Conseils en mode masculine
S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Focus sur les vêtements en Gore-tex

Dans l’univers de la mode, le techwear a acquis une notoriété grandissante auprès d’initiés il y a une dizaine d’années. Si elle reste une mode de niche (il faut dire qu’elle est stylistiquement plutôt originale car novatrice), elle a réussi à trouver son public. Ses enthousiastes sont alors à la recherche des pièces les plus ergonomiques possibles, pensées différemment au niveau des coupes, des rangements, des fermetures et, bien évidemment, des tissus. Parmi ces derniers, il y en a un qui a réussi à devenir le véritable emblème de ce style : le Gore-tex. Souvent considéré comme le matériau technique ultime, il est également le plus utilisé. Souvent loué pour sa protection contre les météo extrêmes (due à son équilibre entre imperméabilité, respirabilité et robustesse), il est devenu un incontournable dans de nombreux sports. On vous propose aujourd’hui de revenir sur son histoire.

Gore Tex Pluie

Sommaire

1. Une entreprise : W. L. Gore and Associates
2. Le Gore-Tex, cest quoi ?
3. Le Gore-Tex et la mode
4. Les limites du Gore-Tex

Comment choisir une parka ?

1. Une entreprise : W. L. Gore and Associates

W. L. Gore and Associates est une entreprise créée en 1958 aux Etats-Unis. C’est à elle que l’on doit l’invention de ce tissu (que certains caractériseraient volontiers de génialissime) utilisé de nos jours pour les vêtements destinés aux activités en plein air. L’histoire commence donc à la fin des années 50, Wilbert Lee Gore est alors ingénieur chez DuPont, un des plus grands groupes de chimie au monde basé dans le Delaware, et il effectue des recherches autour d’un matériau appelé fluoropolymère. Après 16 ans de loyaux services, il décide de créer sa propre entreprise en compagnie de sa femme Geneviève et commence à développer dans le sous-sol de sa maison un processus pour isoler des câbles électriques en utilisant du polytétrafluoroéthylène. Son fils, alors étudiant à la faculté, trouve une solution au problème, donnant naissance au premier brevet de la marque. Une fois diplômé, il rejoint l’entreprise familiale au cours des années 60 et continue les recherches de son père autour de ce matériau, un composant chimique du téflon et qui contient une micro-structure de noeuds interconnectés par des fibres.

10 marques d’outdoor à connaitre

Après quatre nouvelles années de développements poussés, le premier brevet 4,194,041 évolue en « laminé étanche », aujourd’hui plus connu sous le nom de Gore Tex. Nous sommes en 1976. Aujourd’hui, la W. L. Gore and Associates détient plus de 2000 brevets, tous autour d’un seul matériau, une sorte de polymère nommé polytétrafluoroéthylène. Si c’est à son usage dans l’industrie du textile que nous nous intéressons, il est important de noter que le Gore-Tex est en réalité utilisé dans un très grand nombre de secteurs comme la médecine, les combinaisons d’astronautes, les cordes de guitares ou les filtres d’aspirateurs.

Gore Associates

2. Le Gore-Tex, cest quoi ?

Le plus utilisé, et le principal reste la membrane respirante, étanche et coupe-vent Gore-tex, un tissu capable de s’étirer, de se transformer en réelle armure sous la doublure d’un vêtement afin d’apporter ces performances innovantes aux produits. Les fibres qui le composent laissent des trous 20 000 fois plus petits qu’une goutte d’eau, mais 700 fois plus grands qu’une molécule de vapeur d’eau. L’eau sous sa forme liquide ne peut donc pas pénétrer la membrane et la vapeur d’eau peut facilement s’évacuer. De là découlent plusieurs variations pour des tissus plus ou moins respirants (que l’on vous détaille un peu plus bas). La marque ne rend pas publics les résultats de ses tests, et se contente d’une garantie de performance. A priori, les données techniques annoncées autour de leurs produits sont rigoureusement testées dans des laboratoires en simulant les conditions les plus extrêmes. La marque annonce que la résistance à l’eau d’un de ses tissus se situe au niveau des 20 000 mm (contre 5 000 mm pour les tissus bas de gamme). Ainsi, la marque revendique son statut de fournisseur officiel des plus grands exploits en prenant part en tant que sponsor à de nombreux évènements sportifs. Si le succès des produits Gore-Tex repose sur une qualité reconnue basée sur le brevet acquis en 1976, la marque n’en reste pas moins innovante, continuant perpétuellement d’enrichir son bouquet en déposant régulièrement de nouveaux brevets.

Le RET : unité de mesure de Gore-Tex

Le RET (Resistance Evaporative Transfert) est un indice qui permet de mesurer la respirabilité du tissu. On mesure ainsi la vapeur d’eau (la transpiration donc) qui s’échappe du vêtement. Plus l’indice est faible, plus le vêtement est considéré comme respirant. Plusieurs paliers ont été définis :

  • RET inférieur à 6 : très respirant
  • RET entre 6 et 12 : respirant
  • RET entre 12 et 20 : faiblement respirant
  • RET au-delà de 20 : non respirant

On considère généralement qu’un RET autour de 12 est suffisant pour la grande majorité des utilisations (hors cas extrêmes). Si Gore-Tex utilise la mesure RET, ses concurrents lui préfèrent généralement la mesure MVTR (Moisture Vapour Transmission Rate) qui correspond à la quantité de vapeur d’eau que le vêtement évacue en 24h.

Tests Resistance Gore Tex

3. Le Gore-Tex et la mode

Ce degré de performance a conduit nombre de marques, designers à équiper leurs vêtements de la membrane Gore-Tex au cours des années. Plutôt que d’investir dans des recherches qui pourraient être coûteuses, elle représente un réel gage de qualité et de fiabilité. Aujourd’hui, de nombreuses pièces (pour ne pas dire toutes) peuvent être réalisées en Gore-Tex qu’il s’agisse de hauts, de pantalons, d’accessoires ou de chaussures. Si le matériau a été abondamment utilisé par les marques spécialisées dans le vêtement sportif ou outdoor, il a également fait son arrivée dans des pièces plus urbaines.

A. Utilisation sportive

Bien sûr, et bien que le techwear s’en soit emparé, le Gore-Tex est un matériau avant tout adapté à la pratique sportive. Ce sont donc naturellement les marques d’activewear qui s’en sont saisies. Les sports d’hiver regroupent notamment des disciplines ayant abondamment utilisé le Gore-Tex, qui s’avère être un matériau idéal pour des disciplines alliant sport et températures extrêmes, et pour lesquelles la respirabilité et l’imperméabilité sont des critères essentiels. On retrouve alors du Gore-Tex chez les principales marques du domaine, qu’ils se pratiquent en montagne ou non. On citera Burton, The North FaceOakley, Volcom, Aigle, Danner, Merrell ou Patagonia. Certaines marques de sport plus généralistes ont également intégré le matériau, en particulier dans les vêtements de trail (Adidas, New Balance, Nike, Saucony).

Gore Tex Ski

B. Utilisation stylistique

Au delà de la dimension technique, les dernières années ont vu Gore-Tex gagner en popularité chez les marques de streetwear, notamment au Papon avec Bape, Nanamica, Nonnative, Stussy, Visvim qui chacun dans leur spécialité mettent régulièrement à profit les attributs de la membrane pour les associer à leur style singulier. Des marques plus connues dans nos contrées, qui à la base fabriquent des produits techniques, adoptent également les propriétés de Gore-Tex pour les inclure dans leur gamme ville. C’est notamment le cas d’Aigle, Barbour, Clarks, New Balance, Stone Island ou encore Timberland. Les noms sont nombreux, et les vêtements équipés de cette technologie se trouvent souvent dans des gammes de prix supérieures, car ce sont des produits qui ont une espérance de vie bien plus grande. La marque allemande Acronym, une des plus reconnue dans l’univers du techwear, a également fait du Gore-Tex son matériau privilégié.

Les différentes gammes déployées par W. L. Gore and Associates :

  • Gore-Tex : il s’agit du tissu le plus fréquemment utilisé, et très apprécié par les amateurs. Il est respirant (avec un indice généralement inférieur à 12 RET et relativement abordable.
  • Gore-Tex comfort & isolation : particulièrement adapté pour la pluie et pour la neige, ce matériau habille les paires de chaussures. il est notamment doté d’un séchage rapide.
  • Gore-Tex Pro : cette gamme est considérée comme la plus prestigieuse. Elle possède notamment une résistance à l’abrasion et à la déchirure. Presque indestructible, on l’utilise pour les sports extrêmes.
  • Gore-Tex Active : conçu pour les sportifs, Gore-Tex Active est très léger et respirant pour permettre une bonne régulation de la transpiration. Il est plébiscité par les cyclistes et les amateurs de trail.
  • Gore-tex infinium : cette ligne a la particularité de ne pas être imperméable. Elle est ainsi très respirante et particulièrement conseillée dans les zones sèches, là ou l’imperméabilité n’est pas utile.

New Balance Gore Tex

4. Les limites du Gore-Tex

Comme la plupart des matières synthétiques, le Gore-Tex est polluant. Il est en effet doté de PerFluoroCarbure (PFC), présent en grande quantité dans la membrane et dans son traitement déperlant, et qui relâche des particules dans la nature. Greenpeace a notamment souligné ce problème il y a plusieurs années. En revanche, on notera que Gore-Tex a souhaité réagir et s’est fixé pour objectif de réduire drastiquement la part de PFC dans ses produits (l’échéance étant fixée à 2023). Par ailleurs, le Gore-tex n’est pas 100 % recyclable, au contraire de certains de ses concurrents comme Synmpatex, qui dispose d’une technologie proche (celle-ci est également certifiée sans risques pour la santé). Enfin, certaines critiques ont commencé à émerger concernant la grande imperméabilité du Gore-Tex, parfois jugée excessive au détriment de la respirabilité. Des concurrents comme NeoShell® se positionnent ainsi sur ce créneau. Pour les chaussures notamment, le Gore-Tex peut parfois s’avérer désagréable si les températures ne sont pas basses (les pieds étant une zone qui relâche un fort taux d’humidité).

Chaussures Gore Tex

Un avis à partager ? Besoin d’un conseil ?

Les camionneurs sont à votre écoute. Notez juste que les commentaires sont modérés pour éviter le spam et que nous ne sommes pas toujours derrière nos écrans. ll peut donc arriver que la validation prenne quelques heures (notamment la nuit quand on dort).

ARTICLES LES PLUS POPULAIRES

Voir plus d'articles