Richelieu Shoepassion collection patine : Test & Avis

Arriver sur un marché tel que celui de la chaussure peut parfois se révéler être un pari très risqué. En effet, difficile de s’y placer de façon à y « faire son trou » tant toutes les strates de ce milieu sont fortement dominées par des marques présentes depuis des décennies. Si bien qu’une question légitime se pose : quel segment entre l’entrée, le milieu ou le haut-de-gamme sera le plus pertinent pour permettre à un nouvel outsider de se développer et atteindre une maturité pérenne ? Il y a un peu plus d’un an, on découvrait un chausseur outre-Rhin qui avait fait le choix de distribuer des pieds de bonne facture exclusivement sur Internet : Shoepassion. S’en est suivi deux tests qui s’étaient conclus tous deux par le même constat : un excellent rapport qualité prix. Quand on a su qu’elle proposait une collection patine, la « Patina line », on s’est alors empressé de commander l’une de ses paires. Voici donc le test de la 5226 de Shoepassion.

Shoepassion 5226

La Marque

Lancée il y a à peine 10 ans, Shoepassion voit le jour dans la ville des Ours (plus communément appelée Berlin). C’est d’ailleurs dans la capitale allemande que la marque dessine l’ensemble de ses collections. Pour la fabrication, elle suit la tendance des grands noms de la chaussure et fait monter ses chaussures en Espagne. Et toujours comme certains grands pontes du soulier (comme Crockett & Jones par exemple), elle se fournit en cuir dans les plus belles tanneries européennes (principalement françaises et allemandes). En plus de cuir classique, elle en propose également des plus exotiques comme du python, du galuchat et même du cerf ! Et même si Shoepassion dépèce sans vergogne le père de Bambi, elle possède une certaine conscience environnementale en proposant un tannage exclusivement naturel. Forte d’une collection de plus de 180 modèles, Shoepassion propose également des ceintures assorties à la paire commandée.

Shoepassion 5226 Boite Close

Fiche Technique

À première vue, ces 5226 ont toutes les caractéristiques d’un richelieu classique. L’empeigne de cet Oxford à bout droit est composée d’un cuir de veau lisse appelé Soft Calf. Ce dernier, provenant d’Italie, a la particularité d’être tanné de façon végétale et est entièrement teint. Très souple et entièrement monté à la main et sans utilisation de colle, il confère à la chaussure une grande respirabilité. Ces cinq oeillets renforcés font courir un lacet rond ciré tout le long des garants. Le montage en Goodyear de la paire nous garantit robustesse, durabilité et lui permet d’envisager une réparation après quelques années.

  • Richelieu modèle n°5226
  • Empeigne en Soft Calf
  • Teinte en Italie
  • Tannage végétal
  • 5 oeillets
  • Montage Goodyear
  • Montée main

Shoepassion 5226 Table

Test

Comme c’est devenu la norme désormais, on commence notre test par l’inspection de la boîte. Et comme pour tous ses pieds, Shoepassion nous a livré cette paire dans une belle boîte rectangulaire de couleur noire. Sur son couvercle, il y a imprimé en lettres blanches son nom mais également son logo et la mention « The Berlin Shoe Brand ». Elle y mentionne également le « .com », qui souligne une fois de plus la volonté de la marque de ne distribuer ses souliers qu’en ligne uniquement. Une fois le couvercle ôté, on découvre un texte en allemand présentant la marque (je n’ai malheureusement pas été assez attentif à mes cours d’allemand pour réussir à tout comprendre). Un petit fascicule est également présent et semble nous donner des petites astuces quant à l’entretien de la paire. On retrouve également des pochettes de voyage et j’ai profité de cette commande pour prendre un jeu de lacets rouges pour donner un peu de couleur à la pièce.

Shoepassion 5226 Contenu

Après avoir tant bien que mal essayé de lire les instructions de Shoepassion en empruntant un accent allemand fortement exagéré, nous nous sommes concentrés à nouveau sur la partie la plus intéressante de ce test : la paire de chaussures. Cette dernière est soigneusement emballée dans un fin papier de soie de couleur noire. Là encore, le logo et le nom de la marque y sont floqués, histoire de nous rappeler quelles chaussures nous avons commandé si par malheur nous l’avions oublié une fois le couvercle de la boîte enlevé ;) Blague à part, cette précision nous montre avec quel soin Shoepassion tient à affirmer son univers de marque.

Shoepassion 5226 Chaussures Boite

La chaussure désormais sortie de sa chrysalide, on peut maintenant en profiter pleinement. Cela commence immédiatement par une odeur, celle du cuir. Celle-ci se dégage assez fortement, sans que cela ne soit dérangeant. Ce qui bien souvent est un signe de qualité. Une légère odeur de teinture vient par ailleurs s’y mêler, créant ainsi un bouquet olfactif que les amateurs de beaux souliers connaissent bien et apprécient. Au toucher, le cuir est parfaitement lisse, aucune aspérité ne venant l’altérer. On remarque d’ailleurs que le bout ainsi que le contrefort, parties d’une chaussure sujettes à la déformation, ont été renforcés. Au niveau de la claque, des garants et des ailes de quartier, le cuir y est très souple, garantissant alors un confort de port certain.

Shoepassion 5226 Cuir

Ces Oxford sont donc réalisés à partir d’un cuir de veau appelé Soft Calf. Ce dernier compose la chaussure grâce à trois pièces majeures. La première recouvre entièrement le bout droit du pied, la seconde habille la claque et les ailes de quartier et la dernière vient couvrir le reste de la chaussure. Les pieds ont été teints en Italie. Ainsi, ils présentent une patine gris béton avec quelques notes de noir disséminées ici et là. Entièrement faite à la main et très subtile, elle confère à l’ensemble une finition très élégante et légèrement brillante. Sur la couture de contrefort, on retrouve une fine pièce de cuir verticale servant principalement à la protéger.

Shoepassion 5226 Profil

Comme précisé dans la partie « Fiche Technique », ces 5226 possèdent cinq oeillets, tous renforcés par un cercle métallique invisible. Les lacets qui y passent sont ton-sur-ton, ronds et cirés. L’observation de cette partie de la chaussure m’a irrémédiablement fait dériver sur l’inspection des coutures de cette zone. Très fines, elles sont impeccablement réalisées. Cette fin de vue d’ensemble me laisse déjà un sentiment prononcé : je suis en présence d’une très bonne paire de chaussures !

Shoepassion 5226 Lacets

Malgré tout, il me reste deux parties capitales à scruter afin de valider définitivement si oui ou non ces Oxford sont de bons souliers. La première est bien évidemment la semelle d’usure. Pour rappel, ces richelieus sont montés en Goodyear. On peut d’ailleurs apprécier la trépointe parfaitement réalisées et courant du quartier gauche au quartier droit de la chaussure, que ce soit sur le dessus ou le dessous de la semelle. Endroit qui peut parfois pêcher sur certains pieds, la tranche de cette dernière est impeccablement teinte, aucun défaut d’application n’est à relever. Le talon est fermement maintenu au reste de la chaussure par une quinzaine de pointes. Un bonbout en caoutchouc ainsi qu’un Gentleman’s Corner (partie d’un talon biseauté) viennent le compléter.

Shoepassion 5226 Trepointe

Shoepassion 5226 Bonbout

On termine cette inspection par l’intérieur de la chaussure. Ce dernier est entièrement tapissé d’un cuir fin de couleur beige. On remarque d’ailleurs que celui-ci a été divisé en plusieurs parties, sans doute afin de permettre de parfaitement le monter. Là encore, on peut apprécier le travail fournit par Shoepassion pour réaliser d’impeccables coutures. Au niveau du contrefort, une pièce de cuir en peau retournée permet au pied d’être bien maintenu à ce niveau. Le talon bénéficie d’un petit coussinet afin d’obtenir un confort appréciable. Enfin, on ne pouvait terminer ce test sans mentionner le fait que la languette n’est cousue qu’à sa base. Généralement, cette dernière est cousue sur l’un des garants afin qu’elle ne se déplace pas une fois la paire portée. Ici, il n’en est rien et la façon dont elle a été montée l’empêche de se mouvoir une fois que l’on aura lacé ces richelieus.

Shoepassion 5226 Talon

Shoepassion 5226 Contrefort Interieur

Shoepassion 5226 Doublure Languette

Essayage

Ne s’agissant pas de ma première paire de Shoepassion, j’ai sans hésiter commandé ce modèle en taille 8, l’équivalent d’un 42 qui est ma taille habituelle. Armé de mon chausse-pied préféré, j’ai glissé mes pieds dans ces souliers neufs pour constater sans surprise que la taille était bien idéale. Mes pieds sont bien maintenus mais sans être trop serrés non plus. Bien que s’agissant de chaussures cousues en Goodyear, et donc relativement rigides au début, je me suis suis assez rapidement senti à l’aise dedans. Ce qui démontre là encore la grande qualité de ces chaussures. Pas d’euphorie pour autant, j’ai comme à mon habitude attendu de les avoir portées au moins deux ou trois fois sur de petites périodes de temps avant d’envisager de les chausser non stop du matin jusqu’au soir.

Shoepassion 5226 Portees

Comme illustré sur ces photos, ce coloris s’accorde parfaitement avec un pantalon gris anthracite. Si j’ai tendance à trouver l’accord chaussures noires / costume bleu assez ennuyant, la patine grise donne du relief à l’ensemble et rend cette option bien plus séduisante. Enfin, on peut évidemment envisager de les porter avec un costume noir même si pour ma part je n’en porte jamais (ou à de très rares occasions peu réjouissantes). Les amateurs de chic décontracté pourront par ailleurs imaginer de les porter avec un jeans brut et un blazer en soirée (je vous déconseille toute de même d’aller danser sur les tables avec).

Avis

Si en terme d’univers de marque, « Shoepassion » et son nom assez basique ne sont pas ce qu’on trouve de plus séduisant, ce nouveau test vient conforter l’idée que cette jeune marque fait bien les choses. Son offre est toujours aussi conséquente et avec cette nouvelle gamme de patines, tous les ingrédients sont réunis pour convaincre un amateur de belles chaussures de s’y intéresser. Les matières utilisées sont de qualité, la construction est sérieuse, les chaussures sont vraiment jolies et s’avèrent en plus rapidement confortables. Le budget est supérieur aux premières chaussures Shoepassion que nous avions testées il y a un peu plus d’un an et demi maintenant mais le résultat est également à la hauteur ! Sans aucune hésitation, on vous les recommande donc.

les plus

  • La patine
  • Le choix du cuir
  • La construction
  • Un confort presque immédiat

les moins

  • Un univers un peu trop austère
shoepassion logo

Disponible chez Shoepassion au tarif de 319€

Richelieus

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux richelieus l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs richelieus préférés !

Découvrez nos articles richelieus

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles