Montre Tag Heuer Autavia Isograph : Test & Avis

Cette année la manufacture Tag Heuer relance sa ligne mythique créée en 1962 par Jack Heuer, dont le nom, Autavia, est la contraction des mots « automobile » et « aviation ». Un clin d’oeil à l’histoire de la marque qui pendant 24 ans (1933-1957) a produit en grande série des instruments à destination aussi bien de l’automobile que de l’aéronautique. Cette nouvelle Autovia Isograph combine ainsi à la perfection son passé et les nouvelles technologies d’aujourd’hui, tout en répondant aux attentes des collectionneurs et des néophytes. Elle saura sans nul doute s’adapter à toutes les situations du quotidien. Petit tour d’horizon !

Tag Heuer Autavia Isograph nature morte

Fiche technique

  • Boîtier : 42 mm de diamètre, acier inoxydable, verre saphir traité antireflet, lunette tournante bidirectionnelle en céramique noire, couronne cannelée en acier, étanche à 100 mètres
  • Cadran : fumé noir, chiffres et aiguilles des heures et minutes rhodiés recouverts de SuperLuminova, aiguille centrale des secondes, guichet de date à 6h
  • Mouvement : calibre 5 à remontage automatique, spiral Isograph, certifié chronomètre, 25 rubis, fréquence de 28 800 alternances/heure (4 Hz), réserve de marche de 38 heures
  • Fonctions : heures, minutes, secondes, date
  • Bracelets : cuir de veau marron ou acier inoxydable, boucle ardillon en acier inoxydable
  • Référence : WBE5110.FC8266 (acier, cadran et lunette noirs, bracelet cuir marron)

Tag Heuer Autavia Isograph packaging 2

Tag Heuer Autavia Isograph packaging

Boîtier

S’adaptant parfaitement à tous les types de poignet, son boîtier rond de 42 mm, en acier inoxydable, n’est ni trop grand ni trop petit. La gravure de fond de boîte remémore son histoire puisqu’elle combine à la fois un pneu et une hélice. Et ce n’est pas le seul élément rappelant ses origines : la couronne cannelée s’inspire, quant à elle, des chronomètres sportifs de la marque. Elle permet, même avec des gants de pilote, une prise en main optimale pour régler l’heure et la date ou encore remonter la montre en cas de besoin.

Tag Heuer Autavia Isograph boitier épaisseur

Cadran

Son cadran fumé au charme d’antan est d’un très bel effet. Il vit et change selon la lumière qui se reflète sur lui. Ce dernier est aussi particulier dans la famille Tag Heuer puisque contrairement aux autres collections de la marque, comme par exemple l’Aquaracer, les chiffres sont présents et arrondis. De plus, pour rester dans son ADN, le cadran est ultra-lisible de jour comme de nuit et ce, quelles que soient les conditions grâce au SuperLuminova.

Tag Heuer Autavia Isograph cadran

Mouvement

On pourrait dire que le plus important pour cette montre est son coeur. Car l’Institut Tag Heuer, et plus spécifiquement Guy Semon, CEO du Lab LVMH, a conçu spécialement pour elle une technologie révolutionnaire, voire une véritable prouesse technique, à savoir l’Isograph. Pour faire simple, son coeur est, pour la première fois en horlogerie, un oscillateur doté d’un spiral en composite de carbone et d’un balancier spécifique, offrant ainsi une précision améliorée. Cela lui permet de résister, dans une certaine mesure bien sûr, aux chocs, aux champs magnétiques, ou encore aux changements de température. En bref, avec cette Autavia, on a la pointe de la technologie à notre poignet !

Tag Heuer Autavia Isograph bracelet changement

Bracelet

Nous avons été conquis par le bracelet en cuir que nous avions sur cette version. Mais si, par le plus grand des hasards, il ne vous plaisait pas, ou que vous souhaitez en changer, et adapter ainsi ce garde temps à votre propre style, rien de plus simple grâce à son poussoir intégré. Celui-ci nous donne la possibilité de passer du cuir, à un bracelet métal, ou encore à un nato, le tout d’un simple clic ! Plus besoin d’acheter un « Bergeon » (outil pour changer son bracelet) ou de faire un tour chez son horloger. On adore cette simplicité qui permet d’adapter son bracelet à chacune de ses aventures !

Tag Heuer Autavia Isograph boucle

Tag Heuer Autavia Isograph fond

Essayage

Grâce à son boîtier rond de 42 mm, et ses attaches biseautées, la montre tombe parfaitement sur mon poignet. Cette version, qui est pour moi l’une des plus belles, convient très bien à une tenue casual chic, mais peut également être portée sur une tenue plus formelle puisqu’elle possède l’élégance des montres instruments. Elle a vraiment la capacité à s’adapter à différentes occasions. De plus, son bracelet ultra-confortable fait qu’on l’oublie vite… A tel point que nous avons failli rendre une boite vide ! :)

Chemise en chambray Octobre | Veste de travail Champs de manoeuvres

Crédits photo : Edouard Bierry

Avis

Au moment de faire le bilan, on peut souligner que nous aurions préféré une réserve de marche un peu plus importante et un fond qui nous permette d’admirer le mouvement et ses innovations technologiques. Ces petits bémols, se font vite oubliés grâce à son look séduisant et adaptable, qui permet d’acquérir un modèle que l’on peut facilement adapter à ses différents styles, en semaine comme le week-end. On a beaucoup apprécié également le confort du bracelet et la facilité à en changer. Cette nouvelle collection s’inscrit également dans une belle histoire qui a débuté il y a plus de 50 ans. Ce garde-temps résume parfaitement Tag Heuer : une technologie d’avant-garde jouant en harmonie avec l’histoire et les origines de la marque. Et il est proposé à un rapport qualité/prix intéressant. Le prix public sera de 3250€, lancement prévu mi-juin.

Design/Style

  • 4.25
  • 5

Matériaux

  • 4.5
  • 5

Finitions

  • 4.5
  • 5

Fonctionnalités

  • 3.5
  • 5
#

Notre note finale

  • 16.75
  • 20

les plus

  • Son mouvement
  • Son cadran
  • Son changement de bracelet
  • Son histoire

les moins

  • Le fond acier qui ne permet pas d’observer le mouvement
  • Sa réserve de marche de 38h

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques
Chez Tag Heuer

3250€

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles