Comment s’habiller chaudement en restant élégant ?

Vous en conviendrez aisément, la France en ce moment, ce n’est pas le Brésil ! Les températures tournent autour de zéro et les filles sont loin de se balader en bikini dans le jardin des Tuileries.

Le constat est simple, nous sommes en hiver ! Il faut donc s’habiller chaudement. A l’heure où je vous parle, mes oreilles qui sifflent ainsi que ma gorge qui me gratte, me reprochent suffisamment d’avoir joué avec le froid pour que je n’en fasse pas un article de ce côté là du web.

Se couvrir pour ne pas avoir froid, ce n’est pas bien compliqué. Les sports d’hiver sont là pour prouver que l’on arrive tous à se vêtir pour affronter neige, tempête, et blizzard. Mais il suffit de filer à la supérette au pied du télésiège pour se rendre compte qu’au niveau du style : on est à mille lieues de la “Fashion week”.

je n'ai pas froid aux yeux

On va commencer par le bas, c’est à dire les chaussures. Les chaussures de ville, c’est rarement chaud. On ne va tourner autour du pot, des derbys en cuir ne vont pas vous réchauffer surtout s’il neige. On mise donc sur des bottines (ou demi-bottes pour les puristes) à semelles fines qui s’accommodent bien avec une pantalon parfaitement coupé.

Une astuce pour pouvoir porter des chaussures en cuir dignes de ce nom est d’utiliser un cirage imperméable de qualité. De cette façon vos chaussures résisteront mieux à l’humidité et l’entretien régulier du cuir permettra une meilleure respiration du pied. Je recommande également l’utilisation d’embauchoirs en bois qui absorberont mieux l’humidité du cuir après usage.

Le pantalon. Un jeans bien coupé peut tout à fait être élégant à condition d’éviter les bas de pantalon évasés (= déchirés) qui trainent sur les trottoirs humides et dégoulinent le reste de la journée sur la moquette du bureau. Une coupe droite mi-slim fera parfaitement l’affaire. Sinon pour les pantalons de costume, réservez les modèles d’été à… l’été. Des épaisseurs de tissus, il en existe des différentes. Un tissus plus fin coutera peut-être moins cher à l’achat mais au final une fois la bise venue vous vous en mordrez les doigts. Quant aux velours, même s’ils peuvent être très bien portés, on est tout de même toujours à deux pas de la faute de goût.

Perfection in red

Pour les manteaux, les vestes et autres joyeusetés à manches, si vous ne souhaitez pas grelotter à l’arrêt de bus, une chose est simple : il faut que la proportion de coton soit supérieure à 60-70% où bien miser sur de la laine ! Opter pour une coupe cintrée mais pas trop (bah ouais on met des pulls en hiver) est également une idée plutôt judicieuse. Porter un vêtement trop large, c’est prendre irrémédiablement le risque de se transformer en drapeau géant.

On privilégie le cachemire pour vos pulls, s’il vous plait. Les gros pulls en laine, on les garde pour le week-end. Je sais que tous les créateurs vous balancent au visage de la grosse maille et du bouton en bois véritable, mais ceux-là, aussi classes soient-ils, on les garde pour la mi-saison. Lorsqu’il fait froid, vraiment très froid comme en ce moment : mieux vaut miser sur les matières chaudes et légères. En plus, un beau cachemire ne se démode pas…

Concernant les écharpes, j’ai un faible pour la double écharpe. C’est à dire une écharpe légère type cheche uni et une écharpe plus épaisse en laine ou coton. Du volume autour du cou, il en faut, donc n’hésitez pas. On assemble et on tourne. Pour les gants, on reste sur du cuir discret.

Pohjolainen

On en arrive à une question épineuse. Que peut-on porter sur la tête et par extension sur les oreilles ? Je vais commencer par les “don’t”. Les caches-oreilles que je vois fleurir dans le métro sont purement et simplement ignobles. A éviter impérativement comme la mode des bérets Kangol à une certaine époque.

Dans un autre registre, bonnets et élégance ne riment pas. On réserve les bonnets à une tenue plus décontractée ou pour aller courir dans les bois derrière Blanche Neige. S’il fallait conseiller quelque chose ce serait à la limite la chapka, quoique je reste tout de même très sceptique à ce sujet. La chapka a été cannibalisée par le streetwear et on trouve des modèles très éloignés de la version originale. Mais il m’est arriver de croiser quelques courageux qui ont su parfaitement l’associer à un caban croisé fort à propos.

Vous aurez remarqué que je me suis abstenu de parler de doudoune. Ceci pour la simple et bonne raison que le titre de cet article comporte le terme “élégant”. Et qu’une doudoune est tout sauf élégante. Donc en effet, c’est chaud et multifonction mais non ce n’est pas un manteau que vous pouvez porter pour aller à un rendez-vous professionnel (je parle en grande majorité, on peut toujours trouver des exceptions) ou à une soirée un tant soit peu classe.

Bon courage, n’ayez crainte : le printemps va arriver aussi rapidement que le froid s’est installé. C’est Sébastien Follin qui l’a dit.

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles