Proraso, rasage traditionnel haut-de-gamme depuis 1948

Pour la plupart des hommes, le rasage est synonyme de routine barbante (il fallait bien placer ce jeu de mot alors autant que ce soit dès le début !). Parfois même, certains d’entre nous redoutent ces passages de lames du fait de potentielles coupures et irritations, qu’importe les messages du style « un rasoir 15 lames pour plus de confort de glisse ». Depuis que je me suis laissé pousser la barbe (c’est à dire environ sept ans), j’ai pu tester un nombre incalculable de produits différents, provenant de la grande distribution comme de spécialistes des soins de rasage. Dans cette quête du produit parfait, une marque s’est toujours révélée au dessus du lot : Proraso. Sa gamme complète, allant des crèmes de rasage aux huiles à barbe en passant par les accessoires, est spécialement étudiée pour tous les types de peau. J’ai donc convaincu le reste des camionneurs de faire une présentation de la marque. Voici donc ce qu’on en a pensé :

1. La Marque

L’histoire de la marque prend racine en 1908. Sous le soleil de Florence, Ludovico Martelli ouvre son premier salon de barbier. Il faudra cependant attendre quarante ans avant d’entendre parler de Proraso. Piero, le fils de Ludivico, lance cette année-là on drague, on branche toi-même tu sais pourquoi le premier laboratoire familial. Grâce à celui-ci, il élabore la fameuse crème avant-rasage qui propulsera la marque sur le devant de la scène mondiale. Au départ, cette crème n’est utilisée que par des barbiers italiens mais son efficacité lui donnera un fort succès auprès des clients. Aujourd’hui, la firme est dirigée par le fils de Piero, Ludovico Martelli. Elle continue de développer ses gammes tout en maintenant ses produits considérés comme des classiques. L’ensemble des soins Proraso sont obtenus à partir d’ingrédients naturels.

max creme fluide

Baume après-rasage peaux sensibles : 10,15€ 14,50€

2. Les produits Proraso

Afin de se faire une idée complète de l’offre Proraso, nous avons décidé de commander différentes gammes proposées par la firme. Et c’est sur Aegis Pharma que nous avons trouvé notre bonheur. Pour la petite histoire, le site est spécialisé dans la distribution de produits cosmétiques depuis 2001. Initialement prévu pour les professsionnels, Aegis Pharma s’est peu à peu ouvert aux particuliers. Aujourd’hui sa renommée tient du fait que le distributeur sélectionne avec soin les produits qu’il propose, toujours dans l’optique de présenter des soins originaux et complets.

proraso creme barbe

Crème avant rasage : 9,10€ 13€
Pour cette présentation, nous avons donc sélectionné différentes gammes afin de donner un avis complet. Pour ce faire, nous avons donc commandé la gamme complète de soin de barbe « Single Blade » dans sa version « Wood & Spice » comprenant un baume à barbe, un baume après rasage, de l’huile à barbe, un shampoing et de l’huile chaude pour la barbe. Mais comme nous ne sommes pas tous barbus (pour le moment) au camion, des produits de la gamme blanche spéciale peaux sensibles ainsi que des soins de la gamme verte (la plus polyvalente) sont passés entre nos mains ainsi que quelques accessoires. On vous détaille le tout juste en dessous :

A. La gamme « Single Blade », version « Wood & Spice »

Comme je le précisais en introduction, ma barbe a connu un sacré nombre de produits différents. Des shampoings solides ou liquides, des baumes, des huiles, etc. Provenant parfois de la grande distribution, je me suis rapidement tourné vers des marques plus confidentielles, certes plus chères en prix mais diablement plus agréables à utiliser et plus efficaces. Cela dit, j’avais parfois l’impression de jouer à la roulette russe : soit la fonction première du produit était efficace mais son parfum était tout bonnement horrible, soit c’était l’inverse. Leur durée d’action pouvait être bien souvent remise en cause, ne protégeant alors pas assez efficacement et longuement ma pilosité faciale.

proraso gamme jaune

Baume après-rasage : 12,60€ 18€ | Huile de traitement : 12,60€ 18€ | Baume pour barbe : 12,60€ 18€ | Brosse à barbe : 7,70€ 11€ | Shampoing à barbe : 12,60€ 18€ | Huile à barbe : 11,20€ 16€
C’est alors que je suis tombé sur Proraso, via un « Dans ma salle de bain » réalisé par Romano. Je connaissais la marque de nom mais n’avais encore jamais eu les produits en main. J’ai donc commencé par une huile à barbe et j’ai été immédiatement séduit. Plus que satisfait de cette première approche, il me fallait en découvrir davantage :

Le shampoing à barbe

Dans la routine quotidienne d’entretien d’une barbe, le shampoing à barbe est le tout premier soin à utiliser. Présenté dans un flacon avec un bec verseur à pompe, le shampoing s’utilise bien évidemment sous la douche. Après avoir bien humidifié notre barbe, il ne suffit que d’une noix de produit obtenue grâce à une seule et unique pression afin de la nettoyer efficacement. Le shampoing agit rapidement, mousse abondamment afin de bien pénétrer sous les poils et ainsi nettoyer également notre peau.

proraso shampoing barbe wood spice

Une fois la barbe uniformément recouverte de mousse, il convient de laisser le produit agir. Ce laps de temps écoulé, il n’y a plus qu’à rincer abondamment. Ensuite, il suffit de sécher notre barbe soit à l’aide d’une serviette soit à l’aide d’un sèche-cheveux (attention toutefois à ne pas rester trop longtemps sur le poil au risque de le brûler). Au touché, notre barbe est soyeuse et douce et paraît plus dense. Les poils sont tous à leur place, limitant ainsi les risques de noeuds. Visuellement la barbe est plus brillante. Une douce odeur de bois et d’épices s’en dégage alors.

rody-tube-fluide

rody-barbe-qui-mousse
L’huile à barbe

Si le shampoing à barbe est l’un des principaux soins qu’il faut avoir lorsque l’on porte la barbe, l’huile joue sans aucun doute un rôle tout aussi important. Prolongeant les bienfaits du shampoing, elle permet également d’hydrater notre pilosité. Là encore, quelques gouttes suffisent, il n’y a qu’à adapter la quantité en fonction de la longueur et de l’épaisseur de la barbe.

proraso huile barbe wood spice

Mais avant d’utiliser l’huile, il est nécessaire de restructurer notre barbe. Cela passe inévitablement par l’utilisation d’un peigne ou bien d’une brosse. Pour ma part, je préfère utiliser cette seconde option car ma barbe est plus facilement domptable avec. Cet exercice consiste alors à brosser les poils du haut vers le bas afin de les discipliner mais également de les lisser et de les démêler. Durant une dizaine de minutes, ce geste est à reproduire les plus souvent possible si l’on souhaite garder une barbe nette.

proraso brosse barbe

rody-brosse-barbe

Ensuite, il suffit de répartir uniformément et en profondeur l’huile et de la laisser pénétrer naturellement. On retrouve bien entendu ce doux parfum de bois et d’épices, ne nécessitant pas ainsi un ajout de parfum. Une fois l’huile posée, un dernier coup de brosse permet de parfaire le maintien de la barbe. A noter également que, ayant une barbe beaucoup plus courte (petit joueur), Max a testé le baume de cette gamme. Avec une texture légèrement plus laiteuse, le baume doit être masser jusqu’à absorption totale par les poils et la peau. Ce produit est idéal pour les barbes courtes.

rody-huile-barbe

max apres rasage fluide

B. La gamme blanche, spéciale peaux sensibles

Pour cette gamme, on s’est plutôt intéressé aux produits de rasage, soins de prédilection de la marque. Spécialement étudiée pour les peaux souffrant du feu du rasage, la gamme blanche regroupe, gel, crème, mousse et savon à raser mais également avant et après-rasage. Cette fois-ci, c’est Joe et Max qui se sont occupés de tester les produits. Au programme : crème à raser, savon à raser et crème avant-rasage.

proraso gamme blanche

Crème avant-rasage : 9,10€ 13€ | Baume après-rasage : 10,15€ 14,50€ | Fermasangue : 4,20€ 6€ | Crème à raser : 4,87€ 6,95€ | Blaireau : 11,20€ 16€ | Savon à raser : 3,64€ 5,20€ | Coupe-choux : 31,92€ 45,60€
La crème et le savon à raser

Généralement, la plupart des personnes qui se rasent sont habituées à soit utiliser de la mousse à raser, soit du gel. Si la mousse a une capacité recouvrante supérieure au gel, ce dernier permet un rasage plus précis et est donc idéal pour les contours. La crème de rasage Proraso combine les qualités de ces deux produits. Ainsi, on est en présence d’une crème à la texture légère et aérée, très facilement applicable, que ce soit à la main ou avec l’aide d’un blaireau. Cette seconde option aura toutefois l’avantage de proposer une mousse douce et compacte. Attention cependant aux utilisateurs de rasoirs multi-lames classiques, la crème plus épaisse qu’une mousse ou un gel à tendance à venir obstruer les espaces vide entre les lames nécessitant un rinçage très appuyé après chaque passage. Il est donc plutôt conseillé de l’utiliser avec un coupe-choux ou un rasoir simple lame. La sensation de protection et d’hydratation de la peau est par contre impressionnante face à une mousse à raser de supermarchés.

proraso creme raser

proraso creme raser application

max mousse cou

Utilisé pour un rasage traditionnel, un savon à raser ne s’applique qu’avec l’aide d’un blaireau. Une fois monté, son application est précise et recouvre parfaitement la peau ainsi que les poils. Le savon permet alors à un coupe-choux (quitte à choisir le rasage traditionnel, autant le faire jusqu’au bout !) de glisser parfaitement. Les deux produits utilisant du thé et de l’avoine, ils permettent de nous prémunir contre les potentielles coupures et rougeurs liées au rasage.

proraso savon barbe

joe-savon-barbe-blaireau

Le gel Fermasangue

Malgré l’utilisation d’un savon à raser spécial peaux sensibles, notre cher Joe a quand même réussi à se couper (mais on lui pardonne, c’est toujours plus périlleux de se raser avec un coupe-choux) ! Bien conscient que cela arrive tous les matins à une bonne partie d’entre nous, Proraso a développé un gel réparateur appelé Fermasangue. Hémostatique, il agit donc contre les saignements et traite les petites coupures liées au rasage quotidien (si vous vous coupez la jambe, il ne sera donc d’aucune aide malheureusement). Pour une utilisation optimale, il suffit d’en prendre une petite quantité et de l’appliquer sur la zone touchée. Après quelques minutes de pause, il n’y a plus qu’à rincer. Fini donc les petits bouts de papier toilette posés sur les gouttes disséminées ici et là sur notre cou !

proraso gel anticoupure

joe anticoupure

joe anticoupure application

3. On fait le bilan, calmement

Après avoir passé toute une matinée à jouer les apprentis barbiers, il était l’heure pour nous de débattre sur ce que l’on avait pensé des différents produits Proraso. Et c’est moi-même qui ouvre le bal avec la gamme de soins spéciale barbus. Que ce soit le shampoing, l’huile ou bien le baume, je ne trouve strictement rien à redire sur ce que j’ai pu tester. Les actifs principaux de chacun des soins sont d’une efficacité rare. C’est bien simple, il suffit de lire le descriptif de chaque produit et de l’appliquer pour se rendre compte que le résultat est à la hauteur. J’ai particulièrement apprécié le shampoing qui, à lui seul, permet de garder quotidiennement une barbe saine et hydratée. Quant aux produits de rasage, Max a été bluffé par la texture de la crème à barbe, qui offre en plus une glisse de lame des plus agréables. Ce qui l’a également marqué, c’est la tenue du parfum aux notes boisées/épicées après le passage de cette crème et du baume sur toute la journée qui a suivi ce test. L’odeur très masculine est vraiment plaisante. Enfin, et si sa première expérience s’est terminée dans le sang, Joe a complètement été séduit par le rasage traditionnel, lui rendant ainsi une peau parfaitement lisse et exempte de tout poil. On pourrait également pleinement parler de l’après-rasage, qui nous a tous les trois conquis et ce indépendamment du fait d’une fréquence de rasage différente. En définitive, et après presque 70 ans d’existence, Proraso se place, au travers de ces différentes gammes et produits, dans le haut du tableau des soins de rasage pour homme. Des produits de qualité, pas excessifs en terme de prix, de quoi nous réconcilier avec la lame de notre rasoir.

Dans le cadre du Black Friday, Aegis Pharma passe l’intégralité de son e-shop à -30% ! Plus d’infos sur www.aegis-pharma.com.

Crédit photo : Noé c photography

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques
  • Odou

    Je vous conseille également la gamme rouge pour les peaux sensibles / barbe dure…

  • Romain

    Encore un article de qualité et merci de toujours nous faire découvrir de nouveaux produits.. J’ai une question tout de même, j’ai une barbe moyennement longue (15mm peut-être) mais difficile de savoir si ma peau est véritablement sensible ou non ? Dois-je plutôt opté pour la gamme « wood and spicy » ou bien la gamme « blanche » ?

  • Rody dit le roux de secours

    Salut Romain,

    Merci pour ton commentaire, ça fait plaisir à lire : )

    C’est simple, lorsque tu te rases, as-tu toujours des rougeurs voire des coupures ? Si oui tu as une peau sensible :) De ce que tu me dis, je pense que tu ne rases plus que les contours (cou et joues ?), zones qui sont sujettes au feu du rasoir. La gamme blanche peut être idéale donc.

    Pour moi la gamme Wood & Spicy que l’on a présenté s’adresse vraiment aux personnes ayant une barbe plus ou moins longue. Après, comme je le dis dans l’article, un shampoing à barbe est nécessaire lorsque celle-ci est considérée comme telle (au-dessus de la fameuse barbe de trois jours). Pour l’huile, il faudra que tu la doses bien histoire que ta barbe n’en soit pas imbibée : )

    Autre que la gamme peaux sensibles, tu peux peut être t’orienter vers la gamme rafraîchissante et tonifiante (gamme verte) : https://www.aegis-pharma.com/collections/proraso

  • Rody dit le roux de secours

    Salut Romain,

    J’étudie plus en profondeur la question et je reviens vers toi très vite ;)

  • Rody dit le roux de secours

    Romain,

    J’ai eu une réponse direct de la team Proraso, je te la transmet :

    « La gamme verte (l’originale) est connue pour ses propriétés vivifiante, tonifiante et rafraichissante à base d’eucalyptus et de menthol.

    La gamme blanche au thé vert et à l’avoine est plus crémeuse et élaborée pour soulager et apaiser les peaux sensibles, sujettes aux irritations et rougeurs.

    La bleu à l’Aloe Vera est hydratante, pour les peaux sèches.

    La rouge au bois de santal est conçue pour les poils durs et barbes épaisse. « 

    Tu sais tout :)

  • Rody dit le roux de secours

    Salut Romain,

    Alors, je te conseillerais comme produit :

    – la crème avant rasage : si elle est idéale pour ceux qui craignent le feu du rasage, elle procure une glisse de lame des plus agréables.

    – soit la crème à raser soit la mousse à raser, tout dépend de ce que tu recherches.

    – L’après rasage est subsidiaire, surtout si tu utilises la crème avant rasage et que tu n’as pas la peau sensible.

    En ce qui concerne le coupe chou, tu n’as pas de soucis à te faire, il est très ergonomique. Prévois seulement d’acheter des lames car il est expédié sans :)

    En espérant t’avoir aidé ;)

  • Baptiste Claude

    J’utilise depuis quelque temps le shampoing pour barbe Proraso et je suis tout à fait d’accord avec vous, barbe visiblement plus soyeuse, parfum agréable!
    En revanche, l’huile m’a posé le problème suivant : j’ai repéré des traces sur les cols de chemise après quelques utilisation. J’ai donc voulu essayer d’autres marques et j’utilise dernièrement une huile Edwin Jagger avec laquelle il me semble avoir moins ce problème…

  • Rody dit le roux de secours

    Romain,

    Tu seras principalement sur une différence de texture. Pour moi, la crème permet un rasage plus précis. La mousse un rasage plus agréable (mais ce n’est que mon avis personnel, tu restes sur des produits relativement similaire).

    Pour le coupe-choux, ce n’est pas très compliqué à utiliser en soi, il y a juste quelques tips à respecter. Par exemple, le faire après la douche ou, à défaut, humidifier ta peau à l’eau chaude. Cela permet de dilater tes pores et d’éviter les irritations.

    Pour la première utilisation, il y a de fortes chances pour que tu te coupes (évite donc de faire cela en semaine et fais le sur tes jours de repos). Ce qu’il faut que tu gardes en tête est de ne SURTOUT pas appuyer. L’inclinaison du coupe choux est aussi à surveiller. Et si tu adoptes le coupe-choux, je te conseille alors de choisir un savon à barbe :)

  • Rody dit le roux de secours

    Salut Baptiste,

    Cela dépend peut-être aussi de la quantité que tu mets, il faut vraiment en utiliser avec parcimonie !

  • Romain

    Très bien merci ta disponibilité et pour ces conseils je vais donc partir sur un savon à raser puisqu’en fait je vais prendre un coupe-choux.
    Dernière question après ça devrait définitivement être bon ahah : plutôt l’huile à barbe ou le baume à barbe ? Ou les deux ? Ou ne sont-ils pas vraiment utiles l’un comme l’autre ?

    Merci encore, bonne journée

  • Rody dit le roux de secours

    Romain,

    Ils sont trèèèèèèèèès utiles au contraire.

    Je préfère personnellement l’huile qui, je trouve, convient mieux à une barbe longue. Mais libre à toi de tester les deux ;)

  • Rody dit le roux de secours

    Romain,

    Tu as toutes ces infos dans l’article ;)

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles