fbpx
S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Gilet de costume Tom Clippertown : Test & Avis

Ce n’est pas tous les jours que l’on décide de porter un gilet de costume. Il est donc d’autant plus important de bien le choisir. Pour certains, il est seulement réservé aux grandes occasions, celles que l’on n’oublie pas dans une vie ! Mais, pour d’autres, c’est une pièce portée dans la vie de tous les jours. S’il est vrai que le gilet donne rapidement un aspect très formel à une tenue, il m’arrive régulièrement d’en mettre un au bureau. Nulle obligation, mais juste le plaisir d’être élégant. En effet, même s’il a longtemps été considéré comme indissociable du costume, le gilet peut également être porté dans une tenue avec un jean ou un chino. Le gilet sera alors particulièrement mis en avant dans la tenue. Et il faut donc trouver la pièce parfaite. C’est pour cette quête -du Graal- que je me penche aujourd’hui sur un gilet de costume de la marque Tom Clippertown. Puisque c’est le premier test d’un produit de celle-ci, il convient de faire les présentations.

Gilet Tom Clippertown etiquette

Fiche technique

  • Modèle : Fitzroy (17 autres disponibles)
  • Coloris : beige cendré chiné
  • Composition : 100% laine certifiée Oeko-Tex
  • Doublure : 100% polyester
  • Coupe : semi-ajustée
  • Fermeture : 6 boutons corozo
  • Boutonnière : 1 passepoilée
  • Poches extérieures : 2 passepoilées et 1 poitrine
  • Poche intérieure : 1 au format smartphone
  • Patte de serrage au dos
  • Tailles : du M au 5XL
  • Fabrication : Europe

Comment (bien) choisir un costume ?

Gilet Tom Clippertown presentation 1

Marque

Qui est Tom Clippertown ? Derrière ce nom digne d’un membre des Peaky Blinders (d’où l’ambiance pub de notre shooting), se cache une marque bretonne née en 2016. Le nom fait référence à Clipperton, une île du Pacifique au large du Panama. Une invitation au voyage qui se veut toutefois ancrée dans le quotidien. En ajoutant –town (ville en anglais, pour ceux qui auraient séché les cours de langue !), la marque assume un univers destiné aux urbains. La consonance très britannique du nom se retrouve dans les créations de la marque, du design à la composition et jusqu’au nom des pièces. Parmi ses créations destinées au vestiaire masculin, Tom Clippertown s’est fait une spécialité du gilet de costume et les propose en différentes matières et avec des design variés. Mais la jeune marque produit également des vestes, trenchs ou des chemises, pour offrir la panoplie complète de l’élégance masculine !

Gilet Tom Clippertown port 3

Design

Le gilet de costume Tom Clippertown est présenté dans un élégant petit sac, fermé par deux cordelettes. Une fois ouvert, je sors le gilet et tombe directement sous le charme de sa belle couleur beige cendré chiné. Le choix de ce coloris est tout à fait adapté à l’utilisation du tweed, qui apporte de la texture et donne un peu plus de caractère. Visuellement, cela confère un style élégant et intemporel. Si l’on s’intéresse de plus près à la forme de ce gilet de costume, on observe tout d’abord qu’il n’a pas de col ni de revers. Et c’est un gilet à 6 boutons qui sont fabriqués en corozo. Côté poches, il y en a 3 extérieures à l’avant : deux passepoilées en bas et une poitrine. Au dos, on trouve une patte de serrage, elle aussi en tweed, composée d’une boucle métallique.

À l’intérieur, on trouve une quatrième poche plus inhabituelle et qui sera idéale pour glisser son téléphone. Le gilet de costume est intégralement doublé en polyester dans une couleur marron foncé. Ce qui créé un contraste qui fait ressortir le tweed. Globalement, ce design est véritablement proche de celui d’un blazer sans manche, avec une coupe ajustée et des finitions très soignées. Ce qui en fait une pièce « autonome », qui n’a pas été pensée uniquement pour s’enfiler sous une veste de costume mais bien pour briller de mille feux à la vue de toutes et tous !

Gilet Tom Clippertown port 2

Conception

Parmi les nombreux gilets de costume que Tom Clippertown propose, on trouve différentes matières comme la laine, le velours ou le denim. Forcément, pour une marque dont le nom et les inspirations fleurent bon le look british, l’utilisation du tweed était incontournable ! La confection de la pièce s’est donc faite dans un tweed poivre et sel (ou plutôt salt & pepper) en 100% laine. Le devant et le dos de la pièce sont d’ailleurs dans un tissu certifié Oeko-Tex, qui garantit l’absence de produits toxiques. Quant à la doublure, elle est réalisée en 100% polyester. En ce qui concerne la fabrication, Tom Clippertown a été un peu moins précis puisque les seules informations disponibles sont celles d’une conception « en France et en Europe dans des ateliers respectueux des hommes, des traditions et des savoir-faire ».

Gilet Tom Clippertown port assis

Essayage

On est souvent moins habitué à choisir un gilet de costume mais ce n’est pas bien différent d’une veste. La taille peut être exprimée avec une lettre (les fameux S, M, L, etc.) ou un chiffre (46, 48, 50, etc.) C’est cette première option qu’a choisi Tom Clippertown et j’ai tout simplement commandé ma taille habituelle, à savoir un M. A noter, car c’est plutôt rare, encore plus pour ce type de produit, la marque propose un large choix de tailles allant jusqu’au 5XL. Allez, hop, je l’enfile ! La taille me semble rapidement être la bonne. Quant à la coupe, présentée comme été droite et ajustée, je la trouve idéale, le gilet épouse bien la forme du corps sans pour autant compresser mes pectoraux. Et je conserve une bonne liberté de mouvements grâce à son ouverture au niveau des bras.

Gilet Tom Clippertown port 1

Montre LIP

Côté longueur, c’est également très satisfaisant puisque le bas du gilet recouvre ma ceinture. Comme je le précisais plus haut, le gilet est entière en tweed, à l’avant comme à l’arrière. Ce qui confirme sa vocation à être porté seul. Pour cette tenue, j’ai décidé d’opter pour une chemise blanche, très classique, afin de bien faire ressortir le tweed. L’idée étant d’avoir un style élégant mais pas trop formel, j’ai enfilé un jean. Mais le gilet irait tout aussi bien en association avec un chino ou un pantalon de costume (évidemment).

L’avis de notre styliste

Ce type de gilet pensé comme un gilet de costume peut tout à fait se porter dans une tenue casual, sur une chemise en chambray avec un jean et une paire de Derby. C’est une combinaison très efficace ! Dans une tenue plus stricte, il peut aussi être intéressant de dépareiller le gilet du costume.

Gilet Tom Clippertown tenue 4

Gilet Tom Clippertown | Chemise Première Manche | Jean Asket

Chaussettes Atelier Particulier | Chaussures Morjas

Avis

Si on pourrait s’étonner du tarif relativement élevé auquel est proposé ce gilet, j’aime beaucoup la manière dont il a été pensé. Je trouve la coupe très réussie, je me sens vraiment bien dans ce gilet. Le tweed est beau et je suis sûr de ne pas m’en lassé, c’est un grand classique ! Le gilet est de plus entièrement en tweed, à l’avant comme à l’arrière. Il se prête donc particulièrement à être porté comme je le fais le plus souvent avec un jean et des boots. J’aime par ailleurs l’idée d’avoir ajouté une poche à l’intérieur, c’est une finition que l’on trouve très rarement. Et la fabrication est de qualité. En tant qu’amateur de gilets, je suis content de trouver une si belle offre (Tom Clipperton propose une vingtaine de modèles de gilets) et personne n’a été oublié niveau taille (jusqu’au 5XL). Je recommande donc vivement !

les plus

  • Très beau tissu en tweed
  • Une pièce élégante mais aussi polyvalente
  • Finitions soignées
  • Le panel de tailles disponibles

les moins

  • Prix relativement élevé

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation du commentaire et notre réponse prennent quelques heures avant d'être publiées (notamment la nuit quand on dort et le week-end).

Gilet Tom Clippertown port assis
Chez Tom Clippertown

210€

Articles les plus populaires

Voir plus d'articles