Chukka boots pour homme : notre comparatif

Il y a quelques semaines, nous avons réalisé un dossier sur les desert boots où l’on évoquait notamment les spécificités qui les différencient des Chukka boots. On vous propose aujourd’hui un article semblable dans lequel on va s’intéresser aux caractéristiques et à l’histoire de cet autre grand classique de la chaussure masculine. Nous évoquerons les différents styles que l’on peut adopter en chaussant une paire de Chukka et nous vous proposerons un comparatif de différentes paires. Dans le cadre de ce dossier, nous avons passé en revue 8 modèles de différents ! Vous allez devenir un expert en Chukka boots.

Histoire

C’est au début du XXème siècle que les Chukka boots firent leur entrée sur scène. Elles sont inspirées des Jodhpur, modèle à lanières porté par les joueurs de polo indiens. Leur nom descendrait d’ailleurs du terme « chukker », désignant une période d’une partie de polo. A contrario de sa jumelle maléfique (pour ceux qui n’auraient pas lu notre article sur les desert boots, ces dernières doivent leur succès à la famille Clark), les Chukka boots ont été popularisées par Crockett & Jones qui en fit un de ses modèles phares. De fait, de son montage, des matériaux utilisés ainsi que de leur histoire étroitement liée à celle du polo, les Chukka étaient à l’origine destinées à une population noble. Il faudra attendre les années 40 avec l’apparition des machines à coudre Goodyear (permettant aux manufacturiers anglais une production plus massive et donc une diffusion à grande échelle) pour que les Chukka touchent toutes les strates de la société.

Crockett Jones Usine

Qu’est ce qu’une chukka boots ?

Comme nous l’avions fait dans notre article sur les desert boots, nous vous proposons de nous attarder sur ce qui caractérise une paire de chukka boots. A première vue, ces modèles sont relativement proches et beaucoup ne savent pas les distinguer. Pourtant, vous allez voir qu’il y a des différences que l’on peut clairement identifier.

1/ La semelle

C’est un des éléments les plus simples à prendre en compte : à la différence des Desert boots qui sont traditionnellement équipées d’une semelle en crêpe, les Chukka boots sont montées sur une semelle en cuir. Plus élégantes, ces semelles sont aussi plus glissantes. Comme illustré ci-dessous, le talon comporte le plus souvent une partie en caoutchouc que l’on nomme « bonbout ».

Semelles chukka boots

2/ La trépointe

La plupart des Chukka boots sont montées en Goodyear. Au niveau des semelles, on peut donc voir la trépointe : une bande de cuir faisant le tour de la chaussure et comportant une couture qui la relie à la tige, puis à la semelle. Cette couture peut-être visible ou cachée comme c’est le cas en illustration ci-dessous. Sur les modèles haut de gamme, la trépointe est bien souvent décorée d’élégantes dentelures comme celles-ci.

Trepointe Chukka boots

3/ La forme

Les Chukka boots ont une forme élancée avec une pointe de chaussures plus fine. A la différence des Desert boots dont la forme est plus ronde et relativement trapue, c’est ce qui rend la chukka boot plus élégante et plus à même d’être portée dans un tenue chic que sa petite soeur très casual.

Forme Chukka boots

4/ Le cuir

La plupart des Desert boots sont en nubuck alors qu’il est beaucoup plus courant de trouver des Chukka boots en cuir lisse. Mais surtout, l’intérieur est beaucoup moins « brut ». La majorité des Chukka boots comportent une doublure en cuir. C’est le cas notamment de cette paire en illustration dont la tige est en veau velours mais qui est doublée dans un joli cuir lisse ton sur ton.

Chukka boots en cuir

4/ En résumé

Tes Chukka boots ne respectent pas strictement ces caractéristiques, néanmoins la somme des ces points devrait vous permettre de mieux les différencier. On peut également ajouter un critère prix que nous avions également évoqué pour les Desert boots. Si ces dernières coutent rarement beaucoup plus de 100€, les Chukka boots sont généralement plus chères car leur construction est plus complexe, les matériaux utilisés sont de meilleure qualité et les finitions plus soignées. Nous allons le voir en pratique dans notre comparatif : il faut bien souvent débourser au moins 150€ pour acquérir une paire de Chukka boots digne de ce nom.

Le style chukka boots

Tout comme les Desert boots, ce type de chaussures doit sa popularité a la facilité avec laquelle on peut les porter. Elles vont à merveille dans ce que l’on définit comme un style casual/chic mêlant élégance et décontraction. Dans notre saga sur les icônes de mode, nous avions d’ailleurs repris des photos de Steve McQueen ou Daniel Craig illustrant parfaitement ce style vestimentaire. Si porter des Chukka boots avec un costume est loin d’être une association facile, elles se fondent par contre parfaitement dans une tenue composée d’un jeans, d’une chemise et d’un blazer, voire un polo et un blouson.

Notre test comparatif de chukka boots

Pour réaliser ce test, nous avons sélectionné plusieurs paires de Chukka boots, faisant en sorte de varier au mieux dans les styles, les couleurs, les univers de marques et les budgets. Evidemment, vous comprendrez bien qu’il n’était pas possible de passer en revue tous les modèles présents sur le marché donc il a fallu faire des choix. Nous avons ensuite essayé, puis photographié chaque paire. Nous les avons ensuite notées en prenant en compte plusieurs avis au sein de la rédaction. Enfin, nous avons fait une moyenne de ces notes puis calculé un indice global prenant en compte tous ces critères. Vous trouverez le récapitulatif de ces notes en fin d’article.

Bexley

Modèle testé : « Ledger »

Ces Chukka boots Bexley sont réalisées dans un nubuck couleur taupe (un marron couleur terre si vous préférez) et montées en Blake sur une semelle crêpe. Un type de semelle habituellement spécifique à la Desert boots qui apporte donc plus de confort sur une chaussure dont la forme est proche de celle d’une Chukka boots. Fines, élancées, élégantes, elles présentent un dessin original de profil avec une première courbe formée par une couture au niveau des quartiers et une seconde au niveau des contreforts. Un examen de celui-ci montre par ailleurs qu’il est renforcé afin que les chaussures ne se déforment par prématurément. Ces Chukkas comportent 2 oeillets métalliques invisibles pour plus de solidité encore. Elles sont entièrement doublées dans un cuir fin de couleur beige. L’ensemble des coutures reliant les différentes pièces sont rapprochées, régulières, nettes. Tout laisse à penser que les chaussures sont de qualité !

Chukka Boots Bexley

Chukka Boots Bexley Arriere

Chukka Boots Bexley Look

Note artistique 2.5 Stars (2.5 / 5)
Note technique 3 Stars (3 / 5)
Note globale 2.75 Stars (2.75 / 5)

Prix : 139€ chez Bexley

Bobbies

Modèle testé : « Le Monsieur »

Bobbies propose des Chukka en cuir retourné marron. Une fois la paire enfilée, ce qui frappe le plus est son incroyable légèreté. La semelle d’usure est entièrement en cuir. Le contrefort est habillé d’une fine pièce de cuir se terminant par une languette, facilitant par conséquent l’enfilage des chaussures. Cette languette lui donne, de profil, un léger côté Chelsea. La paire est doublée d’une pièce de cuir beige sauf au niveau de la partie basse du contrefort. Pourvues de trois paires d’oeillets, ces Chukka sont lacées par des lacets ronds légèrement plus clairs que la chaussure. La couture courant sur les garants et le revers a été renforcée par une fine pièce de cuir. Enfin, la semelle intérieure est en cuir. En définitive, cette paire de Bobbies sort subtilement mais sûrement des carcans de la Chukka boot. Elle propose un style alternatif sans oublier sa propre nature et présente un très bon rapport qualité/prix !

Chukka Boots Bobbies

Chukka Boots Bobbies Arriere

Chukka Boots Bobbies Look

Note artistique 3 Stars (3 / 5)
Note technique 3 Stars (3 / 5)
Note globale 3 Stars (3 / 5)

Prix : 149€ chez Menlook

Carmina

Modèle testé : « Desert Boots 10027 Rain »

Si vous n’êtes pas un initié, cette marque ne vous dit sûrement pas grand chose (non, ce n’est pas une célèbre chorale si c’est à cela que vous pensiez). A titre de comparaison, Carmina est un peu le Crockett & Jones ibérique. Pour la petite histoire, cette marque fondée en 1866 est aujourd’hui un des plus grands chausseurs espagnols. On teste ici le modèle « Desert Boots 10027 RAIN ». Oui, vous avez bien lu, « desert boots ». A croire qu’il ne suffit pas d’être un bon chausseur pour savoir différencier les modèles de chaussures. Cette paire est de couleur tabac en cuir retourné. Fait main à Majorque, elles sont montées en Goodyear. La semelle d’usure est entièrement en cuir. A l’instar de ses homologues britanniques, la semelle d’aisance ne se situe qu’au niveau du talon. Comme la plupart de ses consoeurs, ce modèle bénéficie d’une fine doublure, également de couleur tabac. Une languette en haut de la tige permet d’enfiler ces Carmina plus facilement. Une fois portée, l’ensemble est étonnamment lourd. C’est sans doute la paire la plus lourde de notre comparatif. La semelle est très rigide, le cuir suédé également, donnant une impression de robustesse. Sans aucun doute des Chukka boots conçues pour durer !

Chukka boots Carmina

Chukka boots Carmina arriere

Chukka boots Carmina dessus

Note artistique 3.75 Stars (3.75 / 5)
Note technique 4.5 Stars (4.5 / 5)
Note globale 4.12 Stars (4.12 / 5)

Son prix : 450€ chez Carmina

Church’s

Modèle testé : « Sahara »

Lorsque l’idée de faire un article sur des Chukka boots a commencé à germer dans nos esprits, deux marques se sont imposées à nous d’elles-même : Church’s et Crockett & Jones. En effet, comment passer outre ces deux noms emblématiques du soulier anglais ? Il s’agit ici du modèle « Sahara » qui fait partie de leur collection « Custom Grade ». Cette paire de Chukka est en cuir retourné de couleur olive. Limite, elle ferait presque penser à une paire de desert boots dans ce coloris. Mais la ressemblance ne s’arrête pas là ! Elle emprunte à sa cousine militaire une double paire d’oeillets ainsi que d’épais lacets ronds à l’aspect d’une corde. La doublure est en deux parties : une première de la base du talon jusqu’en haut de la tige ayant pour but de rigidifier la base de la chaussure pour un meilleur maintien, puis une seconde en cuir fin marron foncé tapissant entièrement le reste de la chaussure. Un renfort rigide également à l’avant de la chaussure afin d’éviter les déformations possibles à cet endroit. Comme tous les chausseurs anglais de renom, Church’s a privilégié une semelle d’usure en cuir. Malheureusement, l’association doublure de renfort/semelle cuir alourdit l’ensemble. Il vous faudra donc quelques jours pour vous y faire. On évitera de partir au pied pour toute une journée dès le premier jour ! L’ensemble présente en tout cas de bonnes garanties niveau qualité.

Chukka Boots Church

Chukka Boots Church arriere

Chukka Boots Church Look

Note artistique 3.25 Stars (3.25 / 5)
Note technique 3.75 Stars (3.75 / 5)
Note globale 3.5 Stars (3.5 / 5)

Son Prix : 339€ chez Menlook

Crockett & Jones

Modèle testé : « Chukka »

Modèle emblématique de la marque, ce modèle est LE modèle type de Chukka. Cuir lisse non doublé (sauf au niveau du talon) de couleur cognac, montage Goodyear (comme sur la plus grande majorité des modèles de la marque), trois oeillets et semelle cuir. C’est l’association parfaite pour une Chukka parfaite. De plus, la paire est vraiment légère aux pieds. Les lacets sont plus épais que ceux proposés sur les modèles d’autres marques mais ils n’entachent en rien l’élégance et le côté « So British » de cette paire. De légères coutures noires viennent dessiner les différentes parties de la chaussure ; le résultat est vraiment réussi. Comme sur la plupart des paires de Chukka testées, on ne trouve qu’une demie semelle d’aisance en cuir lisse pour éviter que le pied ne glisse. Des renforts au niveau de la pointe de la chaussure aussi qu’aux talons assurent à ces souliers un bon maintien. Nous nous sommes longuement concertés mais l’assemblée des camionneurs n’arrive pas à trouver de défauts à cette paire. Déjà splendide dans son état flambant neuf, on ne peut qu’imaginer cette paire s’embellir avec quelques mois de port, patinée et travaillée par le temps. Avec ce modèle en particulier, Crockett & Jones démontre une nouvelle fois sa capacité à sortir des modèles classiques mais d’une extrême qualité. Pas étonnant que le plus célèbre des agents secrets les ait adoptées…

Chukka boots cuir Crockett Jones

Chukka boots cuir Crockett Jones dessus

Chukka boots cuir Crockett Jones dessus

Note artistique 4.75 Stars (4.75 / 5)
Note technique 4.5 Stars (4.5 / 5)
Note globale 4.62 Stars (4.62 / 5)

Son prix : 395€ chez Crockett & Jones

Lucknow

Modèle testé: « Kross »

Avec ce modèle, Lucknow a pris le pari (risqué ?) de l’hybride. Montées en Blake, leur paire associe la souplesse et le confort d’une semelle crêpe à l’élégance d’un cuir marron tirant légèrement sur le bordeaux. Les coutures sont fines et discrètes. Par ailleurs, la couture de la partie basse des quartiers est doublée. Qui dit montage Blake, dit absence de débordant. Par conséquent, la chaussure apparait comme plus fine. Ces Chukka ont trois paires d’oeillets renforcées de l’intérieur. Elles possèdent une fine doublure cuir couvrant la moitié de la chaussure. La partie supérieure de cette doublure est d’ailleurs cousue de l’extérieur vers l’intérieur proposant ainsi un dessin original au profil de la chaussure. Enfin, au niveau de la pointe du quartier, un X est cousu en gros fil rouge. De prime abord esthétique, cette « fantaisie » permet surtout de renforcer une partie parfois fragile des Chukka. Nous étions d’abord sceptique quant au mélange semelle crêpe/cuir lisse mais en définitive, une fois aux pieds (et portée avec un jean brut par exemple), cette paire s’avère très réussie ! Cependant, quelques défauts subsistent comme le cuir déjà ridé à la sortie de la boîte ou bien des traces de cirage grossières par endroit. Cette paire aurait mérité un prix légèrement plus faible.

Chukka boots Lucknow

Chukka boots Lucknow Profil

Chukka boots Lucknow Dessus

 

Note artistique 2.5 Stars (2.5 / 5)
Note technique 2.5 Stars (2.5 / 5)
Note globale 2.5 Stars (2.5 / 5)

Son Prix : 230€ chez Lucknow

Orban’s

Modèle testé : « Milan »

Cette paire reprend les standards du genre à savoir : trois oeillets (par ailleurs renforcés), semelle cuir avec un bonbout couvrant environ le tiers du talon, lacets fins et ronds. Elle est entièrement doublée et renforcée à la base du talon ainsi qu’au niveau de la pointe. Le cuir est souple, la chaussure légère et agréable à porter. Elle existe également en marron mais il nous a paru judicieux de vous proposer un modèle de couleur noire afin de varier les plaisirs. Dans cette couleur, elles se marient parfaitement avec un costume noir ou bien bleu marine ! Dans ce même comparatif, nous avons testé des Chukka boots de chez Septième Largeur qui y ressemblent beaucoup. Et pour cause : ces deux marques ont en commun d’avoir à l’origine le même créateur et une conception quasiment identique. Orban’s se distingue par son prix de vente faisant de ce modèle un des plus intéressants au niveau du rapport qualité/prix !

Chukka boots Orbans profil

Chukka boots Orbans arriere Chukka boots Orbans dessus

Note artistique 3.75 Stars (3.75 / 5)
Note technique 4 Stars (4 / 5)
Note globale 3.87 Stars (3.87 / 5)

Son prix : 175€ chez Orban’s

Septième Largeur

Modèle « Chukka marron marbré »

Cette paire de Chukka proposée par Septième largeur présente une couleur marron profonde et brillante du plus bel effet soulignée de coutures soignées et discrètes. La marque a choisi des lacets plats s’accordant parfaitement à l’ensemble ; c’est sobre mais efficace. Septième Largeur a opté pour une semelle gomme plutôt qu’une semelle cuir traditionnelle qui plaira aux amateurs de confort. Ces chukka sont entièrement doublées d’un cuir fin de couleur beige. Leur côté sobre vous permettra d’oser cette paire avec des chaussettes de couleur par exemple. Donc si vous êtes adeptes des pantalons coupés en 7/8ème ou que vous retroussez votre pantalon tout simplement, cette paire est faite pour vous ! Elles auraient été parfaites pour nous si elles n’avaient pas deux points faibles. Premièrement, une fois portées, le poids de ces Chukka se fait sentir. Le cuir est, quant à lui, très rigide ce qui peut provoquer des douleurs en fin de journée au niveau du haut de la languette. Il va donc falloir s’armer de patience les premiers jours de port afin de travailler le cuir.

Chukka Boots Septieme Largeur

Chukka Boots Septieme Largeur arriere

Chukka Boots Septieme Largeur Look

Note artistique 4 Stars (4 / 5)
Note technique 4 Stars (4 / 5)
Note globale 4 Stars (4 / 5)

Son prix : 295€ chez Septième Largeur

Conclusion

Comme pour l’article sur les desert boots, il nous a paru nécessaire de terminer ce comparatif par un résumé des modèles présentés ainsi que les notes que nous leur avons attribué. Si nous n’avons passé « que » 8 modèles sur le banc d’essai, la lecture des notre avis sur chacune des paires pourra vous aiguiller sur les points clés à vérifier pour l’achat de tout modèle de chukka : les coutures, la semelle, la doublure, les différents renforts et la qualité du cuir. Quoi qu’il en est, une chose est sûre, vous savez désormais faire la différence entre deux types de chaussures très proches ;)

MarqueModèleNote artistiqueNote techniqueNote globalePrix
BexleyLedger2,532,75139€
BobbiesLe Monsieur333149€
CarminaDesert Boots 10027 Rain3,754,54,12450€
Church'sSahara3,253,753,5339€
Crockett & JonesChukka4,754,54,62395€
LucknowKross2,52,52,5230€
Orban'sMilan3,7543,87175€
Septième LargeurChukka marron marbré444295€

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles