Le Gore Tex dans la mode

Peu de marques dans le monde peuvent aujourd’hui prétendre de l’infaillibilité de leurs produits. Cependant, il en est une qui est des plus respectées, représentant l’image parfaite de la totale protection contre les météo extrêmes. A vrai dire, c’est d’une marque de W. L. Gore and Associates, une entreprise créée en 1958 aux Etats-Unis, une des plus grandes entreprises privées du pays, qu’est venue cette génialissime invention utilisée de nos jours pour les vêtements destinés aux activités en plein air : mesdames et messieurs, voici l’histoire du Gore-Tex :

wilbert-genevieve-gore

Wilbert et Geneviève Lee Gore

Un peu d’histoire

L’histoire commence donc dans les années 50, Wilbert Lee Gore est alors ingénieur chez DuPont, un des plus grands groupes de chimie au monde basé dans le Delaware, et il effectue des recherches autour d’un matériau appelé le fluoropolymère. Après 16 ans de loyaux services, il décide de créer sa propre entreprise en compagnie de sa femme Geneviève et commence à développer dans le sous-sol de sa maison un processus pour isoler des câbles électriques en utilisant du polytétrafluoroéthylène. Son fils, alors étudiant à la faculté, trouve une solution au problème, donnant naissance au premier brevet de la marque. Une fois diplômé, il rejoint l’entreprise familiale au cours des années 60 et continue les recherches de son père autour de ce matériau, un composant chimique du téflon et qui contient une micro-structure de noeuds interconnectés par des fibres. Après quatre nouvelles années de développements poussés, le premier brevet 4,194,041 évolue en “laminé étanche”, aujourd’hui plus connu sous le nom de Gore Tex. Nous sommes en 1976.

Aujourd’hui, la W. L. Gore and Associates détient plus de 2000 brevets, tous autour d’un seul matériau, une sorte de polymère nommé polytétrafluoroéthylène. Ils sont appliqués à de nombreux secteurs : la médecine, les combinaisons d’astronautes, les cordes de guitares, les filtres d’aspirateurs et évidemment les vêtements techniques. On l’a compris, les champs d’application sont bien trop vastes pour en faire une liste complète, alors concentrons nous sur la famille de tissus Gore-Tex.

Gore tex campagne

Le Gore-Tex, cest quoi ?

Le plus utilisé, et le principal reste la membrane respirante, étanche et coupe-vent Gore-tex, un tissu capable de s’étirer, de se transformer en réelle armure sous la doublure d’un vêtement afin d’apporter ces performances innovantes aux produits. Les fibres qui le composent laissent des trous 20 000 fois plus petits qu’une goutte d’eau, mais 700 fois plus grands qu’une molécule de vapeur d’eau. L’eau sous sa forme liquide ne peut donc pas pénétrer la membrane et la vapeur d’eau peut facilement s’évacuer. De là découlent plusieurs variations pour des tissus plus ou moins respirants (Gore Tex Active), robustes (Gore Tex Pro), isolants (Gore Text comfort & isolation) ou stretch (Gore Tex X-trafit), toutes destinées à un type de produit précis et à l’usage qui va avec. Tous ces tissus sont garantis coupe-vent, étanches et respirants après de nombreux tests.

Technologie Gore Tex

A ce propos, la marque ne rend pas publics les résultats de ses tests, elle se contente juste d’une garantie de performance. A priori, les données techniques annoncées autour de leurs produits sont rigoureusement testées dans des laboratoires en simulant les conditions les plus extrêmes. Mais pour rester clair, la résistance à l’eau d’un tissu Gore-Tex est mesurée par le volume d’eau que ce dernier peut retenir avant qu’elle ne le pénètre. Généralement, les tissus étanches bas de gamme sont étanches à niveau de 5 000 mm alors qu’un Gore-Tex se situe au niveau des 20 000 mm.

Pub Gore Tex Tigre

Le Gore-Tex et la mode

Ce degré de performance a conduit nombre de marques, designers à équiper leurs vêtements de la membrane Gore-Tex au cours des années. Plutôt que d’investir dans des recherches qui pourraient être coûteuses, elle représente un réel gage de qualité et de fiabilité. Ainsi on retrouve souvent des vêtements en Gore Tex chez les spécialistes des activités extrêmes : les sports d’hiver (Burton, The North Face, Oakley, Volcom), la montagne en général (Aigle, Danner, Merrell, Patagonia) et même le running/trail (Adidas, New Balance, Nike, Salomon, Saucony).

Veste snowboard Burton Gore Tex
Nike Pegasus 29+ Gore Tex

Au delà de la dimension technique, les dernières années ont vu Gore Tex gagner en popularité chez les marques de streetwear, notamment au japon avec Bape, Nanamica, Nonnative, Porter, Stussy, Visvim qui chacun dans leur spécialité mettent régulièrement à profit les attributs de la membrane pour les associer à leur style singulier.

Des marques plus connues dans nos contrées qui à la base fabriquent des produits techniques adoptent également les propriétés de Gore Tex pour les inclure dans leur gamme ville. Citons ici Aigle, Barbour, Clarks, New Balance, Stone Island ou encore Timberland, les noms sont nombreux, et les vêtements équipés de cette technologie se trouvent souvent dans des gammes de prix supérieures, car ce sont des produits qui ont une espérance de vie bien plus grande.

Manteau Visvim Orion Gore TexNikon x Porter sac Gore-TexNew Balance H710 Gore Tex

Innovant et impliqué

Vous l’aurez compris, le Gore Tex est une réelle solution haut de gamme pour des vêtements voués à une utilisation en conditions extrêmes. Et la marque revendique son statut de fournisseur officiel des plus grands exploits en prenant part en tant que sponsor à de nombreux évènements sportifs. Aussi, si le succès des produits Gore-Tex repose sur une qualité reconnue basée sur le brevet acquis en 1976, la marque n’en reste pas moins innovante, continuant perpétuellement d’enrichir son bouquet de plus de 2000 brevets.

Si la fiabilité des produits est très reconnue, une production à grande échelle fait que certaines fois, la médaille à un revers, alors Gore Tex s’engage à réparer, remplacer ou rembourser tout produit comportant une étiquette de la marque aux clients mécontents. Enfin, sachez qu’en plus d’être une entreprise innovante, Gore-Tex a été élue par le magazine américain Forbes (2012) parmi les 100 entreprises ou il fait bon travailler dans le monde.

    ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

    Voir plus d'articles