fbpx
S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Comment choisir et porter un gilet de costume ?

Aujourd’hui, on va vous parler d’une pièce dont tout le monde connaît l’existence, mais dont peu de personnes parlent, et qu’on n’a pas l’habitude de croiser tous les jours : le gilet de costume. Et pourtant, nombreuses sont les raisons de rédiger un sujet à son égard. D’une part, il s’agit d’un vêtement historique chez les hommes. D’autre part, il s’agit d’un indémodable que l’on pourra porter une multitude d’années. Enfin, il peut réellement sublimer une tenue s’il est bien choisi et surtout bien porté. Convaincus ? On vous laisse découvrir notre article qui retrace donc son histoire (1), ses spécificités (2), les manières de le porter (3) et les marques à connaître (4). L’élégance est à portée de main !

Gilet Tom Clippertown tenue 4

Photo issue du test du gilet de costume Tom Clippertown

Sommaire :

1. L’histoire du gilet de costume
2. Quelles sont les spécificités du gilet de costume (matières, motifs) ?
3. Comment porter un gilet de costume ?
4. Les marques de gilets de costume à connaître

1. L’histoire du gilet de costume

Si beaucoup de vêtements ont une origine militaire ou ouvrière, cela n’est pas le cas du gilet de costume, du moins, dans la forme qui s’approche à la forme actuelle. Cependant, si nous voulions vraiment chercher loin, nous pourrions remonter au pourpoint, cette pièce médiévale française issue du XIVᵉ siècle. Il s’agissait d’un vêtement court et molletonné à manches longues, qui couvrait la partie supérieure du corps, et qui n’était pas vraiment un objet de coquetterie. Porté jusqu’aux alentours des XVIIe et XVIIIe siècles, il va céder sa place à ce qu’on peut appeler le véritable ancêtre du gilet de costume : le justaucorps. Non, on ne fait pas référence aux maillots moulants féminins destinés à la pratique de la gym, mais plutôt à une sorte de long manteau masculin allant jusqu’aux genoux et doté de nombreux et larges boutons.

Les anglais, séduits par le vêtement, vont l’adopter. Mais pas n’importe quels anglais, on parle ici de la noblesse britannique. C’était alors une pièce très élaborée, particulièrement bien garnie de broderies et d’ornements. Néanmoins, au moment de la révolution à la fin du XVIIIe siècle, les manches longues vont disparaître pour des raisons pratiques. Les motifs, eux, vont laisser place à plus de simplicité, à contrecourant de l’aristocratie, et le gilet tel qu’on le connaît aujourd’hui va commencer à faire irruption. Bien que démocratisé, ses origines nobles ne sont jamais très loin, et le gilet de costume va donc tout de même garder une image d’élégance, de chic. Voyons voir quelles sont aujourd’hui ses spécificités, en termes de matières, mais aussi de motifs.

2. Quelles sont les spécificités du gilet de costume (matières, motifs) ?

Le gilet de costume emporte avec lui de nombreuses spécificités. À commencer par son origine, car malgré son nom qui laisserait penserait qu’il est plutôt secondaire au costume, il est en réalité antérieur à ce dernier. Si vous n’avez pas lu la première partie dédiée à son histoire, on vous a donc gardé l’élément essentiel ici ! Cette partie sera consacrée aux matières qui composent le gilet de costume (A), ainsi qu’à ses motifs (B)

A. Quelles matières choisir pour un gilet de costume ?

Ce qui saute aux yeux lorsqu’on observe la confection d’un gilet de costume, c’est tout d’abord sa dualité. En effet, aujourd’hui composé de manches courtes, le gilet de costume pour homme est la réunification de deux parties séparées par une couture verticale. Ceux deux parties assemblées sont généralement composées de matières différentes : un côté plutôt rugueux et un côté lisse. Pour la face avant, on privilégiera ainsi de la laine, du coton, du tweed, etc. Pour le dos, on optera pour de la soie, ou bien de la viscose. D’ailleurs, bien souvent, le dos sera équipé d’une martingale à serrage coulissant permettant d’adapter le gilet à notre corps. On verra dans le paragraphe 3 « Comment porter un gilet de costume » en quoi cet élément a son importance !

Gilet Tom Clippertown zoom bas

Photo issue du test du gilet de costume Tom Clippertown

Autre point notable lorsqu’on prête attention à la confection d’un gilet de costume : les boutons. Et ici, on retrouve encore une dualité. En effet, classiquement, on distingue le gilet droit, le plus commun, doté d’une colonne de quatre à six boutons, du gilet croisé, doté de deux colonnes, toujours de quatre à six boutons. Le principe du gilet croisé, plus formel que le gilet droit, c’est que le tissu gauche vient se superposer au droit. Le nombre de boutons aura un impact sur le style adopté : du plus casual (peu de boutons) au plus conventionnel (boutons nombreux). Par ailleurs, au-dessus de ceux-ci, on trouvera parfois, mais ce n’est pas impératif, des revers.

Costume Blandin Essayage Gilet

Photo issue du test du costume Blandin & Delloye

En outre, le gilet de costume dispose souvent de poches, la plupart du temps passepoilées, à la poitrine ou au niveau de la taille. Enfin, concernant le dos, il est la plupart du temps réalisé dans une matière lisse de type viscose, ou bien dans la même matière de type laine à l’avant comme à l’arrière. L’avantage du dos lisse, c’est qu’il permet à la veste de costume que l’on porte par-dessus de mieux glisser et donc d’avoir une meilleure aisance de mouvement. Cependant, il n’est pas pensé pour être porté seul. En revanche, un gilet intégralement en laine est typiquement pensé pour être porté sans veste de costume. Pour terminer, si l’on devait conclure cette partie, nous rappellerons simplement la recommandation suivante : privilégions les matières naturelles dans la mesure du possible !

Photos issues du test du gilet de costume Bexley Lazare

B. Quels motifs choisir pour un gilet de costume ?

Le choix des motifs va de pair avec celui de la matière, et vice-versa. En effet, l’utilisation du tweed apporte de la texture au gilet, et donne un certain caractère à la pièce. Ainsi, pour cette matière, on pourrait imaginer des gilets moins neutres stylistiquement parlant, comme le coloris beige cendré chiné sur le visuel ci-dessous, ou même du bleu chiné ou du gris. Le motif à chevron, qui est un motif de tissage en forme de V, est tout indiqué pour ce type de tissus. L’avantage de ce type de gilet, c’est qu’il peut s’intégrer aussi bien dans un look habillé que plus casual. On l’imagine ainsi avec un jean, accompagné de Derby ou de boots. Quant à la chemise, le chambray et l’Oxford se marieront très bien avec ce type de tissu.

Gilet Tweed

Photo issue du test du gilet Judith AD Studio

Outre le motif à chevron, on retrouve également le cultissime imprimé Prince de Galles, souvent cousu sur un tissu en laine sur lequel se superposent des lignes horizontales et verticales de différents coloris, formant un motif de carreaux. Citons aussi le motif tartan ou écossais, caractérisé par des bandes de couleurs croisées, ou encore le motif pied-de-poule, réalisé en tissant des carreaux aux pointes étirées. Enfin, tout simplement, le gilet de costume peut être uni, comme sur le visuel ci-dessous. En général, il convient mieux aux couleurs traditionnelles (bleu, noir, vert), aux tissus fins, et à une intégration dans une tenue formelle.

Samson essayage cravate

Photo issue du test du costume sur-mesure Samson

3. Comment porter un gilet de costume ?

Cette question soulève deux interrogations : tout d’abord celle de la coupe de gilet à adopter (A), puis celle des styles dans lesquels peut s’intégrer un gilet de costume (B).

A. Quelle coupe pour un gilet de costume ?

L’avantage du gilet de costume (on parle des gilets élégants, pas des autres), c’est qu’il peut structurer et sublimer notre silhouette en fonction de notre morphologie. Pour cela, le gilet de costume se porte toujours de manière ajustée. Cependant, ajusté ne veut pas dire serré ! Pour être sûr de son choix, lors de l’essayage, on veille bien à fermer tous les boutons pour s’assurer que le gilet ne baille pas trop, ou que l’on ferme trop difficilement les boutons. Dans tous les cas, l’essayer en fermant tous les boutons (sauf le dernier, comme sur la veste de costume) est essentiel, car en pratique, on ne porte jamais un gilet de costume ouvert. Enfin, outre les boutons, le gilet doit bien tomber au niveau des épaules, c’est-à-dire qu’il doit être ajusté à ce niveau-là également.

Photos issues des tests des gilets de costume Tom Clippertown et Judith AD Studio

B. Un gilet de costume pour quels styles ?

Pendant longtemps, le gilet de costume a été considéré comme un indissociable du costume, à enfiler sous ce dernier. Dans ce rôle formel, il complète alors le costume 3 pièces. Cependant, sa fonction ne s’arrête pas là. Il s’est peu à peu émancipé et est de plus en plus porté avec un jean ou même un chino. Quoi qu’il en soit, que l’on fasse le choix de l’inclure dans un style formel ou casual-chic, il se porte toujours près du corps. La martingale à l’arrière est alors essentielle pour moduler cela à notre guise. Par ailleurs, il est bon de préciser qu’on porte un gilet de costume sur une chemise, et non pas sur un t-shirt comme on a pu le voir parfois (aucune rétine n’a été maltraitée durant l’élaboration de ce sujet). Ce serait une faute de style, et même de goût !

Photos issues des tests des gilets de costume en tweed Atelier F&B et Bexley Lazare

gilet bexley costume

Photo issue du test du gilet de costume Bexley Lazare

 

Comment choisir son premier costume (pas cher) ?

4. Les marques de gilets de costume à connaître

Comme à notre habitude, on vous propose de découvrir une liste (non exhaustive) de marques classées par ordre alphabétique.

Si vous souhaitez ajouter votre pierre à l’édifice (car on n’a pas énuméré toutes les marques qui proposent des gilets de costume), n’hésitez pas :)

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation du commentaire et notre réponse prennent quelques heures avant d'être publiées (notamment la nuit quand on dort et le week-end).

Articles les plus populaires

Voir plus d'articles