Attention vêtements toxiques

Cet été 2 rapports successifs de Greenpeace ont pointé du doigt certaines grandes marques dont les vêtements produits en Chine ne respectent pas l’environnement et contiennent en plus des substances toxiques (Cf. Dirty Laundry publié le 13 juillet puis Dirty Laundry 2 publié cette semaine). Malheureusement, on n’en est pas à la première affaire du genre. Mais si on a à présent surtout évoqué les dégâts sur les travailleurs locaux et l’environnement, on parle de plus en plus des risques pour nous consommateurs ! On vous propose de faire le point.

Ils fabriquent nos vêtements

Tout le monde a entendu parler de la technique de sablage des jeans qui a fait des centaines de morts en Turquie. Ce que l’on sait moins, c’est que cette technique n’a pas pour autant été abandonnée ! On a juste changé de sites de productions : certains jeans continuent d’être délavés dans les mêmes conditions au Bangladesh et en Inde. Dans le même temps les jeaners, avec des réalités diverses, communiquent de plus en plus sur leurs jeans propres”. Les travailleurs de l’industrie textile sont quant à eux exposés à bien d’autres dangers. Les solvants et sels de chrome utilisés dans le traitement du cuir sont cancérigènes si ont ne prend pas les précautions nécessaires (et autant dire que dans les pays où l’on produit à bas coût, c’est loin d’être une préoccupations des employeurs). Les tonnes de pesticides utilisés pour la culture du coton sont toxiques tout comme les colorants synthétiques utilisés pour les teintures. Et plus un vêtement est foncé, plus il nécessite de colorants ! Et les jolis effets brillants sont obtenus à l’aide de métaux lourds. Autant de substances toxiques qui sont de plus bien souvent déversées dans la nature…

On porte leurs vêtements

Alors je sais, certains d’entre vous seraient tenter de penser “Ok mais on s’en fout, c’est loin le Bangladesh et la Chine, qu’ils polluent leurs rivières…”. Mais on vit sur la même planète ! Et l’eau polluée de leurs rivières se déverse dans des fleuves qui se déversent à leur tour dans l’océan… Dans notre océan ! Et là où ça ne fait plus marrer personne c’est qu’en plus on commence à évoquer les dangers que représentent ces substances toxiques sur notre santé directement via ces vêtements ! Dans un reportage intitulé “Du poison dans vos vêtements” diffusé l’été dernier sur Arte, on apprenait que d’après la médecine du travail environ la moitié des conteneurs en provenance d’Asie sont contaminés par des substances organiques chlorées. On a notamment retrouvé du dichlorométhane classé par le CIRC (Centre International de Recherches sur le Cancer) comme potentiellement cancérigène. Et des substances toxiques, allergisantes, susceptibles de porter atteinte aux organes de reproduction ou potentiellement cancérigènes, on en a décelé dans des chaussures, des chaussettes, des sous-vêtements, des jeans, etc. Autant dire de nombreux vêtements de notre quotidien ! Pas très rassurant.

Ce qu’on en pense

Un problème de santé publique parmi tant d’autres me diriez-vous ? Entre la bouffe que l’on ingère, l’air que l’on respire, etc. Mais il n’y a pas de fatalité et sans rentrer dans un discours alarmiste et crier au feu, au boycott, wow qu’est ce que t’as mis dans mon slip ? Il nous semble important d’évoquer le sujet pour dire, ne serait-ce que : “On se sent concernés” “Les gars, arrêtez de faire n’importe quoi” “Consacrez un peu plus de temps et d’argent à produire mieux plutôt qu’à essayer de nous refourguer vos… hein !” Après libre à chacun d’entre nous de consommer différemment. Mais j’en profite pour rappeler un principe qui nous est cher : dès que vous en avez l’occasion, achetez des vêtements de qualité. Ex. une bonne paire de chaussures à 150/200€ qu’on conservera 5 ans (et plus) VS des chaussures bas de gamme à 50/75€ qui ne feront pas 2 saisons. Au final vous y gagnerez ! Et l’environnement aussi…