Montre Chrono Dual Time William L. 1985 : Test & Avis

Il y a 3 ans à la même époque, on découvrait ensemble la marque William L. 1985 qui venait de lancer son tout premier modèle via une campagne sur Kickstarter. Ça a été un vrai succès grâce à un modèle inspiré d’une montre vintage et proposé à un rapport qualité/prix vraiment intéressant. Lorsqu’on l’avait au poignet, il était difficile d’imaginer qu’elle ne coûtait que 189€. La marque a depuis su transformer l’essai en lançant de nouveaux modèles tout aussi séduisants à l’image de la Chrono Smartwatch que nous avons testée plus récemment. William L. 1985 nous présente aujourd’hui 3 nouveaux modèles par le biais d’une nouvelle campagne sur Kickstarter. Montre au poignet, voici notre test de son Chrono Dual Time :

william L chrono dual time

Fiche technique

  • Boîtier : Ø 40 mm, acier inoxydable 316L, brossé et poli
  • Cadran : Noir ou vert mat
  • Lunette : Tournante en aluminium graduée 12H (variations sur pepsi, coke, noir, vert, rouge)
  • Verre : Minéral avec traitement antireflet
  • Étanchéité : 10 ATM (100 mètres)
  • Aiguilles : Dauphine avec traitement Luminova
  • Mouvement : Quartz japonais Miyota JS26
  • Bracelet : métal trois mailles avec boucle déployante

chrono william L 1985

Test

Ce projet est né sur les réseaux sociaux à partir d’un simple croquis, qui a suscité tellement d’intérêt, qu’il a fini par donner naissance à un prototype, puis à un modèle qui est à présent lancé en série. Cette Chrono Dual Time est livrée dans un écrin cartonné blanc siglé du logo de la marque. À l’ouverture, on y découvre sous un papier de soie, une sacoche en simili cuir de couleur grise permettant de protéger et de transporter son garde-temps en toute sécurité. Dotée d’une fermeture Éclair, l’étui s’ouvre entièrement et on y découvre alors deux compartiments distincts séparés par une cloison feutrée. Sur le premier volet, on trouve un bracelet en cuir marron vieilli avec une boucle ardillon, et de l’autre, la Chrono Dual Time et son bracelet en métal trois mailles. Une pochette élégante et pratique, que l’on avait déjà eu plaisir à découvrir lors du précédent test, et qui démontre que William L. 1985 a à coeur de soigner également la présentation. Ce qui n’est pas forcément la norme dans cette gamme de prix.

sacoche william L 1985

Mais venons en à l’essentiel, cette fameuse Chrono Dual Time ! Avec ce modèle, la marque rend pour la première fois hommage aux montres sportives des années 50 dont elle s’inspire. Elle a donc un aspect familier qui me séduit immédiatement, tout en présentant des particularités propres à William L. 1985, que je découvre fur et à mesure. Sur le cadran, on retrouve une lunette tournante en aluminium graduée 12h, déclinée ici en version Pepsi (j’adore !).

montre plongeuse william-L

Le fond du cadran de la montre est quant à lui noir, ce qui fait ressortir les deux aiguilles Dauphines de couleur sable. Ce modèle est par ailleurs équipé d’une aiguille GMT (également avec traitement Luminova), l’abréviation de « Greenwich Mean Time ». Un terme qui désigne l’heure solaire au méridien de l’observatoire de Greenwich en Angleterre. Ici, sur une durée de 12 heures. Une fonction toujours appréciable lorsque l’on voyage puisqu’elle permet de conserver une référence à son heure d’origine. Ça évite de réveiller maman en pleine nuit pour lui confirmer que le vol à destination du bout du monde s’est bien passé !

cadran chrono William L

À l’intérieur du cadran, on retrouve les fonctionnalités auxquelles on est habitués sur une montre chronographe avec un compteur 24h situé à 9h, les petites secondes à 6h, et un compteur de 60 minutes placé à 9h. Les index des sous-cadrans sont peints en blanc (un grand classique) alors que les chiffres de l’index principal sont habillés d’un rose doré qui renforce le style vintage du chronographe, tout en restant très lisibles.

profil montre william L

Concernant le boîtier, comme la plupart des plongeuses, celui-ci a la particularité d’être assez épais, 13mm de largeur pour un diamètre de 40mm précisément. Une belle finition dans un acier inoxydable 316L, brossé et poli. Outre cette spécificité c’est un matériau qui présente également l’intérêt de ne pas être allergisant. Et le boitier est recouvert d’un verre minéral avec traitement antireflet. Sur cette vue de profil, on retrouve les attributs d’un chronographe avec un premier poussoir permettant de lancer et d’arrêter le chrono, une couronne pour régler l’heure, puis un deuxième poussoir permettant de remettre les compteurs à zéro.

poussoirs montre william L

Sur cette vue suivante, on peut voir les cornes relativement épaisses de cette Chrono Dual Time auxquelles sont reliées le bracelet. Pour ce test, nous avons opté pour un bracelet en métal trois mailles mais William L. 1985 propose également une version en cuir marron à l’aspect vintage. Le bracelet métallique est réalisé dans la même teinte d’acier que le boitier de la montre. Le fermoir est de type boucle déployante, ce qui est toujours apprécié pour sa simplicité d’utilisation et la sécurité que cela offre. Et grâce au système « Easy Bar », il est possible d’interchanger facilement de bracelets en fonction de son humeur, du look du jour, de la saison, etc. (bref, on fait ce qu’on veut avec et quand on veut !).

bracelet maille william L

Essayage

Ayant déjà eu l’occasion de porter le modèle Vintage Style Chronograph dans l’un de mes looks et lorsque qu’on a testé la Chrono Smartwatch en mars dernier, je savais que j’allais apprécier le diamètre du boîtier de cette Chrono Dual Time (40mm). Elle se classe donc parmi les montres de taille moyenne. À savoir, que mon gros poignet mesure 19 centimètres de circonférence (on va éviter les blagues à ce sujet). Une fois portée, la montre ne parait pas pour autant petit (loin de là même) car l’épaisseur du boîtier équilibre parfaitement l’ensemble. De son côté, Gurvan l’a également passée au poignet, avec quant à lui une circonférence de 17 centimètres. Verdict, la William L. paraît encore plus équilibrée.

fermoir boucle william L

fermoir chrono wiliam L

Avec son large boîtier et son bracelet en acier, la montre laisse à penser au premier abord qu’elle est lourde. Mais étonnement, une fois au poignet, on se dit qu’elle ne l’est pas tant que ça (évidemment si vous n’êtes pas habitué à porter une montre, vous la trouverez tout de même lourde). Et comme sur tout bracelet métallique, il est possible d’enlever des mailles pour ajuster au mieux à la taille de son poignet. Ce qui n’a pas été nécessaire dans mon cas et tant mieux car je dois avouer ne pas être très bricoleur ;)

montre william L chrono

montre chrono portee william L

Avis

Avec ce nouveau modèle, William L. 1985 continue de s’adresser à ceux qui commencent à s’intéresser aux montres, qui sont à la recherche d’un bel objet mais qui n’ont pas les moyens, ou le souhait tout simplement, d’investir plusieurs centaines d’euros. On a apprécié le look de cette montre, la possibilité de la personnaliser en choisissant la couleur du fond, de la lunette et le type de bracelet. On a apprécié l’esprit avec un modèle plus aventurier que les précédents. Puis on a à nouveau été bluffé par la qualité des matériaux, des finitions, et des fonctionnalités proposés dans ce budget. En comparaison avec ce que l’on peut trouver sur le marché au même tarif, cette nouvelle William L. 1985 est vraiment surprenante !

les plus

  • Un bon rapport qualité / prix
  • une montre intemporelle et personnalisable

les moins

  • un bracelet en acier non réglable facilement
montres basiques icone

Montres

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux montres l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs montres préférées !

Nos articles montres

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques
montre william L chrono
Chez Kickstarter

249€

199€

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles