Frédérique Constant Classics Index GMT : Test & Avis

Si ce n’était pas forcément le cas il y a encore cinq ans, on a désormais tout l’embarras du choix lorsqu’on pense à acquérir un premier modèle horloger de bonne qualité, en témoignent nos deux articles recensant 20 modèles de montres dans des gammes de prix en dessous de 500€ et 1000€. Un nom est cependant souvent cité dans ces catégories et jouît au delà de son réseau de distribution important (grands magasins, horlogers généralistes comme bijouteries de luxe), d’une très bonne réputation quant à la fiabilité de ses modèles. Ce nom, c’est Frédérique Constant, duquel nous avons testé aujourd’hui une nouveauté : la Classics Index GMT.

frederique-constant-classics-index-gmt-montre

La Marque

Frédérique Constant fut fondée en 1988 par un couple néerlandais : Aletta Bax et son mari Peter Stas. Si leur première collection ne voit le jour qu’en 1992 et que, de ce fait le monde de l’horlogerie peut considérer leur marque comme « jeune », on trouve dans son arbre généalogique certains liens pertinenst avec cette industrie. Il faut pour cela s’intéresser au nom Frédérique Constant, composé des prénoms d’arrières grands-parents des deux fondateurs : Frédérique Schreiner et Constant Stas. Ce dernier aurait ainsi fondé une entreprise de fabrication de cadrans de montres en 1904, laissant par la suite un certain héritage horloger pour sa descendance.

boite-frederique-constant-ecrin-croco

Dès ses débuts, la marque fait concevoir ses mouvements automatiques par un horloger Genevois et se voit reconnue comme la première à proposer une ouverture sur le cadran afin de laisser apparaître l’intérieur de ses garde-temps. Fort de ses premiers succès dans la seconde moitié des années 1990, Frédérique Constant s’installe en 2000 à Genève. Plus tard, en 2006, elle ouvrira une usine de 3200m² afin de produire bien évidemment ses montres ainsi que des mouvements de manufacture. Aujourd’hui la marque est parvenu à se détacher peu à peu de son image de « nouvel arrivant » et se voit bien ancrée dans le paysage horloger mondial. Ses produits sont ainsi souvent primés lors de salons horlogers.

Fiche Technique

Fort du succès de sa gamme Classics comportant des montres au design basique et offrant des modèles d’entrée de gamme d’excellente facture, Frédérique Constant a sorti fin 2015 une version GMT de son best-seller. Elle se voit disponible dans quatre versions : deux à fond blanc et boîtier argent (bracelet cuir et acier), une bracelet acier et fond noir, puis une dernier avec fond blanc et boîtier en or jaune. Cette Classics Index GMT est pourvue comme son nom l’indique d’un cadran 4 aiguilles dont une permettant l’affichage de l’heure d’un fuseau horaire différent (c’est la définition même de la fonction GMT dans le domaine de l’horlogerie). On retrouve ainsi dans un boîtier de 42mm en acier inoxydable ce fond blanc argenté orné de chiffres romains à la finition brillante, également argentée, et associé à l’affichage repères et chiffres arabes choisis noir pour la fonction 24h et 60 secondes. Les quatre aiguilles sont une nouvelle fois argentées avec la finition particulière d’une pointe rouge pour la GMT. Enfin, la date est affichée à 3h.

frederique-constant-index-gmt

frederique-constant-classics-index-gmt

bracelet-croco-frederique-constant

mouvement-fc-350-frederique-constant

Pour faire fonctionner le tout, le dos de la montre laisse apparaître un mouvement automatique 26 rubis calibre FC-350 avec réserve de marque de 38h dont la fonction GMT a été développée par les soins de Frédérique Constant. Enfin, ce modèle « Swiss made » est étanche à 50m et monté sur un bracelet en cuir de veau véritable et finition crocodile.

Test

Avec impatience, je déballais ma montre de son traditionnel écrin. Au passage, je note le soin apporté à ce dernier avec son revêtement en cuir effet crocodile vert bouteille et ses surpiqûres blanches. Il est par ailleurs plutôt massif, ce qui présage toujours bien. A l’intérieur, se trouve la montre attachée à son traditionnel coussinet. Dès le premier regard, elle est encore plus jolie que sur la photo. C’est surtout son boîtier qui fait forte impression, taillé dans un argent réfléchissant la lumière et changeant de couleur selon son orientation. Si l’on regarde de plus près, le cadran a également subi un superbe travail de la part de la marque, gardant la simplicité des autres modèles de la gamme malgré l’ajout de pas mal d’informations.

ecrin-frederique-constant-cuir

ecrin-montre-frederique-constant

classics-index-gmt-frederique-constant

En effet, il reste tout de même assez minimaliste avec son blanc/argenté et si d’apparence on peut se sentir perdu au départ, les fonctions remplies sont basiques et l’ajout du format 24h a été subtilement effectué avec ces petits repères. Au milieu de tout cela, les aiguilles viennent parfaitement s’intégrer au tout sans trop dénoter. Seule celle dédiée au second fuseau horaire se voit finie d’une pointe rouge et blanche, venant casser le côté très classique de ce cadran.

cadran-frederique-constant-classics-indec-gmt

En main, le montre est assez lourde et respire la qualité. Dès les premières manipulations, elle dévoile certains attributs dont on n’avait pas connaissance jusqu’à présent. Il est assez épais avec ses 12,50mm et se voit équipé d’une couronne imposante à 3h gravée du logo de la marque. Le dos montre un fond transparent laissant apparaître un mouvement très travaillé orné de pièces en or. Après recherche, ce pourrait être un ETA, potentiellement le 2824, auquel Frédérique Constant aurait ajouté une fonction GMT dans ses ateliers. Ceci n’est évidemment qu’hypothétique. A ce moment précis, on constate une nouvelle fois le joli travail de finitions de cette montre.

montre-frederique-constant-avis

epaisseur-frederique-constant-classics-index-gmt

couronne-frederique-constant-classics-index-gmt

fond-frederique-constant-montre-classics-index-gmt

Pour ce modèle, la marque a choisi un bracelet plutôt sobre, en cuir de veau noir avec une finition crocodile. Ce n’est pas plus mal d’un point de vue esthétique d’associer le côté classique de cette couleur avec l’exotisme et le raffinement du croco, même s’il impose un style quelque peu austère mon goût. A l’extrémité, on retrouve une boucle logotée comportant une finition argentée similaire à celle du boîtier.

bracelet-crococalf-crocodile-montre

bracelet-veau-veritable-cuir-frederique-constant

boucle-frederique-constant

Essayage

Lourde, épaisse, voici une montre que l’on devrait bien sentir sur son poignet ! Ce n’est pas pour me déplaire car je ne suis pas vraiment fan de boîtiers fins d’habitude. Au premier essai, le cuir n’étant pas « cassé », son bracelet est assez rigide mais la montre est à la hauteur de toutes ses promesses. Le réglage des heures et de la date s’effectue par ailleurs aisément grâce aux crans prévus sur la couronne. En somme voici une montre élégante que l’on se voit immédiatement porter avec un costume ou une tenue casual-chic. Personnellement, je trouve qu’elle ne va pas si mal avec un jeans, une chemise, un cardigan en laine et une paire de richelieu comme sur la photo ci-dessous. A la limite, on peut même l’imaginer sur un bracelet NATO pour détourner son look classique.

frederique-constant-index-gmt-test-avis

Avis

Un mouvement automatique GMT modifié par les soins de la marque, un bracelet en cuir luxueux, un boîtier rutilant et un cadran très travaillé, cette Frédérique Constant Classics Index GMT sera votre en échange de quelques 1850€. C’est bien évidemment une somme, mais le prix d’un tel bijou que l’on choisira dans l’optique d’un premier pas vers l’horlogerie de luxe.

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles