Comment choisir le costume de son mariage ?

Ça y est, c’est le grand jour. Après quelques années de vie commune, vous en êtes sûr, c’est elle. Depuis que vous lui avez choisi sa bague de fiançailles, vous attendez impatiemment que le bon moment se présente pour lui faire votre demande. Une fois le genou à terre, plus moyen de faire machine arrière, la tension est à son comble. Elle a dit oui ! Des colombes volent au ralenti au-dessus de vous, des rires d’enfants s’entendent au loin, le moment est magique. Il est d’ailleurs presque aussi beau qu’un certain 15 juillet 2018, mais des nuages brouillent soudainement l’horizon : qu’est-ce que vous allez bien pouvoir mettre le jour J ? Pas de panique, on va lister ensemble les différents points afin que votre tenue soit parfaite lorsque vous serez devant monsieur le maire :

Mariage Robe Mariee

Quelles sont les marques de costume à connaître ?

1. Les préparatifs

On s’en doute, le chemin avant le jour J est long et parsemé d’étapes ! Ces dernières s’accompagnant de questions, la première à se poser est sans aucun doute celle du thème. Bien avant d’écumer les boutiques spécialisées, il convient donc de décider (avec notre moitié) le style de mariage que l’on souhaite. Et le choix est plutôt vaste ! Si leur nombre est plutôt illimité (libre à nous d’organiser un mariage « pétanque à la plage »), on peut toutefois se baser sur certaines tendances les englobant afin de nous faciliter la tâche : kinfolk, chic, traditionnel et vintage. Choisir un thème reviendra également à choisir des teintes en relation avec ce dernier. Celles-ci pourront alors déterminer celles de notre tenue (cravate, noeud-papillon, pochette, etc.).

Ambiance Kinfolk

L’autre règle d’or des préparatifs concernent l’anticipation. Clairement, il paraît inenvisageable de commencer ses recherches seulement quelques jours avec la date fatidique ! Il est souvent conseillé de s’y prendre six mois à l’avance afin de tout préparer sereinement. Toutes les possibilités pourront alors être examinées : prêt-à-porter ou sur-mesure ? Costume deux ou trois pièces ? Veste croisée ou droite ? Aussi, et c’est un point auquel on ne pense pas toujours, il faudra surveiller sa ligne ! On évite donc de trop pousser à la salle ou bien de faire un régime exclusivement composé de bouillons de légumes.

Costume Boggi Soiree Metre Tissus

David L., responsable chez Bruce Field, nous en dit un petit peu plus :

« Le costume de marié est un choix délicat. Mon premier conseil serait donc de prendre du temps et de s’y prendre à l’avance, très à l’avance. Je conseille aux clients qui se marient en été de démarrer leurs recherches avant la fin de l’année qui précède entre le mois d’octobre et le mois de décembre. La première étape est de se mettre d’accord avec sa future épouse sur l’esprit du mariage (le thème parfois) : champêtre, vintage, rock, à la plage ? Ensuite un autre élément qui a de l’importance est la palette de couleurs : couleurs pastels ou couleurs vives ? Rose et marine, corail et vert d’eau ? »

2. Le costume

Une fois le thème validé et la prospection terminée, il est grand temps de passer au plus important : le costume. Dans cette partie, plusieurs points vont être abordé, comme la matière à privilégier mais également les critères à observer en ce qui concerne la coupe. Voici donc ce qu’il faudra avoir en tête lors de l’achat du complet :

A. La matière

Bien entendu, tout dépend là encore du type de mariage que l’on souhaite. Le plus simple (et le plus classique) sera de partir sur une toile de laine standard. On jouera alors sur le titrage pour donner soit un côté très élégant, soit un style plus brut au costume. La façon dont elle sera travaillée pourra également s’accorder avec le thème du mariage : en flanelle pour une cérémonie rétro et élégante ou bien en tweed pour un style plus authentique à la gentleman farmer par exemple. Mais, toujours en fonction du thème du mariage, il est possible de s’orienter vers d’autres matières, plus ou moins nobles.

Comment (bien) choisir un costume ?

Tailor Trucks Sample

B. La coupe

C’est sans aucun doute ici que la plupart des hommes commettent le plus de fautes. Certains le prendront une taille au-dessus parce que « comme ça, je suis à l’aise et il ne me gêne pas », d’autres croiront encore que la silhouette qu’ils voient dans un miroir est celle d’un fringant jeune homme de 20 ans et prendront une taille trop petite. Dans les deux cas, le résultat sera moyen, voire mauvais. Pourtant, il n’est pas compliqué de choisir un costume « à sa taille », surtout si on s’intéresse à quatre critères bien particuliers : la carrure de la veste, sa longueur, les revers (et également le col) et le pantalon (sa coupe et sa longueur). Pour la carrure, c’est simple : la couture des épaulettes (avec ou sans padding) doit coïncider avec la cassure des épaules. Pour la longueur, la veste doit tomber à mi-fesses.

Tailor Trucks Marie Gilet Veste

Quant au col, il doit être plaqué contre la nuque. Les revers devront s’adapter à notre morphologie : si, par exemple, on est petit, il est déconseillé de porter des revers très larges, au risque de paraître encore plus petit. Pour le pantalon, il se doit d’être ajusté et ne doit en aucun cas être très (trop) moulant. Si on suit tous ces points, il n’y a aucun risque pour que le costume ne soit pas à notre taille. On fera également attention à ce que, une fois la boutonnière fermée, la veste ne plisse pas, ce qui signifierait qu’elle est trop petite (et ce même si la carrure est bonne). A contrario, il ne faut pas qu’il y ait trop d’espace entre notre buste et les pans. Aussi, il faudra veiller à un bon équilibre entre le haut et le bas du complet.

Stéphan :

« En prêt-à-porter, certaines contraintes existent. Mais en sur-mesure, ces dernières disparaissent. Chez Samson, nous savons couper avec précision tous les modèles et les formes proposées selon la morphologie de chacun de nos clients. Les volumes, les longueurs d’épaules et de veste ainsi que la position du point de taille sont définis à 5 millimètres près. Les styles de cols ou de revers de veste sont en fonction de l’esprit de la tenue. »

3. Les associations de couleurs et l’accessoirisation

On en arrive à la partie tricky du processus, qui peut soit sublimer l’ensemble soit tout faire capoter : accessoiriser l’ensemble. Car c’est bien beau d’avoir un costume tiré à quatre épingles si on ruine tous nos efforts avec des pièces qui ne sont pas à hauteur ! Cette partie va donc s’intéresser aux différents accessoires que l’on peut utiliser mais également les différentes teintes possibles et les tendances du moment.

A. Un costume bleu

Généralement, le costume bleu marine est une valeur sûre pour un mariage. Bien entendu, ce n’est pas une règle immuable et il est tout à fait possible de sélectionner une teinte plus claire. Dans tous les cas, le principe restera le même si l’on part sur du bleu roi, du bleu gris ou du bleu électrique. Et la première pièce à laquelle on s’intéresse est la chemise. Le plus simple est bien évidemment de partir sur un modèle blanc simple. On privilégiera alors différents tissus comme un twill ou de la popeline, qui auront également l’avantage d’être des tissus légers, parfaits donc pour supporter des fortes chaleurs. Un motif est bien sûr possible tant qu’il reste très discret (rayures très fines, losanges ton-sur-ton, etc.). Aussi d’autres teintes seront envisageables : bleu ciel et rose pâle principalement. Pour les accessoires, on aura le choix entre cravate ou noeud-papillon. Qu’on choisisse l’un ou l’autre, partir sur des teintes originales fera toujours bon effet (inutile qu’elles soient criardes par contre !). Aujourd’hui, le noeud-papillon est d’ailleurs très nettement préféré pour son style moins formel. Enfin, la pochette apportera une certaine prestance à l’ensemble.

Costume Wicket Marche

Costume Wicket

Stéphan :

« Pour une silhouette actuelle et originale, un costume 3 pièces bleu intense pourra faire son effet. Aujourd’hui la modernité s’exprime de plus en plus par le costume 3 pièces coupé dans des coloris inédits, du bleu ciel au bleu profond et parfois même bordeaux ou vert billard. La chemise se porte blanche ou ivoire et le nœud papillon a pris le pouvoir. Pour les mariés plus audacieux, un smoking de velours lisse et surtout un nœud papillon (à porter avec une bonne dose de second degré impérativement) fera forte impression.

B. Un costume gris

Si le costume bleu est le type de complet par excellence pouvant être porté à peu près n’importe quand, le costume gris apparaît comme une bonne alternative pour un mariage. Pour les associations de couleurs, on sera plus ou moins sur le même principe que pour un costume bleu. Une chemise blanche sera l’élément de base le plus simple mais on peut également partir sur un modèle bleu ciel (une fois de plus très clair) ou rose. Pour cette teinte, on peut même dériver sur une chemise parme qui doit impérativement être claire, à la limite du blanc.

Samson Costume Gris

Costume Samson, collection Printemps-Été 2019

Stéphan :

« Le rose pâle et le parme vont bien avec le gris moyen et le marine, l’orange et le vert anis avec le chocolat, le rouge avec le gris anthracite. Souvent la couleur que vous allez porter autour du cou nous donnera la couleur du costume. Nous pourrons aussi la reprendre en rappel sur la dernière boutonnière de manche et sur les initiales de la chemise. Mais vous pouvez aussi choisir l’épure du noir et ivoire en accord avec l’esprit du mariage. Avec un même tissu de costume, vous aurez ainsi des rendus très différents, juste en modifiant la couleur de la cravate ou du nœud papillon ! »

5. En résumé

Clairement, choisir le costume idéal pour son mariage n’est donc pas chose aisée ! Si nous n’avons évoqué dans cet article que les principes de base, il faut savoir que d’autres paramètres rentrent bien évidemment en compte à commencer par notre propre morphologie. En effet, certains styles de costumes iront à certains et pas à d’autres. Cela ne doit cependant pas être considéré comme un frein mais plutôt comme une aide, dans le sens où cela permet de cibler plus facilement ce qu’il nous faut. La chemise, si elle est blanche, est également un point à ne pas négliger car, la plupart du temps, il faudra l’associer à la couleur de la robe de la mariée (on évitera quand même la chemise ivoire, ce n’est pas forcément très esthétique). En parlant de la tenue de la mariée, on pourra également jouer avec des accessoires afin d’obtenir une cohérence.

En panne d’inspiration ? Découvrez notre tableau Pinterest spécial mariage !

Costumes

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux costumes l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs costumes préférés !

Découvrez nos articles costumes

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles