Conseils en mode masculine
S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Les mécanismes de montres à connaître

Au-delà du design, de la taille du boîtier ou encore de la couleur du cadran, lorsqu’on souhaite acquérir une montre il est important de prêter attention au cœur qui l’anime (autrement dit, son mécanisme). Ainsi, on distingue deux grandes familles de mouvements : les mouvements électroniques et les mouvements mécaniques. S’il est parfois difficile de juger au premier coup d’œil quel mécanisme renferme le boîtier d’une montre (on peut tout de même le voir rapidement en observant minutieusement le déplacement de la trotteuse), le fonctionnement d’un mouvement mécanique est bien différent de celui d’un mouvement électronique. Pour le premier, on appréciera un fonctionnement complexe composé de roues et de ressorts alors que pour l’autre, on retrouvera tout simplement un circuit électrique fonctionnant grâce à une batterie (en l’occurrence une pile). Bien entendu, en plus de leur fonctionnement, le budget, la précision et l’entretien sont également bien différents. Voici les différents mécanismes de montres à connaître :

1. Les montres à mouvement mécanique à remontage manuel
2. Les montres à mouvement mécanique automatique
3. Les montres à mouvement électronique (à quartz)
4. Les montres à quartz solaire
5. Les montres à quartz kinétique

mécanisme montres conseils

1. Les montres à mouvement mécanique à remontage manuel

Apparus durant le XVIème siècle, les mouvements manuels sont les mécanismes de montres les plus anciens de l’univers horloger. Le principe est simple : il faut remonter chaque jour (variable selon la réserve de marche) le ressort de sa montre à l’aide de la couronne. Dès qu’on constate une certaine résistance au niveau de la rotation de la couronne, cela signifie que la montre est parfaitement remontée. Attention cependant, il ne faut surtout pas forcer sur le remontage de la couronne une fois que le ressort en spirale est comprimé au maximum, sous peine d’endommager le mouvement. L’énergie est donc « stockée » dans ce que l’on appelle « le barillet ». Ce dernier va ensuite délivrer progressivement cette énergie aux différents rouages pour faire fonctionner la montre. Les mouvements mécaniques possèdent une réserve de marche située entre 12 et 80 heures (variable selon les calibres) une fois le remontage effectué. Généralement, les montres équipées d’un mouvement mécanique à remontage manuel sont sensibles à la température et au magnétisme. Plus coûteuses à produire que les montres à mouvement électronique, les montres à mouvement mécanique sont plus fragiles et exigent un entretien régulier. Pour certains, le port d’une montre à mouvement manuel peut être contraignant (à cause du remontage manuel). La précision est quant à elle variable selon la maîtrise du réglage du mécanisme.

Look Alaska montre hamilton khaki focus

2. Les montres à mouvement mécanique automatique

Autrement appelés mouvements automatiques par la majorité d’entre nous, ces derniers font partie de la famille des mouvements mécaniques. Tout comme les mouvements manuels, il s’agit d’un mécanisme complexe qui nécessite une révision (réalisée par un horloger qualifié) tous les 5 à 7 ans selon l’utilisation. À l’inverse des montres à mouvement mécanique à remontage manuel, l’énergie permettant de faire fonctionner le garde-temps est produite grâce aux mouvements naturels du poignet. Ici, on constate la présence d’un rotor (aussi appelé masse oscillante) qui va venir remonter le ressort principal de manière perpétuelle. L’origine reste flou : pour certains, c’est un horloger belge (Hubert Sarton en 1778) alors que pour d’autres c’est le suisse Abraham Louis Perrelet qui invente ce mécanisme en 1777. En 1931, Rolex met au point un système de remontage automatique à rotor perpétuel (avec la Rolex Oyster Perpetual). Pour que la montre fonctionne et qu’elle gagne en précision, il est nécessaire de la porter régulièrement. Si elle s’arrête, il est possible de remonter la couronne de bas en haut (environ une vingtaine de fois) pour redonner de l’amplitude au mouvement et de la précision au garde-temps. Comme les mouvements manuels, la réserve de marche est variable selon les calibres. Plus pratique que les montres mécaniques à remontage manuel, ce genre de mouvement est très apprécié auprès des amateurs de montres. Et très souvent, la différence de prix n’est pas significative. Il faut savoir qu’une montre mécanique n’est pas toujours précise et qu’il est possible d’avoir un léger différentiel sur une année complète.

Montre Meistersinger Pangea Date Mouvement fond

3. Les montres à mouvement électronique (à quartz)

Les montres à mouvement électronique sont massivement répandues dans l’univers de l’horlogerie. Et pour cause, son mécanisme, précis et fiable, est proposé à bas coûts. Pourquoi ? Car il dispose que de très peu de pièces. Ici, on est loin des prouesses techniques et du savoir-faire de l’horlogerie suisse. Les montres à mouvement électrique sont alimentées par une batterie (une pile) et fonctionnent tout simplement grâce à un circuit électrique. La pile va ici envoyer un courant électrique dans un crystal de quartz, ce qui va créer des vibrations, faire osciller le mouvement et enfin faire fonctionner les aiguilles. Contrairement aux mouvements présentés précédemment, ce dernier ne demande pas d’entretien particulier, si ce n’est le changement de la batterie (la pile). À savoir qu’une pile a une durée de vie d’environ 2 ans et qu’elle se change pour moins d’une dizaine d’euros (chez un bijoutier). Même si les mouvements électroniques sont reconnus à leur juste valeur, notamment pour leur fiabilité et leur précision, les montres à quartz ne présentent pas toujours un grand intérêt auprès des amateurs de tocantes. Pourquoi ? Parce que ces dernières ne sont pas intéressantes en termes de technicité et de savoir-faire. Quoi qu’il en soit, les montres à quartz restent une bonne option à qui veut s’offrir une jolie montre abordable.

Montre Timex Archive Camper

4. Les montres à quartz solaire

Certaines marques comme Seiko proposent des montres à quartz solaire. Contrairement au mouvement présenté précédemment, ces dernières ne possèdent pas de pile. Comme son nom peut le laisser penser, l’énergie est créée par un petit panneau solaire situé sur le cadran. Le principe est simple : l’énergie récupérée par lumière naturelle (ou artificielle) est stockée dans une batterie rechargeable (ou dans un condensateur). Ainsi, il est possible d’utiliser sa montre sans forcément qu’elle soit systématiquement exposée à la lumière. L’autonomie peut se prolonger sur plusieurs mois. Même si ce système évite le changement de pile (et donc de polluer notre environnement par la même occasion), cette dernière est animée par un système électronique relativement fiable. Ainsi, ce mouvement représente une alternative intéressante aux montres à quartz classiques.

montre quartz solaire

5. Les montres à quartz kinétique

Enfin, on va parler ici du mouvement kinétique, que l’on appelle également autoquartz. Il s’agit d’un mouvement hybride où est montée une masse oscillante. Tout comme une montre automatique, le rotor tourne en fonction des mouvements naturels du poignet. L’énergie créée va générer un courant électrique qui va être stocké dans une pile ou dans un condensateur. Pour la petite histoire, c’est la maison horlogère japonaise Seiko qui lui a donné le nom « Kinetic » en référence au mouvement cinétique qui caractérise le fonctionnement des mouvements automatiques. Bien entendu, cela reste un mouvement assez rare sur le marché de la montre et encore peu développé chez d’autres marques.

mouvement kinetique

10 conseils pour entretenir sa montre


Montres

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux montres l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs montres préférées !

Nos articles montres

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles