Conseils en mode masculine




Comment tailler sa barbe soi-même ?

Salut les barbus ! Alors ça va, votre barbier ne vous manque pas trop ? Confinement oblige, nous sommes nombreux à nous demander comment tailler sa barbe nous-mêmes. Si certains sont déjà expérimentés, d’autres, surtout parmi ceux qui ont une barbe longue, ont pour habitude d’aller chez le barbier tous les mois. Parfois même tous les 15 jours pour conserver une barbe bien entretenue ! Autant dire que la tentation d’intervenir soi-même devient grande à présent. Il y a quelques jours, je partageais mes conseils pour se raser la tête à la tondeuse. Je vais essayer aujourd’hui d’en faire de même concernant l’entretien de sa barbe. Modestement, car le sujet est plus complexe et portant réellement la barbe que depuis 6 mois (avant j’avais une barbe de 3 jours, ça ne compte pas vraiment), je suis moins expérimenté. Je vous propose en tout cas de découvrir ma routine. Et quoi de mieux pour aborder le sujet qu’une nouvelle vidéo !

Tondre barbe soi-même joe menton

Le matériel

Allez c’est parti, je sors le matos ! La tondeuse est bien évidemment l’accessoire principal et doit être obligatoirement équipée de sabots pour varier les hauteurs de coupe. Idéalement, il faudrait avoir une tondeuse spécifique, plus petite, pour les finitions. Mais je suis parti du principe qu’on allait faire avec ce qu’on a à la maison : une tondeuse traditionnelle ! Le deuxième accessoire nécessaire est un peigne et/ou une brosse. Ce que tout barbu possède déjà ! Bien que non indispensables, le rasoir et de la mousse ou du savon permettent de réaliser des finitions plus propres. Enfin, les produits d’entretien courants tels que l’huile et/ou le baume permettent d’hydrater sa barbe après l’avoir taillée.

Tondre barbe soi-même tondeuse peigne

Tondeuse Babyliss | Peigne Thomas Liorac

Ma routine

Peigner sa barbe et décider d’une hauteur de coupe

Je commence par peigner ma barbe pour démêler les poils, bien les étendre et visualiser la longueur. Lorsque j’ai commencé à me faire pousser la barbe, je n’ai pas touché à la longueur pendant 2 mois, puis j’ai été chez le barbier, qui l’a raccourcie. Depuis, il m’est arrivé de le faire moi-même, et par la force des choses, d’autant plus en ce moment. J’ai tendance à la tailler relativement courte. Je ne me voyais pas forcément avec une barbe longue, qui je trouve va très bien à d’autres, mais personnellement je suis plus à l’aise avec une barbe relativement courte. Si vous hésitez sur la longueur : sachez évidemment que selon notre morphologie, il y a des styles de barbe qui nous vont mieux, qu’une barbe longue demande plus d’entretien, et qu’il y a aussi des phénomènes de tendances. A ce sujet, quelques jours avant le début du confinement, nous nous sommes rendus avec Rody dans un salon d’American Crew, et nous avons rencontrés Samy Petot qui est coiffeur, formateur et ambassadeur de la marque. Il nous disait que depuis quelques mois « – La tendance est clairement d’adopter une barbe plus courte. La longue barbe façon hipster serait sur le déclin ». N’allez pas tondre pour autant votre belle barbe, on parle juste de tendance. Mais sachez tout de même que dans le contexte sanitaire actuelle, la barbe n’est pas recommandée, surtout pour les personnes les plus exposées, car elle réduit l’étanchéité du masque au visage et le rend donc moins efficace !

Tondre barbe soi-même sabot

Du plus long au plus court

Je pars ici du principe que la tonte se fait en dégradé. Ce qui n’est pas le cas lorsqu’on porte une barbe de 3 jours mais qui s’impose plus comme principe de taille logique lorsqu’on a une barbe de quelques jours. J’ai pris l’habitude de commencer par la partie la plus longue. Je commence par tailler ma barbe au niveau du menton avec un sabot de 19 mm. En faisant un premier passage de bas en haut, puis du haut vers le bas. J’imagine ensuite que mon visage se décompose en plusieurs parties (quart de joue, mi-joue, trois-quart joue) et je diminue la hauteur au fur et à mesure que je remonte : 16 mm, 13 mm, 10 mm. Après avoir désépaissi la barbe, je m’attaque alors aux pattes.

Tondre barbe soi-même joe joues

Le dégradé des pattes

Pour ce qui est de la hauteur des pattes, il est question à nouveau de goût. Mais là aussi, la tendance est aux pattes moins épaisses. La barbe commence donc réellement plus bas. Pour ma part, je travaille la jonction entre la barbe et les pattes avec un sabot de 6 mm. J’ai un repère au niveau des lobes d’oreilles jusqu’auxquels je tonds ensuite à 3 mm. Puis je fais une jonction entre mes pattes et mes cheveux à 1,8 mm. Sachant que comme je vous l’expliquais précédemment, je me rase la tête à 0,6 mm. Voilà, ce sont mes réglages à moi, à vous de trouver ceux qui vous conviennent le mieux !

Tondre barbe soi-même joe pattes

Les poils rebelles

Après cette première étape de tonte, il y a toujours des poils rebelles qui dépassent donc je me brosse ou peigne la barbe pour bien repérer les poils qui dépassent. Le barbier les couperait au ciseau mais vous conviendrez rapidement que c’est compliqué de le faire soi-même. Je poursuis donc à la tondeuse (sans sabot) avec beaucoup de précaution afin de couper uniquement les poils plus longs. Après cette étape, on commence à avoir le sentiment que la barbe est déjà bien plus nette !

Tondre barbe soi-même joe poils rebelles

La jonction au niveau du cou et des joues

Je commence au niveau du cou en désépaississant de manière plus importante au niveau de la jonction. J’utilise pour cela un sabot de 10 mm et je viens travailler le bas de la barbe afin qu’elle soit plus courte à son extrémité. On commence ainsi à retracer le contour. C’est sans doute une des étapes les plus complexes lorsqu’on se taille soi-même la barbe car il est difficile de bien visualiser cette partie et obtenir une symétrie parfaite. Pour réaliser le contour des joues, je m’aide de mon peigne, je trace une ligne virtuelle.

Tondre barbe soi-même joe contour joue peigne

Pour avoir un contour net, je coupe ensuite au plus court : soit avec la tondeuse (sans sabot), soit au rasoir. A moins d’avoir la peau irritée (comme c’est mon cas actuellement), la meilleure option reste le rasoir, pour une finition parfaite. Lorsque je le fais, j’aime bien utiliser un blaireau et un savon à barbe à l’ancienne. C’est plus agréable et plus efficace, puis on voyage un peu ainsi : dans le temps comme dans l’espace, certaines sensations peuvent rappeler celles que l’on ressent lorsqu’on se rend chez son barbier préféré. Notez qu’il existe également des gels et des huiles transparents, qui permettent de mieux voir les poils lorsqu’on se rase et délimiter donc plus facilement au niveau du cou et des joues.

Tondre barbe soi-même finitions

Savon à barbe Vitry | Blaireau Halmont | Rasoir Bulldog

La moustache

Pour ma part, je ne la laisse pas pousser, je fais donc juste en sorte de la désépaissir. C’est assez compliqué à réaliser avec une tondeuse traditionnelle, car la tête est trop large, on se prend souvent des coups de sabots dans le nez. Mais il faut bien souffrir un peu pour avoir une belle moustache ! Alors, il faut trouver les bons angles pour réussir à la désépaissir de manière uniforme. Si vous avez une moustache longue, il faut tirer les poils sur chaque extrémité pour pouvoir plus facilement travailler.

Tondre barbe soi-même joe tonte moustache

Les contours de la bouche

Lorsque la moustache devient trop épaisse, c’est assez désagréable au niveau de la bouche. Cette tonte « de printemps » est donc aussi l’occasion de couper les poils qui se situent au-dessus de la lèvre. Pour cela, j’utilise la tondeuse sans sabot en la positionnant en parallèle de chaque lèvre pour dégager 2-3 mm. Un contour que je poursuis au niveau de la commissure des lèvres et en dessous. Toujours à la tondeuse, mais si vous souhaitez investir : c’est beaucoup plus pratique avec une mini tondeuse comme ce modèle de chez Wahl (celui que Rody utilise).

Tondre barbe soi-même joe hydratation

Hydratation

Après m’être débarrassé de tous les petits poils qui traînent à présent sur la barbe, avec mes mains (car je n’ai pas de brosse comme chez le barbier), place à l’hydratation ! Geste quotidien puisque j’applique une huile ou un baume matin et soir. Et sur les recommandations de Rody, pour une hydratation optimale : je mélange parfois les deux.

Tondre barbe soi-même hydratation

Huile à barbe Jacks | Huile à barbe Horace | Baume à Barbe Into the beard
Etape ultime : avant de quitter la salle de bain, je nettoie bien évidemment tous les poils qui tapissent le fond de l’évier. Je vous le recommande vivement si vous vivez en couple ou en collocation ! A présent, je vous propose de découvrir toutes ces étapes en vidéo, qui je tiens à le préciser, dans le contexte actuel a été entièrement autofilmée dans ma salle de bain avec un iPhone :) – A vous de jouer les barbus !

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles