Balibaris : la marque aux beaux basiques revisités

Depuis plus d’une décennie, nous nous efforçons de vous présenter ces jeunes marques qui feront la mode de demain. Au fil des ans, certaines marques se sont imposées comme incontournables et sont devenues dans nos colonnes des références en terme de qualité et de style. C’est certes difficile à imaginer aujourd’hui tant elle a fait du chemin, mais Balibaris fait partie de ces noms que nous avons découvert dès leur lancement et dont nous suivons le développement avec intérêt. Si par le passé nous avons mis en avant un certain nombre de vêtements provenant de leur collection, on s’est aperçus qu’au final, nous n’avions jamais pris le temps de vous la présenter comme il se doit. Ainsi, c’est en consultant leur lookbook pour la saison à venir que nous avons décidé de le faire plus en profondeur dans un test XXL. Aujourd’hui, nous passons ainsi au banc d’essai les pièces de la nouvelle collection que nous avons jugées comme étant les plus prometteuses.

La Marque

Celui à qui l’on doit le lancement de la marque se nomme Paul Szczerba. Il lance Balibaris en 2010 et se concentre exclusivement sur un seul et unique produit : les cravates. Au tout départ, s’il a déjà une idée de la tournure qu’il veut donner à sa marque, il ne propose ses pièces que dans un e-shop éphémère. Paul souhaite, grâce à ce principe, se tester afin de savoir s’il est capable de vendre sur Internet et suivre la cadence imposée par des commandes. Le succès est immédiat et, très vite, Balibaris commence à étoffer ses collections. Aujourd’hui, la marque est devenue incontournable dans le prêt-à-porter français grâce notamment à sa capacité à revisiter des classiques du vestiaire masculin tout en restant proche des tendances actuelles.

Balibaris College Chemise Etiquette

La Collection

Il nous parait loin, le temps où Balibaris ne proposait dans sa collection que quelques modèles de cravates. On a désormais pris l’habitude que la marque nous serve chaque nouvelle saison des collections complètes de basiques. Cette année ne fait pas exception et encore Balibaris s’appuie sur des pièces phares qui ont fait son succès. On retrouve donc parmi les permanents son modèle de jeans en toile selvedge japonaise décliné dans diverses teintes, les chemises qui ont fait sa réputation ainsi que de nombreux manteaux, le tout dans un style classique réinterprété de manière moderne. C’est d’ailleurs ce qui caractérise la marque au mieux et cette saison, elle tient sa ligne de conduite !

Balibaris Lookbook Pull

De ce fait, les pièces composant la nouvelle collection Balibaris ne comportent pas de logo, pas couleurs fortes, ni d’imprimés mais témoignent d’un travail sur la coupe et la matière. L’ambiance reste jeune et présente des looks actuels dans lesquels trench, parka, bomber et veste en jean viendront assurer une douce transition vers le printemps. Si visuellement, on aimerait parfois plus d’audace, il n’en demeure pas moins que la marque a le mérite de toujours placer le produit au centre du propos. Voyez plutôt dans la présentation des diverses pièces qui vont suivre.

Test

Aussi étrange que cela puisse vous paraître, nous n’avions présenté Balibaris qu’à travers des looks et un seul test réalisé par Romano jusqu’à présent. Pour revenir sur le développement de cette marque, on vous propose de tester cinq pièces qui nous sont apparues comme les meilleures représentantes de son esprit cette saison. Lumière donc sur un pull, deux chemises, un jeans et un costume.

Pull Poster

Le pull « Poster » illustre à merveille la vision qu’à Balibaris d’un basique revisité, et cela passe principalement par la nature même de la pièce. En effet, cette dernière associe habillement les caractéristiques d’un pull classique à celles d’un sweat afin de ne garder que les points forts de chacun. Composé en partie à 50% de laine vierge, 50% d’acrylique et fabriqué en Italie, il se présente sous une forme à col rond et voit ses extrémités (col, taille, poignets) finies de bords côtes. La coupe, comme souvent chez Balibaris, est ajustée.

Balibaris Poster Pull Face

Une fois en main, le pull marque par son procédé de fabrication. Balibaris a fait le choix de le tricoter en longues lignes de petits carreaux, lui amenant ainsi un rendu en relief du plus bel effet. Sa couleur, un bleu marine profond, lui permet de passer aisément d’une tenue casual chic à un ensemble plus sportswear sans craindre les fausses notes.

Balibaris Poster Pull Matiere

Si la vue d’ensemble nous a déjà globalement séduit, penchons-nous maintenant sur les finitions et autres montages. Ce pull est cousu avec un épais fil et, étonnamment, ses points sont relativement espacés. À surveiller donc sur le long terme, même si ses coutures ont l’air solidement réalisées. Un bord cote de six centimètres de haut vient légèrement resserrer le bas afin de finaliser sa coupe cintrée. Ce même principe se retrouve au niveau des manches : un bord cote de sept centimètres vient fitter les poignets pour leur donner un beau tombé.

Balibaris Poster Pull Couture

Alors, ça taille comment ?
Pour ce test, nous avons commandé le pull « Poster » en taille M et c’est Max qui nous a servi de modèle (1,86m pour 73kg). C’est indéniablement la taille qui lui fallait tant le tombé d’épaules est bon et la longueur de buste adéquate. La longueur de manches est comme souvent chez Balibaris relativement longue par contre. Sa coupe ajustée permet un port de tout type de chemises (de la flanelle aux toiles les plus fines) comme de t-shirts. Une fois porté, il se mariera aisément avec des jeans et autres pantalons en toile de couleur claire. Une seule ombre vient entaché le tableau : le prix. Vendu 215€, le prix peut faire grincer certaines dents, surtout lorsque l’on sait qu’il n’est composé qu’à 50% de laine !

Balibaris Poster Pull Porte Smile

Pull Poster : 215€

Chemise College

Autre pièce forte du vestiaire Balibaris, nous avons sélectionné cette chemise « College », nommée ainsi en référence à celle portée par les étudiants américains des années 60. Provenant de la ligne casual de la marque, elle est joliment habillée de fines rayures blanches et bleues ciel et réalisée à partir d’un tissu Oxford portugais en 100% coton.

Balibaris College Chemise Ensemble

La chemise nous est parvenu pliée dans un blister classique. On remarque en premier lieu son col, américain, parfaitement mis en valeur. Maintenu par deux boutons et relativement court, ce col possède une ouverture restreinte ; le dernier bouton fermé pouvant donc gêner les cous les plus prononcés. La gorge de boutonnage est de type américaine, donc recouverte de surpiqûres. Enfin, l’ensemble des boutons utilisés sont en plastique et cousus en croix.

Balibaris College Chemise Bouton

Au niveau des poignets, Balibaris a joué la carte de la simplicité en pourvoyant cette chemise « College » de poignets droits. Ces derniers sont munis de pattes capucins facilitant le retroussage des manches. Comme à son habitude, Balibaris a soigné les finitions de sa pièce et a réalisé les coutures de cette chemise en sept points par centimètre. Néanmoins, on peut observer ici et là quelques défauts de couture, comme au niveau du col par exemple. Relativement longue, elle se termine par des pans arrondis aux ourlets finement réalisés.

Balibaris College Chemise Manche

Alors, ça taille comment ?
Nous avons commandé la chemise « College » en taille M (là encore, taille habituelle de Max). Une fois sur les épaules, elle marque par le touché de son tissu. Celui-ci est doux, fluide et agréable à porter. Pour ce qui est de la coupe, elle est droite mais – très – légèrement ajustée, lui donnant un tombé casual et moderne. Son col court possède un beau maintien, garanti bien évidemment par ses deux boutons. Enfin, les manches, plutôt amples, auraient été davantage mieux finies si les boutons des poignets avaient offert la possibilité d’une fermeture plus large.

Jeans Mick

Lorsque Romano nous parle selvedge, le bougre nous trouve la plupart du temps des jeans bruts aux coloris oscillant entre bleu indigo et noir. On est d’accord, c’est ce spectre de couleurs qui prime lorsqu’il est question d’acquérir un bon jeans mais force est de constater que d’autres teintes sont également intéressantes. C’est cette envie de changement qui nous a poussé à sélectionner le « Mick », jeans ayant subi une finition stone washed et réalisé en 100% coton au Portugal.

Balibaris Mick Jeans Ensemble Plein

Une fois l’idée en tête d’acquérir un bon jeans, le premier point à observer est indéniablement la toile utilisée à la confection de celui-ci. Ici, Balibaris a fait le choix d’un denim selvedge japonais, caractérisé par le liseré rouge et blanc situé sur l’envers de la toile. Pour ceux qui l’ignorent, le Japon est l’un des plus réputés lorsque l’on parle de toile de jeans. On peut donc aisément avancer que le « Mick » est pourvu d’une bonne toile.

Balibaris Mick Jeans Selvedge

Tout comme le reste de sa collection, Balibaris a pensé son jeans de la manière la plus classique qui soit. La marque nous livre ainsi un modèle réalisé dans la règle de l’art, à savoir un pantalon 5 poches dont une « coin pocket » pourvu de 5 passants. Lorsque l’on se penche sur l’inspection des différents points clés, on observe assez rapidement que le cahier des charges du parfait jeans a été consciencieusement rempli : les coutures sont propres, les rivets solidement attachés et estampillés du nom de la marque et la boutonnière réalisée dans un métal à l’effet usé. Bref, un travail bien fait avec mention spéciale pour le passant de ceinture gauche reprenant le liseré rouge et blanc du selvedge traditionnel.

Balibaris Mick Jeans Poche Cowboy

Alors, ça taille comment ?
Venons en au vif de sujet. Pour cet essai, nous avons sélectionné le jeans « Mick » en 31, taille habituelle de Max. Si au niveau des jambes, il respecte à merveille le terme slim (à savoir près du corps au niveau des cuisses et resserré aux chevilles), notre mannequin s’est toutefois senti à l’étroit au niveau de la ceinture. D’après ses dires, une demi-taille au-dessus (32 donc) aurait été impeccable. Néanmoins, il tient toutes ses promesses au port avec son coloris clair qui sera idéal pour la saison printanière.

Balibaris Mick Jeans Bas

Balibaris Mick Jeans Porte Fesses

Costume City

Si Balibaris est maintenant connu pour ses collections de basiques revisités baignant dans un univers casual chic, il ne faut pas oublier que son histoire plante également ses racines dans un style plus formel. C’est de ce constat que nous avons souhaité tester leur dernier costume, composé de la veste « City » et du pantalon du même nom.

Balibaris City Costume Porte Rody

Il est réalisé à partir d’un tissu italien mélangeant laine vierge et mohair. Cette spécificité donne ainsi une toile relativement épaisse et peu souple, lui garantissant ainsi un faible froissage. Paré d’un beau bleu nuit, ce costume est sobre et élégant, parfait donc pour porter au travail et donner une silhouette moderne de par sa coupe ajustée.

Balibaris City Costume Porte Regard

Veste City : 425€

S’inspirant de l’art sartorial anglais, la veste reprend la plupart des caractéristiques du style britannique. Et tout commence par les épaules. Ces dernières possèdent un padding, structurant ainsi la carrure du porteur. Les flans sont appuyés afin de respecter une coupe cintrée, puis les revers sont courts (6 centimètres de large) et crantés. Deux fentes au dos viennent enfin assurer une aisance certaine lors du port de la veste.

Balibaris City Costume Porte Epaule

Pour le reste, Balibaris a vraiment voulu jouer la carte tailleur en appliquant à sa veste certains détails empruntés au monde de la mesure. La boutonnière de chaque manche est par exemple fonctionnelle, fait rare sur une pièce de prêt-à-porter. L’intérieur du col est habillé d’une fine pièce de feutrine de couleur noire. L’ensemble des boutons utilisés pour cette veste sont en corne véritable. Pour l’intérieur, la marque a habillé sa veste d’une doublure sobre de couleur noire en viscose. L’ensemble des poches intérieures (au nombre de quatre) sont passepoilées et en demie-lune.

Balibaris City Costume Porte Poche

Balibaris City Costume Porte Manche

Balibaris City Costume Porte Doublure

Le pantalon suit la même logique que pour la veste. On retrouve bien évidemment ce tissu particulier en laine vierge et en mohair. Comme il est d’usage, les ourlets ne sont pas faits afin que chacun puisse définir la longueur de jambes qu’il souhaite. La fermeture de la ceinture se fait par un bouton invisible et deux agrafes. Les poches avant, de forme italienne, bénéficient d’une légère surpiqûre ton sur ton. Enfin, les poches arrières sont droites, passepoilées en demie-lune et fermées par un bouton.

Balibari City Costume Porte Poche Flanc

Pantalon City : 195€

Alors, ça taille comment ?
Pour ce test, j’ai choisi la veste en 50, taille que je fais habituellement et le pantalon en 40. Commençons par la veste. Comme j’ai pu l’expliquer dans le « Suit Monday » s’intéressant à « Comment choisir sa taille de costume ? », les épaules d’une veste sont le premier point à prendre en compte tant elles déterminent la forme et le tombé global. Ici, c’est parfait dans le sens ou les coutures se posent pile sur le sommet de mes épaules. La longueur de manches est également bonne et celles-ci s’arrêtent à la naissance de mon pouce. Une fois la veste fermée, on observe que la coupe est effectivement cintrée sans pour autant engoncer. Descendant à mi-fesses, la longueur de veste est idéale. Enfin, le pantalon suit à nouveau cette logique de cintrage en étant appuyé sur les cuisses et se resserrant au niveau des chevilles. Deux ombres persistent toutefois au tableau. La première vient du fait que la ceinture est trop serrée pour moi. La seconde est indéniablement son prix. L’ensemble est proposé à 620€. Le costume est certes beau mais, au travers des différents tests de costumes que nous avons pu réaliser, de nombreuses autres marques proposent la même qualité (voire supérieure) à des tarifs préférentiels.

Balibaris City Costume Porte Flanc

Chemise Jay

On termine cette review par cette chemise blanche « Jay » faisait partie de la gamme « Formal » de la marque. Coupe slim et col français, cette chemise se veut classique mais n’est par pour autant dénuée de certaines subtilités.

Balibaris Jay Chemise Plein

Elle est réalisée à partir d’un Oxford blanc en 100% coton. Son col est dit français. Long de 5 centimètres, ce col basique par excellence est maintenu par des baleines invisibles et pourra tout aussi bien être porté avec une cravate qu’ouvert sur une tenue plus casual. Lorsqu’on se penche sur les coutures, on observe là encore, que la marque a privilégié la qualité et la durabilité en choisissant du sept points par centimètre.

Balibaris Jay Chemise Bouton Col

Pour le boutonnage, Balibaris a fait le choix de fins boutons en nacre cousus en croix. Ces derniers se retrouvent également au niveau des manches. Celles-ci sont pourvues de poignets arrondis et de pattes capucins. Longue de 77 centimètres (toujours au dos) et se terminant par des pans arrondis, la chemise peut aisément tenir dans un pantalon de costume sans craindre de la voir s’en échapper dans la journée.

Balibaris Jay Chemise Dos

Chemise Jay : 125€

Alors, ça taille comment ?
Si on aurait aimé voir une coupe encore plus appuyée que celle-ci, force est de constater que la chemise « Jay » est bien coupée. Nous l’avons commandée en 40, ma taille habituelle en ce qui concerne les chemises. Les coutures d’épaules sont nettes et impeccables, tombant pile au sommet des miennes. La longueur de manches est également bonne et celles-ci s’arrêtent à la naissance des poignets. Elles permettent ainsi de dépasser légèrement d’une manche de veste. En somme, quelle soit portée de manière formelle ou plus décontractée, cette chemise atteint pleinement ses objectifs.

Balibaris-Jay-Chemise-portee-epaule

Balibaris City Costume Porte Cravate

Avis

À n’en point douter, Balibaris nous livre une nouvelle fois une collection séduisante et de qualité. D’un point de vue général, les pièces sont sobres, de bonne facture et bien coupées. Une nouvelle fois, force est de constater que la marque a su confirmer saison après saison qu’elle était un des fers de lance du prêt-à-porter masculin en France même si on peut regretter une augmentation significative de ses tarifs depuis ses débuts. Si les pièces que nous avons sélectionnées sont, pour nous, ce qui représente au mieux l’univers Balibaris, d’autres produits sont toutefois à connaître, tant par leur originalité que par les matières utilisées. Je pense notamment à son caban, qui avait trouvé sa place dans notre comparatifs des « 10 marques de caban à connaitre ».

Votre avis sur Balibaris ?
  • 20.14%
  • 15.7%
  • 64.16%

    Merci à Noé C. Photography pour les photos !

    PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

    Accueil marques

      ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

      Voir plus d'articles