3 erreurs à ne surtout pas commettre en parlant à une inconnue !

Vous avez lu mon article précédent et ça vous a donné le courage de dire un mot à la petite brunette que vous croisez tous les matins à l’angle de la rue Quincampoix. Bon, maintenant la glace est brisée, et ensuite ? Je vais maintenant vous révéler 3 erreurs à ne surtout pas commettre en parlant à une inconnue si vous voulez avoir une chance de repartir avec un numéro, ou à défaut un mail.

inconnueCrédits ©Johan XI

Erreur n°1

Vous avez ouvert la conversation avec une question légère et drôle. L’erreur consisterait maintenant à laisser peser un silence de mort jusqu’à sa réponse, puis à vous contenter d’acquiescer pieusement et d’attendre. Erreur : la passivité n’est pas une qualité masculine. Règle n°1 : entamer une conversation avec une inconnue demande des efforts d’un des deux côtés, et ce n’est pas la fille qui les fera. Ayez donc dans votre musette plusieurs openers tout prêts à utiliser en cas de trous dans les premières minutes et si vous n’arrivez pas à rebondir sur ses réponses. Instaurez un faux dialogue ou vous posez des questions ouvertes en suggérez des pistes de réponse. Exemple : « Tiens j’ai besoin d’un avis de fille : quel est le joueur de foot le plus sexy, David Beckham ou Thierry Henry ? Montre-moi que tu as du goût, ne dis pas Beckham ! »

Erreur n°2

Vous avez eu le courage de dire quelquechose au lieu de rester en face d’elle les tripes nouées, c’est bien. Mais elle n’a pas à savoir que vous transpirez sous votre chemise pour y arriver. Concentrez vous pour gommer toutes les traces de stress, parce que contrairement à ce que vous a raconté votre maman, le timide qui se lance, ça n’a jamais fait rêver personne. Apprenez les distances, ne vous tenez pas trop près, mais (erreur classique), pas trop loin non plus, on croirait que vous cachez quelquechose, et la distance rend mal à l’aise. De même, pas de mains dans les poches, pas de mouvements répétés et incontrôlés, pas de voix qui tremblote, etc.

Erreur n°3

Contrairement à certaines légendes propagées par les mauvais dragueurs, ne creusez pas chaque réponse de la fille en allant dans son sens, surtout quand les sujets sont aussi éculés que « Ah tu étais à Ibiza ? Je connais, j’adore. Tu pars où en vacances généralement ? » D’abord tout le monde sait (et elle la première) que vous vous fichez éperdument de savoir où elle part en vacances, donc vous sonnez faux. Ensuite, il s’agit des phrases de drague les plus vieilles du monde, et elles les a déjà entendues entre 1000 et 10000 fois selon qu’elle est belle ou très belle. Elle ne veut pas être draguée, elle veut rencontrer par hasard un homme charmant, différent, et intéressant, qui la fera rire. Comment ça c’est difficile ? Ah mais je sais bien, c’est d’ailleurs pour ça qu’il existe des ateliers où ça s’apprend !

Épisode 3 : Savoir repérer ses signes d’intérêt

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles