Choisir un jeans brut

Un jeans est la pièce du vestiaire masculin qui peut paraître la plus basique qui soit. Au même titre qu’un t-shirt blanc, on en a tous eu, on en a tous troué et on en a tous racheté ensuite. Malgré ce, le jeans de couleur brute ; à savoir indigo, ce bleu légèrement plus clair qu’un marine, est l’objet de fascinations particulières à tel point que de nombreuses personnes y vouent un culte sans faille. Qu’est-ce qui fait de ce pantalon une pièce si mystérieuse ? Comment reconnaître sa qualité ? Comment le choisir ? Nous allons tâcher d’apporter quelques éclaircissements dans cet article.

jeans gustin poches

Ca veut dire quoi brut ?

Selon le Larousse la définition du mot brut est “Qui n’a pas été façonné, traité ou qui est très sommairement élaboré”.

Elle est applicable au contexte ci-présent, à savoir les jeans bruts. Un jeans est un pantalon fait d’une matière spéciale qu’on appelle le denim. Ce dernier est lui même tissé à partir de fils de coton que l’on imbibe au préalable de teinture indigo. Par la suite, une fois le rouleau de tissu créé, puis encore plus tard lorsque le jeans est façonné, le denim n’a pas été retraité. C’est à dire qu’il n’est passé dans aucune machine que ce soit, et que l’on n’a ajouté aucun produit ni frotté avec aucune pierre ponce. BRUT quoi ;) Ce qu’il en résulte, c’est ce tissu bleu marqué par des diagonales régulières et tirant toujours dans le même sens (ce qu’on appelle un tissage twill, ou sergé en français) avec de légers reflets blancs. Comme il est brut, selon la dose de teinture utilisée, il peut même laisser de traces bleues sur les doigts lorsqu’on le touche ce qui est le signe que la couleur n’a pas été fixée et qu’elle s’estompera avec le temps, au fil des ports.

Pourquoi les bruts et pas les autres ?

Car déjà, lorsque le jeans fut créé dans les années 1870, il n’existait alors aucun procédé pour délaver ou fixer la couleur d’un vêtement. Les mineurs ; premiers et plus importants consommateurs de jeans à l’époque portaient le jeans de couleur indigo brute et l’usaient ce qui laissait apparaître des traces blanches, signe que la teinture s’enlevait avec l’usure.

Un jeans brut qui a perdu de sa couleur naturellement

Si l’on est conscients qu’eux n’avaient pas le choix, l’engouement autour des jeans bruts qui sévit depuis le milieu des années 2000 est le fruit d’une consommation qui se rapproche des choses authentiques. Ainsi, porter le jeans brut est un retour aux sources, une sorte d’allégeance à la création de cette pièce qui au cours du 20ème siècle est devenue aussi courante que mythique. On ne va pas refaire l’histoire du jeans de A à Z mais, lorsqu’on achète un jeans délavé, c’est qu’il a subi un processus d’usure en machine, à la pierre ponce, lui conférant cet aspect porté (et dans de nombreuses fois, ça n’a pas l’air très naturel).

Aujourd’hui, on le fait par choix et par plaisir : le porter, ne pas laver son jeans brut et l’user jusqu’à façonner son propre délavage. Quoi qu’il en soit, les toiles utilisées par les marques pour les jeans bruts sont généralement de bien meilleures qualité que celles qu’elles prennent pour leurs jeans basiques. Elles ont plus bel aspect (ce qui est totalement subjectif, je vous le concède), elles sont plus solides et donc plus durables.

Quelques données techniques

Tissu

Coton
Pour créer un tissu, il faut en amont trouver de la matière première. En l’occurrence, c’est à partir de coton qu’est tissé le denim. Ainsi, les fabricants qui proposent les meilleurs denims sont ceux qui utilisent les meilleurs cotons. Il n’y a qu’a rechercher sur internet, ceux-ci proviennent d’Egypte, du Pérou, d’Afrique, du Zimbabwe, etc.

Poids
Une fois qu’elles ont un bon coton, le poids et l’épaisseur de l’armure de tissu qu’un fabricant va créer dépend de l’épaisseur et de la qualité du fil de coton utilisé. Car un tissu se mesure en grammes au m², en gros, on découpe un carré de 10×10 cm et on le pèse. Pour le denim, c’est la même chose sauf qu’un utilise le système de mesure anglo-saxon, à savoir en onces (Ounces, ou Oz). De ce fait, certains jeans seront taillés dans des matières plus ou moins épaisses ce qui influera sur leur qualité et sur le confort.

rouleau selvedge lee

Tissage
Comme toute autre étoffe de tissu, le denim est tissé sur un métier à tisser. Au départ, c’était via des métiers à navette que l’on procédait. Ils permettaient de produire de beaux tissus, certes, mais pas en quantité suffisantes face à une demande croissante de production due à la seconde guerre mondiale et à la nécessité de réaliser des économies d’échelle. Ainsi, tous les vieux métiers furent revendus par les producteurs américains aux japonnais afin de pouvoir produire plus… mais moins bien. C’est là que commence le mythe du denim japonais.

levis shuttle loom

Le métier à navette “à l’ancienne” produit des tissus dont l’armure est bien plus serrée et qui forme une extrémité bien plus solide enjolivée d’un liseré. C’est ce qu’on appelle le selvedge denim (cliquez sur le lien pour consulter notre article explicatif). Les jeans équipés de ce tissu sont donc d’une bien meilleure résistance à poids équivalent. Ils proviennent la plupart du temps du Japon, des Etats-Unis, d’Italie ou de Turquie, quatre des plus importants producteurs de denim au monde qui ont conservé ces métiers à l’ancienne. Pour les deux premiers, le tissu qu’ils utilisent sur leurs jeans est la plupart du temps brut, coloré à l’indigo naturel.

nudie shuttle loom 2

Autre chose sur ce point, une armure peut être tissée de différentes manières. Si on prend le contexte du denim, il y a le twill formant les diagonales dont nous parlions précédemment, le twill main-gauche (left-hand twill) dont les diagonales vont dans le sens inverse et le broken-twill, formant ces zig-zags réguliers. Ces trois tissages sont les principaux que l’on trouve sur les jeans d’aujourd’hui.

jeans

Une dernière notion, celle de sanforisage (sanforization en anglais). C’est un procédé visant à pré-rétrécir un tissu avant son usage final. En gros il fut créé spécialement pour le monde du textile par Lockwood Cluett en 1930 afin de limiter le rétrécissement des vêtements lors de leur lavage. Concernant les jeans, notamment les modèles selvedge bruts, il en existe certains proposés à la vente sans que le procédé n’ait été appliqué même si généralement ce n’est pas le cas.

Choisir son jeans brut

Si nous vous avions déjà présenté les marques de jeans à connaître et qu’elles sont toutes expertes en jeans bruts selvedge, nous n’avions pas du tout abordé la notion de choix de son jeans. Détaillons les points importants à regarder pour ne pas se tromper :

Coupe
Au moment de choisir son jeans brut, l’équation est la même que pour tout pantalon au niveau de la coupe : slim, semi-slim, skinny, droit, fuselé (tapered en anglais). Ce sera alors selon votre morphologie ou vos préférences de port. Notez que si vous êtes grand, un modèle droit équilibrera votre silhouette, que si vous êtes petit, il faudra privilégier les modèles plus près du corps et que si vous avez de larges cuisses, une coupe fuselée atténuera leur disproportion.

Taille
Choisir sa taille pour un jeans est une chose particulière, car il faut prendre en compte le fait que le tissu va forcément se détendre au fil des ports. Trouver la bonne taille est un coup à prendre en matière de jeans brut et cela requiert un essayage en boutique impératif (ou via un site avec retour pré-payé). La bonne taille, c’est donc lorsque vous pouvez à peine fermer le dernier bouton de votre jeans lors de l’essayage. Concernant les cuisses, l’idéal est que le jeans épouse tout juste leur forme sans les mouler totalement. Enfin, si ça serre aux fesses, ne vous inquiétez pas, le tissu se détendra bien assez vite.

max cote sauvage taille jeans

Au niveau longueur, vous vous en seriez douté, il faut que votre jeans ne soit pas trop long afin de ne pas avoir à faire 18 ourlets qui donneront ensuite l’apparence d’un gros paquet sur vos chevilles, ni trop court pour ne pas que l’on voit le haut de vos chaussettes lorsque vous vous asseyez. On considère que le jeans doit tomber sur la chaussure et légèrement plisser jusqu’au genou.

Epaisseur
Si c’était encore une notion peu recherchée il y a à peine 10 ans, le poids et donc l’épaisseur du jeans que vous vous apprêtez à acquérir est une chose importante.

Les jeans légers
Si vous êtes novice en la matière, sachez que la plupart des modèles que l’on trouve dans des boutiques non-spécialisées font moins de 12oz. On les considère alors comme des jeans légers, ils sont ainsi moins résistants mais plus confortables.

chapeau

Ou en trouver ?
Chez April 77, DNM Pieces, Edwin, Hédus, Lee ou en selvedge chez Naked & Famous ou Rogue Territory

Les jeans semi-lourds
Attention, si vous n’êtes pas habitué un poids variant entre 12 et 15oz peut vous surprendre. En une phrase, c’est carrément plus la même affaire. Le jeans a un toucher cartonné et il faut environ 5-10 ports pour qu’il se détende. Si vous tendez vers les 15oz, le jeans laisse carrément des marques aux hanches et derrière les genoux. Par contre, il se fera assez vite à votre corps et vous ira comme un gant pantalon de pyjama. Enfin, il aura un plus bel aspect qu’un denim léger.

jeans renhsen porté

Ou en trouver ?
Chez APC, Balibaris, Levi’s Vintage Clothing, Momotaro, Renhsen, Tellason, etc.

Les jeans lourds
Au dessus de 15oz, on appelle ça un jeans lourd. Celui qui va vous faire carrément saigner ! Mais pourquoi s’infliger de telles souffrances ? Me direz-vous. C’est un truc d’amateurs de jeans, de mecs qui n’ont pas froid aux yeux, ou aux jambes. En même temps, s’il des mecs les créent, c’est qu’il y en a qui sont assez fous pour les porter. Il existe même un championnat du monde du jeans le plus lourd. Si vous souhaitez vous lancer soyez conscients qu’il vous faudra plusieurs semaines pour l’assouplir et que ce ne sera pas sans mal. Mais une fois votre jeans “fait”, vous serez le plus heureux des hommes. Comme disait l’autre : “il faut souffrir pour être beau”.

naked-famous-heaviest-denim

Ou en trouver ?
Chez 3Sixteen, Iron Heart, Naked & Famous, Samurai, The Unbranded Brand

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter13Share on Google+0Pin on Pinterest6

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles