Cabines UV : info ou intox ?

Avec le retour des beaux jours vous aimeriez rapidement reprendre des couleurs et commencer d’ores et déjà à bronzer en prévision notamment de vos premiers pas sur la plage cet été. Faire des UV peut être une solution. Sauf que de nombreux rapports mettent en garde contre l’utilisation des UV en cabine. Alors info ou intox ? Voici quelques unes des principales affirmations au sujet du bronzage en cabine UV.

Cabine UV

Prépare la peau au soleil

FAUX : Contrairement à ce qu’on pourrait croire bronzer en cabine ne prépare pas la peau au soleil. Pourquoi ? Premièrement, les rayons émis par les cabines sont en majorité des UVA. Or, les rayons déclenchant le processus de bronzage sont principalement les UVB. Deuxièmement, la peau bronzée, même de façon « naturelle », n’offre qu’une protection très faible, de l’ordre d’un indice 2-3. Ce qui ne remplace absolument pas une protection solaire.

Augmente le risque de cancer

VRAI : Les UV des cabines sont beaucoup plus puissants que le rayonnement solaire naturel car ils sont délivrés dans un temps très court. Par conséquent, ils augmentent le risque de mélanomes. Le syndicat national des dermatologues évoque en France un doublement des cancers de la peau en 10 ans. Une récente étude menée par des chercheurs de la Mayo Clinic aux États-Unis révèle que depuis 1970 le nombre de cas de mélanomes a été multiplié par 8 chez les jeunes femmes de 18 à 39 ans et par 4 chez les hommes de cette même tranche d’âge. Les cabines UV sont directement mis en cause. En France l’accès des centres de bronzage est réglementé par un décret qui établit le port obligatoire de lunettes de protection, interdit l’accès aux mineurs et aux personnes de phototype I… Mais est-ce réellement suffisant ?

Solarium

Accélère le vieillissement cutané

VRAI : Comme il a été dit précédemment les UV des cabines sont composés essentiellement d’UVA. Ils agissent par l’intermédiaire des radicaux libres qui participent activement au vieillissement de la peau.

Permet un bronzage parfait

FAUX : Les UVA vont uniquement entraîner une oxydation de la mélanine ce qui se caractérise par une pigmentation légèrement orangée. Au contraire les UVB, eux, stimulent la synthèse des mélanocytes qui vont synthétiser notre chère mélanine, ce pigment noir qui colore notre peau. Bref, bronzer en cabine donne un bronzage artificiel et qui ne dure pas.

Est bon pour le moral

VRAI / FAUX : Un coup de déprime, une carence en vitamine D, ou même certaines maladies cutanées comme le psoriasis peuvent être améliorés grâce aux Ultras Violets. En effet les UV diminuent la production de mélatonine (hormone du sommeil) ce qui entraine cette sensation de bien-être lors des premiers rayons de soleil. Quant à la vitamine D, l’Institut national du cancer (Inca) vient de réitérer ses mises en garde et préconise en cas de carence une supplémentation orale. Pour les pathologies cutanées comme le psoriasis les effets des UV peuvent être bénéfiques s’ils ne sont pas utilisés en excès  et sous contrôle médical

Alors si une peau hâlée vous fait rêver, il est préférable de troquer votre abonnement au centre de bronzage contre un auto-bronzant ou d’assumer votre blancheur qui revient à la mode depuis quelques saisons maintenant !


ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles