Choisir une montre vintage

Le monde de la montre vintage est un domaine passionnant, où chacun peut trouver son bonheur, quelque soit son budget (de quelques euros à plusieurs dizaines de milliers), et quelque soit son style (de la sobre trois aiguille en or au chrono futuriste des 70′, en passant par les montres militaires…). Mais comme partout dans l’ancien, il faut partir avec un minimum de connaissances et s’armer d’un maximum de précautions pour dénicher l’affaire du siècle tout en sachant éviter les attrapes-nigaud. Voici donc une petite liste des points à contrôler devant toute montre d’occasion dont vous envisagez l’achat. J’ai essayé d’être assez complet, mais je ne garantis pas les oublis. Donc si vous pensez à autre chose, n’hésitez pas à le signaler. N’hésiter pas non plus à poser vos questions.

La check-list de la montre vintage:

-Tout d’abord, inspectez l’aspect général de la montre:

  • présence de tous les éléments (aiguilles, couronne, fond…). La recherche d’un élément de rechange peut vite s’avérer fastidieuse, si ce n’est onéreuse.
  • état du boitier (placage piqué, trace de choc important), de la glace (verre cassé, plexi fendu ou rayé) et du fond (traces d’ouverture à la sauvage). Une vintage aura souvent des traces d’usage, sauf à être NOS (New Old Stock, c’est à dire neuve de stock). Mais une usure très prononcée peut amener une négociation.
    En outre, c’est à vous de placer votre propre limite entre ce que vous considérez comme de la patine et ce que vous considérez comme de l’usure.
  • recherche d’éventuels poinçons sur le boitier pour déterminer la composition de celui-ci (or, plaqué, argent, acier… ou simple zamac chromé)
Chronographe suisse

Envie d'un chronographe Suisse?

-Ensuite, assurez-vous que le mouvement tourne:

  • remontez la montre légèrement. Quelques tours de couronne doivent suffire à relancer le mouvement. Vous pouvez l’aider d’un mouvement de poignet si elle à du mal à repartir, ce qui peut être la cas si elle n’a pas tourné pendant longtemps et que les huiles ont figé.
  • assurez-vous de sa régularité en la comparant à votre montre. Mesurez sur 2 ou 3 minutes; l’avance ou le retard doit se limiter à quelques secondes.
  • si c’est un chronographe, actionnez les poussoirs pour vérifier le fonctionnement de cette fonction. Ne forcez surtout pas et ne brusquez pas le mouvement: Départ – Arrêt – Départ – Arrêt – Remise à zéro (Appuyer délicatement sur les poussoirs, et marquez bien un temps entre les pressions: ce n’est pas une vulgaire quartz, ici les poussoirs appuient sur des cames qui actionnent de minuscules leviers et engrenages). A noter que la remise à zéro peut être un peu plus dure à actionner selon les mouvements.
    Laissez le chrono tourner sur plusieurs minutes, pour vérifier le fonctionnement du registre des minutes.
  • vérifiez le bon alignement de l’aiguille des secondes à midi lors de la remise à zéro

-Demandez au vendeur s’il est possible d’ouvrir la montre. Si oui:

  • inspectez l’état du mouvement. Traquez la rouille.
    Un mouvement propre peut être un signe de révision récente.
  • vérifiez si le réglage de la raquette correspond avec la régularité de la montre constatée auparavant:
    -> une montre qui avance avec une raquette réglée sur avance maximum c’est rassurant, il s’agit probablement d’une simple question de réglage.
    -> une montre qui recule avec une raquette réglée sur avance maximum c’est plus inquiétant, cela traduit généralement une mécanique fatiguée voire abîmée en dessous, qui nécessitera un passage sur l’établit.
    Le réglage de la raquette se lit avec grâce à l’indicateur, qui pointe vers + (ou A ou F) si la montre est réglée sur Avance (pour l’accélérer), ou vers – (ou R ou S) si la montre est réglée sur Retard (pour la ralentir)
  • assurez-vous si possible qu’il n’y ait pas de pièces cassées (notamment les cames actionnés par les poussoirs) ou manquantes, et que toutes les vis sont en place.
  • regardez les finitions: des vis bleuies, des ponts anglés, un mouvement décoré (côtes de Genève et perlage) peuvent être un plus lors de l’achat
Mouvement montre

La raquette (entourée en rouge) permet de régler le mouvement

-Recherchez aussi les éventuels signes de “bidouille”:

  • un cadran repeint, aux lettrages grossiers, pâteux ou baveux; paraissant trop neuf par rapport à l’âge de la montre ou à l’état du boitier.
  • une couronne non signée sur une montre de grande marque.
  • des aiguilles dépareillées ou dont le style ne colle pas avec celui de la montre

Ces signes peuvent ouvrir la porte à la négociation, voire, en cas de doute, vous détourner de l’objet. Une montre trafiquée vaudra  au mieux bien moins que sa côte, au pire risque d’être passée dans des mains indélicates qui lui auront infligé des dégâts.

L’ensemble de ces points est relativement facile à vérifier, et permet d’avoir une idée rapide de l’état et du fonctionnement de la montre; et permet de limiter le risque au moment de l’achat. Cela reste toutefois une approche globale, malheureusement insuffisante en cas d’achat conséquent, une montre de luxe ou emblématique, qui nécessiteront un examen plus poussé. J’y reviendrait dans un futur article.

Montre vintage

Enfin, en cas d’achat, je préconise deux précautions:
– si la montre a une valeur relativement importante, ne pas hésiter à la faire réviser dès l’achat. C’est la garantie d’un fonctionnement optimal, d’une usure minimisée (les vieilles huiles associées aux poussières dans le mouvement pouvant s’avérer abrasives), et donc d’une valeur maintenue dans le temps.
– de changer les barrettes (ou pompes). Ces petits éléments peu onéreux peuvent avoir subit l’humidité, des torsions… et il est toujours désagréable de voir sa montre tomber par terre à cause d’un ressort de pompe qui a lâché…
Par ailleurs, vérifiez avant l’achat s’il s’agit de pompes amovibles ou de barrettes fixes. Des barrettes fixes nécessitent des bracelets particuliers, plus difficiles à trouver. Il vaut mieux y penser dès le départ.

Et surtout n’oubliez pas cet adage, la base de la chine de montre ancienne pour éviter tout regret: “Dans le doute, abstiens-toi!”

    ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

    Voir plus d'articles