Comment choisir une chemise blanche

Au même titre que la petite robe noire du vestiaire féminin, la chemise blanche est sans nul doute l’une des pièces phares du dressing masculin. Un incontournable, qui se doit d’être dans toute penderie digne de ce nom. Mais très clairement, il n’existe pas qu’un seul et unique modèle de chemise blanche. Autrement dit, il y a plusieurs styles pour différentes situations. Que ce soit le col, la boutonnière, la matière ou encore les poignets, chaque détail permet donc de l’adapter au mieux au besoin que l’on souhaite : pour le travail, pour une soirée, etc. Aujourd’hui, on passe en revue les différents points à prendre en compte lorsqu’il s’agit d’acquérir une nouvelle chemise blanche.

1. Les tissus

Le principal atout de la chemise blanche est qu’elle apparaît comme une base d’un dressing masculin. Son côté neutre lui permet de s’adapter à n’importe quelle occasion mais, selon le tissu choisi, elle sera davantage adaptée pour tel ou tel évènement. Typiquement, plus le tissu sera fin, plus la chemise s’orientera vers un univers habillé. À titre d’exemple, la popeline est le tissu le plus utilisé pour la fabrication d’une chemise blanche. Elle fonctionnera donc aussi bien pour une pièce formelle qu’un modèle plus décontracté. L’Oxford se destine plus à une chemise casual. Quant au twill et au lin, ils feront office d’intermédiaire, évoluant ainsi aussi bien dans une tenue habillée que décontractée. Si ces tissus sont les plus utilisés pour la confection d’une chemise, il en existe bien entendu plusieurs autres !

Pour en savoir plus : Les tissus de chemise à connaître

Figaret Supakitch Blanc

Chemise Figaret x Supakitch

2. Les détails

On l’aura compris, le tissu dans lequel sera réalisée la chemise déterminera directement le style de la pièce. Mais ce n’est pas le seul critère ! Effectivement, d’autres détails viendront corroborer notre choix vestimentaire. On s’intéressera alors à trois points majeurs, à savoir le col, la boutonnière ainsi que les poignets.

A. Le col

C’est sans aucun doute le second point qui détermine le plus le style d’une chemise. Traditionnellement, on dénombre huit formes différentes de cols : le français, l’italien, l’anglais, l’américain, l’officier, le cassé, l’inversé et le club. Chacun aura ses propres spécificités, mais tous ont comme base le style français, jugé comme le plus classique (et que l’on retrouve d’ailleurs sur la plupart des modèles, aussi bien formels que casual). En fonction de celui choisi, on adaptera notre tenue en conséquence. Par exemple, un col italien sera idéal pour une tenue type sprezzatura. A contrario, le col américain monté sur une college shirt évoluera dans un look plus décontracté. Il faudra aussi garder à l’esprit que le montage et le maintien du col jouent un rôle prédominant dans le choix de la chemise.

Office Artist Chemise

Chemise Office Artist
Pour en savoir plus : Les cols de chemise à connaître

B. La boutonnière

Il existe principalement trois styles majeurs de gorge : la gorge américain, la gorge simple et la gorge cachée. Bande de tissu ornée de surpiqûres, la première est généralement réalisée sur une college shirt et est accompagnée du col américain. De fait, la chemise montée avec ce type de boutonnière évoluera exclusivement dans un univers casual. La gorge simple accompagne quant à elle la plupart des chemises classiques. Aussi bien décontractée qu’habillée, elle sera généralement associée à un col français ou italien (mais se marie très bien avec les autres formes sauf le col américain). Enfin, la gorge cachée sera clairement à privilégier sur des chemises formelles et habillées. Traditionnellement, ce type de gorge est d’ailleurs réservé aux grandes occasions. Il n’est donc pas rare de la voir associée à un col cassé et des poignets biseautés mais elle fonctionne aussi très bien sur une chemise formelle classique.

Chemise Boutonniere

Chemise Olow

C. Les poignets

Là encore, il existe différentes formes de poignets, toutes dépendantes du style général de la chemise. La plus commune est sans nul doute le poignet rond classique, que l’on retrouve le plus souvent. Ce dernier connaît plusieurs variantes : deux boutons, demie-lune, ajustable, etc. À contrario, le poignet dit cassé sera davantage considéré comme moderne. Le poignet carré sera quant à lui plus habillé que les deux précédents (par contre, il s’abîmera et se cornera plus vite). Plus élégant encore, le poignet mousquetaire, avec sa partie rabattable, s’accompagnera d’une paire de boutons de manchette. Enfin, le poignet napolitain, bon compromis entre le mousquetaire et les poignets boutonnés, joint les deux particularités des deux styles : boutons et partie rabattable.

Office Artist Manche

Chemise Office Artist

4. Les styles

A. La chemise classique

C’est celle qui regroupe tous les points basiques que l’on a vu précédemment. Ainsi, elle est confectionnée à partir d’une popeline ou d’un twill, possède un col français (normal ou court) ou italien, une boutonnière simple (munie de boutons en nacre ou en plastique blanc) et des poignets ronds ou biseautés. C’est celle que l’on a achetée en premier, celle qui passe avec tout, aussi bien notre costume marine que notre jean préféré. Le modèle passepartout !

Chemise Balibaris

Chemise Balibaris

B. La chemise décontractée

Ici, il y a de fortes chances pour que notre médecin traitant en porte au moins une. Véritable quintessence de la college shirt, elle en possède généralement tous les détails : Oxford, col et gorge américains, poignets biseautés et poche poitrine. Il n’est pas rare de la voir également réalisée en lin. On l’associera alors avec un short en toile de coton marron/camel par exemple, pour un style casual réussi.

Hast Chino Beige

Chemise Maison Standards

C. La chemise élégante

À l’opposé de la chemise décontractée, la chemise élégante se pare de détails d’exception. Pour le col, le choix est plutôt limité et sera déterminé en fonction de l’évènement durant lequel on veut porter la pièce. Si cela est dans le cadre du travail, les cols français, italiens ou anglais feront parfaitement l’affaire. Si on doit se rendre à une soirée mondaine, le col cassé sera plus à propos. Pour la gorge et les poignets, ce sera la même chose. Boutonnière simple ou cachée, poignets mousquetaires, carrés ou napolitains, il faudra savoir jouer de ces détails pour trouver le modèle le plus adapté à l’occasion de porter la chemise.

Chemise Paul Smith

Chemises

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux chemises l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs chemises préférées !

Découvrez nos articles chemises

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles