Les cols de chemise à connaître

Depuis plusieurs décennies, la chemise est un incontournable du vestiaire masculin. On en possède tous au moins une. La fameuse chemise blanche, celle en denim, à motif, il en existe une multitude aux diverses coupes. Et les cols dans tout ça ? Excepté ses manches et son boutonnage, ce qui fait d’une chemise une chemise c’est son col. Même si certains d’entre nous ne lui prête pas une attention particulière, sachez messieurs, qu’hormis le côté esthétique, le col de chemise est d’une grande importance. Il se choisit selon le style de la tenue et surtout selon la forme du visage. Un noeud papillon ne se porte pas sur un col mao et un col cutaway n’est pas idéal sur un large cou. Sachez également qu’un col de chemise doit se situer au milieu de la hauteur de votre cou. Le col c’est tout un art ! Nous allons donc faire un point sur les différents styles de cols, les plus populaires.

Le col français (classique)

Le col français également appelé classique, c’est le col basique par excellence. L’ouverture du col est relativement légère et la largeur de ses pointes avoisinent les 6-7cm. Ce type de col est le plus courant, on le retrouve aussi bien sur les chemises de businessman que sur des chemises casual. Avec ou sans cravate, la forme du col permet d’allonger les visages plutôt rond à petit cou même s’il convient à la plupart d’entre nous.

col français chemise homme

Le col italien (cutaway)

Avec le col français, le col italien est le second type de col le plus commun. La différence majeure entre les deux, c’est l’ouverture du col, beaucoup plus large pour l’italien. Moins stricte que le français, il se porte avec une cravate assez large voire sans pour un style plus décontracté. Comme pour le français, il peut-être porté par une majorité en particulier pour ceux qui ont un visage allongé. Il est par contre à bannir si vous avez un fort tour de cou.

col italien chemise homme

Le col anglais (tab collar)

Il est facilement reconnaissable grâce à sa faible ouverture et à sa patte qui relie les deux côtés du col. Ce système permet de mettre en valeur le noeud de cravate, il est donc impensable de le porter sans cet accessoire. Col très élégant, la cravate se doit d’être fine pour éviter un effet disgracieux. Il allongera votre visage mais il est déconseillé sur un large cou car il aura tendance à vous boudiner.

col anglais chemise homme

Le col américain (col polo)

Comme son nom l’indique, ce col nous vient tout droit de l’autre côté de l’Atlantique. La particularité de ce col c’est les boutons qui maintiennent les pointes. Il est aussi appelé col polo car autrefois il était présent sur les chemises des joueurs de polo afin d’éviter que le col ne se redresse au niveau du visage des joueurs. Sans cravate et sous une veste il est à la fois chic et décontracté. A proscrire pour les visages allongés.

col americain chemise homme

Le col officier

Le col officier doit son nom au fait que ce col se trouve sur différentes veste d’officiers et autres uniformes. Confondu avec le col mao, c’est un simple pied de col dépourvu de rabat. Il s’agit d’une bande de tissu reliée par un unique bouton et sans revers. Décontracté ce style de col ne permet ni le port d’une cravate ni d’un noeud papillon. Jouez avec la hauteur du col selon la hauteur de votre cou pour trouvez une certaine harmonie.

col officier chemise homme

Le col cassé

La chemise à col cassé fait partie des chemises qu’on ne possède qu’en un seul exemplaire voire qu’on loue. Ce style de col est réservé pour des hautes cérémonies style les Camions d’or ou lors de cocktails. Il se porte avec un noeud papillon ou une lavallière essentiellement avec un smoking. Comme le col italien, optez pour le cassé si vous avez un cou plutôt fin et un visage allongé.

col cassé chemise homme

Le col inversé

Le col inversé porte plutôt bien son nom puisque contrairement à un col classique, celui-ci est comme rentré à l’intérieur du cou. En effet, les rabats du col ne se trouvent pas à l’extérieur et sont comme invisibles. Du coup (humour), on se retrouve avec un col original au style casual inspiré du col mao et officier. Comme pour ces derniers, les accessoires sont formellement interdits.

col inversé chemise homme

Le col club

Non messieurs ceci n’est pas un col claudine puisqu’il possède un pied de col (la bande de tissu autour du cou qui supporte le col). Col claudine pour les femmes, col club pour les hommes ! A la différence des autres, celui ci ne possède pas de pointes puisque les extrémités sont arrondies. Informel, ce col n’est pas adapté pour un look homme d’affaire, il est résolument dandy. Nu, avec cravate ou noeud pap’, le col club est facile à porter.

col club chemise homme

En résumé

  • Tous les cols de chemise ne vont pas à tout le monde
  • Si vous avez un visage petit optez pour de petits cols
  • Les longs cols allongeront votre visage
  • Jouez avec les longueurs des cols selon votre cou pour rééquilibrer l’ensemble
  • Un col de chemise doit arriver à mi-hauteur de votre cou

Infographie cols chemises

Découvrez également notre article sur les 10 marques de chemises à connaitre
chemises basiques

Chemises

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux chemises l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs chemises préférées !

Découvrez nos articles chemises
  • tr

    Comment appelle-t-on les comme comme ceci svp ?

  • Joe dit le demonte-pneu

    Salut Tr. je pense que c’est surtout une excentricité du créateur sur ce modèle qui s’inspire d’un revers de veste mais que pour autant ce type de col n’a pas de nom.. Ou alors je ne le connais pas non plus ;)

  • Maxime

    C’est un col très répandu dans le vestiaire fonctionnel (soldats, police, hôpitaux) encore qu’en Europe il a commencé à se faire plus rare ces 15 dernières années au profit des cols avec pied de col
    (plus facile à produire en grande série du fait des patronages standardisés). Vous remarquerez que jamais les sites internet de chemises en demie mesure n’en proposent, tout simplement parce qu’un col italien, un col anglais ou un col mao ou tous en commun d’avoir un pied de col alors que la production en série d’une chemise à col plat nécessite un patronage complètement différent qui change même la confection de la boutonnière.
    Dans sa version fonctionnelle c’est un col qui fait très “uniforme” et qui rappelle ses racines coloniales de la fin du 19ème siècle, utilisé en Inde par les britanniques ou en Afrique par les militaires français pour les raisons climatiques qu’on imagine. On en trouve encore énormément en Asie, notamment dans la variante col convertible. Le couturier japonais Yohji Yamamoto en a fait en tant que costumier pour Kitano le col de chemise Yakuza par excellence.

    Pour ce qui est du nom c’est étrange mais il semble qu’il n’y en ait pas un mais plusieurs. Sur ta photo la chemise est évidemment inspirée des “guayaberas” cubaines. Ce qui fait qu’on trouve souvent sur internet des chemises avec un col similaire appelé “col cubain”. A titre d’exemple la marque anglaise Reiss proposait la saison dernière un modèle “col cubain” (voir pièce jointe). DeFursac a produit il y a quelques années une chemise blanche manches longue très réussie avec ce col dénommé “col tailleur” (dans le vestiaire féminin c’est d’ailleurs le nom officiel de ce
    type de col). Pour ma part j’en ai fait faire sur mesure chez un tailleur parisien (impossible de m’en procurer une autrement) il appelait ce col “un col plat”.

    C’est un col assez typique des années 50, que l’on retrouvait sur les chemises de bowling et les chemises hawaïennes. Je supposerais même que c’est plutôt un col du continent américain qui s’est popularisé dans le monde entier à partir des années 40 là où leur influence a été forte et en lien avec l’industrie touristique. Aux Etats-Unis on appelle “camp shirts” les chemises qui ont ce type de col. C’est typiquement le col du dimanche du papa américain. De part sa forme même qui exclu cravates et nœud papillon il évoque la détente, l’été, le loisir..

    C’est aussi le col de presque tous les pyjamas… Parce qu’il est mou et donc plus confortable..

    Il n’est pas impossible que tu vois ce type de col refleurir au printemps-été 2016.. voire à l’été 2017 ; ce dans toutes les versions qu’on lui connait : hawaienne, chemise pyjama, manches courtes façon cubaine.. Il a déjà fait son retour dans la haute couture depuis quelques saisons et va logiquement faire son retour grand public d’ici peu. Dommage qu’il soit négligé par la plupart des chemisiers car c’est un col idéal pour l’été et assez chouette si la coupe de la chemise et les manches sont fittées.

    Maxime