La vitrine « Comme un camion »

Quelques commentaires dans mon sujet de juin sur le plus grand défilé du monde viennent me rappeler que l’événement approche à grands pas et qu’il est temps de vous en dire plus sur ce que sera la vitrine « Comme un camion » que vous pourrez découvrir à partir du 8 septembre prochain. Pour aller aux devants d’éventuelles interrogations à ce sujet, je voudrais quand même vous préciser que « Comme un camion » n’est pas payé par les Galeries Lafayette pour cela (et non on ne les paye pas non plus ;). Ça été une proposition de leur part, qui pour tout vous dire m’a au début beaucoup surpris, puis enthousiasmé par rapport au défi que cela représentait et à l’opportunité de découvrir les coulisses de ces fameuses vitrines. La proposition est un échange de bons procédés (comme on dit). Un échange au sens large où en partant de quelques idées je suis les différentes étapes de réalisation de cette vitrine avec les équipes des Galeries.

La première étape a été d’expliquer comment chez « Comme un camion » on voyait la mode ! Pour être concis, on a avant tout une vision pragmatique. Un point de vue que j’ai fini par résumer ainsi : « Super le défilé Gaultier, Dior j’adore, mais nous on met quoi demain ? » Comme un camion n’est pas un site de fashion-victims, ni même un site hype, c’est avant tout un site populaire et pratique. Être victime de la mode, c’est s’acheter de manière irraisonnée des nouveautés au gré des tendances. Elles sont pour nous plus une source d’inspiration pour compléter au cas par cas sa garde-robe en fonction de CE QUI NOUS VA. Puis pour ce qui est de la hype, les défilés « de dans 2 ans » et les marques de créateurs à « 3 fois le SMIC » que toute façon on achètera jamais : à d’autres hein…

Si ça vous intéresse je redévelopperai un autre jour mais l’autre point important aussi : c’est qu’on est des mecs ! Et contredisez moi si je me trompe mais je pense qu’on a une vision plus produit, plus intemporelle que tendances et paillettes. En mode féminine on se passionne par exemple pour ce qu’a porté cet été Lindsay Lohan ou Paris Hilton. Les filles veulent les mêmes shoes, le même top, le même gloss… Alors que nous, dans l’ensemble, on s’en fout (on n’est pas contre les voir à poil par contre). NB : bon ok, j’exagère, toutes les filles ne sont pas comme ça non plus ;-)

Nous, on veut une belle paire de chaussures. Qu’on pourra porter au boulot et éventuellement un week-end si un pote vient à se marier. Une paire qu’on chérira avec amour pour la conserver le plus longtemps possible. On veut une penderie avec les quelques jeans qui vont bien, une pile de t-shirts, des chemises alignées, un bon gros pull pour l’hiver et quelques accessoires bien choisis. Une vision qui me semble plus binaire, plus carrée, qui nous mené à imaginer cette vitrine comme la « penderie idéale » !

Voici donc l’exercice auquel je me prête depuis quelques jours, avec l’aide de Traztaroot et de quelques membres du forum dans 2 discussions distinctes qui ont été lancé il y a quelques jours : les grands classiques de la penderie idéale et son côté détente. On a bien avancé mais il reste encore quelques éléments à ajouter. Dans le cadre de la vitrine des Galeries Lafayette, les pièces choisies seront évidemment celles de saison et disponibles mais au-delà : c’est l’occasion de mûrir notre réflexion sur cette fameuse « penderie idéale » et on reviendra sur le sujet ! Pour finir (pour aujourd’hui) : je vous signale que le site que j’évoquais la dernière fois pour participer au plus grand défilé du monde est depuis ouvert et on va sans doute essayer de se réunir à plusieurs pour y aller. Il suffit de venir comme on est habillé habituellement alors pas de stress et ça ne peut être que sympa à vivre !

PS : notez qu’évidemment ça n’aura rien à voir avec la penderie ci-dessus, j’avais juste besoin d’une illustration ;o)