fbpx
S'ABONNER À LA NEWSLETTER

La bijouterie horlogerie LEPAGE fête ses 100 ans

Voici une belle aventure familiale qui perdure depuis 100 ans. En 1922, Gaston et Raoul Lepage, fils d’artisans horlogers-bijoutiers, ouvraient la toute première enseigne LEPAGE au Havre. Fort de ce succès, Gaston décida en 1939 d’installer à Rouen sa propre bijouterie. Puis vint la Seconde guerre mondiale et ses bombardements, qui ont particulièrement touché les villes normandes. Rouen fut complètement rasée. La Cathédrale sera cependant épargnée, et miraculeusement, la boutique de Gaston ! Ce qui l’encouragea à entamer des travaux d’agrandissement pour en faire la plus grande bijouterie de France en 1949. Cette même année, il obtient le rare privilège de pouvoir accéder à la bourse d’Anvers. Il devint ainsi le premier diamantaire de la famille. Quelques années plus tard, en 1971, ses 3 enfants ouvrent une troisième boutique LEPAGE à Lille. Elle déménage à son adresse actuelle, rue de la Bourse, en 1990. Un emplacement incontournable entre la célèbre Grand’Place et la Chambre de Commerce et d’Industrie. Dirigée aujourd’hui par le 5ᵉ génération, la Maison LEPAGE célèbre ses 100 ans et continue d’évoluer avec son époque.

La joaillerie

Lepage Lille 70s

Depuis toujours, le diamant est au cœur de l’activité de la Maison LEPAGE. Après Gaston, Jean-Pierre Lepage, son fils, puis à présent Edouard, son petit-fils, ont repris le flambeau. Ils ont été formés à l’Institut National de Gemmologie de Paris et au HRD pour pouvoir observer et estimer les diamants nécessaires aux créations de LEPAGE. Chaque semaine, deux à trois cents diamants sont sélectionnés selon les critères du 4C : la couleur (Color), la taille (Cut), la pureté (Clarity) et le poids en carats (Carat). Fabriquant-joaillier, LEPAGE possède son propre poinçon de maître : un B (de bijouterie), une pomme (en référence à ses origines normandes), et un L (comme Lepage). Une signature qui garantit l’authenticité et la traçabilité de ses bijoux. Avec le prix du diamant, le cours de l’or est évidemment une des composantes essentielles dans le coût d’un bijou. Mais cet or, la Maison LEPAGE le rachète en partie à ses clients. Elle a réussi à mettre en place cette filière courte qui lui permet aujourd’hui de réaliser des bijoux composés à 50% d’or racheté à ses clients. Pour affirmer sa volonté d’aller vers une démarche encore plus responsable, LEPAGE a d’ailleurs fait auditer l’ensemble de sa filière et a obtenu l’année dernière (2021) la certification RJC (Responsible Jewellery Council). C’est la première Maison multi-marques indépendante à être ainsi certifiée.

Parmi les services proposés par la Maison, la restauration de bijoux. Lors de notre rencontre à Lille, la famille Lepage est notamment revenue sur le confinement de 2020. Chacun ayant eu plus de temps pour faire du tri chez soi, ce fut l’occasion de redécouvrir des bijoux, ce qui occasionna en sortie de confinement une affluence record dans les boutiques. La restauration consiste souvent à recharger le bijou en or. Lorsqu’il comporte un diamant, celui-ci peut-être retaillé pour lui redonner de l’éclat. Une opération délicate récompensée par un moment magique lorsque le bijou restauré est remis à son propriétaire. Pour ce qui est de la création, en 2016, la Maison a commencé à proposer à ses clients un service de création de bijoux sur-mesure. En mettant la technologie au service de l’imaginaire : l’ordinateur permettant de représenter le bijou, l’impression 3D de le matérialiser. Tout cela en inscrivant ce processus de création dans un délai de 3 à 4 semaines. En 2019, LEPAGE affirmait encore plus son désir de création en lançant sa propre marque de bijoux et donnait naissance à cinq collections. Le triangle entre naturellement dans la composition de ces collections. Il fait partie de l’identité de la Maison depuis les années 70. Symbole de stabilité et de durabilité, rappelant également la forme du diamant. Il fait aussi écho à l’histoire de la famille : 3 boutiques, 3 frères et sœurs.

Lepage Bague mariage

L’horlogerie

On parle un peu d’horlogerie ? Allez, c’est l’heure ! LEPAGE représente 25 maisons horlogères. Parmi celles-ci, citons notamment Breitling, Jaeger-Le-Coultre, Hublot, Longines, Omega, Tudor, Zenith, et bien sûr Rolex ! Lors de notre visite dans l’atelier de la Maison, nous avons d’ailleurs eu le plaisir d’assister à la rénovation en cours d’une Rolex “Submariner” (le rêve). La Maison LEPAGE dispose de tout l’équipement et des formations nécessaires pour réviser les montres confiées par ses clients. En 2020, ce savoir-faire l’a menée à lancer son offre de montres de seconde main certifiées par la Maison. On trouve un corner dans la boutique du 8 rue de la Bourse et LEPAGE prépare l’ouverture d’une boutique dédiée uniquement à son offre CPO (reparlons-en d’ici à quelques semaines). En ligne, cette offre a donné naissance à un événement : “Les rdv de 10h10“. Le 10 de chaque mois, à 10h10, on peut découvrir un nouvel arrivage de montres de seconde main. Soulignons par ailleurs que la Maison a lancé, dès 2010, l’un des premiers sites e-commerce spécialisés, lepage.fr sur lequel on trouve plus de 8 000 produits. Une référence depuis plus de 12 ans ! On a pour habitude de découvrir fréquemment les nouvelles montres arrivées.

 

Lepage montres

Plus d’infos sur lepage.fr

Montres

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux montres l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs montres préférées !

Nos articles montres

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation du commentaire et notre réponse prennent quelques heures avant d'être publiées (notamment la nuit quand on dort et le week-end).

Boutique Lepage Lille
Chez LEPAGE

-

Articles les plus populaires

Voir plus d'articles