fbpx
S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Chaussures Morjas : Test & Avis

Derby ou Richelieu ? Richelieu ou Derby ? Chaque paire a ses adeptes, chaque paire a son histoire. De même que chacune d’elles a ses propres caractéristiques. Celle qui les distingue le plus : le système de laçage. Ouvert pour les Derby, fermé pour les Richelieu. Une succession de marques se sont essayées à confectionner cet intemporel de la chaussure pour hommes, parfois avec succès, parfois non. De très nombreuses étapes, de la première coupe à la dernière finition, sont indispensables à la réalisation d’une chaussure de ville de qualité. Morjas, voici une marque qui a mis sa main à la pâte patte pour tenter à son tour de réaliser ce soulier élégant et décontracté. Leurs modèles sont tous réalisés à l’aide d’un montage Goodyear, dite la méthode la plus sophistiquée dans l’assemblage de chaussures. Ce qui va dans la logique de la marque : proposer une chaussure durable, de haute qualité, à un tarif mesuré. Une chaussure qui vivra longtemps, pour nous suivre à différentes étapes de vie. C’est le moment de vérifier si la paire choisie par nos soins, nommée simplement « The Derby« , respecte ses promesses.

derby morjas joe3

Marque

Morjas, ce nom ne vous dit surement rien. C’est en effet la première fois que nous en parlons au camion ! Fondée par Henrik en 2017, la marque basée à Stockholm propose une collection permanente, sans cesse perfectionnée. Leurs modèles sont disponibles en cinq cuirs signatures, testés et développés en collaboration avec leur tannerie située à Valence, en Espagne. Au sud de la grande ville, est située l’usine familiale dans le village d’Almansa, qui fabrique des chaussures depuis les années 1920. Chaque paire nécessite une soixantaine d’étapes de fabrication. Pour être compétitive et qualitative, Morjas a opté pour la vente directe au consommateur, se passant ainsi d’intermédiaires. La marque collabore par ailleurs avec diverses personnalités inspirées et inspirantes, pour ne pas les nommer : John Goldberger, Oliver Kumbi, Luca Rubinacci, James Turner, Nathaniel Asseraf, etc.

derby morjas marque

derby morjas conception

Fiche technique

  • Modèle : The Derby
  • Coloris : daim alezan (existe en daim marron, cuir lisse marron, cuir lisse bordeaux, cuir lisse noir)
  • Tige : cuir de veau souple
  • Laçage : cinq œillets, lacets en coton
  • Doublure : cuir intégral
  • Semelle intérieure : cuir lisse couleur camel
  • Semelle extérieure : caoutchouc
  • Montage : Goodyear
  • Fabrication : Espagne

derby morjas spain

Quelle différence entre un Derby et un Richelieu ?

Présentation

En toute logique, entamons ce test par le packaging ! Bien que l’on ne s’en souvienne que rarement quelques semaines après la réception de la paire, la boite est toutefois, après le site internet lors d’un achat en ligne, la première impression que l’on a sur la marque. En l’espèce, la paire est livrée dans une boite en carton grise, somme toute basique, sur laquelle figure l’inscription de la marque en noir dans une police que je considère assez stylisée. Après ouverture, je dois encore attendre un petit peu pour enfin découvrir les chaussures, car ces dernières sont parfaitement emballées dans des pochettes en toile individuel, un détail que j’apprécie. Voici venu le moment de les sortir à la lumière du jour, fortement présente aujourd’hui, et de s’attarder sur leur design.

derby morjas boite

Design

Derby verni, Derby croco…  Ce type de soulier dispose de plusieurs cordes à son arc pour satisfaire le plus grand nombre. On commence généralement par un modèle sobre jusqu’à oser au fur et à mesure que notre style s’étoffe ! Visuellement, je mettrais ce Derby dans la catégorie des chaussures « avancées », celles qui sont destinées à l’homme qui a déjà eu sa première fois (en matière de Derby, ne nous ne nous méprenions pas). En effet, le design est marqué par un bout arrondi et fleuri ainsi que des lignes de perforations assumées. Mise à part cette caractéristique, on retrouve tout ce qui constitue une chaussure de cette famille.

Contrairement à son cousin le Richelieu, ce modèle que j’ai entre les mains se présente comme une chaussure basse à laçage ouvert. Les œillets sont classiquement placés sur les garants qui constituent deux empiècements rapportées sur la chaussure, facilitant le confort. Disponible en plusieurs coloris, nous avons sélectionné cette paire dotée d’une tige en daim, dans un coloris dit marron Alezan (Medium Brown Suede)La semelle noire vient joliment contraster avec le marron et les lacets marron foncé apportent également une nuance supplémentaire.

derby morjas joe2

Conception

Pour réaliser ces Derby, Morjas fait travailler un atelier situé dans le sud-est de l’Espagne, spécialisé dans le cousu Goodyear. Et ce n’est d’ailleurs pas une particularité de cette chaussure : tous leurs modèles sont cousus ainsi, à notre plus grand plaisir et au bonheur des puristes. La forme arrondie de la paire est inspirée du Royaume-Uni, le territoire auquel on rattache son origine. Son bout arrondi et la possibilité d’écarter les garants font d’elle une paire idéale pour s’adapter à toutes sortes de formes de pieds (je pense notamment aux êtres dotés de pieds larges par dame Nature).

En analysant de près la réalisation de la tige, je réalise que si les coutures sont fines et rapprochées, il y a quelques légères irrégularités. Certaines coutures ne sont pas toujours parfaitement parallèles aux découpes de cuir dentelé. Mais je chipote et je suis sûr qu’en regardant les photos vous trouverez que l’ensemble est très proprement réalisé ! On retrouve globalement ce même soin dans les points de couture de la trépointe. Cette trépointe permettra une meilleure protection et longévité de la paire. D’autant plus qu’il s’agit ici d’un cousu Goodyear de type Storm Welt, consistant à poser une petite bande de cuir sur la trépointe afin de limiter encore plus les possibles infiltrations d’eau. En cas de pluie, je peux par ailleurs compter sur une semelle en gomme antidérapante sur ce modèle ! Autres points concernant la conception : les lacets sont marron foncé, fins et ronds, et ils passent à travers des œillets métalliques invisibles. Je trouve par contre que le renfort du contrefort un peu tendre. Même si à l’image de l’intérieur entièrement doublé en cuir, la conception reste sérieuse.

derby morjas semelle

Essayage

Morjas propose un large choix de tailles (du 39 au 47), avec des demies-pointures pour la plupart (du 40 au 45) et leur guide tailles est clair et complet (UK, EU, US). Faisant pour ma part du 42, et ne voyant pas de contre-indication, j’ai tout simplement pris ma taille habituelle. A l’essayage, pas de surprise : c’était bien la taille à prévoir ! Mon pied est parfaitement maintenu. Après quelques pas, je peux affirmer également que je me sens particulièrement bien dans ces souliers. Ce qui n’est pas étonnant avec ce modèle qui associe deux éléments de confort : un cuir en veau velour souple et une semelle en gomme. Un signe qui ne trompe pas : j’ai fait le chemin du retour entre le lieu de shooting et le bureau en les gardant aux pieds. J’ai ainsi pu confirmer cette bonne première impression concernant la prise en mains pieds ! D’un point de vue style, je trouve ce coloris idéal pour l’entre-saison.

derby morjas profil

L’avis de notre styliste

Joe a joué le jeu, mais il faisait très chaud ce jour-là et le courageux a gardé le blouson ! J’y tenais, car le suédé marron fonctionne à merveille avec un jean brut, tandis que la chemise en denim léger tranche. On a alors un ensemble qui donne un look très seventies !

derby morjas joe4

derby morjas joe

Blouson Figaret | Chemise Première Manche | Jean Octobre

Chaussures Morjas | Lunettes Mykita

L’histoire de la chaussure Derby

Avis

Si je n’ai rien à redire sur ce cuir en veau velours, j’ai lu des retours plus mitigés sur les cuirs lisses utilisés par Morjas. Malgré un contrefort que je trouve un peu tendre, ces chaussures fabriquées en Espagne et assemblées avec un cousu Goodyear présentent de belles garanties de solidité. Avec des modèles qui coûtent pour la plupart entre 229€ et 249€, Morjas propose un bon rapport qualité-prix. Soulignons notamment un choix important de modèles, déclinés dans plusieurs coloris et avec des tailles disponibles du 39 au 47 ! Cette marque « direct au consommateur » soigne par ailleurs le service : la livraison et les retours sont offerts (jusqu’à 60 jours). C’est donc un sérieux concurrent dans l’entrée de gamme des chaussures de qualité !

les plus

  • Le rapport qualité-prix
  • Le choix de modèles, de couleurs et de tailles
  • Le confort
  • Les frais de livraison et de retours offerts

les moins

  • Une qualité de cuir apparemment inégal
  • Un contrefort un peu tendre

Derbies

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux derbies l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs derbies préférées !

Découvrez nos articles derbies

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation du commentaire et notre réponse prennent quelques heures avant d'être publiées (notamment la nuit quand on dort et le week-end).

derby morjas joe2
Chez Morjas

249€

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles