fbpx
S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Comment avoir une belle moustache ?

Quel est le point commun entre Charlie Chaplin, Mario, Hercule Poirot, Salvador Dali, Georges Brassens, Martin Luther King et José Bové ? La moustache bien sûr ! Qu’elle soit fournie, fine, en brosse ou en pointe, la moustache donne à celui qui la porte une certaine personnalité, et certaines personnalités ont donné leur nom à leur moustache. Depuis quelques années, et le retour en force de la pilosité faciale, la moustache a regagné ses lettres de noblesse en raison de sa dimension rassurante et des nombreux imaginaires auxquels elle renvoie. Mais avoir une belle moustache n’est pas si simple qu’il n’y paraît et, si celle-ci n’est pas entretenue, elle risque rapidement de donner l’impression d’avoir un balai entre le nez et la bouche ! Pour éviter toute catastrophe, et pour vous permettre d’arborer des bacchantes à faire rougir Tom Selleck, on vous donne ici tous nos conseils, en 3 points essentiels :

Teddy Roosevelt Mustache

Sommaire

1. Choisir son type de moustache
2. Dessiner sa moustache
3. Comment l’entretenir ?

1. Choisir son type de moustache

Maintenant qu’on a décidé de se laisser pousser la moustache, reste à choisir le type de moustache que l’on souhaite. En effet, il en existe une multitude, et il nous faut sélectionner la forme qui correspond à notre style. Une moustache à guidons raffinée transmettra un message radicalement différent d’une moustache morse, bien plus sauvage ! Pour faire notre choix, on peut par exemple dessiner différentes formes sur une de nos photos pour voir celle qui nous va le mieux ! Mieux vaut également être attentifs à notre type de pilosité. Selon son épaisseur, sa couleur ou l’orientation de sa pousse, elle sera adaptée à certaines formes, comme nous l’explique Fiona de L’Atelier Gentlemen :

« Le dessin d’une moustache n’est pas le même d’un homme à un autre car la pilosité de chacun n’est pas égale. Il existe bien sûr de nombreux dessins de moustaches. Pour choisir la sienne, la 1ère des choses est de constater le travail pouvant être effectué en fonction de la pilosité […] la 2ème chose va être la forme de visage et le style de la personne. »

Pour vous aider, voici un petit récapitulatif des types de moustache les plus populaires :

Formes de Moustaches

Outre la compatibilité avec notre style, il est nécessaire de nous demander si la forme qu’on a sélectionnée est compatible avec celle de notre minois. De manière générale, la pilosité faciale a pour but d’adoucir les traits naturels de notre visage. Sarah, de chez La barbière de Paris précise :

« Tous les hommes peuvent porter la moustache à condition effectivement qu’elle soit bien adaptée à la morphologie de leur visage. En cas de lèvres minces, par exemple, on doit veiller à ce que la moustache retombe un peu sur la lèvre supérieure pour la faire paraître plus épaisse. Dans le cas d’un visage carré, on déconseille la barbe qui l’accentue et on privilégie moustache et bouc de façon à mieux l’habiller. »

Moustache differents types

Sur ce visage long, la moustache vient accentuer la largeur et créer une certaine uniformité

2. Dessiner sa moustache

La première étape pour nous laisser pousser une belle bacchante sera… de tout raser ! En effet, mieux vaut repartir de zéro pour pouvoir surveiller la pousse de A à Z. On conseille donc un rasage de près à l’aide d’un rasoir de précision ou d’un coupe chou. Par la suite, on pourra continuer à raser sur les zones qu’on souhaite, en fonction de la forme de la moustache qu’on a choisie. Dans le même temps, il est conseillé d’appliquer de l’huile de ricin sur notre moustache. En plus de favoriser une pousse plus rapide, elle permettra au poil d’être plus souple et plus uniforme. On laissera pousser notre moustache pendant au moins deux semaines, pour être certains d’avoir assez de matière à sculpter par la suite, l’idéal étant qu’elle dépasse légèrement au-dessus de la lèvre supérieure. Une fois ce temps écoulé, on peut enfin passer aux choses sérieuses !

Produits Raser

Photo issue du test du rasoir Bulldog Skincare

A l’aide du peigne, on soulève les poils dans le sens inverse de la pousse et on coupe avec nos ciseaux tout ce qui dépasse (ou avec une tondeuse si on préfère, mais le résultat est souvent moins précis). On peignera alors notre moustache et on vérifiera si l’épaisseur nous convient (sinon, on réitère l’opération). Une fois la moustache taillée, nous pouvons entamer les finitions. Avec la pointe des ciseaux, on va couper les poils qui débordent sur la lèvre supérieure, d’une commissure à l’autre. On laisse environ 1 mm entre notre moustache et notre lèvre. Si vous avez des poils parsemés au-dessous du nez, ne les rasez pas, épilez-les ! C’est plus ou moins douloureux mais le résultat sera précis. Si la forme de notre moustache ne nous convient pas, on pourra jouer avec la largeur de cette dernière en rasant les bordures. On déterminera alors la largeur et la forme voulue.

Entretenir Moustache

Ce dont on a besoin :

De l’huile de ricin
Issue des graines de ricin, cultivées en Afrique, l’huile de ricin est souvent plébiscitée pour la pousse de la pilosité faciale. Si elle n’a pas d’action miracle (elle ne fera pas apparaître une barbe de viking sur un visage imberbe), elle stimule les bulbes et permet souvent une pousse plus uniforme. En outre, elle a des vertues réparatrices, adoucissantes et antibactériennes. Elle peut donc tout à fait être utilisée une fois notre moustache apparue !

Un rasoir ou un coupe chou
Pour nous raser, on aura le choix entre ces deux outils. Le rasoir apparaît comme la solution la plus simple : doté d’une lame protégée, il nous évitera de nous couper ce qui, à coup sûr, arrivera si on n’est pas habitués au coupe chou. Pour ce dernier, une initiation est nécessaire. Néanmoins, une fois son usage maîtrisé, le coupe-chou sera d’une précision impeccable et nous permettra d’être parfaitement glabre sur toutes les zones voulues. En plus de cela, il possède un charme rétro unique !

De la crème à barbe, de la mousse à raser ou du savon à barbe
Pour un rasage en douceur, ce sont généralement la crème et la mousse à raser qui sont le plus souvent utilisées. Faciles à appliquer, elles sont aussi aisément transportables et rapides d’utilisation. Au contraire, la savon à barbe demande une préparation légèrement plus longue : il faut le faire mousser avec un blaireau avant de l’appliquer sur le visage. En revanche, sa composition généralement plus naturelle en fait un produit moins irritant pour la peau. On notera cependant qu’il existe maintenant des crèmes à raser naturelles, comme celle proposée par Horace.

Des ciseaux
Plutôt qu’une tondeuse, on privilégiera l’usage des ciseaux pour la taille de notre barbe. Bien évidemment, on recommandera d’utiliser une paire miniature spécialement conçue pour tailler la barbe. Par ailleurs, on ne se servira que de la pointe pour une meilleure précision.

Comment Se Raser

Photo issue du test du rasoir Halmont Tradition

3. Comment l’entretenir ?

Maintenant qu’on a la moustache dont on rêve, il va falloir l’entretenir, car conserver une pilosité faciale impeccable est un travail de chaque instant (ou presque!). En général, on recommande de la tailler une fois par semaine. Pour cela, Sarah nous donne quelques conseils :

« Pour l’entretenir, lorsqu’elle est trop longue ou trop fournie, on soulève le poil avec un peigne fin et on coupe le poil à ras au-dessus. Une fois par semaine, on nettoie le tour des commissures et on trace le contour des lèvres pour éviter trop d’épaisseur. Si on le souhaite, on peut supprimer les poils « hors piste » à la pince à épiler. »

Pour une moustache plus imposante, comme une moustache en croc ou à la gauloise, on laissera pousser pendant un mois sans raser les parties au niveau des commissures. Il nous suffit de tailler uniquement les poils dépassants sur notre lèvre supérieure. Hormis le rasage des joues et du cou, la moustache ne nécessite pas trop d’entretien, une taille une fois par semaine devrait suffire. On peut aussi appliquer une cire à moustache qui apportera tenue, brillance et protection. Un brushing avec un coup de sèche-cheveux sera peut-être nécessaire selon la nature de nos poils pour les lisser. Par flemme ou par envie, on peut également se rendre chez un barbier ! Il faut généralement compter moins de 10€ pour une taille de moustache simple et une trentaine d’euros pour un rasage traditionnel et une taille de moustache.

Barbier Tarifs

Outre la coupe, il est important de veiller à nourrir le poil. Si, à nouveau, l’huile de ricin peut apparaître comme une option valable, il faudra l’appliquer avec parcimonie si on ne souhaite pas arborer une moustache luisante. Autre solution : utiliser un baume spécialement prévu à cet effet. De préférence, il s’agira d’un produit naturel qui n’agressera pas notre jolie stache-mou. Pour éviter une texture trop grasse dans la moustache en journée, on suggère de réaliser cette étape le soir avant de dormir.

Huile de Ricin Barbe

L’ATELIER GENTLEMAN est récemment devenu BELOM

  • 35 Rue Lamarck, Paris 18, Métro Lamarck-Caulaincourt
  • Tarif : 9€ la taille de moustache et 37€ le rasage traditionnel + taille
  • Téléphone : 01 42 52 54 79‬
  • Horaires : du mardi au vendredi 10:00-20:00 et le samedi 09:00-19:00

 

LA BARBIERE DE PARIS

  • 14 Rue Condorcet, Paris 09, Métro Poissonière
  • Tarif : 20€ la taille de moustache et 39€ le rasage traditionnel
  • Téléphone : 01 45 26 92 45‬
  • Horaires : du mardi au vendredi 09:00-20:30 et le samedi 09:00-18:30

Merci à Fiona et Sébastien de l’Atelier Gentlemen et à Sarah la Barbière de Paris pour leurs conseils ! Retrouvez les astuces de Sarah dans son livre Barbes et moustaches : comment les tailler au poil !

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation du commentaire et notre réponse prennent quelques heures avant d'être publiées (notamment la nuit quand on dort et le week-end).

Articles les plus populaires

Voir plus d'articles