Conseils en mode masculine




10 montres automatiques à moins de 500€

Objet de fascination ou encore signe de distinction sociale, la montre est bien plus qu’un simple outil permettant de lire l’heure. Si certains préfèrent se tourner vers des modèles à quartz, d’autres souhaitent s’orienter vers un mouvement automatique. Seulement, lorsqu’on est amateur de montres et qu’on n’a pas forcément le budget et/ou l’envie de casser son PEL pour s’offrir une montre d’exception, on se tourne alors vers d’autres marques qui proposent des montres à la fois fiables et abordables. Si à l’origine cet article comptait pas loin de 20 modèles de montres, on a décidé pour cette refonte complète de vous proposer une sélection de 10 modèles, plus qualitatifs et toujours sous la barre des 500€ :

focus montre LIP sous marinier

Photo extraite du look « Face à la mer« 

Sommaire

1. ETA vs Miyota : la guerre du mouvement à bas coût
2. 10 montres automatiques sous la barre des 500€

1. ETA vs Miyota : la guerre du mouvement à bas coût

Aussi prestigieux puissent-ils être, la majorité des horlogers ne fabriquent pas eux-mêmes leurs mouvements. Tout a commencé dans une période de démocratisation du mouvement quartz et cette course à la production de montres à prix plus abordables. Ainsi, entre les années 70 et 90, une majorité de marques a abandonné le développement de ses mouvements pour se tourner vers des fournisseurs qualifiés en la matière. Au fur et à mesure, on a constaté un regain d’intérêt pour les mouvements automatiques, si bien que ces manufactures appartenant désormais à de grands groupes horlogers ont eu le vent en poupe et ont profité de la puissance financière de leur maison mère pour développer des produits dans toutes les gammes de prix. Aujourd’hui, même s’il en existe bien d’autres, on retrouve deux principaux acteurs sur ce créneau, fournisseurs d’environ 80% des mouvements automatiques du marché : ETA et Miyota.

A. Mouvement ETA

A ma gauche, le poids lourd Suisse ETA (Elegance, Technology, Accuracy) fabricant de mouvements depuis 1856 à qui l’on doit un nombre incalculable d’innovations de renom dans l’histoire de l’horlogerie, notamment la création de la première Swatch, symbole du renouveau de l’industrie horlogère suisse dans les années 80. Pour lui rendre hommage, l’entité née de la fusion des plus grands groupements horlogers locaux de l’époque sera nommée Swatch Group. C’est aujourd’hui le plus grand groupe horloger mondial et il possède des marques dans toutes les gammes de prix. Aussi, vous l’avez compris, posséder ETA est une aubaine pour lui.

B. Mouvement Miyota

À ma droite, Miyota, son concurrent nippon racheté en 2008 par le groupe Citizen. Son histoire est bien moins riche et il ne tient pas la comparaison en termes de taille et de part de marché, mais son influence s’est considérablement développée ces dernières années du fait de sa capacité à produire des mouvements automatiques fiables à bas coût. Ainsi, Miyota fournit de nombreuses marques indépendantes désireuses de se lancer sur le marché de l’horlogerie.

C. Quel mouvement choisir ?

Si ETA garde une meilleure réputation du fait de son origine Suisse, la comparaison entre les deux pour une gamme équivalente reste aujourd’hui réaliste aux yeux de nombreux amateurs. Premièrement, un mouvement Suisse est généralement plus cher. Ainsi, le rapport qualité/prix des japonais est souvent meilleur et permet à ceux qui désirent en équiper leurs montres de garder un niveau de tarifs abordable. À côté de cela, de nombreuses exceptions peuvent exister mais l’essentiel de des montres automatiques en dessous des 1 000€ embarquent un mouvement d’une des deux marques (souvent l’ETA 2824 et les Miyota 8215 et 9015). Aujourd’hui, on va s’intéresser uniquement à des modèles situés sous la barre des 500€.

hamilton h30 mouvement

2. 10 montres automatiques sous la barre des 500€

Montre Citizen Platform Mechanical

Fraîchement présentée en 2019 par la marque Citizen Watches comme l’un des garde-temps automatiques les plus abordables du marché, la Platform Mechanical est une montre automatique proposée sous la barre des 200€. Avec des lignes simples, de belles nuances de couleurs et un boitier en acier brossé de 42 mm, cette « petite montre » a presque tout d’une grande. Sous son verre minéral, on retrouve un cadran relativement clair doté d’une belle teinte vert-émeraude. Pour souligner le côté sportif de la montre, la marque a fait le choix de mettre des index imposants et de les recouvrir d’un traitement luminescent (même chose pour les aiguilles). Côté mouvement, la Plateform Mechanical est dotée d’un calibre automatique 8210 Citizen avec fonction date, qui offre une réserve de marche de 41 heures. Bref une belle petite montre citadine idéale pour compléter sa collection de tocantes sans se ruiner !

Montre Citizen Platform

169€ – Montre Citizen disponible chez Ocarat

Montre Orient Bambino IV

Quatrième version de la collection Bambino, cette montre suit le succès de ses prédécesseurs. Le design de ce garde-temps est certainement l’un des plus réussis de la gamme « Classique » d’Orient. Si à l’inverse des précédentes versions, on apprécie ici des index fins aux extrémités arrondies de couleur cuivrée, on retrouve un même cadran et un boitier quasi-identique. Sûrement un détail qui ne se voit pas dès le premier coup d’œil : l’extrémité de l’aiguille des secondes est dotée d’une pointe de rouge. Sur cette dernière version en date, Orient a équipé sa Bambino d’un bracelet en cuir noir enrobé d’un cuir de daim. Celui-ci est qualitatif par rapport à ce qu’on a l’habitude de trouver dans cette même gamme de prix auprès d’autres marques. Enfin, Orient équipe ce modèle du calibre F6724, entièrement conçu par la marque japonaise. Fiable et durable, la montre possède une réserve de marche de 40 heures.

Montre Orient bambino

188,10€ au lieu de 209€ – Montre Orient disponible chez Ocarat

Montre Spinnaker Bradner

Dés sa sortie en 2018, la Bradner de chez Spinnaker rencontre un fort succès ! Et pour cause, la plongeuse a marqué des points dés le départ avec son design vintage et son rapport qualité/prix quasi-imbattable. Pour la petite histoire de ce modèle, il doit son nom à Hugh Bradner, un physicien américain des années 40/50. Durant la Seconde Guerre mondiale, il a notamment participé à la conception de la bombe atomique au sein du projet Manhattan. Dans les années 50, Hugh Bradner se rend aux îles Marshall et rencontre sur place un plongeur démineur qui se plaint des températures basses du Pacifique. Pour répondre à cette problématique, Bradner créa la première combinaison de plongée en Néoprène. En plus de son design qui nous rappelle les célèbres plongeuses du siècle dernier, cette montre a un lien direct avec le monde maritime. Niveau taille, elle ravira davantage les poignets forts puisque son boitier fait pas loin de 42 mm de diamètre et 15 mm d’épaisseur. Côté mouvement, la montre est montée avec un calibre Seiko NH35 avec une réserve de marche de 41 heures.

Montre Spinnaker Bradner

235€ – Montre Spinnaker disponible chez Montres and Co

Montre Timex Marlin Auto Black Dial

Remontons le cours des années 60 avec la célèbre Timex Marlin. Rééditée pour la première fois en 2018, la Marlin Auto Black Dial est la première montre automatique que propose la marque depuis 1982 (alors autant dire que sa sortie était attendue). Fidèle à l’originale, on la retrouve ici vêtue d’un cadran noir et d’un boitier argenté de 40 mm de diamètre et d’une épaisseur de 10 mm (le tout réalisé en acier inoxydable). Les aiguilles et les index sont également argentés et viennent parfaitement contraster avec le cadran noir. Derrière un design sobre et élégant, se cache un mouvement automatique japonais Miyota de 21 rubis (sa fréquence d’oscillation est de 21 600 vibrations par heure). On compte pour ce modèle une réserve de marche de 38 heures. Enfin, on note un soin particulier apporté au bracelet en cuir marron foncé qui accompagne cette montre, renforçant alors son allure, mais également son aspect vintage. Au travers de cette version modernisée, Timex rend hommage à son histoire et au savoir-faire de la marque américaine. Bref, un très beau voyage dans les années 60 pour un prix abordable !

Montre Timex Marlin black

249€ – Montre Timex disponible chez Horel

10 marques de montres abordables

Montre Seiko 5 SRPD73K1

Tout comme la marque citée précédemment, Seiko est elle aussi un nom historique de l’horlogerie. Ici, on va s’intéresser plus particulièrement à la ligne Seiko 5. Apparues dans les années 60, les montres Seiko 5 étaient considérées comme un nouveau standard dans l’univers des montres automatiques abordables. Aujourd’hui, cette collection reprend des aspects propres à la marque : design vintage, boitier robuste et fiabilité. La Seiko 5 SRPD73K1 est l’une de ces montres qui a parfaitement sa place dans notre sélection. Avec un cadran large de 42,5 mm, cette dernière se distingue par son look et sa personnalité. Difficile de passer à côté de ce boitier robuste en acier surmonté d’une lunette rotative aux graduations contrastées, venant apporter une touche sportswear à l’ensemble. Plongeuse oblige, la taille des index et des aiguilles est certes imposante, mais parfaitement équilibrée. Monté sur un bracelet en maille milanaise aux allures vintage, ce garde-temps possède un mouvement automatique Seiko et une réserve de marche de 41 heures. En somme, Seiko nous propose une plongeuse au design sobre et soigné pouvant rivaliser sans complication avec la majorité de ses concurrentes !

Montre automatique seiko 5 sport

329€ – Montre Seiko disponible chez Montres and Co

Montre LIP Général de Gaulle

On ne pouvait pas faire cette sélection sans intégrer la marque française LIP ! En effet, la maison propose de très belles montres automatiques sous la barre des 500€. Même si l’on aurait pu parler de la célèbre Himalaya, on a décidé de présenter le modèle Général de Gaulle. La montre des présidents (autrement appelée « Charles de Gaulle ») est née en 1952. À l’origine, il s’agit d’une commande spéciale du Général de Gaulle qui souhaitait avoir une montre extrêmement lisible. Et c’est en partie pour cela que sur cette réédition, on retrouve des index et des aiguilles surdimensionnés. Même si ce détail peut paraître simple à réaliser, il ne l’était pas forcément lors de la création de ce modèle. Il s’agit d’une prouesse de l’horlogerie française. D’ailleurs, on dit que De Gaulle était tellement fier de sa montre qu’il a décidé d’en offrir une à chaque président en visite officielle en France. Sur la réédition de ce modèle, les aiguilles, les index ainsi que le cadran sont reproduits à l’identique. Sous cette carrure imposante, la LIP Général de Gaulle est animée par un mouvement automatique japonais, calibre Miyota 8215. Ce dernier possède une réserve de marche d’environ 40 heures.

Montre CDG automatique

349€ – Montre LIP disponible chez Horel

Montre Baltic HMS 001

Depuis son lancement, la marque française s’inspire à la fois du froid de la mer Baltique et du style des gardes-temps des années 40 pour proposer une ligne de montres que l’on pourrait qualifier de neo-vintage. Là où beaucoup conçoivent la montre sous un oeil surdimensionné, la marque a elle choisi de coller aux codes de la tradition horlogère en optant pour un diamètre raisonnable tout en jouant sur des matériaux modernes. Les lignes sont brutes, les mouvements automatiques et l’assemblage français (dans la région de Besançon). Baltic est une marque que l’on suit depuis son lancement avec toujours autant d’entrain. C’est la HMS 001 qui a retenu particulièrement notre attention. Avec un cadran bleu profond, la HMS 001 puise son inspiration de la teinte bleutée de la mer Baltique. On retrouve le style minimaliste de la marque : acier brossé, verre bombé, index discrets et aiguilles fines. Sous cette montre se cache un mouvement automatique japonais signé Miyota. Avec son design et ses couleurs parfaitement dosées, on croirait presque avoir une montre vintage entre les mains !

Montre Baltic hms 001 bleue

399€ – Montre Baltic disponible chez Horel

Montre Charlie Paris Initial automatique

Début 2015, on testait les montres de la marque française nommée Charlie Paris et son concept de bracelets interchangeables. À l’époque, on ne cachait pas notre enthousiasme au sujet de leur produit initial mais on s’impatientait de pouvoir découvrir un modèle automatique par la suite. C’est désormais chose faite avec l’Initial. Proposée dans un boîtier plus grand que celui de son aînée (40 mm contre 37 mm), elle embarque un « classique » mouvement automatique Miyota 9015. Le cadran à trois aiguilles se voit enrichi d’un guichet date sans altérer les ingrédients ayant fait le succès de la marque, conservant ainsi son esprit classique et minimaliste.

Montre Charlie watch initial

455€ – Montre Charlie Paris disponible chez Horel

Montre Briston Clubmaster Diver

Également lancée dans l’Hexagone, Briston est une marque de montres au style sport/chic connue pour son célèbre modèle Clubmaster sorti en 2013. Les montres ont la particularité d’être réalisées avec de l’acétate de cellulose de chez Mazzucchelli, la référence mondiale dans la lunetterie haut de gamme. Il s’agit d’un matériau noble composé à 70% de fleur de fibre de coton qui est anallergique et très résistant. Autre particularité, les gardes-temps de la marque sont montés sur des bracelets NATO. Avec sa collection Diver (première collection à mouvement automatique de la marque), Briston part à la conquête du marché de la montre automatique. Tout en gardant l’ADN de la marque, on retrouve un boitier carré conçu en acier inoxydable 316L aux finitions brossées et aux dimensions de 42×42 mm. La marque revisite le monde des montres de plongée avec ce modèle puisqu’en plus de son design, la montre est étanche à 200 mètres de profondeur. Il est cependant peu recommandé de l’utiliser pour faire de la plongée sous-marine ou pour faire une activité nautique. Sur cette montre, Briston a fait le choix d’y ajouter un mouvement automatique Seiko avec un calibre NH35 de 24 rubis offrant les fonctions heures, minutes, secondes et date ainsi qu’une réserve de marche de 41h.

Montre automatique Briston noire

500€ – Montre disponible chez Briston

Montre Hamilton Khaki Field Auto

Pour terminer cette sélection, on s’attaque à une montre emblématique de chez Hamilton : la Khaki Field Automatic. Avec l’American Classic, la collection Khaki fait partie de l’héritage américain de la marque auquel a été associé le savoir-faire Suisse. La khaki Field est une montre qui fait directement écho à l’univers militaire puisqu’elle s’inspire des montres de dotation de l’US Army durant la Seconde Guerre mondiale. Tout comme la version originale, la Khaki Field se résume à une grande simplicité : un cadran noir, une date, trois aiguilles et un bracelet NATO. Notons que sur cette version, cette dernière est montée sur un bracelet en cuir de veau marron. Le modèle est décliné dans un boitier de 38 mm et 42 mm, de quoi convenir à tous les types de poignets. Enfin, cette Hamilton Khaki Field est animée par un mouvement ETA d’un calibre h-10 qui prévoit une réserve de marche d’environ 80 heures (soit une des meilleures performances dans ce segment de prix). La Khaki Field est l’un des modèles les plus abordables de la marque américaine. Avec un design simple, une certaine fiabilité et une robustesse certaine, c’est un modèle de caractère qui ravira ceux qui recherchent des montres à l’inspiration militaire.

Montre Hamilton Khaki Field automatic

525€ – Montre disponible chez Hamilton

20 montres automatiques entre 500€ et 1000€


Montres

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux montres l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs montres préférées !

Nos articles montres

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles