Montre Baltic Aquascaphe : Test & Avis

Bien souvent, lorsqu’on souhaite faire l’acquisition d’une nouvelle montre, on cherche à associer un mouvement ayant fait ses preuves à un cadran réussi et original. Bien souvent, on devra alors se tourner bien malgré nous vers des modèles dont le coût sera conséquent, très conséquent, trop conséquent. Mais fort heureusement pour nous, de plus en plus de (jeunes) marques ont décidé de dépoussiérer le monde de l’horlogerie en proposant des modèles alliant belle conception, look réussi et, surtout, tarif accessible. Parmi elles, on retrouve Baltic, lancée en 2015 par un homme, Étienne Malec. Fils d’un collectionneur de montres, il souhaite proposer une marque horlogère à part, qui s’inspirerait du froid de la mer Baltique mais également du style des garde-temps des années 40. Misant sur le néo-vintage, il opte pour un diamètre raisonnable ainsi que des matières modernes. Ce sont tous ces points qui avaient alors su toucher le coeur de Romano, via le test de son tout premier modèle, le Bicompax 001. Aujourd’hui, et un peu plus d’un an et demi après, Baltic revient avec un classique de l’horlogerie : une plongeuse. On vous dit tout sur l’Aquascaphe (que je n’arrive toujours pas à prononcer correctement), actuellement en campagne de financement participatif :

Baltic Aquascaphe Close

Fiche technique

  • Modèle Aquascaphe
  • Mouvement automatique Miyota 9039
  • Trois types de cadran : bleu gilt, noir et argent et noir crème
  • Réserve de marche de 42 heures
  • Boîtier en acier inoxydable 316L
  • 39 mm de diamètre
  • 12 mm d’épaisseur
  • Lunette unidirectionnelle avec insert saphir et index Super-Luminova
  • Deux bracelets : métal ou caoutchoux
  • Étanche 200 mètres
  • Montée à Besançon

Test

Cette Aquascaphe est donc la toute première plongeuse de la marque. Qu’on se le dise, s’attaquer à une telle icône du monde horloger lorsqu’on a à peine trois ans d’existence, c’est couillu risqué. En effet, difficile de jongler entre « faire aussi bien voire mieux que le succès du premier modèle » et « réussir à proposer une version originale d’un style de montre incontournable ». Sur le papier, le challenge semble ardu, et on ne peut juger de la réussite (ou non) de la marque qu’une fois la pièce en main. Pour ce test, je me suis donc procuré cette Aquascaphe en avant première. Cette dernière nous est parvenue dans un watch-roll en cuir mais sachez qu’il ne représente pas le packaging final qui lui sera proposé lors de la campagne de financement.

Baltic Aquascaphe Roll Watch Logo

Ce n’est qu’ôtée de toute protection que l’on peut pleinement apprécier cette Baltic. Et la première chose qui frappe lorsqu’on l’a entre les mains est sans nul doute son boîtier. Plus particulièrement, c’est sa lunette qui attire l’oeil. Unidirectionnelle et entièrement noire (sur le modèle que l’on s’est procuré), elle possède une fine plaque de verre lui donnant ainsi un style bien particulier. Mais, surtout, c’est son cliquetis, ferme et prononcé, qui donne l’impression d’être en présence d’une pièce travaillée et aboutie. Comme pour ses précédents modèles, Baltic a misé sur une forme simple et de taille moyenne pour son boîtier. On se retrouve ainsi avec une montre de 39 millimètres de diamètre pour 12 millimètres d’épaisseur. Cela rend l’ensemble discret, élégant et terriblement vintage.

Baltic Aquascaphe Portee Une

Baltic Aquascaphe Lunette

Baltic Aquascaphe Lunette Cran

De la lunette, l’oeil est bien entendu attiré par le cadran. Ici, celui-ci est entièrement tapissé de noir. Chaque index d’heure est représenté par une petite pastille blanche et est revêtu de Super-Luminova. Des index ronds donc, sauf ceux situés sur les points cardinaux, qui sont pour le coup triangulaires (ils sont aussi appelés « sandwich »). Au final, seul midi conserve ses chiffres ! En ce qui concerne les aiguilles, on reste sur un style classique. En effet, que ce soit pour celle des heures comme pour celle des minutes, on est en présence d’une forme dite chandelle. La trotteuse vient apporter la touche d’originalité qu’il faut avec sa forme « lollipop ». Le tout est recouvert d’un verre double dôme donnant un certain relief à cette partie de la montre. Réalisé en saphir, il est de fait ultra-résistant et insensible aux rayures. En somme, un cadran simple, clair et épuré !

Baltic Aquascaphe Cadran

Sur la partie extérieure du boîtier, à trois heures, on retrouve une imposante couronne nous permettant de régler uniquement l’heure, le cadran étant exempt de guichet date. Je disais un peu en amont que je me suis intéressé en premier lieu à la lunette mais j’ai également laissé courir mes yeux sur le bracelet de cette Aquascaphe. Entièrement en métal, il adopte un style type « perles de riz », qui se traduit par un enchevêtrement de petits maillons métalliques. Ainsi, il semble plutôt souple et promet d’être agréable à porter. Son fermoir, à boucle déployante simple, permet d’attacher rapidement et facilement la montre. En effet, la montre s’attache et se détache simplement avec un seul doigt, sans que l’on ait à forcer. Enfin, sa boucle bénéficie de positions de micro-ajustements afin qu’elle s’adapte au mieux à chaque morphologie.

Baltic Aquascaphe Bracelet

Baltic Aquascaphe Couronne

Baltic Aquascaphe Portee Ouverte

Essayage

Après l’avoir scrutée sous tous ses angles, il ne me reste plus qu’à passer cette Baltic ! Quotidiennement, je porte une montre dont le diamètre est de 36 millimètres. Si cette taille est relativement inhabituelle, celle de cette Aquascaphe est davantage dans les normes puisque son boîtier fait 39 millimètres. Une fois passée au poignet, la fermeture se fait facilement et rapidement grâce à cette boucle déployante. Mais plus que sa taille, c’est son poids qui m’a en premier lieu interpellé. En effet, on est en présence d’un modèle faisant 130 grammes.

Baltic Aquascaphe Main

Non pas que cela soit gênant outre mesure (elle semble s’inscrire dans le poids moyen d’une plongeuse classique) mais c’est plus surprenant qu’autre chose, surtout lorsqu’on a l’habitude de montres ultra légères ! En évoquant la taille du boîtier, je soupçonnais que cette Baltic soit un peu trop imposante. Au final, elle est plutôt bien équilibrée : elle occupe le poignet sans l’engloutir mais sans s’y noyer non plus. Sans aucun doute, sa finesse (12 millimètres) joue un rôle de premier ordre dans cette impression d’homogénéité. Plus discrète que certaines autres plongeuse actuellement sur le marché, cette Baltic tire toutefois son épingle du jeu avec un design bien à elle.

Baltic Aquascaphe Portee

Avis

En précommande depuis aujourd’hui et ce pendant un mois, l’Aquascaphe de Baltic est proposé au tarif de 790€ 659€ dans sa version bracelet métal. On avait hâte de l’avoir entre les mains car, dès que la marque a commencé à dévoiler les premières photos, on a été attiré par ce modèle. On aime beaucoup son look néo-vintage, avec son fond noir, sa lunette noir, et l’utilisation d’un verre saphir bombé et de ce bracelet « perles de riz ». Le cadran est simple et épuré, et si on peut regretter l’absence d’un guichet date, le tout est visuellement très réussi. Baltic l’a par ailleurs équipé d’un mouvement qui a fait ses preuves et a souhaité perpétuer une tradition horlogère française en la faisant assembler à Besançon. En réalisant cette plongeuse, qui est un grand classique de l’horlogerie, la jeune marque démontre qu’elle est capable de développer de nouveaux modèles, tout en restant fidèle à ses codes, et en affirmant son identité. Définitivement, cette jolie plongeuse a su nous séduire !

 

Plus d’infos sur : www.baltic-watches.com

les plus

  • Un design neo-vintage réussi
  • Un réinterprétation de la plongeuse parfaite
  • Un joli bracelet perles de riz
  • Sous la barre symbolique des 1000€

les moins

  • Pas de guichet date
montres basiques icone

Montres

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux montres l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs montres préférées !

Nos articles montres

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques
Baltic Aquascaphe Couv
Chez Baltic

790€

659€

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles