Veja Rio Branco Artic Nautico : Test & Avis

Le premier article de Comme un camion mentionnant Veja, date de 2008. Autant dire que l’on suit la marque depuis un certain nombre d’années. Ce qui nous a donné l’occasion d’écrire sur la plupart des modèles qu’elle a lancés : la Roraima, la V10, la V12, la Esplar, etc. Aujourd’hui on s’intéresse à une de ses dernières créations, la Rio Branco, qui a notamment la spécificité d’être réalisé en Hexamesh, une matière à base de coton biologique et de polyester recyclé ! Voyons tout cela en détail dans ce nouveau test :

La marque

On a déjà beaucoup parlé de Veja, mais il est bon de rappeler que la marque est à l’initiative de Sébastien Kopp et François-Ghislain Morillion. Ces deux Français travaillant dans l’audit commercial, se retrouvent en Chine dans les locaux d’une usine, afin de se rendre compte des conditions de travail. Après avoir longuement insisté pour visiter l’hébergement des ouvrières, ils tombent sur une chambre de 25 m2 hébergeant une trentaine de personnes. L’électrochoc qui se produisit alors, devient le point de départ de l’aventure Veja. Ils commencent leur projet en posant les valeurs de l’entreprise, comme le respect des conditions de travail, la production locale, équitable et écologique. Il manquait cependant une offre vegan à la marque, mais après 5 ans de recherches et développement, la marque lance enfin l’option, dans laquelle s’inscrit la Rio Branco Artic Nautico.

Fiche technique

  • Tige en Hexamesh, coton biologique et polyester recyclé
  • Empiècements en suède vegan
  • Logo Latéral V en caoutchouc
  • Doublure intérieure en jersey de polyester recyclé
  • Semelle intérieure en caoutchouc sauvage et autres matières synthétiques
  • Semelle en EVA et caoutchouc sauvage d’Amazonie
  • Fabriquées au Brésil, dans la région de Porto Alegre

Test

Après avoir sorti la paire de leur boite habituelle, on est frappé par le style de ces nouvelles baskets, qui nous renvoie directement à la toute première Nike : la Waffle. La running nommée ainsi pour sa semelle en caoutchouc ressemblait à une gaufre. La Veja reprend ici du même attribut, et on retrouve des picots sous la semelle, supposés améliorer l’adhérence à la piste. Un style que je qualifierait donc de old school, puisque le modèle référence est sorti en 1973. Mais là où Nike mettait sur le marché une paire destinée à la pratique du sport, Veja produit une paire 100% lifestyle, qui même si elle reprend les codes d’une paire sportive, n’a pas sa place aux pieds d’athlètes amateurs ou professionnels.

Contrairement aux précédents modèles de chez Veja, dont la tige est en B-mesh (matière assemblée à partir de bouteilles en plastique recyclées), on retrouve une nouvelle innovation de la marque : l’Hexamesh, une maille en coton biologique et polyester recyclé. Ce nouveau matériau tire son nom de l’adjectif hexaèdre, signifiant : « qui a 6 faces planes ». Visuellement, on ne devine pas les 6 faces planes, en revanche, ce système de maillage donne un aspect particulier que l’on peut comparer grossièrement à une ruche et ses alvéoles réguliers. Le V coupé de Veja en caoutchouc est toujours planté aussi fièrement au centre des côtés extérieurs de la paire.

L’empeigne se pare d’aplats de cuir vegan autour des œillets, sur et autour de la partie avant du pied, et au niveau du talon. Une inscription, comme gravée dans le cuir, réside à cet endroit : L.R.T. Après de longues investigations, je dois me rendre à l’évidence, je n’ai pas trouvé ce que ça voulait dire ! Contrairement aux précédents modèles, ce n’est pas le nom de la paire qui est gravé ici, comme pour les V10 et V12. Ça pourrait dire « Liquid Rubber Technologie », technique utilisée par la marque pour leurs semelles, mais elle est inscrite dans le cuir donc ça ne fait pas sens. Une part de mystère que l’un d’entre vous pourra peut-être élucider en commentaire de l’article ?

Intéressons-nous à présent au cuir de la paire. C’est un cuir vegan. La marque affirme avoir réussi à développer une matière nommée C.W.L, qui n’est autre qu’une toile de coton enduite de déchets de maïs. Incroyable ! Chose « étrange » par contre, on ne retrouve aucune mention de cet assemblage sur les étiquettes de la paire et de la boite, ni même le fait que le cuir soit vegan. Ce qui est pourtant bien le cas sur la fiche technique affichée sur le site.

Toujours au niveau du design, on retrouve cette fine languette en cuir sur laquelle est gravé le logo de la marque, aussi visible sur la V10. Sur le talon d’Achille bleu nautique surmontant le contrefort en cuir du talon, on peut voir l’inscription Veja. En revanche, au lieu de 7 trous, on en a 8. Comme sur beaucoup de paires, ce dernier trou est très haut, avec une esthétique discutable. Cette fois, j’ai opté pour un laçage croisé, qui correspond mieux à la silhouette fine et pointue de la Rio Branco. Enfin, on retrouve encore ce caoutchouc sauvage (graouu), au niveau des semelles intérieures et extérieures.

Essayage

Contrairement à certaines paires de Veja qui ont tendance à tailler petit, j’ai trouvé que le 42 (qui est ma taille habituelle) correspondait parfaitement. Dès les premiers pas, j’ai senti que la paire était souple et légère, tout en assurant tout de même un bon maintien. Le look du jour était composé d’un jean légèrement délavé et d’un sweat bordeaux, tout simplement. Et on peut facilement se projeter vers d’autres associations que ce soit en jean, en chino et même en bermuda au retour du printemps (matching évident entre le blanc immaculé de la paire et de celui de mes mollets).

Sweat Paname Collections | Jeans Asphalte

Avis

Esthétiquement parlant, cette Rio Branco dévie de l’ADN de Veja et ressemble plus au style de running rétro que l’on peut voir par ailleurs. Et pour un prix relativement conséquent (115€). Mais la conception de cette basket reste très différente, avec l’utilisation de coton biologique, de polyester recyclé, de cuir végan, avec un soucis tout au long de la chaine de production et de distribution d’avoir une démarche plus éthique, qui engendre forcément un coût plus important. Un petit supplément d’âme qui fait que ces Rio Blanco ne sont pas que jolies et confortables, et qui apporte une touche plus sportwear à ce que faisait Veja jusqu’à présent !

Matières

  • 3
  • 4

Finitions

  • 2.5
  • 4

Confort

  • 3
  • 4

Style

  • 2.5
  • 4

Engagement Environemmental

  • 3.75
  • 4
#

Notre note finale

  • 14.75
  • 20

les plus

  • La conception écologique et éthique
  • La légèreté et le confort

les moins

  • Un air de déjà vu ?

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques
Chez Veja

115€

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles