Premier bilan des soldes

Depuis quelques jours, il est essentiellement question de soldes avec deux sujets principaux : nos looks en soldes (la rétrospective de tous nos looks de la saison) et le gros dossier soldes (dans lequel nous avons compilé toutes les bonnes affaires repérées). Produits que l’on retrouve par ailleurs dans nos coups de coeur avec les nouveaux prix ! De soldes, il en sera question encore jusqu’à demain avec les 2eme démarques puis nous passerons à notre programme de vacances avec des sujets plus légers et notre traditionnel concours “Les Belles Vacances”. Pour l’heure, nous vous proposons un premier bilan des soldes !

bilan des soldes

Cette année, un printemps timide combiné à un contexte économique morose, fait que la saison a été mauvaise pour beaucoup de commerçants. Résultat : des stocks importants à écouler et des remises effectivement conséquentes dès le lancement des soldes ! Vous en avez profité pour faire quelques folies ?


Quand on a commencé à évoquer les soldes en ligne, j’ai lu sur Facebook le commentaire suivant : “Ou comment tuer les commerçants traditionnels”. Une réflexion assez courante. S’intéresser à la mode, c’est aussi s’intéresser à son économie. Un chiffre à connaitre : le e-commerce a représenté l’année dernière 8% du commerce de détail (source Fevad). On est donc loin de la mort du commerce traditionnel ! Si il est courant de vouloir les opposer, il y a surtout une complémentarité entre les deux. Un autre chiffre : selon une étude publiée fin 2012, dans le secteur du prêt-à-porter, 48% des personnes intérrogées recherchent des informations en ligne mais achètent en boutique (Source PWC). De manière générale, internet est un excellent outil pour faire venir du monde en boutique ! Et c’est parce que vous êtes nombreux à rechercher avant tout un magasin près de chez vous qu’on propose depuis quelques années un guide assez complet référençant plus de 1000 boutiques (le guide commence à dater, il devrait être amélioré dans les prochains mois).


Pour en revenir au commerce en ligne, depuis 2004 (date de création de Comme un camion) il a considérablement évolué et de manière positive : il a permis à beaucoup d’entre nous d’avoir accès à une offre que l’on ne trouvait pas à proximité, de faire des achats à toute heure de la journée, de faire émerger de jeunes marques, etc. Sa progression est une évolution naturelle du marché. Le secteur du e-commerce a encore créé 10,000 emplois l’année dernière (source Fevad). Puis si on parle de “commerce indépendant”, le danger majeur est depuis longtemps plus la grande distribution et les grandes enseignes. Je referme cette parenthèse économique qui mériterait un article complet d’ailleurs ! Suite de notre bilan : et vous, où avez vous fait vos soldes ?


ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles