Ceinture abdominale Connect Abs Slendertone : Test & Avis

La rentrée fait souvent partie des occasions pour prendre de bonnes résolutions et notamment celle de se (re)mettre au sport. Comme vous avez peut être pu le découvrir dans mon dernier article au sujet des compléments alimentaires Foodspring, j’essaie de pratiquer une activité sportive régulièrement, notamment la musculation. Je me suis fixé comme objectif cette année d’être encore plus assidu afin d’obtenir une belle silhouette et un physique athlétique (sans oublier l’aspect santé bien sûr). Si il y a bien une zone que j’ai des difficultés à travailler et sur laquelle je n’ai jamais eu de résultats probants ce sont les abdominaux. Qui n’a jamais été tenté par la promesse des publicités vantant les bénéfices de l’electrostimulation pour obtenir de beaux abdos en béton ? Sur ce marché, Slendertone est un des noms qui sort en tête de liste. Séduit par leur première ceinture connectée, j’ai voulu voir de plus près ce qu’elle avait dans le ventre (jeu de mot très LOL). Conscient que je ne pouvais me faire un avis que sur la durée, j’ai donc décidé de donner une nouvelle fois de ma personne en entamant un minimum de 4 semaines de test de cette ceinture abdominale Connect Abs.

La Marque

C’est dans un Londres des années 60 qu’il faut chercher les débuts de Slendertone. A l’époque, la firme s’appelle MBI pour Medical Biological Instruments. Son activité est alors uniquement médicale : elle se sert de l’électrostimulation (EMS) afin de réparer et rééduquer les muscles abîmés. Très vite, elle comprend que l’EMS n’a pas qu’une vertue médicale et peut être utilisée à des fins sportives. Plusieurs buts sont alors définis : affiner sa silhouette, se sentir plus fort, plus rapide, plus heureux et en meilleure forme au quotidien.

Ceinture Slendertone Boite

Tapis, Corde à sauter et Haltères Domyos | Enceinte Lexon

Le succès est alors immédiat. Slendertone accompagne les plus grands champions, dont Mohamed Ali pour ne citer que lui. Des conseillers médicaux ont même été choisis par le comité olympique de 1972 et 1976 afin de fournir aux athlètes une préparation et une récupération efficace lors des Jeux d’été. Uniquement destinée à l’élite sportive à ses débuts, la ceinture Slendertone a très vite été démocratisée afin qu’elle soit utilisée par tout un chacun. C’est d’ailleurs en 1999 que Slendertone lance en Europe sa gamme Flex, destinée à être utilisée chez soi. Aujourd’hui, la marque propose une large gamme d’électrostimulateurs afin de pouvoir tonifier quasiment toutes les parties du corps : abdominaux et obliques, les biceps et triceps, les fessiers, les quadriceps, les mollets, le dos, les épaules et même le visage !

Fiche Technique

La ceinture abdominale Connect Abs est le premier objet Slendertone connecté. Destiné à être utilisée lors d’un effort comme au repos, elle est également l’une des plus légère (195 grammes) de la marque. Pouvant être contrôlée via l’application Slendertone Connect Abs (disponible sur Ios et Android), elle embarque 5 programmes (Tonification essentielle, Fitness, Tonification avancée, Post-Grossesse et Occasion spéciale) et 100 niveaux d’intensité afin de s’adapter au niveau de progression de chacun. Son but, améliorer la posture et réduire les maux de dos en tonifiant la sangle abdominale, masser les viscères de l’abdomen (hmm, ça donne envie !) pour faciliter la digestion, favoriser une bonne respiration et aider au retour veineux.

Ceinture-Slendertone-Boite-Contenu

  • Ceinture de tonification musculaire unisexe Slendertone Connect Abs
  • Matière néoprène et scratch velcro (tissu issu de la recherche biomédicale)
  • Télécommande sans fil rechargeable
  • Câble de recharge USB
  • 1 jeu d’électrodes en hydrogel (20-30 séances)
  • Utilisable via l’application Connect Abs disponible sur Ios et Androïd
  • 5 programmes de remise en forme
  • 100 niveaux d’intensités
  • Coaching personnalisé avec suivi des performances
  • Séance de 30 minutes
  • Temps de charge : 2 heures
  • Durée de la batterie : 15 jours
  • Travail en profondeur de la ceinture abdominale
  • Poids 195 grammes
  • Housse de transport

Ceinture-Slendertone

Test

Il se trouve que je connaissais déjà les produits Slendertone et ce depuis un petit bout de temps. En effet, il y a de ça une vingtaine d’années (j’ai 33 ans en cet an 2017) ma mère Marie-Magdeleine ou « Marie-Mad » pour les intimes s’était laissée tenter par un modèle à électrodes de la marque (elle a du l’utiliser 3 fois…). Je l’avais donc récupéré pour essayer et à l’époque l’appareil m’avait convaincu. Il y a 4 ou 5 ans, je l’ai même retrouvé dans un tiroir et j’avais recommandé des électrodes neuves ; 15 ans plus tard, il fonctionnait toujours ! (il a tout de même fallu changer les piles). C’est donc avec impatience que j’ai attendu l’arrivée de cette nouvelle version qui fonctionne pour le coup aujourd’hui sur batterie. Après étude des différentes fonctionnalités, mon choix s’est porté sur la dernière née des ceintures de la gamme, la ceinture abdominale « Connect Abs ». Au delà d’être la plus esthétique, c’était hélas la plus chère : 199,99€ (trop cool moins de 200€, la bonne affaire !)

boitier telecommande slendertone

Réceptionnée en 72h après commande (livraison offerte sans minimum d’achat), je me suis empressé de déballer le contenu de la boîte. Mes abdos en frétillaient d’impatience. J’ai donc extrait la ceinture, son boîtier/télécommande, un jeu d’électrodes, un câble micro USB de recharge, une housse, un mode d’emploi. Tout était là, les hostilités pouvaient commencer ! Rapide coup d’œil au manuel d’instructions, n’étant ni enceinte (à ma connaissance), ni sous Pacemaker, je pouvais sereinement aborder ma phase de test. Il a fallu calmer mes ardeurs assez rapidement car le boîtier/télécommande nécessitait d’être chargé 3 heures avant la première utilisation.

recharge telecommande slendertone

J’en ai donc profité pour parcourir plus précisément le livret d’instruction et me suis mis en quête de télécharger l’application Slendertone Connect sur mon téléphone Androïd. Et là première (et dernière) mauvaise surprise : mon téléphone n’était pas compatible (voir liste des appareils compatibles) ! Disposant d’un Ipad première génération, c’est donc lui qui m’a servi de « moniteur » afin de pouvoir visualiser et suivre mes performances mais également de régler l’intensité des impulsions électriques (qu’il est également possible de contrôler manuellement directement sur le boîtier/télécommande)

Ceinture Slendertone Appli Connexion

L’application téléchargée et la batterie du petit boîtier pleine, il ne me restait plus qu’à débuter ma séance. Tout est très clairement expliqué lors de l’ouverture de l’application, chaque étape est détaillée point par point du positionnement des électrodes sur la ceinture à la connexion du boîtier en Bluetooth. Une fois la ceinture passée et la séance lancée, les premiers « picotis » des impulsions électriques commencent. La sensation étonne mais n’est pas désagréable, une phase d’échauffement est prévue même si l’on reste maître de l’intensité. Peu à peu on s’acclimate à cette sensation et on se prend au fur et à mesure au jeu d’augmenter la puissance. La « douleur » nous ramène vite à l’ordre quand celle-ci devient trop inconfortable. Pour exemple, l’impression ressentie au niveau des abdos me fait penser à celle d’un énorme fou rire qui devient de plus en plus douloureux.

Ceinture Slendertone Pose

La séance dure 30 minutes, personnellement j’ai préféré les faire allonger sur mon lit ou canapé. Je me suis vraiment pris au jeu et ayant des objectifs fixés par l’application (Programme de tonification avancée) je me devais d’atteindre une intensité moyenne et un certain nombre de points F.I.T (Fréquence / Intensité / résultats de Tonification) permettant de valider ou non le passage à la semaine suivante. Il est même possible de se comparer à d’autres utilisateurs ou rejoindre des challenges pour obtenir encore plus de points F.I.T. La séance en elle même était donc pour moi une vraie parenthèse sportive et même si l’on ne transpire pas cela reste vraiment intense quand on cherche à atteindre la moyenne la plus haute possible. Dans cet esprit, je ne pouvais pas me concentrer pour travailler ou passer l’aspirateur en même temps. Il est bien sûr possible d’adapter l’intensité pour également pouvoir pratiquer une activité sportive en parallèle comme illustré ici et ainsi travailler plusieurs groupes musculaires en même temps.

Ceinture Slendertone Portee Profil

Short de running Gore Running Wear

La courbe d’intensité pyramidale fait que l’on passe d’un « échauffement », à des impulsions de plus en plus soutenues pour finir sur un rythme plus calme. L’échelle oscille de 0 à 100. Le premier jour, il paraît surhumain d’arriver à ce chiffre mais dès la deuxième semaine j’ai pu atteindre cette pouuuuiiissssannnceeee maximale ! Le principe ensuite est de la maintenir le plus longtemps possible. Tout au long de la séance, on sent chaque partie des groupes musculaires constituant les abdominaux travailler (le transverse, le grand droit, les obliques internes et externes). Avant même de visualiser les premiers résultats, on sent d’office que la ceinture n’est pas un simple gadget pour embobiner la ménagère de moins de 50 ans. Mes séances étaient intensives et je sentais très clairement mes abdos travailler. Pour en faire régulièrement à la salle et connaître la sensation d’épuisement après une longue série, on sent tout de suite que la ceinture les sollicite activement.

echelle d'intensite Slendertone

application slendertone connect

Ceinture Slendertone Allonge

Bilan

Je souhaitais me laisser au minimum 4 semaines de test pour avoir du recul sur cette ceinture avant d’en parler. Slendertone annonce que les résultats sont cliniquement prouvés dès 4 semaines d’utilisation à raison de 5 séances par semaine. Je voulais donc voir si je pouvais leur donner raison ou non. J’ai réussi à me maintenir à une moyenne de 4 séances par semaine. Pour prendre ce test dans la globalité, il faut préciser que je vais en moyenne 4 fois par semaine à la salle de sport. J’ai suivi le même programme (qui comprend également plusieurs circuits abdos) sur le mois de test que le mois précédent. Les éléments qui ont donc différé par rapport au mois précédent sont : la prise de compléments alimentaires Foodspring (la période de test pour cet article s’est déroulé en même temps) et l’utilisation de cette ceinture. A noter également que je fais attention à mon alimentation au quotidien, j’ai donc un régime alimentaire plus ou moins « contrôlé ».

Ceinture Slendertone Avant Apres

Début août, j’ai donc réalisé une première photo un matin, à froid, de ma forme du moment, abdominaux contractés. 4 semaines plus tard, j’ai pris exactement la même photo dans les mêmes conditions. Visuellement, au fil des séances, j’ai senti que je me dessinais un peu plus sans vraiment pouvoir déterminer à quel degré. En terme de performances, en regardant les statistiques sur l’application Slendertone Connect, j’ai clairement augmenté mon intensité moyenne sur mes séances. A la salle,  j’ai également raccourci au fur et à mesure le temps passé sur mes circuits abdos pour passer de 20 minutes à 17 minutes en moyenne. Même si l’ensemble des facteurs est à prendre en compte, en terme de ressenti, je peux vraiment attester de l’influence de ces 4 semaines d’utilisation de la ceinture sur ces résultats.

Avis

Même si j’avais déjà testé un électrostimulateur Slendertone il y a près de 20 ans (et ouais mon petit, je commence à me faire vieux), je ne savais pas forcément ce que valait la nouvelle génération d’appareils de la marque. Cela fait un bout de temps que je me tâte à investir dans ce type de ceinture et la frustration des résultats qui tardent à se faire voir malgré mes entraînements en salle ont fini de me convaincre (les abdominaux étant un de mes points faibles et pourtant le groupe musculaire que je souhaite avoir le plus dessiné). On est d’accord, c’est un budget (200€), mais cela reste un premier pas pour moi dans le domaine et dans une gamme de prix qui reste « raisonnable ». Et je pense même investir à l’avenir dans des modèles encore plus poussés. Il est indéniable que la seule utilisation de la ceinture sans une activité sportive régulière et une alimentation saine ne peut avoir de résultats visuels probants car au delà de ça, cela travaille tout de même les abdos en profondeur. Par contre, je suis pleinement convaincu que cela a été un vrai bonus me concernant, j’ai été rigoureux sur mon entraînement, j’ai fait attention au contenu de mon assiette et je suis persuadé que ces 4 séances par semaine durant 4 semaines ont contribué au fait d’avoir les abdominaux plus visibles. Je compte d’ailleurs ne pas m’arrêter là et poursuivre mon programme Slendertone. On se retrouvera peut être sur l’application pour un challenge !

Ceinture Slendertone Controleur

Merci à Théo de Fitnessmith pour ses programmes et merci à coach Mickael Kael de la Thalasso de Carnac pour ses parcours abdos ;)

les plus

  • Praticité
  • Durée de la batterie (15 jours)
  • Présence de résultats indéniable
  • Connectivité

les moins

  • Application non compatible avec tous les appareils mobiles
  • Obligation de changer les électrodes toutes les 20 à 30 séances

Disponible chez Slendertone au tarif de 199,99€

  • Marek

    Bonjour,
    merci pour ce test précis et très bien expliqué!
    J’ai eu l’occasion d’en tester un aussi mais ça ne devait pas être ce modèle là, donc mon avis n’est peut-être plus d’actualité; j’utilise les appareils de chez Compex, j’ai commencé par un modèle Sport Tens il y a ppas loin de 15 ans, puis le Wireless et enfin je suis toujours actuellement avec le SP8 et j’en suis pleinement satisfait. Attention le prix n’est toutefois pas le même!

  • MaxditLeChauffeur

    Salut Marek, merci pour ton retour. Je serai effectivement très curieux de tester un modèle de la gamme Compex également mais comme expliqué en conclusion et comme tu peux le dire très justement, pour l’instant le tarif est un vrai frein pour moi.