tour des modèles plus standards.

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Oliver Hooson (@olvh) le

C. le fameux t-shirt col V

Le fameux t-shirt col V, on y vient ! Même s’il était à la mode il y a plus de 10 ans, celui-ci tend désormais à se faire plus discret dans nos dressings. D’ailleurs, comme beaucoup d’entre nous, on a tout simplement préféré porter un col plus classique, le col rond. Aujourd’hui, on trouve toujours cette pièce parmi l’offre de certaines marques, mais attention, porter un col V est plutôt dangereux si on ne maîtrise pas correctement la pièce. Il faut faire attention à ce que le col ne soit pas trop accentué et qu’il ne descende pas sous les clavicules. On ne conseille pas de se tourner vers une coupe trop près du corps, car dans le cas échéant, inutile de préciser que l’on peut très vite ressembler à une personne de télé-réalité (sacré cliché).

t-shirt col V

Un t-shirt col V relativement près du corps de chez Maison Standards

D. Le t-shirt à poche

Mis à part la matière ou la coupe du produit, la poche est peut être l’une des seules originalités que l’on peut accorder à un t-shirt. Tout comme les chemises casual ou les chemisettes estivales, on peut retrouver une poche plaquée poitrine sur un t-shirt. Avant toute chose, c’est une histoire de goût. Ce détail n’a pas forcément pour vocation d’être utilitaire, puisqu’il va plutôt ici jouer sur l’originalité. La poche plaquée apportera une note stylistique supplémentaire à cette pièce de nature simple. Ce détail peut également être intéressant lorsque l’on porte un t-shirt seul en été, car il n’est pas caché sous plusieurs couches de vêtements, mais est ici bien au contraire, la première pièce que l’on voit dans un look. Même s’il existe des poches dotées d’une couleur différentes de celle du t-shirt, on préfèrera le ton sur ton.

T-shirt poche drapeau noir

Un t-shirt texturé avec poche de chez Drapeau Noir

E. Le t-shirt à manches longues

Quand on parle de t-shirts à manches-longues, on pense également à la marinière ou encore au henley. Ici, la question de la coupe est primordiale, car le t-shirt à manches longues peut très vite donner un côté trop ample et uniforme. Autant dire qu’il vaut mieux être prudent avec ce type de pièce, car s’il n’est pas correctement choisi, celui-ci peut très vite jouer en notre désavantage. Le t-shirt manches longues est donc à éviter, cependant, à la place, on optera pour une chemise casual, une marinière, ou encore un henley.

mariniere Arket

Marinière de chez Arket

F. Le t-shirt à motifs pour les originaux

C’est évident, en plus des t-shirts basiques blancs ou gris, les t-shirts à motifs vont apporter une certaines originalité à nos tenues. Bien entendu, concernant le layering, il vaut mieux éviter de porter comme première base un t-shirt à motifs, à la place, on privilégie des couleurs unies. En règle générale, on a tendance à conseiller de commencer par porter des t-shirts « graphiques », c’est à dire que le motif est uniforme sur l’ensemble de la pièce. De la même façon, on évitera de porter des motifs trop imposants, trop originaux, au risque d’avoir une pièce trop forte.  Comme le choix d’un t-shirt à motif est original, il faudra rester sur des couleurs sobres.

t-shirt step art imprimé

Un t-shirt de chez Stepart confectionné au Portugal et imprimé en France

Voici les différents procédés des t-shirts graphiques :

  • La broderie est une technique consistant à coudre avec du fil un motif sur du tissu. Il offre ainsi un résultat en relief solide et durable. Il peut être réalisé manuellement ou à la machine et suivant plusieurs techniques de couture.
  • Le flocage permet d’imprimer une image ou un logo sur un support à l’aspect de feutre (comme sur les anciens maillots de foot) via l’aide d’une presse. C’est un procédé extrêmement résistant au lavage mais restant limité quant aux possibilités de forme.
  • Grâce aux pochoirs de la sérigraphie, ce système permet de faire pénétrer une encre résistante directement dans le tissu. C’est le plus ancien mode d’impression sur textile et le plus utilisé de nos jours.
  • Le transfert permet d’aposer une impression sur un textile via un système de feuille. En gros, on imprime sur une feuille un motif, une image et on la presse sur un t-shirt. C’est le procédé le plus économique de tous, mais aussi le moins qualitatif.

5. Où trouver un t-shirt ?

Après avoir défini ensemble les critères qu’il fallait prendre en compte pour nous aider à choisir un t-shirt, on vous propose, tout comme pour l’article Comment choisir un pantalon chino ? de vous proposer de découvrir une liste exhaustive de marques classées en fonction de leur gamme de prix (et par ordre croissant dans chaque gamme) !

Forlife T Shirt Hotel

A. T-shirts entrée de gamme (de 10€ à 25€)

Uniqlo

L’enseigne japonaise connue pour ses basiques propose bien évidement des t-shirts d’entrée de gamme avec un prix avoisinant une dizaine d’euros. Bien entendu, on préfèrera ce type de pièce sous une chemise ou utilisée comme base en layering. On notera tout de même un modèle qui sort du lot, le t-shirt gaufré col rond composé d’une texture et d’une matière intéressantes, le tout sous la barre des 15€.

Site : www.uniqlo.com

Monoprix

On n’y pense pas forcément au premier abord, mais Monoprix propose des t-shirts d’entrée de gamme de qualité. On y trouve des pièces réalisées en coton bio et dans des matières chinées. Le prix moyen des t-shirts est seulement d’une dizaine d’euros. L’offre est relativement complète puisque l’on peut y dénicher des marinières ou encore des t-shirts graphiques plutôt discrets. Attention cependant à l’épaisseur du tissu, il sera préférable de se tourner vers des mailles plus lourdes.

Site : www.monoprix.fr

Muji

Tout comme Uniqlo, la marque propose des basiques du vestiaire masculin. Inutile de préciser que le t-shirt y est également présent. Les pièces jouissent d’un bon rapport qualité/prix, mais attention au sizing entre les différents modèles. La marque propose un modèle tricoté avec du fil de haute densité, en coton biologique pour la somme de 24,95€. Pour l’entrée de gamme on est cependant aux alentours des 13€.

Site : www.muji.com

Arket

Marque de basiques du géant suédois H&M, Arket propose des pièces intéressantes au prix juste. Bien évidement on y retrouve notre fameux t-shirt uni. Même si l’entrée de gamme se situe aux alentours des 15€, on conseille de s’orienter vers le modèle Heavyweight, décliné dans une palette de 15 coloris. À noter, que ce modèle existe dans une version marinière, en 10 coloris différents. Niveau grammage, on est à 220 grammes, donc une pièce relativement épaisse et résistante. Il faudra compter 25€ pour acquérir l’une de ces pièces.

Site : www.arket.com

B. T-shirts milieu de gamme (de 29€ à 50€)

Carhartt

Comme pour beaucoup d’autres pièces du dressing masculin, Carhartt reste une source fiable. Ayant déjà eu plus d’une dizaine de t-shirts de la marque, je ne peux que la recommander. De belles coupes, de belles matières et un prix moyen de 30€, difficile de ne pas trouver son bonheur. Mentions spéciales pour le modèle Pocket et sa fameuse poche plaquée, ou encore le Chase pour une coupe plus loose et un grammage plus important.

Site : www.carhartt-wip.com

Paname Collections

Une jeune marque française que l’on suit depuis ses débuts et qui mérite parfaitement sa place au sein de notre sélection. Paname Collections propose sa version du t-shirt, le Steeve. Celui-ci est réalisé dans un Jersey 100% coton et dispose d’un traitement anti-peeling afin d’éviter que la pièce ne bouloche. Il est décliné en cinq coloris : blanc, sable, vert forêt, bordeaux ou encore bleu. Pour chaque t-shirt, la marque propose un prix unique de 30€.

Site : www.panamecollections.com

Asket

Chez Asket, on trouve toujours de bons basiques dont des t-shirts. Comme pour le reste des pièces, il existe trois longueurs différentes : short, regular ou long. De quoi satisfaire toutes les morphologies ! Les pièces sont réalisées en coton Egyptien à fibres longues avec un poids de 180 grammes. Chaque t-shirt est fabriqué à Braga, au Portugal et proposé au prix unitaire de 35€ (au lieu de 80€ en prix retail).

Site : www.asket.com

Stepart

Encore une fois, il s’agit d’une marque française, mais qui, à l’inverse de Paname Collections, s’est spécialisée dans l’univers du t-shirt graphique. Sur une base d’un t-shirt en coton confectionné au Portugal (160 grammes), on retrouve une sérigraphie délicatement réalisée par un imprimeur français. Les motifs sont sobres, non tape à l’oeil et représentent tout à fait ce que l’on peut attendre d’un t-shirt graphique simple et épuré. Prix unique : 39€.

Site : www.stepart.fr

Maison Standards

Véritable pendant de la marque Everlane à la française, Maison Standards est une marque qui propose des basiques pour hommes et pour femmes. Chez Maison Standards, les t-shirts sont classiques et coupé près du corps. A poche poitrine, sans poche, col rond, col V, manches courtes, manches longues, l’offre est partagée. Il faudra compter 45€ pour un t-shirt en coton et 55€ pour une pièce réalisée en 100% lin.

Site : www.maisonstandards.com

Noyoco

Chez Noyoco, en plus d’apprécier leur démarche environnementale, on apprécie la qualité de leurs pièces. Parmi leur offre de t-shirts unis, on a une nette préférence pour le modèle Gumi. Une coupe loose, une poche ton sur ton, un jersey tissé en Italie à partir d’une vicose upcylée, le tout pour 45€. Noyoco reste une alternative intéressante si l’on recherche un t-shirt uni qui change du traditionnel t-shirt blanc.

Site : www.noyoco.com

Drapeau Noir

Depuis déjà quelques années, Drapeau Noir propose de très beaux t-shirts. Une sélection de poids, de coloris différents, de belles textures, des fibres naturelles et une coupe ajustée, voici ce qui défini le mieux les t-shirts de chez Drapeau Noir. On appréciera l’irrégularité du tissage qui donne à chaque pièce un certain caractère. Tous les t-shirts sont tricotés et assemblés au Portugal. La plupart des pièces sont vendues au prix de 45€.

Site : www.drapeau-noir.fr

Olow

En voilà une marque que l’on se devait de citer tant elle est une référence dans l’univers du t-shit graphique. En effet, entre 40€ et 50€ on trouve chez Olow des t-shirts aux motifs originaux et relativement discrets. Il ne faut pas hésiter à jeter un coup d’œil aux collections si l’on souhaite avoir un peu d’originalité dans son dressing (notamment en plein été). Sur l’ensemble des pièces, on est sur une composition 100% coton et sur une fabrication portugaise.

Site : www.olow.fr

American Vintage

Chez American Vintage, on trouve bien évidemment un certain nombre de t-shirts. La marque propose des coupes que l’on pourrait qualifier de loose, un col large et une maille plutôt fine. Étant donné que les manches sont plutôt amples, on conseille de les retrousser pour donner un aspect plus structuré à sa tenue. On recommande de se tourner vers le modèle Sonoma, réalisé dans un 100% coton. Celui-ci est décliné en gris chiné, bleu ciel, gris anthracite ou encore jaune. Parmi l’offre de t-shirts, il existe également des modèles dotés d’une poche poitrine, ainsi qu’une version manches longues. Il faudra compter en moyenne 45€ pour acquérir l’un des modèles de la marque.

Site : www.americanvintage-store.com

Bellerose

Bellerose est la seule marque belge que nous citons dans notre sélection, même si on est bien conscient qu’elle n’est pas la seule à proposer des t-shirts. Parmi ceux que propose la marque, on trouve des modèles graphiques, à poche, à rayures et même à manches longues. L’offre est donc variée et les coupes à mi-chemin entre classique et loose. Les manches sont donc plutôt larges et font directement référence aux maillots de rugby vintage des années 70. D’ailleurs, la rédaction aime particulièrement le modèle Vlin, une pièce réalisée dans un coton épais et robuste. Même si les premiers prix sont aux alentours de 39€, certains modèles avoisinent les 69€.

Site : www.bellerose.be

Bleu de Paname

La marque à mi-chemin entre workwear et streetwear réalise des t-shirts en coton plutôt intéressants, notamment au niveau de la coupe, des graphiques ou encore du design. En plus de cela, la matière est particulièrement douce au toucher et la maille résistante. Il faudra compter 50€ pour les matières en coton et pas loin de 75€ pour des modèles plus travaillés.

Site : www.bleudepaname.com

Norse projects

On commence à monter en qualité avec les t-shirts de chez Norse Projects. Une coupe classique, plutôt près du corps, le modèle Niels est toujours dans les nouvelles collections de la marque danoise. Et pour cause, cet indémodable vendu au prix de 50€ est un très bon basique en la matière !

Site : wwww.norseprojects.com

C. T-shirt haut de gamme (de 55€ à plus de 100€)

Velva Sheen

Une référence sur le marché du t-shirt, la maille est solide et résistante. Les pièces 100% coton sont fabriquées de l’autres côté de l’océan Atlantique, aux États-Unis. Leurs t-shirts sont souvent vendus par pack de deux. A noter qu’ils ne disposent pas de coutures sur les côtés. Pour acquérir l’un des t-shirts de chez Velva Sheen, il faudra dépenser 55€. La boutique parisienne Jinji en propose sur son e-shop !

Disponible chez : www.jinji.fr

Benjamin Jezequel

On aime particulièrement les jeux de matières et de textures dont Benjamin Jezequel fait preuve. Parmi leurs collections, on trouve de très belles pièces réalisées en jersey japonais 100% coton. La marque propose également un modèle en coton gaufré particulièrement réussi. Une coupe ajustée sans être moulante, des modèles qui iront à la plupart des morphologies. Les prix s’étendent entre 60€ et 70€.

Site : wwww.benjaminjezequel.com

Maison Cornichon

Une belle marque française qui utilise essentiellement des « mailleuses » des années 50 pour confectionner ses t-shirts. Ils proposent plusieurs coupes : Héritage, Nouveau classique et Standard. Viennent s’ajouter les différentes matières et grammages. Le plus lourd étant 290 grammes. On apprécie particulièrement le modèle Lotus Bleu, très confortable, assez épais avec une cote de 1×1, qui s’adapte à la plupart des morphologies, et qui, avec son tricot traditionnel lui donne un aspect texturé. Les prix s’étendent de 60€ à 75€ pour les plus épais.

Site : www.maisoncornichon.com

APC

Niveau basiques, APC reste l’une des marques précurseurs en la matière. Des coupes simples, un tomber idéal et de belles matières, voilà ce que l’on peut trouver chez APC. En plus de proposer des t-shirts unis épais, elle complète son offre avec un certain nombre de t-shirts graphiques. A l’image de la marque, les motifs sont relativement discrets et épurés. On y trouve des t-shirts allant de 65€ à 80€.

Site : www.apc.fr

Sunspel

Marque historique qui produit ses t-shirts depuis le début des année 1900. On retrouve dans la composition des pièces, le fameux coton Pima, ce qui apporte une sensation de douceur et de confort. La coupe est classique et la maille solide, le tout est fabriqué à l’usine Sunspel à Long Eaton. Comptez tout de même 85€ pour acquérir le modèle classique de la marque.

Site : www.sunspel.com

Merz B. Schwanen

La marque allemande propose des t-shirts réalisés en coton bio, avec plusieurs déclinaisons de couleurs, et ce, depuis 1920. Une coupe classique composée d’un col plutôt décolleté, signature de la marque. Les prix commencent à 55,90€ pour aller jusqu’à plus d’une centaine d’euros pour un modèle Henley.

Site : www.merzbschwanen.com

10 marques de t-shirts basiques à connaître

6. Conclusion

Après vous avoir donné les clefs vous permettant de déterminer au mieux si un t-shirt est de bonne ou mauvaise qualité, on a présenté une courte énumération de marques de t-shirts que l’on recommande. Bien entendu, on est bien conscient qu’il en existe encore davantage. C’est pourquoi, si vous souhaitez participer à cet article et l’enrichir à votre tour, n’hésitez pas à nous suggérer des marques que vous appréciez ou tout simplement nous donner votre avis sur une marque en particulier !

T-shirts

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux t-shirts l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs t-shirts préférés !

Découvrez nos articles t-shirts

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles