fbpx
S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Comment choisir des gants homme ?

En remettant le nez dans ce sujet, nous avons réalisé que nous ne l’avions pas mis à jour depuis… 2013 ! Vous allez me dire « qu’est-ce que ça change, qu’allez-vous apporter de plus presque 9 ans après ? Eh bien, beaucoup de choses. Nul ne l’aura échappé, depuis cette année-là, le contenu a en effet évolué et s’est étoffé sur Comme un camion, tant visuellement que textuellement. Et puis, si les gants ne sont pas l’accessoire auquel on pense instinctivement lorsqu’on évoque le renouvellement de la mode, il ne faut tout de même pas sous-estimer les évolutions perceptibles dans les nouvelles collections. On pense par exemple à l’arrivée sur le marché des gants tactiles, pour s’adapter aux habitudes des consommateurs d’aujourd’hui ! Bref, avec le froid polaire qui arrive, on s’est dit qu’une petite grosse mise à jour de cet article ne serait pas de refus ! On évoque les différentes matières existantes, mais aussi les gants recommandés selon nos usages. On vous fournit également le guide des tailles de gants ainsi que nos recommandations de marques pour trouver le meilleur allié de nos mains !

the nines gants look

Photo extraite du test des gants The Nines

Sommaire :

1. Les différents gants en cuir pour homme
2. Les gants en laine
3. Guide taille gants (homme)
4. Quels gants pour quel(s) usage(s) ?
5. Marques de gants pour homme recommandées

1. Les différents gants en cuir pour homme

C’est bien connu, dans l’univers des gants, le cuir est la matière la plus efficace pour protéger nos mains du froid et du vent, d’autant plus s’ils sont doublés ! Cette doublure est pour la plupart du temps en laine, en polaire, voire en fourrure. Elle va venir jouer le rôle d’une seconde peau et ainsi, isoler nos mains du froid. Il existe une innombrable quantité de cuirs : cuir de porc, cuir de mouton, de vachette, d’agneau, de pécari etc. Faisons le point sur certains d’entre eux et sur leurs propriétés !

A. Gants en cuir de porc

Tout le monde visualise le porc, cet animal hautement glamour de couleur rose ou noire, qui se distingue par son museau et ses grandes oreilles. Eh bien, sa peau est utilisée pour la fabrication de plusieurs pièces telles que des chaussures, de la maroquinerie ou… des gants. Peu couteux, ces derniers ont un aspect assez rustique, épais, avec un grain de peau marqué en raison de l’épaisseur des poils du porc. Assez poreux, les gants réalisés en cuir de porc sont considérés comme des gants d’entrée de gamme. Pour ceux qui disposent d’un budget restreint, c’est donc une option à privilégier. Pour les autres, mieux vaut passer son chemin et poursuivre la lecture.

B. Gants en cuir de mouton

Voici un autre ami de l’homme que l’on observe tous dans les champs, parfaitement couvert pour l’hiver. Un mammifère herbivore ruminant toute la journée dénommé le mouton. Comme le cuir de porc, son coût est moindre. Principalement utilisé pour la conception de vêtements, de maroquinerie et de ganterie, le cuir de mouton est souvent associé à la laine pour nous protéger du froid. Il est assez épais et dispose d’un grain prononcé, mais n’est pas spécialement reconnu pour son élégance, mais plutôt pour son côté un peu rustre en raison de son manque de finesse. Ces gants sont à privilégier pour une allure champêtre.

C. Gants en cuir d’agneau

L’agneau est tout simplement la version « jeune » du mouton. Et qui dit plus jeune dit également une peau plus souple, plus lisse, plus fine et donc plus délicate et… plus onéreuse ! Le cuir d’agneau est très fréquemment utilisé pour la fabrication des gants en raison de ses propriétés et de son grain assez fin. Il offre un look moins rustique, plus urbain et un peu plus distingué. Par ailleurs, il a pour réputation d’avoir une certaine longévité.

D. Gants en cuir de vachette

Ce n’est pas le cuir que l’on retrouve le plus fréquemment lorsqu’on prête attention à l’étiquette de composition d’une paire de gants, et pour cause ! Il s’agit d’un cuir très épais, lisse et uni, qui n’est pas particulièrement souple et est généralement utilisé pour des blousons au style assez brut de type biker, ou des accessoires de moto également. Reconnu pour sa robustesse, mais moins pour sa noblesse, si on le compare notamment au cuir de veau, il demeure toutefois être un bon isolant en cas de grand froid, si le confort n’est pas notre premier argument à faire valoir. Enfin, il est réputé pour sa durabilité, et comme le vin, pour se bonifier avec le temps.

E. Gants en cuir de cerf

Aisément reconnaissable aux bois qu’il porte sur sa tête, il a également une image plus flatteuse que certains des animaux mentionnés ci-dessus. En effet, pas de « balance ton cerf » à l’horizon ni de « tu n’es qu’un cerf ». Et pour le cuir, c’est la même chose ! Très fréquemment utilisé dans la ganterie et la maroquinerie, le cuir de cerf est réputé pour sa souplesse, mais aussi par une particularité : celle de ne presque pas marquer les plis, ce qui n’est pas négligeable. Nous pourrions mettre les gants en cuir dans la catégorie « rustique chic » en raison de son aspect grainé mais également sophistiqué.

F. Gants en cuir de chèvre

Le cuir provenant de ces animaux domestiques avec ou sans cornes cumule bon nombre de points forts. Il a beau jouir d’une finesse supérieure au cuir de vachette par exemple, il demeure cela dit plus robuste que le cuir d’agneau. Plébiscité pour la création d’accessoires, il est également reconnu pour sa souplesse. Et comme le cuir de cerf, il ne marque pas les plis. Ce type de cuir dispose d’un grain qui se remarque assez bien et viendra donc cumuler l’aspect un peu rustique à l’aspect plus noble en raison de sa finesse.

G. Gants en cuir de pécari

« Une paire en pécari représente la quintessence du gant pour homme. Le pécari est un animal qui vit en Amérique du sud, il est le must dans la ganterie pour l’homme. L’éternel classique et tellement hipster » (Olivier Fabre, Maison Fabre). Son cuir est très prisé car il permet de fabriquer des gants très souples, mais aussi très résistants, à l’aspect piqueté et au toucher très doux. Ils font aujourd’hui partie des gants les plus demandés ! Et leur petit plus ? Ils supportent assez bien l’eau, ce qui n’est pas commun car le cuir reste en principe son ennemi !

2. Les gants en laine

La laine est bien connue pour ses propriétés isolantes. Elle protège du froid et absorbe l’humidité, procurant donc un confort thermique. Mais si les gants en laine ont le charme des gants que l’on portait lorsqu’on était enfants, ils peuvent néanmoins s’abîmer rapidement s’ils sont uniquement composés de laine. Mieux vaut se tourner vers des gants en cuir doublés de laine (ou de cachemire). D’une, cela favorisera la chaleur procurée, mais surtout, cela permettra d’accroître la durabilité de la paire de gants (et donc de ne pas être obligés de se promener constamment les mains dans les poches pour résister au froid !).

Gants tactiles Montlimart

Gants en laine Montlimart 

S’il est préférable d’opter pour une doublure en laine ou en cachemire, notons qu’il existe aussi des gants doublés en coton (toutefois moins recommandés) mais aussi en soie. Cette dernière équipe parfois entièrement les gants, mais ils sont à privilégier pour les occasions spéciales, pour une tenue formelle. Au-delà de la matière, ce qui est primordial concernant la doublure, c’est qu’elle soit intégrale. On entend par là que toute la paume de la main, ainsi que l’entièreté des doigts, soient bien doublées. Évidemment, cela aura un impact si les poignets sont bien ressérés également, et si possible ajustables, afin que le froid ne s’engouffre pas !

Lautrec Gants Laine

Gants en laine Lautrec 

Par ailleurs, outre la qualité du cuir, le design des gants et l’existence d’une doublure, la conception a évidemment un rôle à jouer. Et elle tient en un mot : la régularité. On veillera donc à choisir des gants dont les points de coutures sont bien réguliers et ressérés. Enfin, certains confondent les gants en laine et les gants en maille. Attention ! Si nous préférions en introduction de ce paragraphe éviter les gants entièrement en laine, ceux-ci seront toujours un meilleur choix que les gants en maille. Ces derniers, outre leur côté un peu cheap, ne tiendront aucunement dans le temps, la maille ayant tendance à s’étendre radicalement au fil des ports, laissant passer l’air. Mais surtout, des fils disgracieux par-ci et là apparaîtront, sans compter le boulochage de la maille. Bref, vous l’aurez compris, des gants en cuir : ok. Des gants en laine : pourquoi pas. Des gants en cuir doublés de laine : OUI !

3. Guide taille gants (homme)

La taille est généralement indiquée par un numéro (7, 7.5, 8). CF notre guide des tailles de gants. S’il s’agit de gants en cuir, n’hésitez pas à les prendre serrés et forcer un peu au premier passage sachant que le cuir se détendra par la suite. Des gants à notre taille sont des gants qui enveloppent bien nos doigts, nous protégeant ainsi du froid et nous permettant de conserver une sensation de toucher (rien de plus désagréable qu’essayer d’appuyer sur un objet ou de s’en saisir lorsque les gants sont trop longs !). Attention, les doigts ne doivent pas être trop courts ! « Il existe également des coupes plus larges, comme le cousu main, dans ce cas il ne faut pas hésiter à prendre une demi pointure au-dessous » (Olivier Fabre, Maison Fabre)

visuel taille gants

4. Quels gants pour quel(s) usage(s) ?

Le saviez-vous ? Les hommes préhistoriques utilisaient déjà des gants, sous forme de mitaines ou de gantelets, pour protéger leurs mains du froid. Peu à peu, outre leur aspect pratique, ils sont devenus un signe de distinction sociale. Le style et les matières vont progressivement évoluer pour faire de cet accessoire utile un accessoire également élé-gant. Aujourd’hui, il existe une multitude de modèles qui varient selon l’usage que l’on en a (le sport, la conduite, la vie urbaine, etc.) Leur point commun : nous aider à affronter la fraicheur hivernale ! Voyons ensemble quels gants adopter pour quels usages :

A. Gants pour la ville

Commençons par l’usage le plus commun : la ville ! Pour un usage urbain, privilégions les gants en cuir (agneau, veau, pécari…) que l’on pourra assortir avec nos chaussures de ville si l’on en porte. Et pour la couleur, c’est selon. Pour éviter de se tromper, autant privilégier le noir ou le marron foncé, des classiques du vestiaire masculin ! Evidemment, tout dépend de notre tenue. Si l’on porte des boots marron par exemple, les gants de la même couleur seront les bienvenus. Bref, ici, mettons de côté les gants techniques réalisés à partir de fibres textiles d’origine synthétique, comme le nylon, la polyamide ou le polyester. Il s’agit de gants non appropriés pour une utilisation citadine, que l’on réservera pour des activités sportives. Optons en revanche pour un beau cuir aux pores resserrés, fin, agréable au toucher et à l’aspect non froissé. Des gants aux finitions soignées, aux points de couture resserrés, à la doublure bien fixée, etc.

Look Motard 2020

Gants The Nines issus du look de Max

B. Gants pour le vélo

Après les gants pour la ville, ce sont les premiers qui nous viennent en tête. Il n’aura échappé à personne que ce moyen de transport se démocratise de plus en plus dans la plupart des pays, avec un développement des pistes cyclables. Lorsque l’on prend un minimum de vitesse sur notre bolide et que l’on est en plein mois de décembre, nos mains sont littéralement gelées. Outre la sensation désagréable que cela entraine en hiver, cela peut même être dangereux pour notre conduite ! En effet, au-delà du froid, on constate que les cyclistes, du moins professionnels, portent quasi systématiquement des gants en cas de chute, et pour une meilleure adhérence des mains aux poignées. Deux choix s’offrent alors à nous : des gants en cuir doublés de laine, ou bien une paire de gants plus techniques, légère coupe-vent et imperméables, pour lutter contre le vent et la pluie.

Faubourg Casual Gants Guidon

Photo extraite du test de la veste Faubourg Saint Sulpice

C. Gants pour la moto

Ici, aucun doute ne subsiste pour l’utilisation des gants. Pourquoi ? Parce que leur port est tout simplement obligatoire, que ce soit pour le conducteur ou le passager ! Les gants doivent être certifiés CE, sans quoi, on peut écoper d’une amende forfaitaire de 68€ et le retrait d’1 point sur son permis de conduire. Une chute pouvant vite arriver, l’argument n°1 est donc la protection offerte par la paire, sans entraver la conduite pour autant. Et comme à son d’habitude, la sécurité routière a frappé fort au travers sa campagne de communication. Il existe de multiples modèles selon les saisons et notre pratique de la moto, et les matériaux ont tous leurs avantages et inconvénients. Mais retenons qu’il nous faudra des gants en « matériau composite ou en cuir, renforcés aux articulations et munis de renforts protégeant l’articulation carpes/métacarpes. Ils doivent également être dotés d’une matière anti-abrasive au niveau de la paume et d’une patte de serrage au poignet permettant leur parfait maintien en cas de glissade. » (Voir site de la sécurité routière élaboré par le gouvernement).

gants cuir moto marron racer stance guidon

Gants en cuir Racer 

D. Gants pour le ski

Pour les chanceux qui vont partir au ski ou faire du snow, mieux vaut s’équiper d’une bonne paire de gants ! Il en va, là encore, de la sécurité de nos mains, mais aussi de leur confort. Si certains préfèrent les moufles pour cette activité, en raison de leur chaleur et de leur côté « douillet », le désavantage de ces dernières est la manipulation. Les gants de ski s’avèreront donc plus pratiques que les moufles. Il en existe plusieurs catégories : les gants doublés grâce à une technologie de pointe (isolation Primaloft®). Grâce à leurs fibres synthétiques, ils sont considérés comme les plus efficaces. Il existe également les gants rembourrés avec du duvet (duvet d’oie, de canard…), ou ceux équipés d’une doublure polaire (exemple : doublure Silk™). Il existe même des gants chauffants grâce à une batterie, très chauds donc, mais plus lourds que leurs concurrents. Sachant qu’on est au contact de la neige, les critères à prendre en compte sont l’imperméabilité, l’effet coupe-vent, la respirabilité, la chaleur et le confort ! Une membrane, utilisée notamment pour les parkas, remplie la majorité de ces critères : le Gore-Tex® !

Gore Tex Ski

Gants en Gore-Tex pour le ski

E. Gants pour la conduite

Dans ce cas de figure, la problématique est différente. On ne choisit en effet pas des gants de conduite pour se réchauffer (à moins de posséder un modèle de voiture particulièrement vintage), mais dans d’autres objectifs, tels que l’amélioration de l’expérience de conduite (meilleure adhérence des mains au volant) ou tout simplement le style ! Et lorsqu’on parle de conduite, on évoque évidemment l’automobile, ayant déjà développé la moto ainsi que le vélo. Si aujourd’hui, l’utilisation des gants au volant peut paraître anecdotique, cela n’était pas le cas par le passé. La petite boite devant les jambes du passager ne s’appelle pas boite à gants pour rien… ! Les gentlemen drivers pourront alors opter pour des gants en cuir, généralement non doublés et perforés afin d’aérer nos mains. Ils sont également dotés d’éléments à la paume des mains pour renforcer l’adhérence au volant.

gants de conduite stradale

Gants de conduite Stradale 

F. Gants tactiles

La généralisation des écrans tactiles sur nos smartphones a rendu leur utilisation impossible avec une paire de gants classique. A moins d’opter pour un modèle dédié, qui intègre des plots conducteurs au bout des doigts, comme la gamme SmarTouch d’Isotoner, voire même des fils métalliques dans le tissage, chez Agloves ou Mujjo. Et pour les autres, il reste toujours la solution des mitaines…

the nines gants tactiles

Photo extraite du test des gants The Nines

5. Marques de gants pour homme recommandées

Pour un budget inférieur à 75€

Pour un budget compris entre 85€ et 125€

Pour un budget supérieur à 150€

Comment choisir ses accessoires d’hiver ?

10 looks de base pour l’hiver 2021

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation du commentaire et notre réponse prennent quelques heures avant d'être publiées (notamment la nuit quand on dort et le week-end).

Articles les plus populaires

Voir plus d'articles