Conseils en mode masculine

S'ABONNER À LA NEWSLETTER







Comment choisir ses baskets blanches ?

Lorsque l’on ouvre la porte de notre dressing, il n’y a que quelques pièces sur lesquelles le temps a très peu d’emprises : le t-shirt blanc, le jean mais aussi les baskets blanches. Oh, bien entendu, leur coupe/forme a évolué depuis leur création mais force est de constater que la façon dont Marlon Brando porte son t-shirt dans « Un tramway nommé désir » (film sorti en 1954) n’est pas très éloignée des tendances actuelles. Et pour les « tennis », c’est exactement la même chose. En effet, la chaussure de tennis est restée aux pieds des hommes et femmes depuis son éclosion, dans les années 50. Que ce soit en période estivale ou en saison plus fraîche, la tennis blanche se fond dans toutes les tenues et se prêtent à tous les styles. Vous voulez trouver la paire idéale ? On vous détaille tout en 4 points :

1. Un petit peu d’histoire
2. Les baskets en toile
3. Les baskets en cuir
4. Les chaussures de running

Comment nettoyer ses baskets blanches ?

1. Un petit peu d’histoire

Les premières baskets font leur apparition au début du XXe siècle. Conçues pour la pratique du sport, certains modèles deviendront emblématiques de leur discipline. Du côté des parquets, ce sont les Converse Chuck Taylor All Star qui marqueront le basket de leur emprunte dans les années 30. Conçues en toile, ces baskets avaient alors l’avantage d’être souples, légères, et pourvues d’une bonne adhérence au sol pour faciliter les changements d’appuis. L’ancien basketteur Chuck Taylor ayant participé à la conception de la chaussure, il sera le premier sportif à voir son nom associé à une marque. Rapidement, les baskets en toile deviendront la norme dans la pratique sportive. Ce n’est que dans les années 1960 que le cuir fera son apparition aux pieds de tennismen, sous l’impulsion d’Adidas qui lance alors le modèle « Adidas Robert Haillet », en collaboration avec le joueur français. Dans le cadre de la participation de l’américain Stan Smith à l’US Open en 1971, la chaussure sera rebaptisée en son nom. Dans les années 1970, le développement de la course à pied amènera les chaussures de sport à évoluer en adoptant des semelles compensées, pour favoriser le confort et l’amorti. Tout comme pour les chaussures de basket ou de tennis, les runnings ont rapidement fait leur apparition dans les vestiaires du quotidien, notamment sous l’impulsion de la Air Max de Nike, sortie en 1987.

René Lacoste Wimbledon

Le britannique Henry Austin (à gauche) et le français René Lacoste (à droite) portent tous deux des baskets blanches lors du tournoi de Wimbledon en 1928

2. Les baskets blanches en toile

La tennis blanche en toile est sans aucun doute la plus idéale pour l’été. Elle est légère, minimaliste et reste cohérente avec toutes les tenues décontractées de la saison chaude. C’est un incontournable à posséder dans sa garde-robe et pour lequel les modèles mythiques ne manquent pas.

Converse All Star Blanches

La Converse All Star est une des baskets en toile les plus emblématiques

Pour quel look ?

La tennis en toile se porte surtout dans des contextes où l’on a besoin d’avoir ses pieds relativement aérés. Pour aller à la mer et marcher sur les rochers ou bien pour se balader lors d’une chaude journée d’été. Dans tous les cas, mieux vaut prévoir des soquettes discrètes ou du talc pour absorber la transpiration. Avec un short, un chino et une chemise, avec un maillot de bain et un t-shirt. Aussi, on veillera à les maintenir leur teinte la plus éclatante possible afin d’avoir une tenue toujours impeccable.

A. Comment reconnaître une bonne paire de baskets en toile ?

– La tige et les lacets

Tout d’abord, la toile utilisée aura un impact important sur la qualité de la paire. Pour une paire plus durable, on peut opter pour des baskets en canevas, le tissus le plus fréquent sur ce genre de chaussures. Il possède une certaine rigidité, ce qui permettra à nos baskets de résister à l’épreuve du temps. En revanche, si on souhaite plutôt une paire aérée à l’approche des beaux jours, il existe certains modèles en twill et en chambray qui, s’ils seront moins solides, permettront à notre pied de respirer. Quel que soit le tissu qu’on choisit, il faudra veiller à inspecter le montage. Celui-ci doit posséder une découpe précise. Concernant les finitions, et comme pour tout vêtement, il faudra s’assurer de la netteté des coutures, avec des points resserrés et réguliers. Pour les lacets, le coton ciré est doté d’une certaine solidité, et possède un aspect brillant assez plaisant. L’épaisseur de ces lacets sera aussi à prendre en compte. Mais rien ne nous empêche de les changer si ceux-ci ne nous conviennent pas !

– La semelle

Les semelles des baskets en toile sont souvent fondues pour être collées à la toile (procédé de vulcanisation). Ce type de réalisation est généralement assez sommaire et n’assure pas une semelle stable sur la durée. Il sera alors important de vérifier la qualité de l’assemblage. Dans quelques rares cas, la semelle est cousue à la toile, ce qui sera souvent signe d’une plus grande durabilité.

B. Où trouver des baskets blanches en toile ?

Pour un budget inférieur à 100€

Pour un budget supérieur à 100€

3. Les baskets blanches en cuir

Tout aussi passe-partout, la tennis en cuir est évidemment plus chaude que sa consoeur en toile (enfin, cela dépend de l’épaisseur du cuir évidemment). La grande majorité des baskets blanches en cuir proviennent des cours de tennis professionnels et amateurs des années 60. Ainsi, la plupart ont conservé cette forme si particulière. On y retrouve des perforations sur la tige et des empiècements en suède. Elles ont généralement une allure plus sport ce qui n’empêche pas de les placer dans des looks relativement habillés.

Pour quel look ?

Comme la tennis en cuir blanche a souvent une allure bien plus sportive que celle en toile, elle sera bien évidemment très à propos pour des contextes décontractés. Un t-shirt associé à un chino ou bien un jean et le tour est joué ! Sinon, elle peut être le parfait élément contrastant dans une tenue casual-chic. Le combo blazer/jean brut en est un parfait exemple.

Sneakers Blanches Belledonne

Les sneakers blanches en cuir Belledonne BO avaient su séduire Max

A. Comment reconnaître une bonne paire de baskets en cuir ?

– La tige et les lacets

La qualité du cuir sera le premier élément à observer. On pourra notamment s’intéresser à l’aspect du grain et à son odeur. De manière globale, les cuirs de mauvaise qualité (trop brillants, à l’aspect synthétique et qui marquent rapidement) sont assez facile à repérer. L’animal et la provenance du cuir nous donneront de bonnes indications sur celui-ci. Comme pour les baskets en toile, on accordera une attention particulière à la qualité des coutures, régulières et resserrées. À nouveau, le coton ciré sera à privilégier en ce qui concerne les lacets.

– La semelle

Les semelles de baskets en cuir premium sont réalisées par la fabrique italienne Margom, dont le travaille du caoutchouc permet de former une matière à la fois souple et durable. Pour des chaussures en cuir, il est important que ces semelles soient cousues à la tige en cuir pour une meilleure durabilité. Cette semelle peut, en complément, être collée, garantissant un assemblage à toute épreuve.

B. Où trouver des baskets blanches en cuir ?

En dessous de 100€

Pour un budget compris entre 100€ et 150€

Pour un budget supérieur à 150€

4. Les chaussures de running blanches

La principale caractéristique des chaussures de running est la présence d’une semelle compensée, qui permettait à l’origine aux amateurs de course à pied d’amortir leurs appuis. Cette caractéristique donne aux runnings un aspect plus massif. Après s’être étendues au-delà du milieu sportif, ces chaussures sont devenues un véritable terrain de création, adoptant des designs innovants voire fantaisistes.

Pour quel look ?

Si ces baskets se sont démocratisées, elles demeurent encore difficiles à accorder à un look habillé. Elles sont en revanche idéales pour un style sportswear ou décontracté. Revenues en force depuis quelques années, principalement en raison de l’attrait pour l’univers vintage inspiré des années 80 et 90, les baskets de running blanches ont l’avantage d’être à la fois originales dans leur design et sobres dans leur couleur.

Modèle Shadow 6000 Saucony

Gurvan a eu l’occasion de tester le modèle Shadow 6000 de chez Sauconny

A. Comment reconnaître une bonne paire de runnings ?

– La tige et les lacets

Un des principaux atouts des runnings est leur confort. Ce sera donc une dimension à prendre en compte tout au long de notre inspection. Tout d’abord, la matière utilisée pour la tige sera importante. Pour ce type de baskets, de nombreuses possibilités existent : cuir suédé ou non, mesh, nylon etc. Plusieurs matériaux seront souvent associés dans la tige d’une même paire. La présence d’une languette rembourrée nous assurera un meilleur confort. Enfin, s’il est possible de sélectionner des lacets fins pour des baskets plus élancées, ils sont à éviter sur des chaussures de running, car ils risquent de trop contraster avec l’aspect générale de la basket.

– La semelle

La semelle sera sans doute l’élément le plus important à prendre en compte. En effet, ces chaussures conçues pour la course à pieds proposent donc semelles souples, qui procurent un confort particulier. Il existe souvent deux semelles dans ce type de chaussures : une semelle intermédiaire (souvent réalisée en EVA) qui garantit un bel amorti, et une semelle d’usure plus rigide en caoutchouc pour une meilleure adhérence au sol.

B. Où trouver des chaussures de running blanches ?

Pour un budget inférieur à 150€

Pour un budget supérieur à 150€

10 marques de baskets à connaître



Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles