Conseils en mode masculine
S'ABONNER À LA NEWSLETTER

La maison de Joe

Rétrospectivement, j’ai passé beaucoup plus de temps à travailler sur Comme un camion à la maison qu’au bureau. Les 4 premières années, j’étais encore salarié et je vivais dans un appartement à Paris. Puis j’ai déménagé et j’ai vécu dans une maison à Tours et à Lorient. Mon domicile était alors un lieu de livraison, de stockage, de shooting et d’écriture. Et c’est seulement en 2015, lorsque l’équipe a commencé à se structurer et que cette activité est devenue un peu trop envahissante, que j’ai signé un bail de 3 ans pour la location de bureaux. Ce qui nous a également permis d’accueillir les premiers stagiaires pour préparer l’avenir de Comme un camion. Gurvan qui travaille avec nous depuis a d’ailleurs connu ces bureaux lors de son stage de fin d’études !

Joe Reflexion

Photo où je simulais un intense moment de réflexion pour illustrer un carnet de route en 2017.

Ils offraient un cadre un peu moins chaleureux qu’une maison pour réaliser des photos mais ils nous ont permis d’avoir plus d’espace pour travailler ensemble, pour stocker, et pour organiser des shootings. Au terme de cette location, on a imaginé un autre projet : celui d’acheter une maison pour la transformer en lieu hybride, où on pourrait travailler à plusieurs dans un cadre « comme à la maison » qui permettrait de réaliser plus facilement des photos et vidéos sur place. Un projet que l’on a tout simplement nommé « La maison Comme un camion ». Depuis, j’ai pris la décision de quitter Lorient pour des raisons que j’ai exposées dans ce « Carnet de route » début 2019. Et j’ai fait le choix de Rennes comme nouvelle destination.

salon equipe comme un camion

Photo du salon de la maison Comme un camion.

En arrivant, j’ai dû trouver une nouvelle habitation et rechercher de nouveaux locaux. Jusqu’au confinement, nous travaillions dans un espace de coworking. Cette solution présente l’énorme avantage d’être flexible car nous ne sommes pas engagés sur un bail de 3 ans. Nous pouvons partir à tout moment ! Par contre, il n’est pas possible de stocker du matériel et des vêtements. Je loue donc en plus un studio et je stocke en partie chez moi. Et pour les shootings, on alterne entre l’espace de coworking et un chez moi en cours de rénovation pour retrouver cet esprit « comme à la maison ». Connaissant à présent votre intérêt pour les travaux d’intérieur et la déco, je vous propose de découvrir cette nouvelle rénovation : mon nouveau et unique lieu de travail (oui je reste bien confiné), que je vais nommer de manière aussi simple « La maison de Joe ».

Nouveau projet

Le timing était serré. Parce qu’il fallait bien annoncer une date, pour que chaque camionneur organise son propre déménagement, et que je m’étais par ailleurs engagé en signant 3 conventions de stage, nous avons commencé à travailler à Rennes début mai 2019. Mais je vivais encore à Lorient (enfin, juste à côté). Ce n’est jamais simple de trouver un logement dans une ville où on n’a jamais vécu ; donc on a passé pas mal de temps comme tout le monde sur des sites d’annonces immobilières pour découvrir le marché, puis on a discuté avec des rennai(se)s pour avoir leur avis sur différents quartiers et localités voisines. Nos différents critères de recherche (maison spacieuse, jardin, cadre de vie, proximité des transports, etc.) nous ont finalement mené à cibler une commune proche de Rennes. Et les biens étant rares, on s’est rapidement décidé pour une maison de 155 m2 avec sous-sol dont la façade et la décoration intérieure étaient certes à revoir, mais après quelques rénovations, on se projette plus facilement ! Tout comme le premier projet, notre objectif est de créer des pièces qui se prêtent à réaliser des photos et des vidéos, mais à la différence qu’il ne s’agit pas d’un lieu de travail collectif, mais véritablement d’un lieu de vie !

Nouveau planning

Les premiers travaux ont été réalisés dès le mois d’août en abattant deux cloisons au rez-de-chaussée, pour d’une part agrandir une chambre afin d’accueillir un dressing, puis d’autre part ouvrir la cuisine sur le salon. Ce chantier est toujours en cours mais nous avons commencé à poser du parquet dans le salon et la salle à manger. Le projet est d’uniformiser l’ensemble du rez-de-chaussée, mais également l’étage, avec ce même revêtement. Le parquet c’est beau, c’est facile à entretenir, alors on en met partout ! Je vous présenterai d’ailleurs l’option que l’on a retenue pour que ça ne nous coûte néanmoins pas un bras.

Vue parquet salon

Le salon vu de la cuisine après avoir posé les premières lames de parquet.

Au fur et à mesure, on enlève les moquettes des chambres à l’étage. On a commencé à réaliser quelques peintures. Et on va accélérer la transformation d’une des chambres en bureau puisque c’est devenu mon nouveau QG depuis le début du confinement. Voici le planning de ce nouveau projet : rénovation de l’espace bureau (mai 2020), la cuisine (septembre 2020), la salle de bain (décembre 2020), puis suivront le salon (mars 2021) et la terrasse (juin 2021). Car comme vous le savez, rénover une maison, ça prend du temps ! Et ça coûte cher. Cela permet donc aussi d’étaler les dépenses sachant que la plus importante va être la pose de nouvelles portes, fenêtres et baies vitrées. Ça par contre, ça coûte vraiment un bras !

Je vous donne donc rendez-vous en mai prochain pour découvrir le nouveau bureau. En attendant, l’évolution des travaux sera à suivre sur Instagram et comme pour le premier projet je vous invite à découvrir notre compte Pinterest qui nous sert de moodboard pour la déco des différentes pièces.

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles