fbpx
S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Comment choisir et porter des mocassins pour homme ?

Le Mo-ca-ssin, en voilà un beau soulier ! Si on a déjà abordé le sujet des chaussures ou encore celui des boots, on n’avait jusqu’à lors jamais pris le temps de traiter le cas des mocassins. Et pourtant, cette paire de chaussures, aussi confortable que versatile, devrait faire partie du dressing de chaque homme. Bon, j’entends déjà quelques personnes dans la salle chuchoter que les mocassins ne sont pas faits pour eux. Si en apparence, le mocassin peut en rebuter plus d’un, sachez qu’il s’agit désormais d’un incontournable ! Dans ce nouveau billet, on vous propose de vous donner quelques conseils et surtout, de vous partager quelques inspirations pour bien porter vos mocassins. Car oui, il existe plusieurs façons de porter sa paire de mocass’ !

conseils mocassins homme

Sommaire :

1. La petite histoire du mocassin
2. Quels sont les différents types de mocassins ?
3. Quels mocassins pour quel(s) style(s) ?
4. Où trouver des mocassins ?

1. La petite histoire du mocassin

Accrochez-vous ! On dit que la première paire de chaussures de type mocassins a été retrouvée en Arménie et qu’elle daterait du quatrième millénaire avant Jésus-Christ ! Étant retrouvée dans une grotte, cette dernière est en parfait état de conservation. On peut d’ailleurs apercevoir que cette paire de chaussures est réalisée à partir de cuir et est garnie d’herbe séchée. Pour d’autres spécialistes et historiens, les premiers mocassins doivent leur origine aux tribus du peuple Algonquin (Canada actuel). J’aime cette deuxième hypothèse ! Quoi qu’il en soit, les mocassins tels qu’on les connaît font partie du patrimoine commun. Plusieurs cultures revendiquent être à l’origine du mocassin pour homme. Ainsi, il existe trois versions de l’histoire du mocassin. On commence en 1926 avec Wildsmith Shoes, bottier Anglais, qui crée sur commande royale (Georges V) une chaussure d’intérieur de style. On parle alors de la naissance du Wildsmith Loafer. En 1930, le bottier Norvégien Nils Gregoriusson Tveranger crée le mocassin en s’inspirant des chaussures portées par les Iroquois (origine Amérindienne ?). Enfin, en 1934, Georges Bass, un américain, lance la fabrication du mocassin : le modèle Weejuns. Il s’inspire notamment des chaussures des pêcheurs norvégiens, ramenées de Scandinavie par des étudiants américains.

histoire mocassins

Publicité du célèbre modèle Weejuns Bass
 

Ainsi, dans les années 30, le mocassin de Georges H Bass règne en maître auprès des étudiants américains. Le Penny Loafer de Georges Bass vit alors une de ses meilleures vies ! Pour la petite anecdote, ce mocassin doit son nom au fait que la pièce de cuir située sur le cou-de-pied avait la forme parfaite pour y glisser un petit objet rond, soit un penny. En 1945, Weston, marque française, va introduire un mocassin plus habillé dans l’Hexagone, concurrençant alors les Derby et Richelieu. C’est alors que le célèbre modèle 180 naît (qui doit son nom au nombre d’opérations nécessaires à sa fabrication). En 1950, Alden, chausseur américain, crée le mocassin à pampilles, populaire dans sa version en daim ou cordovan. Enfin, en 1960 naît une nouvelle variante du mocassin, celle du mocassin à picots. Créé en Italie, ce denier se devait d’être léger, confortable, souple et adapté à la conduite automobile !

mocassins alden

Tassel Loafer Alden

2. Quels sont les différents types de mocassins ?

Première question : qu’est-ce qu’un mocassin ? C’est avant tout un style de chaussures à plateau sans lacet composé de trois parties : une pièce de cuir majeure (le bas de la tige, soit les côtés), une pièce de cuir secondaire (le plateau, donc le dessus du mocassin) et une semelle (cousue ou collée sur le bas de la tige). Il existe plusieurs types de mocassins : Wildsmith Loafer, Penny Loafers, Tassel Loafers, Bit Loafers ou encore Driving Loafers.

A. Wildsmith Loafer

D’après bon nombre de dires, l’histoire du mocassin tel qu’on le connaît remonterait à 1926. À l’origine, il s’agit d’une commande faite par le roi George V auprès d’une entreprise londonienne de chaussures sur-mesure (notamment par Raymond Lewis Wildsmith, le petit-fils de Matthew et de Rebecca Wildsmith). Le souhait du roi était de posséder une paire de chaussures d’intérieur au style décontracté (et qui pouvait s’enfiler facilement). C’est seulement après quelques années que le célèbre mocassin Wildsmith Loafer a évolué pour devenir une véritable paire de chaussures faite pour être portée en extérieur. À la suite de cela, le modèle a été vendu par d’autres entreprises de chaussures londoniennes, et ce, sous le nom de « Harrow ». Qu’on se le dise, ce mocassin a considérablement inspiré le Penny Loafer. Aujourd’hui encore, ce style de mocassins poursuit son histoire et reste toujours aussi apprécié !

morjas Wildsmith Loafer

Wildsmith Loafer Morjas

B. Penny Loafer

Comme on l’évoquait plus haut dans ce billet, le Penny Loafer se popularise dans les années 30, tant chez les femmes que chez les hommes. Hier comme aujourd’hui, ses atouts majeurs restent la légèreté, l’élégance et le confort. Si on connaît l’histoire du fameux penny, l’empiècement de cuir disposé sur le dessus du soulier n’avait pas à l’origine cette vocation. En effet, cette partie de la chaussures permettait esthétiquement de proposer une pièce plus raffinée. Le Penny loafer est certainement le mocassin le plus versatile de tous. Ainsi, il peut aussi bien être porté dans une silhouette résolument décontractée que dans une tenue plus habillée (que ce soit pour les femmes que pour les hommes). Défiant toute sous-culture, ce sont des mocassins qui résistent à l’épreuve du temps. Si votre dressing ne compte pas encore de mocassins, on vous conseille de vous essayer au Penny Loafer !

Penny Loafer Velasca

C. Tassel Loafer

Le Tassel Loafer (ou mocassin à pampilles) est né après le célèbre Penny Loafer. Tout est parti d’une commande spéciale de l’acteur hongrois Paul Lukas à la marque américaine Alden (après s’être adressé à deux autres grands noms de la chaussure aux États-Unis : Lefcourt et Morris Shoemakers). Tout en reprenant l’idée de départ de Paul Lukas (ajouter des lanières en cuir avec des glands sur le dessus du soulier), l’entreprise Alden se met en tête de créer une chaussure aussi élégante que confortable. Les lannières de cuir et les glands ont alors pour seul but de décorer la paire de mocassins. Une fois la paire réalisée, Paul Lukas est alors un homme heureux ! Comme un succès ne profite jamais à un seul homme, ce soulier est distribué dans les magasins Lefcourt et Morris. Le mocassin à pampilles trouve alors trouve son public parmi les étudiants de l’Ivy League au début des années 50. Ce succès est certainement dû à son style plus formel et à sa forme élégante ! Plus affirmé, mais aussi plus habillé, le mocassin à pampilles divise toujours. Quoi qu’il en soit, dans sa forme originale ou retravaillée, Alden, comme beaucoup d’autres marques, proposent de beaux Tassel Loafers !

Tassel Loafers

Tassel Loafer Malfroid

D. Bit Loafer

Crée en 1953, Bit Loafer est le petit frère du Penny Loafer ! Derrière ce modèle emblématique, se cache un géant de la mode : Gucci. Ce mocassin, crée par Aldo Gucci, est directement inspiré du monde équestre, d’où son nom original : Horsebit. Il s’agit d’un mocassin classique en cuir orné d’un mors de cheval en métal. Très rapidement, ce nouveau mocassin se retrouve aux pieds d’un certain nombre d’hommes d’affaires à Wall Street. Ce succès tant attendu provient certainement de son élégance, mais également de son confort de port. Ni trop formel, ni trop décontracté, le Bit Loafer est également apprécié chez certains hommes politiques. On pourrait citer George H.W. Bush et Richard Nixon par exemple. En France, ce mocassin a été porté par des icônes de mode féminines telles que Jane Birkin ou encore Brigitte Bardot. Tout comme le Tassel Loafer, ce type de mocassins est plus marqué. Il n’en reste pas moins qu’il est tout ausi élégant et qu’il pourra être porté dans un style formel ou casual/chic !

Bit Loafers Yuketen

Bit Loafer Yuketen

E. Driving Loafer

Enfin, le Driving Loafer (ou mocassins à picots) est breveté en 1963 par Gianni Mostile. Comme son nom peut le laisser paraître, il s’agit avant tout d’une chaussure conçue pour la conduite automobile. Dès le départ, ce mocassin s’adresse à une clientèle aisée, pouvant alors s’offrir une paire de souliers exclusivement réservée à la conduite. Il est important de rappeler que dans les années 60, l’intérieur des voitures de sport italiennes était assez étroit et restreint. Ce mocassin, léger et confortable, avait donc pour but de faciliter la conduite de riches gentlemen ! Les picots présents sous la chaussure permettent de protéger le cuir au niveau du talon et empêchent la semelle de glisser lorsque le pied est sur la pédale. Si le style et la forme n’ont quasiment pas changé, son usage a quant à lui dévié. Confortables et versatiles, les Driving Loafers ne s’adressent plus exlusivement aux gentlemen driver, mais à tous les hommes ! Il s’agit d’une paire que l’on prévilégiera dans une tenue casual ! On misera sur une belle teinte, parfois colorée, et sur un suède de qualité !

Mocassins ypsons

Mocassins Ypsons Relax
 

F. D’autres modèles de mocassins

Au-delà des principaux modèles cités précédemment, il existe d’autres mocassins hybrides, tels que les Sleepers, le Kiltie ou encore le mocassin à lacet !

mocassin lacet

Mocassins à lacet Pied de Biche
 

3. Quels mocassins pour quel(s) style(s) ?

Après avoir passé en revue les principales options qui s’offrent à nous lorsqu’on souhaite acquérir une paire de mocassins, on vous propose de passer au cas pratique : comment porter des mocassins ? Pour ce faire, on a souhaité vous proposer des silhouettes d’inspiration classées par différents styles. Comme il existe une multitude de façons de porter des mocasins et que parfois des visuels valent plus que de simples mots, on vous laisse découvrir cette sélection de looks où le mocassin règne en maître ! Du style formel au military workwear, voici nos inspirations du moment !

– Porter des mocassins dans un style formel

– Porter des mocassins dans un style vintage tailoring

 

View this post on Instagram

 

Une publication partagée par NAMI (@nvmimvn)

– Porter des mocassins dans un style casual/chic

– Porter des mocassins dans un style décontracté

– Porter des mocassins dans un style military workwear

 

View this post on Instagram

 

Une publication partagée par Ha-Neul Lee (@hotneul)

 

View this post on Instagram

 

Une publication partagée par NAMI (@nvmimvn)

Les mocassins, avec ou sans chaussettes ?

Sachez qu’il n’y a pas de règles et qu’il est tout à fait envisageable de porter ses mocassins avec ou sans chaussettes. La transpiration est souvent la crainte majeure ! Pour lutter efficacement contre les mauvaises odeurs, il existe plusieurs solutions : talc appliqué sur des pieds secs (bloque la transpiration), des semelles intérieures anti-transpiration ou encore des chaussettes invisibles. Bien entendu, en hiver, oubliez d’enlever vos chaussettes ! Contrairement au Derby ou au Richelieu, le mocassin fait partie des chaussures que l’on peut porter pieds nus.

4. Où trouver des mocassins ?

Comme à notre habitude, on vous propose de découvrir une liste (non exhaustive) de marques classées par gammes de prix (et par ordre de prix dans chaque gamme) !

A. Mocassins à moins de 200 €

B. Mocassins entre 200€ et 300€

C. Mocassins à plus de 300€

Comment choisir des chaussures pour homme ?


Téléchargez notre guide du marié 2021 pour retrouver tous nos conseils et bonnes adresses (ce guide s’adresse également aux témoins et aux invités) :

guide mariage cuc 2020

Mocassins

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux mocassins l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs mocassins préférés !

Découvrez nos articles mocassins

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation du commentaire et notre réponse prennent quelques heures avant d'être publiées (notamment la nuit quand on dort et le week-end).

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles