fbpx
S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Montre LIP Rallye Méca-Quartz : Test & Avis

Ha… LIP. Quand, comme votre serviteur, on aime les vestes de travail, les gamelles, les pauses clopes le bruit des casiers, alors l’histoire de cette maison, intimement liée aux gloires et déboires de l’industrie française, résonne forcément dans nos cœurs. C’est bien sûr encore plus vrai chez les amateurs de montres, mais l’aura de la firme doubienne fondée en 1867 dépasse le cadre du milieu horloger. Plus largement, LIP fait partie de ces marques industrieuses avec lesquelles tous les Français, ou presque, ont un lien, à l’image de Bic, Peugeot ou Duralex. Je suis donc très heureux que mon premier test pour le Camion (dont je suis le nouveau rédacteur en chef depuis la rentrée) porte sur une tocante de ce fleuron de l’horlogerie made in France. Restait à choisir le modèle. S’il y a un bonne histoire à raconter à propos de tous les modèles de la marque de Besançon, il me fallait un truc en plus, un je ne sais quoi, un détail intriguant, que j’ai trouvé en dénichant cette déclinaison de la “Rallye” – oui, j’aime particulièrement les “vroum vroum” mais c’est une autre histoire – en version 41 mmMéca-Quartz !

test montre lip rallye méca quartz chronographe

Montre LIP Rallye Méca-Quartz

  • Boîtier : 41 mm en acier poli 316 L argenté
  • Cadran : noir, index et aiguilles blancs, sous-cadrans noirs, compteur 24h à 3h, compteur minutes à 9h, guichet date à 6h
  • Verre : minéral
  • Bracelet : métal argenté, largeur 20 mm
  • Mouvement : Time Module VK64 méca-quartz
  • Étanchéité : 5 atm

Montre LIP Grande Nautic Ski Fantôme : Test & Avis

Mouvement

Une fois n’est pas coutume, on va commencer par les entrailles de la bête. Cette “Rallye” est animée par un calibre japonais fabriqué par une filiale de Seiko (on peut donc lui faire confiance) baptisé Time Module VK64, l’un des rares à proposer du méca-quartz. Méca-quoi ? Les calibres mécaniques et quartz sont, depuis la nuit des temps – on exagère à peine ! – deux némésis que l’on pensait irréconciliables. “Moi je suis plus fiable, plus robuste, plus précis et moins cher” dit le quartz, “oui, mais moi, j’incarne l’horlogerie originelle, le prestige, l’artisanat” rétorque le mouvement mécanique. Ça, c’était avant l’arrivée de ce mouvement hybride sublimé ici sur la bien nommée “Rallye 41 mm Méca-Quartz”. Le principe est simple : l’heure est animée par un mouvement quartz, le plus précis, et le chronographe est animé par un mouvement mécanique, permettant une mesure au 1/5 ème de seconde tout de même. Le meilleur des deux mondes et, surtout, j’ai été bluffé par la réactivité des deux boutons poussoirs, celui du haut pour lancer et arrêter le chrono, et celui du bas qui permet une remise à zéro immédiate. Pour un chronographe dans cette gamme de prix, c’est un détail qui a son importance.

test montre lip rallye méca quartz chronographe

Boîtier

Ce mouvement est embarqué dans un boîtier en acier 316 L poli de 41 mm de diamètre. C’est un millimètre de moins que sur la “Rallye Auto“, et ça la fait ainsi entrer dans la catégorie des montres que je peux embarquer sur mon poignet d’enfant anémique sans avoir l’air d’un idiot. Sinon, la boîte conserve la forme ronde du chronographe d’origine sorti en 1969 et destiné à la course automobile, sa couronne signée à 3 h, entourée de ses deux boutons poussoirs, et ses cornes relativement courtes qui donnent presque l’impression d’un bracelet intégré. On trouve ensuite un fond vissé, en acier poli lui aussi, où sont inscrites les mentions “Chronographe de rallye automobile”, l’année de fabrication, le matériau du boîtier, l’étanchéité de 50 m et “Fabriqué à Besançon” sous le logo de LIP. De l’autre côté du sandwich, un verre minéral légèrement bombé qui donne à l’ensemble une épaisseur de 13,13 mm. Un cauchemar pour les superstitieux ! ;)

Cadran

Après son surprenant mouvement hybride, le cadran est certainement le deuxième argument qui m’a fait choisir cette LIP “Rallye Méca-Quartz”. Il en existe trois versions : Panda, avec un cadran blanc et des sous-cadrans noirs, Ninja, avec un cadran bleu et blanc et des touches d’orange, puis celle que j’ai au poignet, qui n’a pas de nom particulier, mais qui est malgré tout ma favorite ! Cadran noir, sous-cadrans noirs, index et aiguilles bâtons bancs : simple, efficace, je retrouve tout ce que j’aime chez les montres de plongée minimalistes par exemple et c’est assez rare sur un chronographe pour être souligné. Le nom de la marque à midi, classique, le guichet date à 6 heures, classique, avec au-dessus, le nom du modèle, encore classique. C’est ce que j’aime et, en regardant régulièrement les poignets de mes congénères, je constate que je ne suis pas le seul dans ce cas. Mais la simplicité n’empêche pas un brin de fantaisie. La plupart de mes montres affichent ainsi toutes un petit détail tranchant, souvent une couleur vive, remède très efficace contre la lassitude. Sur cette LIP “Rallye Méca-Quartz”, je le trouve au bout des index des heures et sur l’aiguille des secondes, teintés d’une couleur orange sanguine qui vient épicer ce tableau en noir et blanc.

test montre lip rallye méca quartz chronographe

Bracelet

Pour en finir avec le tripotage de ma nouvelle LIP “Rallye Méca-Quartz”, reste le bracelet. En métal argenté très proche de l’acier du boîtier, que ce soit la couleur, la brillance ou le toucher. Il est équipé d’une boucle déployante qui force un peu, mais c’est gage de solidité donc on ne va pas s’en plaindre ! Pour la petite histoire, je suis allé chez Christian Barrier, horloger de la rue de Sèvres et revendeur LIP, pour le mettre à la taille. Et c’était très sympa, car l’homme est un passionné. Voilà. Sinon, il arbore une maille de légère inspiration “Jubilé” qui alterne maille épaisse satinée-maille fine polie, ces dernières s’enchevêtrant sur le maillon suivant. J’adore les jeux de lumière proposés para le mélange poli/satiné, et je regrette presque de ne pas voir ce contraste sur le boîtier… Mais on chipote !

Montre LIP Himalaya Automatique : Test & Avis

Essayage

Enfin ! Voici venu le temps des rires et des chants, certes, mais aussi de l’essayage de ma nouvelle tocante. Qu’elles viennent des bureaux poussiéreux d’une maison de vente aux enchères, d’une bijouterie ultra-sécurisée ou, comme ici, par la poste, l’ajout d’une nouvelle montre à ma collection suit toujours le même cérémonial : je la tourne dans tous les sens (ça, c’est fait), je règle l’heure et, quand c’est possible, la date, puis, enfin, je la glisse à mon poignet. Première étape : celle, naturelle, de regarder l’heure. Ça paraît tout bête, mais ça permet de savoir si on a fait le bon choix de couleurs, si le cadran est lisible et si l’épaisseur est proportionnelle à mon poignet. Dans le cas de cette LIP “Rallye Méca-Quartz”, tout est parfait. Ouf ! Deuxième étape : trouver un miroir pour confirmer que le diamètre choisi n’est pas disgracieux et si le bracelet rempli son rôle de “bijou”.

Encore une fois, RAS de ce côté, même si je suis plus habitué aux diamètres de boîte entre 38 et 40 mm, on dit que le noir mincit, et ça semble vrai concernant les cadrans de montres également parce que je n’ai pas l’impression de porter une plus grosse montre que d’habitude. La relative légèreté de l’ensemble doit certainement jouer aussi. Mais voilà qu’après un coup d’œil à mon chronographe flambant neuf, je me rends compte que c’est l’heure de la quille et de grimper à bord de mon bolide – une 206 CC 2 L, autant dire un monstre de vitesse et de puissance – et chronométrer mon temps entre deux feux tricolores. Ça vous fait rire ? Pourtant, avec une LIP “Rallye Méca-Quartz”, peu importe la guimbarde qu’on manœuvre, on est tous un peu pilotes de rallye…

test montre lip rallye méca quartz chronographe

Chemise Faguo | Chino ADRESSE | Chaussures Kleman | Montre LIP

Avis

C’est d’abord par curiosité que j’ai décidé de m’intéresser à cette LIP “Rallye Méca-Quartz” que j’avais vu passer sur Twitter (qui peut donc avoir son utilité de temps en temps !) fin septembre. J’appréciais déjà le modèle, en bon passionné d’automobile, mais je le trouvais trop gros pour franchir le pas. Puis la montre a fini de me convaincre dans sa déclinaison cadran noir et sous-cadrans ton sur ton, sobre, à l’image des montres-outils que j’affectionne. Et si la boucle m’a donné un peu de fil à retordre, j’ai fini par m’habituer, tout comme le verre minéral auquel il faut faire plus attention qu’un saphir. Par contre, je ne me lasse pas de faire joujou avec les boutons poussoirs, de lancer, arrêter, redémarrer le chrono : c’est très fluide. Un chronographe mécanique à ce prix là, 349€, assemblé en France, d’une maison sérieuse comme LIP, c’est une belle surprise. Et un bon moyen de briser la glace : “Méca-quartz, tu connais ?”

les plus

  • Le diamètre contenu du boîtier et le design du cadran
  • L'alternance métal satiné/poli sur le bracelet
  • La qualité de la fonction chronographe

les moins

  • La boucle déployante fait de la résistance
  • On aurait aimé un verre saphir

Montres

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux montres l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs montres préférées !

Nos articles montres

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation du commentaire et notre réponse prennent quelques heures avant d'être publiées (notamment la nuit quand on dort et le week-end).

test montre lip rallye méca quartz chronographe
Chez LIP

349€

Articles les plus populaires

Voir plus d'articles