Comment assortir ses vêtements ?

S’il y a bien quelque chose qui paraît compliqué le matin avant d’aller au travail, c’est de s’habiller convenablement sans fautes de goût. Certains y arrivent à la perfection, un peu comme un don que les fées leur auraient donné à la naissance, et d’autres galèrent un peu plus. Pour ces derniers, nous avons décidé de tenter de vous expliquer comment fonctionne l’association des vêtements entre eux. Ce n’est pas une mince affaire quand on sait qu’il faut songer aussi bien à l’accord des couleurs que des matières tout en s’adaptant à son morphotype. Voici nos conseils sur le sujet.

Sapologie

Crédit : @Per-Anders Pettersson

S’habiller selon sa morphologie

Avant de passer aux choses sérieuses il faut s’assurer d’avoir les bases ; connaître son corps et ce qui nous va ou pas. La morphologie, par définition, c’est l’étude de la forme et de la structure du corps, l’aspect visuel. Chez l’homme, il existe moins de types de silhouettes que chez la femme, on en distingue grosso modo 4 : en “V”, en “A”, en “H” et en “O”.

Morphologie Homme

Morphologie en “V”

Si vous avez une morphologie en “V” cela veut dire que vos épaules sont plus larges que le bas de votre corps, vous avez une carrure assez imposante.

Conseils : ce type de morphologie vous donne une belle allure générale, attention à ne pas tout gâcher. Pas de vêtements trop amples en haut et pas de pantalons trop moulants. Surtout pas d’épaulettes !

Morphologie en “A”

Si vous avez une morphologie en “A” cela veut dire que votre bassin est plus large que vos épaules, il y a plus de volume au niveau de votre taille que sur le haut du torse.

Conseils : le but ici est de restructurer le haut de votre corps pour vous apporter une certaine carrure. La pièce idéale pour vous est le blazer car il vous donnera du volume au niveau des épaules. Evitez les haut moulants qui accentueront l’effet “A”.

Morphologie en “H”

Si vous avez une morphologie en “H” cela veut dire que vos épaules et votre bassin sont alignés, votre corps forme un rectangle.

Conseils : choisissez des pièces cintrées et ajustées, assez près du corps. Sachez que les vêtements amples épaissiront votre silhouette.

Morphologie en “O”

Si vous avez une morphologie en “O” cela veut dire que vous êtes plutôt bien portant, vous avez un ventre plus imposant que le reste de votre corps et des poignées d’amour.

Conseils : pour vous, les hauts moulants ou trop amples sont à bannir, misez plutôt sur quelque chose d’assez près du corps. On évite les cardigans et les pantalons larges et on préfère les cols “V” et les pantalons droits, coupe cigarette.

Pensez aussi à vous vêtir selon votre taille, on ne s’habille pas de la même façon si l’on est grand ou petit ! Votre tenue ne doit pas vous tasser ou vous élargir.

Harmoniser les couleurs

L’association des couleurs est sûrement le point le plus délicat pour avoir une tenue cohérente. Car oui le maitre mot d’un look réussi c’est l’harmonie. Il y a quelques règles à suivre, des couleurs qui se marient à la perfection et d’autres pas du tout.

Le cercle chromatique

Nous avions déjà évoqué le fameux cercle chromatique pour savoir comment assortir sa cravate à sa chemise.

Cercle Chromatique

Ce cercle est là pour vous aider à distinguer les couleurs que vous pourrez associer ou non. Il y a deux méthodes pour cela : en camaïeu ou par contraste. Le camaïeu consiste à marier deux couleurs dites proches, par exemple le bleu et le bleu clair ou encore le jaune et le jaune orangé. Le contraste est une méthode plus délicate mais qui fonctionne également. Les couleurs contrastées s’obtiennent en formant un “Y” sur le cercle chromatique, ainsi le bleu a pour couleurs contrastées le jaune et le rouge, et le orange est sa couleur complémentaire. Choisir des couleurs contrastées ou complémentaires vous assureront un look un poil plus excentrique.

Look Homme Casual

Rappelons que les couleurs de base du vestiaire masculin sont le marron, le bleu marine et le gris. On peut également y ajouter le noir et le blanc. Ces couleurs sont recommandées pour vos basiques, vos costumes, vos manteaux et vos chaussures. Elles sont faciles à marier et vont à quasiment tout le monde.

La règle des 3 couleurs

Même si cette règle est souvent discutée et discutable, elle reste une valeur sûre. Comme son nom l’indique, cette règle des 3 couleurs conseille de ne pas porter plus de 3 couleurs différentes dans un même look. Vous pouvez jouer avec des nuances, des camaïeux mais au delà de 3 couleurs fortes/différentes, il risque d’y avoir trop d’informations et votre tenue sera trop bariolée.

Les couleurs selon le contraste teint/cheveux

La couleur de votre teint et de vos cheveux a un rôle important dans le choix des couleurs que vous pourrez vous permettre ou non. On distingue 4 catégories suivant le contraste entre votre peau et vos cheveux : printemps, été, automne et hiver.

Profil printemps

Vous êtes printemps si vous avez le teint légèrement doré qui bronze facilement ou métissé, les yeux clairs, bleus, verts, noisettes et les cheveux châtain avec des reflets roux, doré.

Ben Dahlhaus Mannequin

Vos couleurs : camel, marron foncé, tous les gris bleus et toutes les nuances de jaune, abricot.

Profil été

Vous êtes été si vous avez la peau très claire, pâle et légèrement rosée, les yeux verts bleus ou gris, les cheveux clairs plutôt blonds

Dior Homme Victor Nylander

Vos couleurs : les couleurs froides, pastels, les bleus, tous les gris, les roses, bordeaux.

Profil automne

Vous êtes automne si vous avez le teint plutôt pâle avec possiblement des tâches de rousseurs, les yeux verts, marron ou noisette et les cheveux plutôt foncés châtain, roux, auburn

Eddie Redmayne

Vos couleurs : marron, beige, camel, rouille, verts olive ou bouteille, bordeaux, pourpre.

Profil hiver

Vous êtes hiver si vous avez le teint pâle ou au contraire plutôt mat, les cheveux foncés châtains, bruns, noirs, les yeux marron bleu-vert, gris-bleu

Mannequin Homme Mihai Bran

Vos couleurs : bleus froids, violines et fushias, bleu marine, vert d’eau et blanc.

A noter que plus votre peau est mate, métissée ou black, et plus vous pourrez vous permettre de porter des couleurs franches et flashy.

Astuce : pour savoir si une couleur vous convient plus qu’une autre, rien de plus simple ! Regardez-vous face au miroir en apposant un vêtement de couleur près de votre visage, si vous vous trouvez beau avec un teint lumineux, plus avantageux, c’est que la couleur est faite pour vous. A contrario, si vous paraissez plus fatigué ou que cette couleur fait ressortir certaines imperfections comme des rougeurs c’est qu’elle est à bannir.

Les motifs et les matières

Si vous avez encore du mal à savoir ce qui vous va ou non, oubliez le motif. Ce dernier est réservé à ceux qui maîtrisent parfaitement l’art de s’habiller, sinon le risque d’être ridicule est trop élevé. Pour faire simple, n’utilisez qu’une pièce à motif que vous accorderez avec une pièce dans les mêmes tons, avec un rappel de couleur. Si vous souhaitez mixer les imprimés, sachez qu’il n’existe pas vraiment de règles, tout est une question de nuance et de style.

Imprime Africain

Pareil pour les matières, faites attention à vos associations. Si vous portez une pièce composée à base d’une matière “forte”, il faut être vigilant. On ne peut décemment pas porter un pantalon en cuir avec un sweat en néoprène ! L’exemple est un poil extrême mais vous avez compris l’idée.

Comment construire un look ?

L’ultime conseil que nous pouvons vous donner pour établir un look sans fashion faux pas est de partir d’une base, un vêtement, une idée de style. Il faut que vous pensiez votre tenue ! Profitez d’un moment du soir pour réfléchir à votre tenue du lendemain : sous la douche par exemple. Pour ne pas choisir des vêtements à la va-vite dans son placard, speedé par le stress matinal, il vaut en effet mieux tout préparer la veille au soir. Une fois que vous savez quelle pièce vous voulez porter, cela peut-être un jeans ou un pull en particulier, le choix de la tenue complète sera plus simple. Si vous avez le haut, il vous suffit de trouver un bas correspondant, et vice et versa, puis vient le choix des accessoires, des chaussures puis du manteau. Vous pouvez définir un look à partir d’une paire de chaussures et du style voulu pour réaliser une tenue cohérente. Le mot clé est cohérence, une tenue doit fonctionner dans son ensemble, sa globalité, elle ne doit pas être un hasardeux assemblage de vêtements. Même si parfois le hasard fait bien les choses, la réciproque est aussi valable.

    ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

    Voir plus d'articles