Conseils en mode masculine




10 idées de look d’inspiration militaire

Qu’est-ce que la vie ? Et bien figurez-vous que je n’en ai pas la moindre idée et que, clairement, nous n’y répondrons pas dans cet article car le sujet du jour s’intéresse à une tendance, celle du workwear militaire. C’est même plus qu’une tendance d’ailleurs puisque des pièces khaki ou camouflage squattent nos penderies depuis les années 50. À l’origine porté par les soldats démobilisés, le dressing militaire devient vite signe de contestation contre les différents conflits armés. Aujourd’hui, son pouvoir politique est certes moindre qu’auparavant mais le « military » a toujours le vent en poupe. Et il suffit de se poser à la terrasse d’un café et d’observer les gens passer dans la rue (ou bien perdre beaucoup trop de temps sur Instagram à scroller inlassablement son feed) pour s’en rendre compte : street, casual, ou classique, l’esprit militaire est partout. Et comme pour le dire vulgairement, il y a boire et à manger, on vous propose quelques silhouettes afin de porter au mieux votre fatigue pant ou votre M65 jacket.

Military workwear

Et on débute avec ce que l’on pourrait qualifier de style « classique » militaire. Le principe : récupérer des pièces en surplus militaire ou en boutique spécialisée (coucou @brut_clothing) pour les porter au quotidien. L’idée est d’avoir des vêtements avec un passif, avec une histoire. Quelles soient abîmées, rapiécées ou tâchées importe peu au final (bien au contraire) tant qu’elles véhiculent quelque-chose.

Le premier style est sans aucun doute le meilleur exemple afin d’illustrer cette mouvance. On retrouve pour le haut une veste sans manche C1 utilisée par l’US Air Force dans les années 40. En dessous, une parka M62 suédoise spécialement conçue pour des terrains enneigés. Le tout est associé à un utility pant de l’armée américaine et une paire de workboots. L’ensemble est alors étonnamment moderne malgré l’âge relatif des pièces !

On est ici en présence d’un style légèrement moins travaillé mais tout aussi intéressant. On retrouve pour cette tenue une utility jacket (celle-ci ressemble d’ailleurs à une M65), qui est sans aucun doute la pièce de base à avoir si l’on souhaite un dressing axé militaire. Outre le t-shirt rouille (qui marche très bien avec le khaki cela dit en passant), elle est associée avec un pantalon cargo à la coupe relativement droite et courte. La tenue est terminée par un sac reprenant des toiles similaires à celles du pantalon et de la chemise ainsi que par une paire de derbies. Simple et efficace !

Clairement, le style militaire ne s’arrête pas qu’au khaki et au motif camouflage ! Un bon nombre de pièces de notre dressing sont empruntées au milieu militaire, comme le caban, le pull marin ou encore la marinière. Et le bombardier en fait également partie ! Porté à l’origine par l’US Air Force, cet épais blouson a su se frayer un chemin jusque dans nos dressings pour se fondre parfaitement dans nos tenue de tous les jours. Et Joe l’illustre parfaitement dans son look « Vieux coucou », à mi-chemin entre titi parisien et workwear.

Military streetwear

Si l’évocation de style peut laisser dubitatif, ce premier look parle de lui-même et rend la notion beaucoup moins floue. Clairement, la pièce maîtresse de cette tenue est la parka. Et, cocorico sur le gâteau, cette M64 (c’est son nom) provient d’un deadstock de l’armée française ! Si ce vêtement ne date pas d’hier, sa coupe ample, son tissu souple et sa longueur en font pourtant un produit terriblement actuel. La tenue est terminée par un cargo de l’US army et un sweat bleu marine, le tout posé sur une paire de New Balance.

Ici, c’est notre bon vieux Séga qui nous montre sa vision du streetwear militaire. Et une fois de plus, le bougre ne fait pas les choses comme les autres. Pantalon ample khaki 7/8ème posé sur une paire de Nike React Element 87, chaussettes et bonnet assortis, le point d’orgue de sa tenue réside dans la doublure matelassée portée par-dessus son manteau long. Un layering risqué mais vraiment efficace !

C’est sans aucun doute le look que je préfère de cet article. Ok, il n’est pas le plus simple mais quel style ! Porté par l’inénarrable Nigel Cabourn, il mélange pièce actuelle avec cette salopette ample en « army green » et une chemise khaki provenant d’un deadstock de l’armée américaine datant des années 40. Entre les sangles en guise de bretelles, les énormes poches boutonnées à la façon d’un fatigue pant et, bien entendu, la couleur des pièces, tout fait penser workwear militaire. Pourtant, la couple ample ainsi que la casquette et les sneakers apportent un côté street bien présent. Un outfit réfléchi, faussement simple.

Bien entendu, difficile de parler de style militaire sans aborder l’une de ses pièces phares : le bomber MA-1. Proposé bien souvent dans un vert métallisé, il est un classique du vestiaire masculin. Sur cette tenue, il est associé à un chino beige large qui ressemble à s’y méprendre à celui porté par l’armée française dans les années 50. Le côté street de l’ensemble est appuyé par le t-shirt mais également la paire d’Air Force 1. Un ensemble efficace et facile à porter.

Military casual

L’idée ici est d’intégrer une ou deux pièces militaires dans une tenue classique afin de gommer leur côté workwear tout en apportant une touche rugged à l’ensemble. Clairement, l’utilisation d’une veste M65 (ou utility jacket) est une très bonne option puisqu’elle fonctionne parfaitement bien comme blouson ou veste de mi-saison. Il n’y a plus qu’à l’associer à un chino court et une paire de baskets et on obtient une tenue facile à porter, originale et adaptée pour tous les jours.

Clairement, le fatigue pant occupe une belle place dans les pièces « must have » de ces dernières saisons. Compliqué de prime abord, il se révèle au final plutôt simple à porter et se glisse aisément dans une pluralité de tenues. Et l’ensemble proposé par Arnaud (aka Very Good Lord) en est le parfait exemple : une surchemise sombre, une polaire claire, une paire de Converse et hop ! le tour est joué. Un « comfort style » réussi et facilement déclinable.

Personnellement, je suis assez friand des tenues où une veste en jean est utilisée comme sous couche plutôt que comme pièce principale. Ici, cette dernière est placée sous un épais gilet marine et sur une chemise en flanelle grise. Le pantalon, un fatigue pant, vient donner un peu de peps à l’ensemble avec son khaki clair. Terminée par une jolie paire de Christian de chez Paraboot, la tenue fait très RRL dans l’esprit, pour un style chic et décontracté.

10 pièces d’origine militaire à connaître



Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles