Lettre à Spike n°2

Salut Spike,

Je t’envoie cette lettre comme une bouteille à la mer, ne sachant si tu vas la sélectionner ou pas parmi celles auxquelles tu “daignes” répondre (lol). Voilà, je m’appelle Timothée, j’ai 26 ans, il y a un an j’ai déménagé à Toulouse depuis la banlieue parisienne pour intégrer une école de dessin, et mon problème est le suivant : j’ai réussi à me reconstruire progressivement un (petit) cercle d’amis, mais celui-ci est quasi exclusivement masculin (rencontres de sport), je passe beaucoup de temps à étudier, et les boites, c’est pas mon truc. Résultat, je ne vois pas comment rencontrer des filles qui me plaisent.

Il y a quelques mois en surfant sur le net j’ai découvert et commandé The game, et là ce fut la révélation : il est possible d’aborder une fille, de lui tenir un discours cohérent, de prendre son numéro de téléphone et de la revoir, et le tout de son plein gré (lol). Mais pour l’instant, ça me semble quasi impossible pour moi, et je n’ai pas les moyens de suivre un atelier séduction. Ma question est donc :

A ton avis, par quoi dois-je commencer ?

Merci pour tout ce que tu fais

Tim

Bonjour Timothée,

Tout d’abord, félicitations pour ta décision d’intégrer une école à 26 ans. Il n’est jamais trop tard pour investir sur soi, et on sait d’expérience que les “je le ferai plus tard” deviennent “mais maintenant je suis trop vieux” en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. J’imagine bien que tu ne m’écris pas pour entendre ça, venons en donc à ce qui t’intéresse.

On anticipe tout dans un déménagement : la camionnette à louer, l’électricité à activer, les meubles à bricoler ; tout, sauf l’énorme vide qui nous attend dans une ville inconnue. Je suis arrivé à Paris à 20 ans, sans connaître personne, même pas un cousin éloigné, j’imagine donc parfaitement ta situation. Voici donc mes conseils, à la fois ce que j’ai appliqués à l’époque, mais aussi les autres, ce que personne ne m’avait dit et que j’ai compris plus tard

1 – Organise ton emploi du temps de manière à isoler du temps “perso” pour toi en dehors de l’école. Ne deviens pas esclave du prochain partiel, des humeurs du surveillant de TD, de l’angoisse du mémoire à rendre. Pendant tes plages de travail, travaille sec ; mais en dehors, ne tombe pas dans le piège qui gobe par milliers les étudiants d’écoles de commerce, d’ingénieurs et autres : aie une vie. Votre vie est à la séduction ce que la voiture est à un passager : vous devez donner envie de monter dedans.

2 – Ne sois pas dans l’attente des événements, provoque-les. Si on cherchait le point commun à tous ceux qui n’arrivent à rien, on ne mettrait pas longtemps à le trouver : ils n’organisent rien, il faut toujours les inviter. Ils sont les passagers d’un bateau que d’autres mettent à flot, et en conséquence se font ballotter au gré des vagues et du pilote, qu’ils appelleront “la vie”. Fixe-toi des objectifs réalistes. Impose-toi de te faire une nouvelle amie fille chaque mois (ce qui implique de ne pas attendre qu’on vienne te chercher, parce que ça n’arrivera jamais, ou presque). Organise des rencontres, des apéros, des sorties, des jeux, ne te laisse pas décourager au début quand les gens ne seront pas dispos. Invite les une fois ou deux, puis s’ils ne semblent pas intéressés, laisse les tomber.

3 – Intéresse toi sincèrement aux filles que tu rencontres. Une partie de cruciale de ma méthode, la connexion, repose sur la constatation que les craintes et les réticences des filles viennent du fait qu’elles doutent de votre sincérité. Le moment clef dans un début de relation sonne bien souvent comme ça : la fille est en face de vous, relativement distante, et vous demande, au détour d’un verre, “mais au fait, pourquoi tu as voulu me revoir ?”. Si tu t’intéresse à autre chose qu’à son tour de hanches, c’est le moment de l’expliciter. Et si ce n’est pas le cas, il est temps de t’y intéresser.

4 – Sois sexué (ce qui ne veut pas dire “parle de sexe”, comme tonton Roger au banquet du Dimanche après qu’il a fini le beaujolais). Parmi tes nouvelles amies, certaines te plairont, alors sans pour autant te croire dans la Dolce Vita, ne cache pas ton désir jusque dans les profondeurs du grenier, ou bien tu finiras confident, à écouter de leur bouche leurs histoires qu’elles ne vivent pas avec toi. Une des phrases qui m’ait le plus marqué est de Moravia : “tu es l’homme de ma vie, mais pas de cette vie-là”.

5 – Garde à l’esprit tes priorités, et ne fais pas des filles l’objectif d’une vie. Associe énergie, intérêt pour les autres, ambition, et style de vie, et les gens t’aimeront.

Spike

www.spikeseduction.com, pour ceux dont la vie ne se résume pas à la séduction


Mots-clefs :

  • beYond

    Toujours autant de pertinence dans tes réponses Spike, ce qui n’est pas donné (apparement) à tout le monde.

    Merci pour cette réponse ;).

  • telec

    ha ouais ya quand meme des clanpins qui accrochent … chaud !

  • glubix

    putin le sondage est truqué ou quoi :lol:

  • kai

    Merci spike.

    Je vais moi aussi personnellement changez de ville pour mes études et ces rappels sont bien utiles, surtout le 2eme.

  • jglepetitparisien

    j avoue ne pas a voir ete conquis par tes articles ecrits avec trop d assurance, mais je dois avouer que ton article(et bien d autres) sont tres veridiques et tres explicites, meme si du haut de mes 16 ans tout frais je ne penses pas voir besoin de ces conseils, je me dois de te feliciter pour cet article refletant parfaitement les positions a avoir!

  • GrosMyto

    En même temps il ne dit rien de faux.
    Sa parait évident pour vous, mais pour certains même si c’est difficile à comprendre, sa peut leur être très utile !

    Ce n’est donc pas une question de le croire ou pas…

  • Manu

    qui qu’à virer mon com bande de salopes ??? :D
    sinon Spike ton article est génial, merci de nous éclairer de ta connaissance et de ton expérience extraordinaire … ça va là ?

  • http://www.commeuncamion.com Joe dit le “demonte-pneu”

    @Manu : c’est moi la bande de salopes !

    Je ne sais plus précisément quel était ton message mais tu as du aller un peu trop loin. Critiquer c’est une chose, injurier en est une autre.

  • Sadoul

    Moi ce que j’aime beaucoup dans la réponse de Spike c’est “Tout d’abord, félicitations pour ta décision d’intégrer une école à 26 ans”, le mec il avait déjà pas confiance en lui maintenant il hésite à sauter du pont…

  • Francois

    @sadoul
    Si tu avais lu et compris la suite du message de Spike tu aurais compris qu’il était sincère quand il félicitait Timothée de sa décision.

  • huggy

    le seul probleme, c’est que souvent les gens cherchent la petite bete pour pouvoir critiquer … et bien sadoul ne sort pas plus du lot …

    article interessant, d’autant que j’applique exactement ce fonctionnement, organisation, temps libre, et sociabilisation, et d’autre pourront dire que j’ai une vie bien remplie … :)

  • sadoul

    @François
    Moi je dis ça je dis rien…
    C’était une simple boutade, je faisais juste remarquer que cela pouvait être mal interpréter, après, bien sûr (et heureusement) qu’il était sincère, je ne vois d’ailleurs pas ce qu’il y a de mal à reprendre ses études .

    Voila voila

  • http://www.blablabla.net Marc El

    Dans sa lettre Spike décrit ce que je vis à… 98.5% va-t-on dire.

  • marko

    Marc El –> Et alors?

  • Despé

    Merci modérateur, ca confirme ce qur je disais sur l’ambiance secte…sinon quand on en a un minimum on répond…bon c’est vrai, ma critique est pas contructive, mais franchement les gars vous me faites bcp de peine…Apprenez a lire par ex ca aide et ca vous evitera de donner du crédit a, au final, assez peu de chose…Bonne bourre !

  • http://www.commeuncamion.com Joe dit le “demonte-pneu”

    Despé, ton commentaire je l’ai encore dans la file de modération. Allez, extrait : “C’est facile a impressionner les pisseux…Ils te sucent ou tu les encule avec du gravier pendant tes ateliers…”

    Et c’est comme ça tout le long. T’étais bourré ou quoi ? Boire ou écrire, il faut choisir ! Evidemment que je modère ça. Dès la première phrase t’avais déjà laaaargement dépassé le cadre de ce qu’on peut appeler une critique constructive ! Que veux-tu que je réponde à ça ?

  • Despé

    Nan,sérieux si je suis virulent, c’est que franchement comme bcp je pense, ca y est c moi qui pompe la, je trouve le site tres tres bien…Par contre, le plan atelier de séduction, coaching lettre a machin et autre je trouve ca two much…Un verre, un smile, c’est pesé et emballé, sinon c’est un cinq contre un…La vie c’est simple si on le veut…J’arrete de vous pourrir je passerai desormais mon chemin sur ce type d’articles, bonne continuation.

Newsletter