Montre Withings Steel HR : Test & Avis

Parmi l’offre de marques offrant des produits dans une catégorie spécifique de la montre connectée tel que le trackeur d’activité, une d’entre elles se démarque par son positionnement différent. Il s’agit de Withings, qui a très vite compris le souhait de ses utilisateurs de posséder une montre au design proche de celles qu’ils ont l’habitude de porter. Son succès, la marque le doit ainsi avant tout à ses produits complets, des montres aux apparences classiques dissimulant tout un lot de fonctionnalités pour le suivi de l’activité quotidienne. Nous vous proposons aujourd’hui d’approfondir ce concept au travers du test de leur nouveauté, la montre Steel HR.

monte withings steel hr avis

La marque

Withings est l’initiative de deux amis au CV bien chargé : Cédric Hutchings, diplômé du Massachusetts Institute of Technology (MIT) et de l’Ecole Centrale Paris et Eric Carreel, issu de l’École Supérieure de Physique et de Chimie Industrielles de la ville de Paris (ESPCI) et de l’Université Paris VI. Expérimentés, complémentaires, ils décident de lancer en 2009 une marque d’objets connectés avec au centre de son propos la santé et la forme. Très vite, ils arrivent à un compromis entre design et technologie pour rendre leurs produits accessibles du plus grand nombre. La sauce prend rapidement et Withings devient leader dans son domaine, celui du suivi d’activité, du sommeil, du coeur, du poids, lui valant de nombreuses récompenses pour ses innovations.

withings marque activite

Fiche technique

La gamme de montres connectées Withings est venue s’enrichir en 2017 d’un nouveau bijou : la Steel HR. Comme sa prédécesseur Activité Steel, cette montre présente un design très élégant. Cette fois-ci, le boîtier a une taille plus masculine de 40mm (contre 36mm). Il est réalisé en acier inoxydable à la finition polie brillante. La lunette est fixe, mais se voit ornée du marquage des minutes en chiffres échelonnés de 5 en 5 pour laisser plus de place au cadran. En effet, il a été voulu le plus minimaliste possible afin de permettre à la marque d’y insérer un nouveau cadran digital positionné à midi. En symétrie, on trouve sous un format « petite seconde » le désormais traditionnel compteur de pas revu sous une forme plus classique. Enfin, la marque a souhaité placer des repères en ton sur ton, comme pour mieux mettre en valeur sa nouveauté phare.

Steel HR withings montrewithings steel hr boitier

Plus qu’un simple nouveau cadran digital, Withings a semblé vouloir répondre à un besoin fondamental : la batterie en dotant sa montre d’une capacité allant jusqu’à 25 jours d’autonomie avec un système de recharge sur socle. Du côté des fonctionnalités, l’essentiel de ce qu’on attend de la marque est présent : compagnon d’activité et trackeur sportif, suivi du sommeil avec calcul des calories, des pas, etc. Mais là ou sa grande soeur ne calculait la fréquence cardiaque que via son application sur smartphone, la Steel HR se dote d’un vrai capteur placé derrière le boîtier pour proposer une mesure très précise.

capteur cardiaque withings montre

Enfin, pour ce modèle, la marque a franchi le pas de sortir de son expertise habituelle et propose désormais un lien plus intime avec son smartphone. Chose inédite chez Withings, on peut désormais avoir accès à quelques notifications concernant ses appels, ses messages et consulter sur ce nouveau cadran les statistiques de son activité en temps réel.

Test

Impossible en amont de ce test, de ne pas comparer la Steel HR avec la montre Activité Steel précédemment sortie par Withings. Sur le papier, elle semble combler tous les manques laissés par le modèle précédent et s’arme de nouvelles fonctionnalités pour venir enrichir l’expérience d’utilisation. C’est donc une réelle évolution et nous allons la juger comme telle lors de notre test. A réception, on retrouve l’emballage classique Withings, cette boîte cartonnée blanche comportant la montre, ses livrets et son seul accessoire : le socle de charge et son câble. Ce que l’on apprécie toujours avec la marque, c’est l’effort consenti pour proposer une vraie montre, qui bien souvent chez la concurrence, n’ait pas l’air d’un gadget. Cela se remarque au premier regard et on ne peut qu’être séduit par ce boîtier d’une taille cette fois-ci acceptable pour le poignet d’un homme. En effet, un diamètre de 36mm était bien trop étroit et Withings a su corriger ce point, on ne peut que féliciter l’initiative. La montre reste néanmoins disponible dans sa version plus petite.

montre withings boite

deballage monrte withings steel hr

Une nouvelle fois, ce boîtier à la finition brillante mérite que l’on s’y attarde, surmonté de cette lunette non-rotative gravée aux airs très masculins. Minimaliste et sophistiqué, il est révélateur de l’état d’esprit général de la marque. A l’intérieur, le cadran se fait discret avec ses fines aiguilles argentées et ses repères en ton sur ton. Sa couleur est plutôt atypique et semble comme un faux-noir, comme pour laisser place à l’essentiel : le compteur de pas, l’heure et le cadran d’activité.

montre withings steel hr test

Aussi, la marque a choisi pour sa montre un joli verre bombé dont on n’a aucune précision sur sa nature. Mais il y a fort à parier qu’il est en saphir avec tout ce que cela implique au niveau de sa solidité. Il crée des reflets qui ne nuisent absolument pas à la lisibilité du tout et donne du relief à l’ensemble. Dans tous les cas, cette montre est digne d’un beau chronographe et on note l’attention particulière portée à la présentation d’un produit haut de gamme.

withings steel hr test

withings steel hr avis

montre wthings steel hr test

Pour le reste, Withings pourvoit sa montre d’un bracelet en caoutchouc et sa boucle classique à la même finition que celle du boîtier. C’est aussi bien pour un produit dont l’utilisation se destine au quotidien, sport y compris. D’évidence, on se voit mal partir pour un footing avec un bracelet cuir. Au dos, se dévoile enfin le capteur de fréquence cardiaque, inséré sous forme de puce. Enfin, le chargeur officie comme un socle sur lequel on pose la montre à plat. Dans l’idée, c’est pratique, sauf que la montre tient réellement en équilibre et le moindre faux mouvement l’en déloge. Une charge complète et c’est parti pour l’étape de l’essayage !

boule acier montre withings

bracelet caoutchouc montre withings

socle charge withings montre

Essayage

Comme répété à chaque test horloger, mon poignet a plutôt une taille générique et je porte habituellement des montres oscillant entre 40mm et 43mm. Ce que je trouve désagréable, c’est de porter un modèle sous-dimensionné, me donnant l’impression d’une montre enfantine ou féminine. Sur ce point, je n’ai donc rien à redire, d’autant plus qu’au premier essayage, la montre est plutôt légère et affiche un poids de 49g ! Le bracelet offre un confort satisfaisant et présage le meilleur pour les sessions sportives : la montre se fera facilement oublier.

withings steel hr avis test

L’appareillage avec le smartphone est une étape indispensable au bon fonctionnement du produit. Il suffit simplement de télécharger l’application Withings, de s’inscrire et d’allumer son Bluetooth. Le reste se fait naturellement et on n’a aucun mal à se lancer dans l’aventure. Dès le début, on note ainsi les premiers calculs de pas opérer ainsi que les mesures du rythme cardiaque qui semblent réalistes. A vrai dire, il n’y a pas grand chose à faire au départ, ni même à l’usage si ce n’est fixer son objectif de pas quotidien et les notifications que l’on souhaite afficher. Chez Withings, on a toujours l’option de suivre son poids et de mettre en place un programme minceur par le biais d’une autre application (davantage efficace lorsqu’on possède une balance de la marque).

mise en route withings steel hr

compteur de pas withings

objectif pas withings

Une fois lancé, on ressent toujours cette petite pression de voir son objectif se remplir à 100% quotidiennement. Le calcul du sommeil apparaît quant à lui très précis, même si par exemple lorsqu’on traîne au lit le weekend et qu’on ne bouge pas, il compte cela comme un sommeil léger. Sur ce point, la fonction « smart wake-up » mise en place par la marque est vraiment une aubaine pour ceux qui se réveillent fatigués. Elle permet de fixer avec douceur une plage durant laquelle on souhaite se réveiller et la montre calcule automatiquement l’horaire de lever selon la qualité du sommeil (profond ou léger). Dans les faits, une discrète vibration se fait sentir pour un réveil tout en douceur.

suivi withings montre

Pour les sessions sportives, c’est différent, la montre lance une activité automatiquement lorsqu’elle ressent que vous bougez, mais on peut également le faire manuellement, via une pression sur la couronne. C’est au final assez pratique de ne pas avoir à s’en soucier, seulement on aurait aimé qu’elle utilise un tracking GPS ou celui du téléphone pour obtenir davantage de détails sur une course par exemple. Enfin, l’autonomie est parfaite et a duré le mois de mon test entre 15 et 20 jours, la pratique régulière de sport lui faisant consommer plus de batterie. A vrai dire, on ne lui trouve que de maigres défauts, c’est du beau travail.

withings mesure cardiaque

Avis

Withings affiche pour sa Steel HR un tarif de 189,95€. A vrai dire, lorsqu’on cherche parmi les produits de la concurrence, elle n’a aucun égal et l’on trouve soit des produits très connectés, soit très sportifs, mais aucune montre à affichage analogique si complète. D’ailleurs, créer des produits hybrides que l’on peut porter dans toutes les situations sans qu’ils ne soient hors sujet, axés sur le bien être et au design soigné, c’est ce créneau qui a fait de la marque un leader dans sa catégorie. Avec la Steel HR, Withings a gommé tous les défauts de sa montre précédente sans forcément augmenter son prix. Une hybride sans faille toujours agréable à porter et avec une évolution en terme logiciel. Surtout, une montre que l’on ne doit pas recharger tous les jours, ni tous les deux jours mais une à deux fois par mois. La Steel HR a des beaux jours devant elle !

[article réalisé en collaboration avec Withings]

les plus

  • Design élégant
  • Mesure du rythme cardiaque
  • Calcul de l'activité et du sommeil
  • Grande autonomie

les moins

  • On aurait aimé un cadran un poil plus personnalisé
  • Pas de GPS
  • Chargeur pas très stable
Logo Withings
prix conseillé  
151,96 189,95
montres basiques icone

Montres

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux montres l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs montres préférées !

Nos articles montres

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques
  • Romano Garagerocker

    ah, j’en suis à ma deuxième et rien de tel ne m’es arrivé. Est-ce que tu as possédé la Steel HR ci-dessus ?

  • Romano Garagerocker

    personnellement, je ne suis pas pour plus de notifications. J’ai déjà essayé une montre connectée genre Motorola, et avec toutes les applis qu’on possède aujourd’hui, ça fait trop à mon goût

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles