fbpx
S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Comment choisir son premier costume ?

Le complet n’est plus, depuis longtemps, la tenue quotidienne de la majorité des hommes. La plupart d’entre nous l’a troqué pour un jean ou un chino, accompagné d’une chemise ou d’un sweatshirt. Cependant, disposer d’un costume dans son dressing est toujours utile, car celui-ci est l’unique tenue adaptée dans certaines situations (mariage, entretien d’embauche dans certaines structures, enterrement). Mais un costume représente un certain coût, et le choix du modèle qui nous accompagnera doit être réfléchi. Pour cela, on vous aide à trouver le bon compromis ! Celui-ci doit alors être adapté à diverses situations, et rester intemporel (il s’agit généralement d’un complet qu’on ressortira durant plusieurs années). Dans cet article, on s’intéressera au style de costume à privilégier, à la couleur, au tissu et au budget.

Costume Balibaris

Sommaire

1. Le style
2. La couleur
3. Le tissu
4. Le budget

Comment (bien) choisir un costume ?

1. Le style

Le style du costume représentera la première question à se poser, car tous les costumes n’envoient pas le même message, et ne se portent pas dans les mêmes contextes. Pour parler de style, on s’intéressera ici au registre (croisé, deux-pièces ou trois pièces), mais également à la coupe du costume.

A. La coupe

La coupe est l’élément le plus important, car c’est elle qui va déterminer notre allure. Premièrement, le costume devra être choisi à notre taille. A cet instant, vous vous dites « super, t’as pas mieux comme Lapalissade ? » et vous avez raison dans une certaine mesure. En revanche, choisir la bonne taille de costume n’est pas si simple qu’il n’y paraît, et nombreux sont ceux qui étouffent dans leur complet (ou qui portent une veste trois fois trop grande), d’autant plus que les points à étudier sont nombreux (longueur des manches, de la veste et de l’ourlet, tomber des épaules, position des boutons, etc). On ne reviendra pas ici en détail sur tous ces points ici, mais ils sont évoqués dans notre article Comment choisir la taille de son costume ?. Il sera important de garder en tête qu’une mauvaise coupe de costume se verra surtout dans le dos, et que tout costume acheté en prêt-à-porter devra faire l’objet de quelques retouches (notamment au niveau de l’ourlet et des manches, ou pour ajuster très légèrement la veste) pour nous aller parfaitement.

En bref

La taille d’une veste est déterminée par le 1/2 tour de poitrine. Par exemple, une taille 52 correspondra à un tour de poitrine de 104 cm environ, un 54 à un tour de poitrine de 108 cm, etc. Cependant la carrure sera aussi déterminante pour choisir la taille. Des épaules part toute la structure de la veste, et une largeur d’épaule adéquate est la condition sine qua non pour que le costume tombe bien. D’autant plus que c’est un élément non-retouchable. Pour le reste, les manches doivent tomber juste au-dessus du poignet (laissant voir 1 cm de chemise), la veste doit arriver en bas des fesses, et le pantalon arrive aux chevilles (soit en effleurant tout juste la chaussure, soit en cassant une fois seulement, mais jamais en tire-bouchonnant). On pensera à vérifier dans le miroir que l’arrière tombe bien.

Comment choisir la taille de son costume ?

S’agissant ici de premier costume, on suggèrera généralement de s’arrêter à des choix simples, qui puissent à la fois être adaptés à une multitude d’occasions, mais également durables dans le temps (au niveau de sa qualité certes, mais également en ce qui concerne le style !). Ainsi, il est préférable d’opter pour la précaution en ce qui concerne la coupe : ni trop cintrée, ni trop ample. En fonction des modes, on peut être tenté de se procurer un costume particulièrement près du corps (comme c’était la mode au début des années 2010), ou avec une coupe très droite (une tendance de retour depuis quelques années). Un costume qui résiste aux modes est un costume qui dure !

Prise de Mesure

B. 2 pièces, 3 pièces ou croisé ?

Le costume croisé représente une vraie déclaration de style, et nombreux sont les passionnés d’art sartorial à lui trouver une âme supplémentaire. En revanche, ce n’est pas ici celui que l’on conseillerait, étant donné qu’il n’est pas le plus polyvalent (il n’est pas forcément adapté pour un entretien d’embauche par exemple). Pour le reste, il est possible de choisir un costume deux ou trois pièces. Si le trois-pièces n’est pas adapté à toutes les occasions, il suffit d’enlever le gilet pour qu’il se transforme en deux pièces (quelle astuce époustouflante). Par ailleurs, les malins que nous sommes vous conseilleront de choisir un costume pour lequel chaque pièce puisse exister indépendamment. On pourra alors porter le pantalon avec un simple pull, et même avec des baskets pour les plus audacieux.

Par ailleurs, il sera possible de jouer sur la forme des poches (poche ticket, poches inclinées), la forme des revers (droits ou aigus) ou le nombre de fentes pour apporter de la diversité. S’il est préférable de choisir un costume simple, rien n’empêche de dévoiler un peu de sa personnalité via ces quelques petits détails. Pour ce qui est des revers, le conseil sera le même que pour la coupe : on proscrira les revers anorexiques très à la mode il y a quelques années (et qui devraient être à proscrire quel que soit le contexte), mais on se gardera également de choisir des revers trop généreux, qui pourront toutefois faire leur apparition dans un de nos prochains costumes. Comme le disait Paul Poiret : « Lorsque qu’une mode est poussée à son extrême, c’est qu’elle s’apprête à repartir dans l’autre sens ».

Costume Croisé Homme

2. La couleur

A. Costume bleu et gris : la valeur sûre

Pour le coloris, les deux couleurs généralement conseillées sont le bleu et le gris. Il s’agit en effet des couleurs les plus passe-partout, et qui peuvent être adaptées à un maximum d’occasions. Intemporelles, elles représentent un sans-faute assuré. On préfèrera des teintes plutôt sombres que ce soit pour le costume bleu (bleu marine ou bleu nuit) ou pour le gris (gris moyen ou gris anthracite). Les couleurs plus claires seront les bienvenues par la suite, pour ceux qui souhaitent des costumes plus décontractés ou estivaux. Philippe Blaire de chez Smuggler nous explique l’intérêt d’un coloris plus foncé :

« Un costume plutôt foncé conviendra à toutes saisons et sera facile à marier avec les couleurs basiques des chemises des gardes robes des hommes. Le gris moyen ou le bleu marine sont les deux couleurs de base. »

Costume Bleu Homme

B. Costume beige et marron : une audace à maîtriser

On ne conseillera pas en priorité les coloris beiges ou marron pour un premier costume. Ils sont moins polyvalents que le bleu ou le gris et ne seront pas forcément adaptés à tous les contextes. Il n’en demeure pas moins que ces coloris ont de nombreux avantages, et sont une option plus intéressante qu’il n’y paraît. Originaux, les différentes pièces qui les composent fonctionnent généralement bien seules dans un look plus décontracté. Un pantalon ou une veste beige par exemple, peuvent représenter de bonnes pièces dans un dressing du quotidien. L’essentiel est de savoir l’usage que l’on fera de son costume ! Le costume vert sera en revanche déconseillé, étant donné que celui-ci est plutôt clivant pour un premier costume.

Quelles sont les marques de costume à connaître ?

C. Costume noir : la fausse bonne idée

Certaines personnes peuvent avoir tendance à considérer le costume noir comme un basique du vestiaire masculin. En effet, l’idée selon laquelle le noir est une couleur élégante, neutre, et facile à associer est plutôt répandue, mais n’est pas tout à fait exacte. En réalité, le costume noir n’est adapté qu’à de très rares occasions comme les soirées de gala (pour lesquelles on préfèrera d’ailleurs le smoking). Donc, à moins d’être nommé aux Oscars, le costume noir est à éviter si on ne veut pas tomber dans l’effet « vigile » ou « agent secret ».

Qu’en est-il des motifs ?

Les costumes unis sont ceux qui resteront les plus sobres. Toutefois, il est normal de vouloir une petite touche d’originalité pour son premier complet. Si on essaiera d’éviter les motifs trop voyants, rien n’interdit d’opter pour un « faux-uni ». Il s’agit d’un motif discret qui, vu d’une certaine distance, semble former un tissu uni. On recommandera alors les motifs à carreaux (en particulier le prince-de-Galles) ou un pied-de-poule. L’astuce sera de sélectionner une toile dont les diverses couleurs du motif sont assez proches (différentes nuances d’une même couleur par exemple). Les motifs chevrons sont également une excellente option. Discrets, ils apporteront une touche d’originalité et d’élégance au costume. Enfin, de fines rayures peuvent donner un bel effet, mai on les conseillera davantage pour un deuxième ou troisième costume.

Costume Pied de Poule

3. Le tissu

Il va sans dite que le tissu du costume sera un des éléments qui influera le plus sur le rendu de celui-ci. Ainsi, on veillera à le sélectionner avec soin. Là encore, le mot d’ordre sera la polyvalence, ce qui n’est pas forcément aisé ! On vous aide ici à trouver le tissu le plus adapté pour un premier costume.

A. Les costumes d’hiver

La matière la plus couramment utilisée pour confectionner les costumes est la laine. Cette matière naturelle est un bon régulateur thermique et peut être travaillée de nombreuses manières, donnant des tissus à l’aspect varié. Pour les tissus hivernaux, c’est bien évidemment la laine qui sera à privilégier. La flanelle de laine, au toucher duveteux, est une bonne option pour un costume élégant et chaud. Plus rustique, le tweed (dont la laine est cadrée et non peignée comme la flanelle) a également gagné certains adeptes depuis quelques années. Cette dernière matière reste toutefois stylistiquement assez marquée car rugueuse, et n’est sans doute pas le meilleur choix pour un premier costume.

Gilet Tweed

B. Les costumes d’été

Pour un costume d’été, la laine n’est pas nécessairement à proscrire. Celle-ci étant thermo-régulante, elle peut également permettre de conserver le frais. Il est toutefois essentiel de choisir une laine aérée. En ce sens, le fresco est probablement la meilleure option, car il possède une grande respirabilité, qui en fait la matière privilégiée des costumes d’été. En outre, elle dispose d’un bel aspect texturé. Quoi qu’il en soit, il sera important de choisir une laine fine, au grammage léger (sans quoi on risque d’étouffer). Autre possibilité : le lin, parfois associé à un peu de coton. Pour l’été, il s’agit d’une matière très agréable à porter. En revanche, on notera que les costumes en lin ont immédiatement une connotation très décontractée, et se porteront difficilement lors d’occasions formelles. Nous n’évoquerons pas ici les matières plus luxueuses (cachemire, soie), qui font rapidement grimper les prix, et qu’on ne conseillera pas pour un premier costume.

Comment choisir une chemise ?

C. Pour un premier costume, choisir le bon compromis

Ici l’essentiel sera donc de trouver le bon entre-deux, c’est-à-dire un costume qui puisse être porté durant la majorité de l’année. La laine reste l’option la plus intéressante, car elle forme de beaux tissus durables. C’est donc la finesse du poil et le grammage qui nous intéresseront. Pour la finesse du poil, les appellations super 100’s, super 120s (130’s, 140’s etc.) seront un bon repère. Le tissu super 100’s désigne un tissu épais, alors qu’un 140’s désigne un tissu fin. Généralement, c’est le super 120’s qui est considéré comme le meilleur compromis, comme l’explique Stéphane Ricard, co-fondateur de la marque Samson :

« Il faut privilégier des tissus pure laine, italiens de préférence. Un tissu Super 120’s offre un très bon compromis confort, finesse et durabilité. »

De son côté, le grammage est assez peu indiqué en prêt-à-porter, mais représente pourtant un bon outil. Il correspond au poids du tissu pour une surface donnée (environ 1,5m²). D’une manière générale, plus un tissu est lourd, plus il est épais et dense, et plus il est chaud. En France, pour un tissu mi-saison (le plus courant dans les rayons), il faut compter entre 250 et 350 grammes. En dessous de 250 grammes, ce sont plutôt les laines d’été, et au-dessus de 350/400 grammes les laines hivernales.

Costume Homme Hackett

4. Comment trouver son premier costume ?

A. Quel budget ?

Beaucoup de personnes peuvent rechigner à acheter leur premier costume en raison de leur prix élevé. Il est d’ailleurs tout à fait logique de ne pas vouloir investir des sommes astronomiques dans un costume que l’on ne sera pas amenés à porter très régulièrement. Il faut alors se poser la question de la qualité du costume que l’on souhaite. Si celui-ci est uniquement destiné aux événements purement conventionnels (pour des enterrements ou entretiens d’embauche), et que l’on est pas habité par la passion du vêtement, alors on conseillera de se limiter à un budget de 200€. En revanche, si le but est de faire bonne figure, d’être bien bien habillé pour un événement qui compte pour nous (le mariage d’un proche par exemple), alors l’idéal sera d’atteindre une somme autour de 400€, qui permet d’obtenir un complet avec une vraie allure, qui durera relativement longtemps.

Comment choisir un costume pour un entretien ?

B. Où trouver ?

En boutique physique : Les boutiques physiques ne sont pas toujours le lieu ou l’on peut dénicher les meilleurs rapports qualité/prix. En effet, nos rues sont malheureusement peuplées de marques de fast-fashion, ou d’enseignes dont le coût en communication est élevé (ce qui fait irrémédiablement grimper les prix). Il est toutefois possible de trouver certaines bonnes affaires. Par ailleurs, il s’agit de la meilleure option pour être certain de trouver un costume à sa taille, et ainsi être sûr de son achat. Parmi les boutiques physiques, on peut conseiller Massimo Dutti, Burton of London, IZAC, COS, Balibaris, qui proposent toutes des modèles en 100% laine. Pour ce type de marques, il ne faut pas hésiter à guetter la période des soldes, où elles peuvent proposer des réductions plutôt alléchantes !

Les marques en ligne : depuis un certain temps, on a l’habitude de mettre en avant des marques qui réalisent un service de direct au consommateur, sont la suppression des intermédiaires permet une sélection de produits de qualité à prix attractif. Les marques sont généralement présentes uniquement en ligne, ou disposent de peu de boutiques. Elles sont une bonne option lorsqu’on dispose d’un budget limité. On vous conseillera ici Suitsupply (qui est souvent considérés comme l’option la plus intéressante pour un costume de qualité à prix attractif), Asphalte, Anthony Garçon ou Octobre.

En seconde main : la seconde main peut également représenter une alternative très intéressante, mais il est nécessaire d’être très attentif. En effet, il faut veiller à s’assurer du bon état du complet, et demander des mesures précises pour être certain que le costume est à notre taille. En seconde main, on peut également suggérer, pour ceux qui ont du goût, de se composer un costume dépareillé en achetant pantalon et veste séparément. Il faudra alors sélectionner des couleurs réellement différentes, mais qui fonctionnent bien ensemble (un pantalon gris moyen et une veste bleu marine par exemple). Si la seconde main peut en rebuter certains, elle représente une occasion de trouver des pièces sartoriales uniques à prix cassés. On suggèrera Vinted, Etsy, Le Bon Coin ou Savvy Row.

Comment (bien) choisir un costume ?

Téléchargez notre guide du marié 2020 pour retrouver tous nos tips, conseils et bonnes adresses (ce guide s’adresse également aux témoins et aux invités) :

guide mariage cuc 2020

Costumes

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux costumes l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs costumes préférés !

Découvrez nos articles costumes

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation du commentaire et notre réponse prennent quelques heures avant d'être publiées (notamment la nuit quand on dort et le week-end).

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles