Comment choisir son déodorant ?

Qu’on le veuille ou non, nous transpirons tous ! Bien que désagréable, la transpiration sert à réguler la température de notre corps quand celle-ci est trop élevée. Ce phénomène naturel est donc utile mais pourquoi avait-il besoin de dégager une odeur parfois nauséabonde et de souiller nos vêtements de vieilles auréoles physiquement et socialement gênantes ? Le grand barbu là haut n’a pas pensé à tout mais la nature et la science si ! Tout d’abord, il y a une différence majeure à faire entre un déodorant et un anti-transpirant. Le déo a pour but de masquer, de dissimuler les mauvaises odeurs liées à la transpiration grâce au parfum qu’il contient alors que l’anti-transpirant ou antiperspirant sert à limiter voire à stopper la transpiration. Ces derniers se composent de sels d’aluminium qui permettent de lutter efficacement contre la transpiration en régulant le flux de sueur en resserrant les pores de la peau. Ils sont aussi très controversés. On fait donc le point sur les moyens de sentir bon et de rester au sec malgré la chaleur, les rencards avec une bombe sexuelle, les réunions professionnelles stressantes et les folles soirées mouvementées.

transpiration aiselle homme déodorant

Les déodorants et les anti-transpirants naturels et de synthèse

Il existe différents déodorants et selon leur composition nous pouvons les classer en deux grandes familles : les déodorants naturels et de synthèse

Les déodorants et anti-transpirants naturels

x Alcool : L’alcool est utilisé dans la cosmétique car il possède plusieurs propriétés et en particulier celle d’être un excellent conservateur; il tue efficacement les bactéries. Dans un déodorant il est utilisé pour son effet frais au contact de la peau et pour son effet désodorisant. Néanmoins, la plupart des alcools irritent et dessèchent la peau, ils peuvent même brûler sur les peaux sensibles ou après épilation et rasage.

x Bicarbonate de sodium : aussi appelé bicarbonate de soude, cette poudre blanche peut être appliquée sous les bras en le saupoudrant sur votre main légèrement mouillée, ou bien en le pulvérisant avec un peau d’eau. Il permet d’éliminer les odeurs et c’est également un produit non toxique qui ne provoque pas d’allergies. Le bicarbonate est aussi utilisé dans la pâtisserie ou comme produit ménager.

x Pierre d’Alun : la pierre d’alun ou pierre de cristal est un minéral astringent et hémostatique. Elle peut être appliquée directement sur la peau après humidification. Elle déposera alors sous vos aisselles une fine couche saline qui empêchera la formation de bactéries responsables des odeurs. Contenant naturellement de l’aluminium il semblerait qu’elle soit aussi toxique que les sels d’aluminium même si rien n’a été prouvé.

pierre d'alun déodorant naturel

Pierre d’alun polie Tadé : 7,90€ chez Amazon

x A base de plantes : on retrouve dans certains déodorants des plantes telles que la sauge séchée, l’hamamélis ou encore de la lavande pour son action anti-bactérienne. On peut également appliquer certaines plantes directement sous les aisselles sous forme de poudre, comme la sauge, la prêle ou l’agaric.

x Talc : c’est un minéral hydrophobe composé de magnésium et de silice. Le talc n’est pas exclusivement réservé aux fesses de bébé puisque c’est un excellent anti-transpirant. Cette poudre absorbe la transpiration tout en laissant la peau douce. Des études tendent à prouver que le talc serait cancérigène mais de qualité cosmétique il ne présente pas plus de dangers que les autres déodorants.

Les déodorants et anti-transpirants de synthèse

x Parabène : il s’agit d’un excellent conservateur dans la domaine alimentaire et de la cosmétique grâce à ses propriétés anti-mycosiques et anti-bactériennes. N”l serait allergisant et provoquerait des dysfonctionnement hormonaux et du système de la reproduction comme le cancer du sein et l’infertilité. Pour autant, rien n’a réellement été établi et il ne s’agit que de suppositions.

x Sels d’aluminium : présents dans les anti-transpirants, les sels d’aluminium limitent la transpiration en resserrant les pores de la peau ce qui réduit le flux sudoral. Ils sont suspectés de favoriser la maladie d’Alzheimer et le cancer du sein, bien que ces théories ne soient pas prouvées. De plus, les sels d’aluminium passent facilement sous la peau, encore plus quand celle-ci est fraichement épilée ou juste irritée et peuvent donc se retrouver dans notre organisme. A éviter ?

x Triclosan : c’est un composé organochloré à l’action antibactérienne et antifongique largement utilisé dans les déodorants et les savons. Comme la plupart des produits utilisés dans les déodorants le triclosan est suspecté d’être cancérigène et d’être un pertubateur endocrinien. Cette substance serait également très nocive pour le fonctionnement du foie.

Le déodorant sous toutes ses formes

En spray

déodorant spray homme
Facile à utiliser, le déodorant en spray permet une répartition homogène et rapide. A l’inverse des roll-on dont les poils peuvent entraver l’application, les sprays se diffusent jusqu’aux aisselles. Volatil, le déodorant en spray à tendance à moins tenir sur la peau.

En stick

Les sticks sont les déodorants les plus efficaces pour ceux qui souffrent d’une transpiration excessive. Ils ont également la particularité de ne pas tâcher et sont pratique à appliquer.

Le roll-on

Les roll-on apportent une légère humidité lors de l’utilisation, ils sont donc frais et très agréables. Néanmoins les poils peuvent s’accrocher ce qui n’est pas du plus bel effet à l’ouverture de votre déodorant et les billes peuvent mal fonctionner et empêcher une bonne application.

déodorant roll on homme

La crème

Idéal pour les peaux sensibles, le dédorant en crème est à la fois doux et sans alcool. Ce genre de déodorant peut également être fabriqué à la maison pour une raison économique et aussi pour savoir ce qu’on y met exactement.

En poudre

Efficace car absorbant, le déodorant en poudre est néanmoins un poil moins pratique que les autres. En effet, appliquez du talc sans en mettre partout c’est juste mission impossible ! Après il suffit de frottez et tout disparait.

En résumé

  • Pour ceux qui ne transpirent que très peu, préférez un déodorant qui va masquer la transpiration grâce à l’utilisation d’ingrédients naturels comme les huiles essentielles plutôt qu’un déodorant de type anti-transpirant qui contient systématiquement de l’aluminium.
  • Pour ceux atteint d’une transpiration importante les anti-transpirants sont efficaces mais peu recommandés, optez plutôt pour du talc associé à un traitement homéopathique par exemple, n’hésitez pas à demander conseil à votre médécin.
  • Si vous êtes parano ou hypocondriaque ou les deux, arrêtez d’utiliser un déodorant sous peine de finir avec un cancer ou des problèmes d’érection.
  • Parmi les marques un peu moins connues que Narta ou Nivea, nous vous conseillons les marques B com Bio, Bio for Men, Cattier, Melvita, Cosly, Senteurs du Sud, Soapwalla que nous évoquons souvent dans nos sujets cosmétiques.

Et vous, quel déodorant utilisez-vous pour rester frais toute la journée ?

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles