L’histoire de la chaussure Richelieu

Beaucoup des termes que la mode contemporaine utilise ont une histoire très vaste et il faut parfois remonter plusieurs siècles d’histoire pour comprendre leur signification réelle. C’est souvent par déformation et à force d’usage que ces mots nous paraissent incongrus. Les pièces de mode les concernant portent la plupart du temps l’appellation de leur inventeur, de la ville dans laquelle elles furent conçues ou celle du contexte de leur création. Avez-vous déjà entendu le terme richelieu au milieu d’une conversation sans qu’il n’ait de rapport avec l’histoire de France, écarquillant vos yeux d’étonnement ? Fin du suspense, cet article ne vas pas traiter de l’illustre Cardinal ayant officié sous Louis XIII, mais bien de souliers. Voici l’histoire du richelieu :

Richelieu Crockett & Jones Molton

Version 1 : Le Duc de Richelieu

La date de création exacte de ce type de chaussures aujourd’hui si populaire est plutôt difficile à affirmer, tant les versions diffèrent. Quoi qu’il en soit, elles mènent toutes à une quête logique qu’est celle d’un nouveau soulier plus confortable que celui porté depuis le 17ème siècle. En effet, au cours de cette époque, si la France n’est qu’un pays de taille équivalente à celle d’aujourd’hui, elle règne néanmoins sur l’Europe par son rayonnement culturel : littérature, musique, peinture, philosophie et déjà la mode. Oui, le Roi Soleil, Louis XIV est réputé pour son élégance et son avant-gardisme en matière vestimentaire. Juste au corps, perruques en tous genres deviennent alors légion et se voient portés par toute la cour. Aux pieds, le choix se résume à des bottes montantes et ajustées fermées par des boutons. Le roi étant de taille modeste, elles comportent également des talons.

Louis-Francois-Armand-richelieu

Louis-François-Armand de Vignerot du Plessis de Richelieu

Un de ses courtisans les plus élégants et prisé des femmes n’est autre que le fils du petit-neveu du cardinal de Richelieu, bras droit du père du roi, Louis XIII. Son nom : Louis-François-Armand de Vignerot du Plessis de Richelieu, filleul de Louis XIV et de la duchesse de Bourgogne. Toujours bien accoutré et très populaire, certains émettent un lien possible sur l’origine du nom « richelieu » que l’on utilise aujourd’hui et ce qui serait le seul membre d’une famille célèbre dont l’histoire vante l’élégance. Il n’est cependant mentionné aucune idée sur la forme de ses souliers dans quelque écrit que ce soit et ce nom aurait hypothétiquement été employé par la suite.

Version 2 : Le château de Balmoral

Une seconde version situerait l’origine de ces chaussures en Ecosse d’après une appellation que lui donnent les américains. C’est du mot « Balmoral » également utilisé pour nommer les richelieu Outre-Atlantique qui est le point de départ de cette histoire. Nous sommes dans l’époque Victorienne (donc sous le règne de Victoria 1ère sur le trône d’Angleterre) et la reine va passer ses jours « off » dans son château du centre de l’Ecosse. Son mari, le Prince Albert cherche alors une paire de bottes adaptée à la fois pour un port en intérieur, mais également pour la marche. Nous sommes au milieu des années 1800, et l’industrie de la chaussure anglaise est déjà très réputée (certains supposent qu’il a fait sa demande à John Lobb ou bien Joseph Sparkes Hall, bottier de la reine Victoria).

prince-albert-angleterre

Le prince Albert, mari de la reine Victoria 1ère

Cette paire de bottes en cuir aurait un laçage fermé et serait étanche pour protéger les pieds de l’humidité. On dit que la reine Victoria elle même les aimait tant qu’elle en fit également confectionner pour marcher sur les terres de Balmoral. Le nom est resté pour la paire de bottes qui sera vers la fin du siècle utilisée comme partie intégrante de la tenue formelle masculine. Notez que le style est très proche d’une richelieu et que le Prince aurait très bien pu commander une paire basse pour plus de confort, rendant cette version extrêmement probable.

balmoral-boot-pub-vintage

Une publicité de Balmoral boot des années 1920

Version 3 : L’université d’Oxford

Voici enfin la version faisant le lien avec le nom anglo-saxon utilisé aujourd’hui pour la richelieu : « Oxford shoes ». Vraisemblablement, c’est l’hypothèse la plus probable, du moins celle la plus récurrente. Une nouvelle fois, elle a lieu au cours du 19ème siècle, plus précisément en 1825. L’information demeure impossible à approfondir, mais une mode serait née cette même année chez les étudiants du campus de l’université d’Oxford, en Angleterre. Le plus probable est une rébellion contre les bottes montant à mi-mollet, voire sur le genou qu’on les forçait à porter à l’époque. Pour protester, ils se seraient mis à porter cette bottine à laçage fermé comportant de petites fentes sur les côtés. Nommée « Oxonian shoe », ses fentes furent vite remplacées par des lacets positionnés d’abord sur le côté, puis sur le coup du pied. Par la suite, des versions basses firent leur apparition pour donner la chaussure que l’on connait aujourd’hui.

histoire-du-richelieu-oxford

On ne saura jamais vraiment quelle est la vraie histoire ayant initié ce modèle de chaussure aujourd’hui si répandu. Balmoral, Oxford ou Richelieu, aucun récit, aucune image ne confirme réellement leur naissance si ce n’est une citation de Joseph Sparkes Hall alors bottier de la reine d’Angleterre dans une revue nommée « The New Monthly Magazine en 1846 ». Il y affirme que « La Oxonian shoe est désormais la meilleure pour marcher. Elle se lace sur le devant et comporte 3 ou 4 trous. Ce n’est rien d’autre qu’une paire de chaussures basse appelée Oxford shoes ». Cette dernière version semble donc la plus réelle. Par la suite, vers la fin du siècle ce type de chaussure se démocratisera et on sait que dès 1910, elle faisait déjà partie de l’uniforme formel de l’homme. Pour ceux qui auraient tendance à confondre, on vous propose de consulter notre article Quelles différences entre un derby et une richelieu ?

Richelieus

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux richelieus l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs richelieus préférés !

Découvrez nos articles richelieus