fbpx
S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Comment choisir une veste militaire pour homme ?

Après s’être attaqués l’an dernier au décryptage de la tendance mode militaire (encore bien ancrée cette saison pour ne pas déroger à la règle), on vous avait présenté les vêtements militaires iconiques, ainsi qu’un sujet d’inspiration illustrant le style militaire au travers d’une dizaine de silhouettes piochées sur Instagram. Aujourd’hui, on se concentre sur une pièce clef du style military : la veste militaire. Même si cette pièce était et est toujours un essentiel du paquetage de tout bon soldat (on tient à le préciser), on va surtout s’intéresser dans ce billet aux différents modèles et déclinaisons de la veste militaire de l’US Army de la seconde moitié du XXᵉ siècle. Car oui, malgré leur passé, parfois difficile (notamment celui de la Guerre du Vietnam…), la M-65 ou encore la Jungle Jacket sont aujourd’hui de véritables pièces iconiques que bons nombres d’amateurs et de collectionneurs s’arrachent ! Au programme, patine et pièces historiques !

veste militaire homme

Sommaire :
1. Quelles sont les différentes vestes militaires ?
2. Quelles sont les matières/tissus qui composent nos vestes militaires ?
3. Les meilleures adresses pour dénicher une veste militaire pour homme

1. Quelles sont les différentes vestes militaires ?

Comme on l’évoquait dès l’introduction de ce sujet, il serait trop fastidieux d’évoquer toutes les vestes et déclinaisons que le monde des armées (tous pays confondus) a connu ces dernières décennies. On a donc décidé de faire simple et de vous présenter les vestes militaires de l’US Army devenues iconiques !

A. La veste M-43 (US Army)

Pièce que l’on considère aujourd’hui comme la grande sœur de la célèbre M-65, la veste M-43 (ou M-1943) est née dans les années 1940. C’est précisément en 1942, pendant la Seconde Guerre mondiale que l’armée américaine décide de développer un nouvel uniforme. La tenue M-41 est alors composée d’une veste courte doublée en flanelle. Le but était ici d’équiper l’ensemble des corps de l’armée pour que tous les soldats possèdent un uniforme unique. Avant que la silhouette M-43 ne soit de rigueur, l’armée a testé l’uniforme en conditions réelles. Les critères d’évaluation étant plus que validés, la M-43 équipa dans un premier temps les troupes américaines situées en Italie en octobre 1944. C’est en novembre 1944 que l’uniforme fût distribué aux parachutistes de la 17th Airborne division avant d’équiper la plupart des hommes en 1945. Au niveau de la conception, on reconnait ce type de vestes par ses quatre poches (deux plaquées et deux passepoilées), son tissu en satin de coton et sa teinte Olive Drab n°7 souvent passée avec le temps. Notons qu’il était toutefois possible d’ajouter une capuche amovible qui s’avérait être très pratique contre le froid et la pluie. Celle-ci était déclinée en plusieurs tailles différentes (S, M et L) et se fixait à l’aide de boutons situés sous le col. Aujourd’hui, il est encore possible de trouver des pièces historiques, mais il vaut mieux rester prudent et bien maitriser le sujet, car il existe de très bonnes imitations qui peuvent semer le doute !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par the.daily.ilog (@the.daily.ilog)

B. La veste M-51 (US Army)

Parlons à présent de la veste de combat M-51. La même veste que portait le King lors de son service militaire (oui oui, Elvis Presley). Assez proche de son ainée la M-43 et relativement différente de sa cadette la M-65, cette dernière est certainement la veste la plus aboutie (stylistiquement parlant). Elle reprend les larges poches de son ainée, la M-43, mais également le col en pointe et le lacet de serrage. Aprés l’intervention américaine en Corée, le Ministère de la Défense décide de faire évoluer cette veste en y ajoutant une fermeture Éclair, des boutons-pression (à la place des boutons à rabat traditionels) et une doublure pour affronter des climats plus hostiles. Concernant les différences avec la célèbre M-65, elles sont surtout estétiques : des velcros pour fermer les poignets et le col de la veste, mais aussi un col rond disposant d’une capuche. Étant en dotation durant une quinzaine d’année, cette dernière est beaucoup plus rare à trouver que la M-65 (surtout en bon état). Commme pour les autres déclinaisons, la M-51 est taillée aux morphologies américaines (un small = un medium et un medium = large). Attention cependant aux pièces qui ressemblent très fortement à de véritables M-51 et qui sont proposées à des prix abordables, il s’agit souvent de vestes de combat grecques des années 70.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Clochard_9.2 (@clochard_9.2)

C. La chemise OG-107 (US Army)

Venant accompagner notre fameux OG-107 Utility Pants, on va ici parler de la chemise OG-107. Il est important de rappeler qu’il s’agit de l’uniforme utilitaire de base de toutes les branches de l’armée des États-Unis de 1952 à 1989. À l’origine, les chemises étaient fabriquées dans un satin de coton de 8,5 onces. À noter qu’en fonction du commandement, la chemise pouvait être portée de deux façons différentes : à l’intérieur du pantalon ou à l’extérieur. Et lorsque le temps était chaud et humide, les troupes pouvaient alors être autorisées à porter leur chemise en dehors de leur pantalon et de retrousser leurs manches. Au niveau des caractéristiques, on retrouve un col plaqué ainsi que deux poches fermées par un rabat boutonné. Aujourd’hui, il n’est pas rare de trouver ce genre de chemise de l’US Army en offre de seconde main (parfois même en deadstock) ou dans des boutiques spécialisées. Les versions originales en coton ont tendance à tourner vers un gris-vert, donnant alors un rendu assez intéressant. D’ailleurs, on en trouve parfois avec des patchs, ce qui apporte à la pièce un certain charme et de l’authenticité. Bien sûr, aujourd’hui beaucoup de marques s’inspirent de ce modèle mythique pour présenter leur propre version de la sur-chemise fonctionnelle.

D. La veste M-65 (US Army)

Tout comme la Jungle Jacket, la M-65 naît au début du conflit vietnamien. C’est d’ailleurs ce triste conflit qui l’a rendue populaire, notamment à cause de sa transposition au cinéma. La M65 Field Jacket est comme ses consœurs, une veste de combat de l’armée américaine. Cette dernière y est introduite  en 1965 en remplacement de la veste M-1951, qui était elle-même une amélioration de la M-1943 field jacket de la Seconde Guerre mondiale. Réalisée pour équiper et camoufler les soldats américains traversant les forêts tropicales et les rizières, elle est dôtée d’une teinte vert olive (couleur verte OG-107). C’est notamment la tenue qui habillait les soldats durant la guerre de Vietnam (très utile pour les troupes en service sur les hauts plateaux du centre du Vietnam Sud). À l’époque, le gouvernement américain réalise ses commandes auprès d’Alpha Industries, de So-Sew Styles inc, de John Ownbey Co., de Propper, de Golden Manufacturing ou encore de Sportsmaster Inc. ainsi que beaucoup d’autres manufactures. Contrairement à la capuche boutonnée et détachable de la M-51, la M-65 est dotée d’une capuche qui peut être enroulée et rangée dans une poche zippée à l’arrière du col (pratique). La M-65 a également des attaches velcro sur les manches au niveau des poignets et sur le col. La partie avant de la veste dispose de deux grandes poches revolver et deux poches poitrine de taille moyenne. La M-65 est désormais produite dans une grande variété de couleurs et de motifs, y compris en camouflages militaires. Elle a été abandonnée en 2009 au profit des vêtements de la gamme ECWS avec doublure microporeuse (polaire).

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ha-Neul Lee (@hotneul)

E. La Jungle Jacket (US Army)

Il y a deux années de cela, j’ai offert à mon frère alors agé de 15 ans une authentique Jungle jacket de 1968 (il s’est découvert une passion pour les pièces militaires). À cette occasion, j’ai rencontré un passionné de pièces vintage et militaires (ping John), ce qui m’a permis de beaucoup apprendre sur le sujet. Comme son nom l’indique, c’est une veste étudiée pour être portée sous un climat tropical, chaud et humide donc. La première version est la Jungle jacket 1st pattern produite en 1963 qui a pour spécificités d’être confectionnée en popeline de coton et de posséder des boutons apparents. La deuxième version, qui apparaît au Vietnam en 1965, est dotée d’un tissu plus dense ainsi que de boutons cachés par un rabat afin d’améliorer les déplacements du soldat dans la végétation. Enfin, c’est à la fin de 1966, voire au début de 1967 que sort le troisième type fabriqué à partir de coton ripstop. Les avantages : un tissu léger, confortable et résistant à l’abrasion. On parle ici de Class I pour la Jungle jacket classique et de la Class ERDL Camouflage pour les troupes d’élite de l’US Army. Aujourd’hui, même si l’on trouve de très bonnes reproductions, il est possible d’acquérir une jungle jacket des années 60 en offre de seconde main. Les prix vont varier en fonction de l’histoire de la veste, mais également de l’état et de l’authenticité des patchs. Attention cependant si vous allez aux États-Unis, il est mal vu de porter une veste patchée au nom du soldat…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ITEM Blog (@d_watso)

F. BDU jacket (The Battle Dress Uniform)

Plus récente que les vestes citées précédemment, la BDU Jacket (ou Battle Dress Uniform) a été introduite dans l’US Army le 1er octobre 1981. Il s’agit de l’uniforme militaire qui équipe l’US Army des années 80 jusqu’au milieu des années 2000. Ce dernier est la transition vers des uniformes totalement camouflés. La BDU shirt est souvent portée avec un t-shirt, des sous-vêtements marron clair et une ceinture noire. Les couleurs et les accessoires varient selon les différents services. Les chemises et pantalons BDU étaient disponibles dans plusieurs motifs de camouflage et conçus à partir de différentes matières selon le climat (tempéré et chaud). Ainsi, le mélange sergé coton/nylon était destiné au temps froid et le 100% coton (léger et confortable) pour les températures élevées. La chemise BDU possède un col boutonné, ainsi que 4 poches plaquées. Aujourd’hui, il est possible de dénicher une vraie BDU jacket pour quelques dizaines d’euros. C’est une bonne alternative à la M-65 ou à la Jungle Jacket !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hoya Fields (@hoyafields)

2. Quelles sont les matières/tissus qui composent nos vestes militaires ?

Au fil des décennies, différentes matières ont été utilisées par l’US Army afin de répondre au mieux aux exigences du terrain ! Si le nylon a été utilisé à la fin du 20ème siècle, ainsi que dans la composition de certains liners, les vestes issues des grandes guerres étaient principalement réalisées à partir de coton. Facilement lavable, naturel et résistant, le coton est la matière qui a très souvent été utilisé dans la confection de vestes militaires ! Voici les différents type de tissus que l’on retrouve sur nos vestes militaires vintages :

Fleurs de coton

A. Le satin de coton

L’armure satin est avant tout une méthode de tissage ! ll permet d’obtenir des étoffes lisses, fines, brillantes sur l’endroit et mates sur l’envers. Le satin de coton (ou coton satiné) est fabriqué à partir de fils de cotons très fins. Chaque fil traverse trois fils et repasse dessous par la suite. Cette technique de tissage va donner au tissu un aspect légèrement brillant satiné et procurer un toucher plus soyeux et doux. Si la M-43 et l’OG-107 sont fabriquées à partir de satin de coton, cette matière n’est pas la plus adaptée pour un usage optimum. En effet, le satin de coton n’est pas de nature respirante et n’absorbe pas bien l’humidité. Si le toucher est soyeux, cette matière n’est pas la plus résistante !

B. La popeline de coton

Présente sur les premières versions de la Jungle Jacket par exemple, la popeline de coton est un tissu fin, léger, souple et légèrement soyeux. Ce tissu est originaire d’Avignon, en France. Il a la particularité d’être tissé serré avec un fil de chaine plus fins que le fil de trame. La popeline est couramment employée pour la confection de robes ou de chemises.

C. Le coton/polyester ripstop

Arrivée en 1967 sur la Jungle Jacket, la technologie « ripstop » est une vraie avancée pour le monde militaire. Ce changement de matière entraine le passage du 100% coton au 50-50 polycoton (ripstop) en 1969 (pour la première fois à grande échelle sur les vêtements militaires qui étaient autrefois fabriqués à partir de coton ou de laine). Le ripstop est une matière résistante au vent, à la pluie et à l’humidité (et aux moustiques…). Les fibres synthétiques couplées au coton permettent au ripstop de donner un poids de tissu plus faible qu’auparavant. Cela permet également au gouvernement de faire des économies lors de la production, ainsi que lors de l’expédition. Enfin, comme son nom l’indique, le tissu ripstop protège efficacement des déchirures, ce qui augmente considérablement la durabilité des vestes de combat. Encore aujourd’hui, le ripstop est utilisé pour la confection des uniformes militaires.

veste homme barbara ripstop

3. Les meilleures adresses pour dénicher une veste militaire pour homme

Si vous recherchez une veste militaire et que le fait d’acquérir une pièce vintage ne vous déplait pas (car ça peut être le cas pour certaines personnes), le premier réflexe est de se tourner vers une pièce d’occasion. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’une pièce vintage a une histoire, du cachet et l’authencité. De plus, sur ce genre de pièces, il n’est pas rare de trouver différents patchs d’époque, mais surtout une très belle patine. Pour ceux qui recherchent une pièce récente et contemporaine, on vous recommande de jeter un coup d’œil auprès de labels qui « modernisent » et « dynamisent » les vestes militaires iconiques. À noter que certaines marques réalisent également de très belles reproductions, parfois plus qualitatives que les pièces d’époque ! Voici les adresses que l’on recommande :

look cuc gurvan

A. Où trouver une veste militaire vintage ?

A. Où trouver une veste militaire rééditée ?

Si vous souhaitez ajouter votre pierre à l’édifice (car on n’a pas énuméré toutes les adresses), n’hésitez à nous suggérer des marques/boutiques qui proposent de belles vestes militaires (vintage ou rééditées) !

Tendance mode militaire homme

Les vêtements et accessoires iconiques d’origine militaire à connaître

10 idées de look d’inspiration militaire

Vestes

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux vestes l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs vestes préférées !

Découvrez nos articles vestes

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation du commentaire et notre réponse prennent quelques heures avant d'être publiées (notamment la nuit quand on dort et le week-end).

Articles les plus populaires

Voir plus d'articles