Quelle montre pour ses 30 ans ?

Ce n’est pas tous les jours que l’on a 30 ans. Pour bon nombre d’entre nous, la trentaine marque véritablement l’entrée dans l’âge adulte : une situation professionnelle et personnelle normalement stable, les jeunes (qu’on appelle d’ailleurs jeunes) qui commencent à nous vouvoyer, les lendemains de soirée de plus en plus difficiles, l’apparition des premiers cheveux blancs et un attrait grandissant pour le journal papier. Certes le tableau paraît peu reluisant mais c’est également une période de notre vie où l’on peut davantage se faire plaisir. Quoi de mieux alors que de remiser sa Flik Flak au placard et d’investir dans un beau garde-temps ? Pour y répondre, on a listé une douzaine de montres que l’on a répertorié dans quatre styles différents (Classiques, Sport, Connectées et Vintage) possédant chacun trois gammes de prix. De quoi marquer à coup sûr notre arrivée au terme de notre tiers de vie sur Terre (si tout se passe bien) :

1. Classique

On commence ce listing avec trois montres passes-partout certes, mais non dénuées d’un certain charme ! Ici, on s’intéresse à ce que sait faire de mieux un garde-temps, à savoir donner l’heure. De beaux matériaux, un cadran simple et lisible et c’est presque tout. De la finesse et du raffinement en somme, n’est-ce pas ce que l’on cherche quand on veut acquérir une montre digne de ce nom ?

Zeppelin LZ126 Los Angeles

La marque Zeppelin a été créée outre-Rhin afin de rendre hommage aux pionniers de l’aviation et tout particulièrement aux aéronefs portant le même nom. Ce modèle, faisant partie de la collection Los Angeles, affiche sur son cadran pléthore d’informations. D’un bleu sombre, les heures sont indiquées à l’aide de chiffres arabes blancs ayant subis un traitement Superluminova, leur permettant de briller dans le noir. Les minutes reprennent la même teinte et sont indiquées par un chemin de fer. À 3 heures, un sous-cadran minutes fait office de chronographe, à 9 heures, un sous-cadran secondes. À 5 heures, un guichet date se trouve une petite place. Enfin, la montre embarque un tachymètre permettant de calculer la vitesse de déplacement d’un objet. Une véritable montre couteau-suisse !

Zeppelin

257,14€ chez Ocarat

Tissot Heritage Visodate Automatique

Lorsqu’on parle d’horlogerie, Tissot est sans aucun doute l’une des premières marques que l’on citera. Depuis 162 ans maintenant, la maison horlogère suisse n’a de cesse d’user de son savoir-faire pour réaliser des garde-temps d’exception. Avec cette Visodate, Tissot nous livre ici une montre au look des plus classiques. Légèrement rétro, elle se pare d’un cadran au fond blanc crème. Par-dessus, Les index d’heures ainsi que le chemin de fer des minutes sont notifiés à l’aide de barrettes argentées. À 3 heures, un fin guichet date nous indique le jour. À l’intérieur, on retrouve le mouvement automatique suisse ETA 2836-2. Enfin, le bracelet est réalisé en cuir imitation crocodile et se ferme à l’aide d’un boucle papillon. C’est simple et efficace, comme presque tout ce qui vient de la confédération helvétique.

Tissot

520€ chez Ocarat

Junghans Max Bill automatic

Junghans fait indéniablement partie de l’histoire de l’horlogerie allemande. Mais au-delà de monde horloger allemand, elle fait également étroitement partie de sa révolution artistique et philosophique. En effet, la toute jeune république allemande voit apparaître en son sein une école bien particluière nommée Bauhaus (elle donnera également son nom à un courant artistique). Cette dernière, imaginée par Walter Gropius, met au centre de ses préoccupations, l’art et l’architecture en renforçant les liens de ces deux univers. Max Bill, homme multi-tâche allemand, sera l’un des visages les plus connus du courant Bauhaus. En portant son nom, cette montre lui rend hommage. Elle embarque un mouvement automatique, calibre Junghans J800.1 disposant de 25 rubis, d’une protection anti-chocs incabloc, d’un spiral nivarox et d’un balancier en nickel doré. Un garde-temps simple et épuré en apparence mais qui démontre tout le potentiel de la marque allemande en son sein.

Junghans

955€ chez Horel

2. Sport

Par raccourci, parler de montres de sport nous amène de plus en plus à penser aux montres connectées. Ce qui paraît logique, quand on sait que certains modèles sont capables aujourd’hui de nous donner de multiples données lors d’un effort physique. Ici, on a préféré s’intéresser à des gardes-temps type plongeuse ou autres, des montres solides et robustes prêtes à nous suivre partout et surtout dans nos derniers retranchements.

G-Shock Mudmaster GG-1000

Quoi qu’on en pense, on a tous au moins eu une fois une G-Shock entre les mains. Personnellement, c’est au poignet de mon père, ancien militaire, que j’en ai vu le plus souvent. Plus largement, il est fréquent de voir des militaires arborer ce type de montres et ce pour une simple raison : elles sont quasiment incassables. Avec cette GG-1000, Casio a davantage amélioré son modèle emblématique en le renforçant de toute part. La montre embarque également une boussole, un thermomètre, l’heure universelle et bien d’autres fonctionnalités. L’affichage se fait de deux façons, numériquement et analogiquement, afin de pouvoir lire les données que l’on souhaite rapidement.

G-Shock

299€ chez Horel

Squale 50 Atmos 1521 Blasted

Il y a presqu’un an, Romano s’intéressait à cette montre au travers d’un test. En découlait alors un sentiment d’avoir entre les mains une belle plongeuse suisses avec un mouvement très réussi ETA 2824-2. Il n’en fallait pas moins que la satisfaction de cet amateur de montres pour nous pencher davantage sur cette maison horlogère. On retrouve donc ici cette fameuse 50 Atmos dans sa finitions Blasted. Son cadran, d’un bleu aussi sombre que les abysses, est jalonné de larges index ronds luminescents indiquant les heures, caractéristique propre aux plongeuses. Livrée avec un bracelet au choix, on lui préférera le modèle « Black Rubber » qui lui ajoutera une touche sport affirmée.

Squale

830€ chez Horel

Tissot T-Touch Expert Solar Jungfraubahn

Avec cette montre, Tissot s’adresse aux férus de trail en montagne. En effet, cette T-Touch est bardée de fonctions pratiques à ce sport. Cela commence bien évidemment par un altimètre mais également un calcul de pression, d’un dénivellomètre, d’un chronographe mais aussi d’un azimuth ! Rechargeable via l’énergie lumière, ce garde-temps est taillé pour l’aventure. Mais bien plus qu’une montre sport, elle embarque également les finitions premium de la marque suisse. Ainsi, elle est surplombée d’un verre saphyr tactile inrayable et bénéficie d’un bracelet bi-matière cuir et textile. Une montre certes taillée pour le sport mais non dénuée d’un certain charme.

Tissot-Sport

995€ chez Ocarat

3. Connectées

À l’ère de l’avènement des smartphones, le moindre objet de notre quotidien devient connecté. Du robot à tout faire fièrement posé sur le plan de travail de notre cuisine aux lampes intelligentes, tous sont sensés nous faciliter la vie. Les montres ne font bien sûr pas exception et ont embrassé la révolution numérique comme il se doit. Considérées comme des gadgets dans un premier temps, elles s’avèrent dorénavant être de parfaites compagnes de route pour notre quotidien.

Fossil Q Explorist

Depuis quelques années maintenant, la marque américaine Fossil nous glorifie de montres connectées. Baptisée « Q », cette dernière connaît de nombreuses formes, toutes ayant un style particulier afin de s’adapter au rythme de vie de chacun. De fait, sa version « Explorist » s’adresse principalement aux baroudeurs urbains. Permettant de rester connectés où que nous allions, elle embarque les fonctionnalités standards de ce type de garde-temps comme recevoir des notifications, données physiologiques, température, etc. Elle possède également la commande Google Voice, fonctionnant comme un assistant. Entièrement personnalisable, elle est montée sur un boîtier ainsi qu’un bracelet gunmetal lui donnant un caractère masculin certain.

Fossil

299€ chez Montres and co

Michel Herbelin Newport Connect

Si la marque a quelque peu disparu de nos radars, Michel Herbelin reste encore aujourd’hui l’un des horlogers les plus mondialement connus. Son modèle le plus emblématique est sans aucun doute la « Newport yacht Club », nommée ainsi en référence au port de plaisance de Rhode Island. Cette Newport Connect reprend donc le design de ce modèle emblématique en lui apportant une touche 2.0. Son cadran, entièrement analogique, vient abriter un module connecté à notre smartphone et permettant de récolter les données. De plus, ces index sont travaillés de sorte qu’ils indiquent si la montre est en mode traqueur d’activité ou sommeil. Ils permettent alors d’en savoir plus sur sa progression par rapport à un objectif d’activité prédéfini. Une montre destinée aux personnes aimant le côté simple et léger de la marque mais qui souhaitent savoir la distance exacte entre chez eux et leur club de voile.

Michel Herbelin Classic

720€ chez Ocarat

Suunto Spartan Ultra

Lorsqu’on pratique le running de façon régulière et sérieuse (pas comme moi qui suis épuisé au bout de 5 min de course), avoir des données précises quant à nos performances devient presque primordial. Produisant en premier lieu des montres dotées de boussole, Suunto s’intéresse depuis 1998 au développement de gardes-temps optimisés pour le sport. Embarquant plusieurs fonctionnalités, cette Spartan Ultra nous donne alors de nombreuses informations telles que notre fréquence cardiaque, notre vitesse moyenne, la distance parcourue mais également un altimètre, un dénivellomètre, un compte-tours, un thermomètre, etc. Bref, un véritable coach personnalisable à attacher autour de son poignet.

Suunto

799€ chez Watchshop

4. Vintage

Très proche du style classique, le style vintage se distingue grâce à un subtil mélange entre style d’autrefois et intemporalité. Associant look rétro et montage moderne, les montres vintage offrent les avantages des deux mondes : style raffiné et solidité. Ode au temps passé, elles sont le pont entre hier et aujourd’hui.

Briston Clubmaster Sport

Lorsqu’on regarde les pièces estampillées Briston, on a du mal à croire que la marque est née au XXIè siècle. En effet, Briston voit le jour en 2013 grâce à Brice Jaunet. Ce dernier, fan de vintage, souhaite développer des gardes-temps au look rétro avec un montage moderne. Cette Clubmaster Sport est dotée d’un mouvement quartz japonais Miyota OS21. Sur son cadran, un guichet date est placé à 6 heures. Au-dessus de lui, on retrouve respectivement à 3 heures et 9 heures un compteur 60 minutes et un affichage 24 heures. Ce dernier est cerclé de la signature de la marque, un carré d’acétate de cellulose imitation écaille de tortue. Une montre au style résolument rétro donc, qui plus est avec un bracelet nato.

Briston Sport

310€ chez Ocarat

Junkers Bauhaus 6060-5

On en parle un peu plus haut dans l’article, le mouvement Bauhaus a profondément marqué l’Allemagne des années 1920. Voulant également rendre hommage à cette période, Junkers a nommé cette automatique en fonction de ce renouveau créatif. Ici, place à l’épuré : le cadran au fond beige présente de très fins index noirs. À 12, 3, 6 et heures, on retrouve des points luminescents. Les aiguilles sont également recouvertes de Superluminova afin de faciliter la lecture lorsque nous sommes dans la pénombre. À 12 heures, un compteur indique la réserve de marche, pouvant atteindre 40 heures. À 6 heures, un sous-cadran indique l’heure au format 24 heures. Enfin, dans le coeur de la montre, on retrouve un mouvement automatique japonais, calibre Miyota 9132.

Junkers

479€ chez Watchshop

Laco Navy 36 automatic

On termine cette liste par cette petite Laco. Bénéficiant d’un boîtier de 36 mm, elle possède un look rétro et discret. S’inspirant des chronomètres marins au début du XXème siècle, elle abrite en son coeur un mouvement automatique suisse ETA 2824-2. Son cadran, dont le fond est beige, ne donne qu’une seule info : l’heure. Cette dernière utilise un chemin de fer noir et chacune des heures bénéficie d’un chiffre arabe lui correspondant. Étanche jusqu’à 50 mètres, elle est livrée sur un bracelet en cuir de veau marron surpiqué blanc mesurant 18mm de large. Ce dernier dispose d’un fermoir à boucle ardillon en acier poli.

Laco

980€ chez Horel

Ludovic, de la boutique en ligne Horel, nous apporte un peu plus d’informations afin de bien choisir sa montre :


« Mon avis sur le sujet est assez partagé car deux questions de fond se posent. La première est connexe au budget, à savoir s’il sera suffisant pour acquérir une montre faite pour durer toute la vie. Si c’est le cas, miser sur un garde-temps intemporel semble être le meilleur choix. On pourra alors partir sur une montre classique tout en évitant les tendances actuelles ou les couleurs non-traditionnelles car nos goûts seront complètement différents chaque décennie. Rester sur une montre des plus classiques nous permettra de ne pas créer de décalage et s’adaptera à tous nos styles futurs. Elle pourra marquer cette étape importante de notre vie et nous accompagner au poignet jusqu’à nos vieux jours telle une capsule temporelle. La seconde question à se poser est connexe à la satisfaction. Pour le coup, le plaisir que peut nous procurer une montre spécifique aujourd’hui est supérieur à celui qu’elle nous procurera dans plusieurs années. Arrive donc un dilemme, car à 30 ans, beaucoup de pièces qui nous feraient plaisir restent inaccessibles. Notre conseil est donc le suivant : réunir toute notre famille et nos proches puis si nécessaire, compléter le budget pour acquérir une montre qui nous fera réellement plaisir. Dernier point important : un boîtier couleur acier couplé à un cadran blanc ou noir ne prendra probablement pas une ride si le design global est conventionnel. »

montres basiques icone

Montres

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux montres l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs montres préférées !

Nos articles montres

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles