Quelle différence entre un derby et un richelieu ?

La rentrée est souvent l’occasion de s’équiper d’une nouvelle paire de chaussures. Que l’on soit au début de notre carrière professionnelle ou qu’on la poursuive une année de plus, il est presque impensable d’entamer cette période sans avoir dans son dressing une paire habillée. Mais lorsqu’on parle de souliers, il y a une question qui revient très souvent : quelle est la différence entre un derby et un richelieu ? Tout le monde est passé par là un jour et on a pensé qu’il serait bien d’avoir un article que l’on espère le plus compréhensible sur le sujet ! On sort son cahier à petits carreaux et on note donc :)

Richelieu

Sur les richelieus, le laçage est de type « fermé ». Il se fait via des oeillets positionnés de part et d’autre sur des pièces de cuir que l’on nomme garants. L’empeigne, qui constitue la partie avant de la chaussure, passe par dessus ces garants. Les richelieus ont une ouverture en V et une forme plus fine et plus habillée que le derby. Vous êtes perdus ? Un belle photo valant plus qu’un long discours, on vous invite à admirer cette paire de Shoepassion, c’est flagrant !

Empeigne Shoepassion

Classique, à bout droit ou à bout golf fleuri, le richelieu que les anglais nomment « Oxford » est le modèle de chaussures le plus élégant qu’il soit. On le porte avec un costume. Un modèle que l’on se doit de posséder dans sa penderie comme évoqué dans notre sujet « Comment choisir sa première paire de belles chaussures ?« . Cependant, c’est une forme qui ne convient pas à tout le monde. Lorsqu’on a le coup de pied trop prononcé, on lui préfère le confort du derby.

DerbyvsRichelieu

Derby

A l’opposé, le derby a un mode de laçage que l’on peut qualifier de « ouvert ». Les oeillets sont placés sur deux garants cousus sur l’empeigne (qui désigne toujours l’avant de la chaussure) et qui correspondent à deux pièces de cuir que l’on peut soulever. Ce type de laçage permet de s’adapter plus facilement à la forme du pied en serrant plus ou moins et permet même de relâcher un peu la pression en fin de journée lorsque les pieds gonflent.

derbies rudy's harvey avis

Le derby se décline en trois formes : classique, à bout droit, à bout golf fleuri. Nommé « Blucher » en référence au général prussien Gebhard Leberecht von Blücher (et dont les soldats étaient équopés de chaussures semblables). Sans aucune doute, son plus gros point fort reste sa grande versatilité. Aujourd’hui, il s’agit d’un modèle de chaussures plus décontracté que l’on peut porter avec un chino, un jean ou un pantalon en velours.

Référence des modèles en illustration :

(A) Une paire de richelieus de chez Bexley
(B) Une paire de derbys de chez Rudy’s

A vous de jouer !

Parmi les modèles de chaussures suivants, quels sont ceux qui d’après vous sont des derbys ou des richelieus ? Derby = réponse 1, Richelieu = réponse 2. Sortez votre bloc notes :)

Derby Richelieu

Références des modèles en illustration :

(1) Septième Largeur
(2) Bexley
(3) Rudy’s
(4) Hardrige

Réponses : 1B, 2A, 3B, 4A

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles