fbpx
S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Chino léger Asphalte : Test & Avis

Lorsque je viens à bout d’une marinière, d’un jean ou d’un chino, je m’engage dans la difficile mais inévitable quête de son remplaçant. Tel un chevalier du cinq poches, digne héritier de la Maison des passepoilés, j’écume les lieux de commerce où trouver cet indispensable de ma garde-robe. Pour m’aider, je fais une liste des qualités que requiert un tel pantalon. Oui, ma croupe ne s’habillera pas n’importe comment. Un tissu épais est un premier gage de qualité. Des boutons qui tiennent dans le temps – car j’ai tendance à les user prématurément – sont indispensables. Je demande également des poches renforcées pour la quantité extravagante d’objets non identifiés que je transporte chaque jour. Enfin, la teinture doit être de première qualité. Je déteste devoir acheter un nouveau pantalon lorsque l’autre est encore en très bon état, à l’exception près qu’il n’a plus sa couleur d’origine. Mon fidèle destrier ne m’aura pas été utile pour trouver un candidat au poste à plein temps de chino titulaire de mon vestiaire puisque c’est un spécimen de chez Asphalte que je passe au crible (et sur moi). La marque qui fonctionne à la pré-commande n’a pas de boutique et c’est donc depuis mon bureau que j’ai sagement attendu l’arrivé du – peut-être – précieux.

Chino-homme-look-workwear-2

Fiche technique

  • Type : chino
  • Couleur : camel
  • Disponible en : bleu gris, bleu marine, sable
  • Composition : 100% coton
  • Coupe : semi-slim
  • Taille : mi-haute
  • Nombre de poches : 5
  • Fermeture : zip
  • Lieu de fabrication : Portugal

Comment choisir et porter un pantalon chino ?

Design

Parlons peu, parlons bien. D’un chino à un autre, il n’y a pas foncièrement de differences de design. Parce qu’il y a des codes pour ces pantalons. Issu du vestiaire militaire britannique et américain, le chino s’est démocratisé dans les années 50 avec l’arrivée d’anciens G.I sur les bancs de la fac (ils avaient une remise sur le prix de la scolarité en tant que vétéran). La plupart du temps, il dispose de quatre poches et parfois d’une « coin pocket ». Notre chino Asphalte ressemble peu ou prou à un autre. Cependant, on peut remarquer la présence d’un bouton en métal à l’avant du pantalon et de poches passepoilées à rabat à l’arrière (nouveauté de cette v3). Et ça, c’est un petit geste qui me touche. Il rappelle que le chino n’est pas qu’un pantalon d’universitaire de la Ivy league mais qu’il peut aussi se porter dans un contexte un peu plus baroudeur. J’ai choisi le coloris beige dans l’espoir de pouvoir le marier à la belle veste AVN testée récemment par Alexis. Et puis parce que j’aime changer du bleu de mes jeans brut que je porte trop souvent sur les gambettes.

Chino-homme-look-workwear-3

Conception

Alors la conception chez Asphalte c’est toute une histoire. D’abord parce que c’est une marque qui ne fonctionne qu’en pré-commande. Un modèle intéressant puisqu’il réduit les coûts de production, est meilleur pour la planète et nous permet d’accéder à un produit souvent de meilleure qualité pour un prix raisonnable. Et comme de plus en plus souvent, ce pantalon est produit au Portugal. Le pays lusophone est très intéressant pour des marques comme Asphalte qui ne savent pas exactement quelles quantités produire.

La proximité géographique permet de plus facilement échanger et suivre la production. Par rapport à des ateliers en Asie c’est un gain de temps énorme pour la marque. Et lorsque le cahier des charges est carré, les entreprises portugaises ont le savoir-faire nécessaire à la production de vêtements de qualité. Alors ce chino, de quel bois est-il fait ? C’est un tissu italien de 260gr/m2 qui promet d’être résistant et respirant qui a été choisi pour la confection. En plus il est certifié Oeko-Tex 100 ce qui veut dire qu’aucun produit chimique n’a été utilisé pour sa création. Le coton, lui, est indien.

Chino-homme-look-workwear-13

Essayage

Après cette revue d’effectif des plus exhaustives, il est temps d’enfiler ce chino. J’ai commandé une taille 31. Je mesure 1m80 pour 75 kg mais on ne va pas se mentir, j’ai des fesses de talonneur du XV de France. Et c’est pile poil la taille qu’il me faut. J’apprécie d’ailleurs particulièrement le haut du pantalon. L’entrejambe est très bien dessiné, ni trop serré ni trop lâche. Je déteste lorsqu’elle est trop basse. En tout cas c’est un chino qui donne une impression de robustesse tout en restant léger. Parce que c’est quand même le pari de la marque de nous faire un pantalon d’été. Pour le coup c’est réussi parce que, même si je n’ai pas essayé leur « Chino costaud » (contrairement à Joe), je trouve que celui-ci ne fait pas trop de concession. La toile semble réellement solide mais le pantalon respire. Dur de faire du léger tout en gardant une dimension robuste, ici c’est le cas.

Chino-homme-look-workwear-7

Vient le moment de parler de l’éléphant dans la pièce. J’ai tendance à porter mes pantalons assez proches du corps. Mon père s’en moque, mais c’est mon père. Alors je continue à penser que c’est ce qui me sied le mieux. Asphalte annonce une coupe semi-slim. C’est un peu trop droit pour moi. Je suis sûr que cela ira parfaitement à beaucoup d’entre vous, mais cette coupe est trop classique pour moi et ne correspond pas à ce que j’attends de mon futur chino. Je garde quand même en tête qu’avec une belle paire de mocassins et un bon ourlet, il pourrait me satisfaire. Mais pour tous les jours, je ne m’y ferai pas.

L’avis de notre styliste

Un véritable classique : le chino beige, très facile à incorporer dans une tenue, toutes les couleurs ou presque sont possibles ,ici j’ai associé deux incontournables du vestiaire masculin : une veste de travail vert kaki et une marinière bleu marine et blanc. Pour trancher une paire de boots à lacets marron avec une semelle gomme bleu pour rappeler le haut.

Veste AVN | Marinière Frenchaholic | Chino Asphalte | Boots Hardrige

Chino costaud Asphalte : Test & Avis

Avis

Le pari de la marque est de produire des bons produits à des prix abordables. Offrir le meilleur rapport qualité-prix en somme. Et c’est souvent une réussite chez Asphalte. Ce chino ne déroge pas à la règle. Pour 79 €, vous recevrez une pièce de qualité. La conception semble bonne, les coutures sont doublées, les passants renforcés et la teinture devrait tenir pas mal de lavages avant de plier bagage. En plus, c’est un très bon pantalon pour ceux qui vont subir l’été dans des bureaux où le mercure grimpera un peu trop haut. Le seul défaut que je lui trouve étant sa coupe mais c’est une question de goût. Et puis, une ouverture légèrement plus large qu’à l’habituel garantit une meilleure circulation de l’air et donc plus de fraîcheur.

les plus

  • Le rapport qualité/prix bluffant
  • Les détails des poches arrières à revers
  • Des coloris pour tous

les moins

  • La coupe trop large pour moi

Chinos

Découvrez dans notre rubrique consacrée aux chinos l'ensemble de nos articles : des conseils, des tests, des dossiers shopping, les principales marques ainsi que les boutiques et les sites à connaitre pour dénicher vos futurs chinos préférés !

Découvrez nos articles chinos

PLUS D'INFO SUR LA MARQUE

Accueil marques

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation du commentaire et notre réponse prennent quelques heures avant d'être publiées (notamment la nuit quand on dort et le week-end).

Chino-homme-look-workwear-6
Chez Asphalte

99€

79€

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles